Archives mensuelles : octobre 2013

Alerte majeure sur Fukushima: extrème remontée du niveau de radioactivité

Michelduchaine

Catastrophique. Les dernières nouvelles provenant de Fukushima sont très alarmantes… Lisez plutôt…

Les niveaux de radioactivité multipliés par 6 500 en 24 heures à Fukushima
Nullement l’on ne parle du typhon qui vient de frapper la centrale de plein fouet, pourtant…
Les niveaux de radioactivité dans un puits à proximité d’un réservoir de stockage de la centrale nucléaire de Fukushima ont énormément augmenté ce jeudi, suivant ce qui a été signalé par Tepco. Les fonctionnaires de la Tokyo Electric Power Company (TEPCO) a déclaré vendredi qu’ils ont détecté 400.000 becquerels par litre de substances radioactives émettrices de rayons bêta – y compris du strontium – sur le site, un niveau 6.500 fois plus élevé que les lectures prises le mercredi, a rapporté NHK World. Une fuite du réservoir de stockage a libéré plus de 300 tonnes d’eau contaminée, en Août, dont une partie est soupçonnée d’avoir atteint la mer via…

View original post 548 mots de plus

Publicités

2 Commentaires

Classé dans Uncategorized

Speak white… Encore !

Speak white… Encore !

Et dire qu’on entend chez certains citoyens québécois francophones un discours d’auto flagellation qui laisse entendre que le nationalisme québécois et la défense de la langue française conduit à la xénophobie, au racisme, à l’intolérance et qu’au final les pauvres anglophones sont mal traités au Québec. Et dire que certains anglophones québécois se plaignent du manque de service et de mauvais traitements du fait de voir la langue française être sauvegardée à bout de bras par la majorité francophone. Certains fous furieux disent même avoir peur de parler anglais dans les rues de Montréal…

 speak white

Et dire qu’on entend même que les anglophones du Québec sont moins bien traités que les minorités francophones au Canada, oui j’ai entendu ça lors d’un échange brûlant avec de jeunes Universitaires gau-gauche hyper brillants et qui au fond méprisent leur propre peuple en harmonisant leur pensée avec les messages du «brainwashing multiculturel Kanadian» à la Taylor aussi endossé en partie par une certaine gau-gauche politique et ce autant concernant la langue, l’indépendance ou la laïcité. Cette gau-gauche qui traite les Québécois de xénophobes ou d’intolérants, ou le laisse entendre ce qui n’est pas mieux. Je me le suis fait dire encore hier, « interdire le voile islamique chez les employées de l’état ou les profs mènerait à la guerre », on m’a même fait un lien avec le nazisme et les juifs,  pour être certain que je comprenais bien l’allusion psychotique.

1755

Voilà où conduisent les prises de positions répétées de certains politiciens que je ne nommerai pas parce que ça m’attriste trop, voilà où nous conduisent les papiers de ces torchons comme La Presse qui pisse sur le peuple Québécois depuis si longtemps, voilà où conduisent les grandes pensées de ces vendeurs de balais comme Taylor, voilà où nous mène le mauvais souvenirs de Trudeau. Mais en attendant la réalité, elle qui nous ramène toujours à l’ordre, la réalité est tout autre. Je vous invite à suivre ce lien vers le texte du Devoir. C’est tout frais ! Et tentez d’imaginer qu’une chose pareille se passe au Québec face à des anglophones… IMAGINEZ CE QUI SE PASSERAIT?  De quoi nous traiterions-nous ?

Le «brainwash» du multiculturalisme a déjà fait ses dégâts. Il y a toute une jeunesse qui par manque de sérieux cours d’histoire et par amalgames de certaines idées attrayantes, je devrais dire par confusion et par perversion du sens et de la réalité, ce qui serait plus juste, il y a toute une jeunesse dis-je qui mélange, lutte contre le capitalisme, antiaméricanisme, nationalisme québécois, xénophobie, ouverture sur le monde, acceptation des autres et de leurs libertés individuelles au prix du mépris des droits collectifs et font une soupe avec tout ça sans même savoir vraiment ce qui se passe en réalité. Ça me jette par terre. Regardez le dérapage avec le débat sur la charte, regardez les prises de positions de personnes comme Madame David. Ce n’est pas n’importe qui quand même !

FD

Ou certains aspirants maires de Montréal évoquant même les tribunaux pour briser une loi sur la laïcité. C’est pas rien. Tout ça ne fait que valider la confusion dans la tête des jeunes convertis. Non les Québécois ne rêvent pas  Ils doivent défendre leur langue, leur culture et leur choix sociaux tel la laïcité et l’égalité homme-femme. Ils ont en plus le devoir de se battre contre le fameux multiculturalisme Kanadian.

coderre-1

Non nous ne rêvons pas et les anglophones québécois, tout autant que toutes les minorités linguistiques et culturelles sont bien traitées au Québec. Et c’est tant mieux. Soyons-en fiers. Soyons même meilleur encore si c’est possible, nous n’en serons que plus fiers collectivement.. Mais réalisons ici que pour nos amis francophones du reste du Canada c’est une tout autre réalité.

Parlez-moi encore d’intolérance !SPEAK WHITE.

Clode Hamelin, compositeur.

harper

Félix

al

12 Commentaires

Classé dans Uncategorized

Pour un Québec laïque et pluraliste

Les Indignés du Québec se joignent à la Coalition laïcité Québec (CLQ) qui regroupe des citoyens de tous horizons politiques, de toutes origines et de tout âge, rassemblés autour du principe de laïcité comme projet d’avenir pour la société québécoise. Le débat de société actuel pose la question de savoir quelle société nous voulons pour demain. Nous estimons que le devenir d’une société ne peut se fonder sur l’exacerbation des différences, mais bien sur l’adhésion à un socle commun de valeurs citoyennes.

Nous faisons nôtre la Déclaration pour un Québec laïque et pluraliste publiée en 2010 par le collectif Les Intellectuels pour la laïcité. Nous en reprenons les principes essentiels, dans l’optique des orientations gouvernementales déposées par le gouvernement du Québec.

mql
1. Nécessité de compléter la démarche historique de laïcisation

Pour être véritablement neutre, l’État doit se déclarer neutre. L’État ne doit favoriser aucune religion ou option spirituelle et, réciproquement, le religieux doit s’interdire toute emprise sur l’État et ses institutions. C’est ce que signifie, au premier titre, la notion de laïcité. La laïcité a également des composantes de nature individuelle: la liberté de conscience et de religion. En ne favorisant aucune religion et en protégeant la liberté de conscience, l’État laïque se trouve à garantir le pluralisme religieux et sociétal. Reconnaître la laïcité, c’est confirmer que nous vivons dans un État de droit, où tous les citoyens et citoyennes sont égaux et où la liberté de conscience a droit de cité tout autant que la liberté de religion.

Notre législation souffre d’un déficit en cette matière puisque la laïcité de l’État n’est affirmée nulle part, tandis que la liberté individuelle de religion est constitutionnalisée. Cela génère un déficit démocratique. Le principe de la séparation des religions et de l’État a été érigé à la pièce par les tribunaux et si la laïcité n’est pas reconnue et enchâssée dans nos lois rien n’empêcherait que ce principe soit un jour déconstruit à la faveur de revendications contraires ou de nouvelles interprétations juridiques. Ainsi, loin d’être une négation du pluralisme, la laïcité en constitue le socle. Elle est la seule voie d’un traitement égal et juste de toutes les convictions parce qu’elle n’en favorise ni n’en accommode aucune, pas plus l’athéisme que la foi religieuse. Le Rassemblement pour la laïcité appuie donc l’intention du gouvernement du Québec de se doter d’une loi établissant le caractère laïque de l’État et de ses institutions et d’enchâsser cette affirmation dans la Charte des droits et libertés de la personne afin de lui assurer une portée quasi constitutionnelle.  La laïcité étant aussi une condition essentielle à l’égalité entre hommes et femmes, le Rassemblement estime également que la gestion des demandes d’accommodements religieux dans un contexte laïque doit être étroitement liée au respect de ce principe d’égalité comme le prévoit le document d’orientations gouvernementales.

La grande noirceur
2. La laïcité fait partie du patrimoine du Québec. 
L’idée de la séparation de l’État et des Églises figurait déjà dans la Déclaration d’indépendance de 1838 proclamée par les Patriotes. Le principe a par la suite été défendu par l’Institut canadien avec les Papineau, Dessaulles, Doutre et Buies. Plus tard, le premier ministre Adélard Godbout et son ministre Télesphore-Damien Bouchard tiendront tête à l’Église catholique en accordant le droit de vote aux femmes et en adoptant une loi sur l’instruction publique obligatoire. En 1975, le Québec adopte la Charte des droits et libertés de la personne qui reconnaît la liberté de conscience et l’égalité des religions, deux notions essentiellement laïques. Plus récemment, la déconfessionnalisation des structures scolaires a été complétée grâce à la renonciation des catholiques et des protestants à leurs droits constitutionnels. La laïcité fait donc partie du paysage historique, voire du patrimoine historique québécois et ces acquis caractérisent le Québec moderne. Il importe maintenant de compléter la dernière phase de ces avancées démocratiques.

chart

3. La neutralité de l’État comporte des exigences.
La neutralité de l’État s’exprime par la neutralité de l’image donnée par ses représentants et ses agents, qui doit être réelle et apparente. Ces derniers doivent donc éviter d’afficher leur appartenance religieuse, philosophique ou politique. L’idée selon laquelle la laïcité s’impose aux institutions et non aux individus qui y œuvrent est un faux-fuyant conduisant à nier le principe de laïcité.  Tous les citoyens usagers doivent pouvoir se reconnaître dans l’État et l’État se doit d’être la voix de tous les citoyens. Entre le droit à l’expression religieuse et le droit du public à un service respectant les convictions de tous, c’est le second qui doit primer dans les institutions publiques.

Le port de signes ou de vêtements religieux ne fait par ailleurs pas partie de la liberté de religion telle que reconnue par la Déclaration universelle des droits de l’homme qui limite cette liberté au droit d’avoir une religion, de la transmettre et d’en pratiquer les rites (article 18). Fondés sur ce même article, les jugements du Tribunal européen des droits d’homme ont donné raison aux États laïques qui ont proscrit le port de signes religieux de la part de leurs employés.
Religieuses 1945
4. Aménagements transitoires
Le Rassemblement reconnaît qu’il puisse être nécessaire pour certaines institutions de bénéficier d’une période de transition pour la mise en œuvre des dispositions proscrivant le port de signes religieux. Une telle disposition est préférable à un droit de retrait renouvelable qui risque d’être porteur d’inégalité et d’incohérence. Si la neutralité passe par les individus, elle passe aussi par l’aménagement des lieux. Pour cette raison, le Rassemblement croit qu’il serait plus cohérent de déplacer dans un autre endroit le crucifix de l’Assemblée nationale enceinte où se votent les lois afin de marquer cette nouvelle étape dans la séparation de l’État et du religieux.

5. Un projet d’avenir structurant 
Depuis une décennie, l’actualité nous force à nous interroger sur la place de la religion dans l’espace public. Il est essentiel de mettre fin à l’insécurité juridique qui prévaut depuis trop longtemps en cette matière et aux tensions sociales que cela génère.

Il est important que toutes les forces vives du Québec, qui ont à cœur la défense de la liberté de conscience, de l’égalité des hommes et des femmes, du pluralisme et de l’indépendance de l’État par rapport aux religions s’unissent afin de faire de ce combat démocratique une source de fierté pour le Québec et un projet structurant pour notre avenir commun. Les citoyens du Québec ont un droit collectif à un État fondé sur la primauté du droit.

Pour signer la pétition 

René Lévesque

7 Commentaires

Classé dans Uncategorized

Michel Brûlé à la mairie de Montréal

moutons

Les Indignés du Québec privilégient la candidature de Michel Brûlé dans la course à la mairie de Montréal. Michel Brûlé est un éditeur au franc-parler, qui a fondé les Éditions des Intouchables en 1993, en plus de racheter les maisons d’édition Lanctôt éditeur et Le Loup de gouttière, respectivement rebaptisées Les éditions Michel Brûlé et Les éditions Cornac.

Ce candidat qui s’est prononcé en faveur du printemps érable propose de bâtir un Montréal à notre image : français, cosmopolite et intègre.

L’aspirant maire a présenté une équipe constitué de «Monsieur et Madame tout le monde» qui «ne sont pas là pour leurs propres intérêts» : chauffeurs d’autobus, artistes, retraités, ex-militaire… «Je n’avais aucun intérêt à recruter des vautours qui sucent le système, a-t-il affirmé pour expliquer l’absence de candidats vedettes. Ce sont des gens vrais et honnêtes. Ensemble, je veux qu’on casse la machine qui détruit Montréal.»

michel

Découvrez son programme en cliquant ici

Michel Brûlé votre candidat à la mairie ! Kandida w pou majistra ! ¡Su candidato a alcalde! مرشحكم لرئاسة البلدية O seu candidato a prefeito! Ваш кандидат на пост мэра! Il vostro candidato al Municipio! 新市长侯选人

3 Commentaires

Classé dans Uncategorized

CÉLÉBREZ LES 2 ANS DE LA PLACE DU PEUPLE !

10 octobre

In English Below

Les Indignés du Québec vous invitent à une grande fête de famille, le samedi 19 octobre prochain pour marquer le deuxième anniversaire de la Place du peuple. Venez fêter avec nous l’éveil de conscience que ce lieu symbolise. Pour l’occasion nous nous rappellerons les événements de 2011 et les relierons au présent et à l’avenir. Nous parlerons du chemin parcouru, des enjeux actuels et des défis qui s’annoncent. Apportez votre enthousiasme et votre pensée politique critique ! Bienvenue à celles et ceux qui n’étaient pas là en 2011.

PROGRAMME
14h00 : Ouverture de la journée : Chorale du peuple et discours brefs
14h30 : Cercles de parole, espace artistique et micro ouvert
Propositions de cercles de paroles: http://piratepad.net/nkyz9AKLh6
18h00 : Souper avec la Cuisine du peuple
19h00 : Film : À déterminer  (Peut-être le nouveau film de Yannis Youlountas  intitulé  : Ne vivons plus comme des esclaves, qui montre que l’Utopie est possible à travers l’exemple des indignés  Grec : https://lesindignesduquebec.wordpress.com/2013/10/02/cinema-doctobre-2013/ )

anniversaireThe People’s Place will soon be two years old. On Saturday October 19th, come celebrate the awareness-raising that this space symbolizes. We will be revisiting what happened in 2011, and how it connects to the present and the future. Discussions will be held around the social justice actions taken since, today’s struggles and tomorrow’s challenges. Bring your enthusiasm and your critical political literacy skills. Welcome to those who had never visited the occupation in 2011.

SCHEDULE
2pm: Opening: Chorale du Peuple performance and some brief speeches
2:30pm: Discussion circles, art space, and an open mic
Proposals for discussion circles: http://piratepad.net/nkyz9AKLh6
6pm: Dinner served by the People’s Kitchen
7pm: Film screening (to be announced, it might be the movie Ne vivons plus comme des esclaves, a film from Yannis Youlountas,  a documentary about the Occupy movement in Greece. : https://lesindignesduquebec.wordpress.com/2013/10/02/cinema-doctobre-2013/)
Indignons nous
= = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = = =
ANNEXE
En 2011, dans la foulée des soulèvements populaires des pays arabes, des milliers de personnes à travers le monde ont établi des campements auto-gérés dans des quartiers financiers. Les plus connus étant ceux des Indignados d’Espagne et d’Occupy-Wall Street à New York. Un campement similaire a vu le jour en octobre à Montréal au Square Victoria que nous avons rebaptisé la Place du peuple. Bien que l’occupation n’a duré que 6 semaines, son influence est durable. Après l’éviction, plusieurs des groupes d’affinité et des individus transformés politiquement ont continué de lutter contre l’exploitation et les inégalités sociales. La contestation contre le néolibéralisme s’est intensifiée durant le Printemps Érable qui fut accompagnée d’une répression policière sans précédent. Une troisième vague de contestation contre le néo-colonialisme est menée par les Premières Nations du mouvement Idle No More. Où en sommes nous maintenant? Le samedi 19 octobre, nous aurons la chance de se réunir et de réfléchir sur le pouvoir spontané et imprévisible du mouvement populaire de justice sociale.

Amélie Veille, une belle indignée. Cliquez pour l'entendre chanter

Amélie Veille, une belle indignée. Cliquez pour l’entendre chanter

APPENDIX
In 2011, galvanized by the popular uprisings of the Arab Spring, thousands of people across the world established autonomously-run camps in downtown financial districts. The best known being those of the Indignados in Spain and Occupy-Wall Street in New York. One such camp sprung up in October in Montreal at Square Victoria, which was renamed The People’s Place. Although the occupation lasted only 6 weeks, its impacts were long lasting. After the eviction, many of the camp’s related affinity groups and politically transformed individuals continued to fight exploitation and social inequalities. The battle against neo-liberalism intensified during the Maple Spring, which was accompanied by unprecedented police repression. A third wave of protests against neo-colonialism were led by the First Nations in the Idle No More movement. Where are we now? On Saturday October 19th, we will have the chance to meet up and reflect on the spontaneous and unpredictable power of grassroots social justice movements.

https://fr-ca.facebook.com/occupymontreal

la main du peuple

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

Cinéma d’octobre 2013

Les Indignés du Québec ont sélectionné pour vous ces films d’une grande humanité qui vous transporteront au cœur de l’Utopie.  Partout sur la terre les Indignés se lèvent pour changer les choses et transformer peu à peu un système social moribond.  Bon cinéma !

Ne vivons plus comme des esclaves

Alors que la Grèce vit des profonds bouleversements sociaux, un cinéaste se lève pour nous faire partager son rêve.  Et si l’Utopie était en train de se réaliser dans ce pays ? Le plus récent film de Yannis Youlountas vous emmène au cœur de l’Utopie grecque.

8954

Les Indignés des Carpates

Le premier ministre roumain, Victor Ponta, se range du côté des Indignés, qui après des jours de contestation, ont fait céder le gouvernement qui a retiré son soutien au projet de mine d’or de Rosia Montana. Depuis une semaine, sur la place de l’Université de Bucarest, les Indignés roumains s’y rejoignaient  jour et nuit pour protester contre le projet d’exploitation minière d’une compagnie canadienne en Transylvanie. La plus grande mine à ciel ouvert d’Europe….

arte

De la servitude moderne

De la servitude moderne est un livre et un film documentaire de 52 minutes produits de manière totalement indépendante ; le livre (et le DVD qu’il contient) est distribué gratuitement dans certains lieux alternatifs en France et en Amérique latine. Le texte a été écrit en Jamaïque en octobre 2007 et le documentaire a été achevé en Colombie en mai 2009. Il existe en version française, anglaise et espagnole. Le film est élaboré à partir d’images détournées, essentiellement issues de films de fiction et de documentaires. L’objectif central de ce film est de mettre à jour la condition de l’esclave moderne dans le cadre du système totalitaire marchand et de rendre visible les formes de mystification qui occultent cette condition servile.

Jean-François Brient et Victor León Fuentes

servitude

al

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

Réactions épidermiques à la charte des valeurs québécoises

république

La charte des valeurs québécoises suscite de nombreuses réactions dans la population.  Les Indignés du Québec, bien qu’ils soient d’accords avec le principe de laïcité de l’État, se sont prononcés contre le projet de charte tel qu’il est formulé actuellement.

Au cours de cette rubrique nous vous proposons des clips et des articles que nous ont envoyé des indignés et qui rendent compte des réactions épidermiques à la charte dans cet épineux dossier.  Alors que le débat autour du voile a suscité l’intérêt des spectateurs à l’émission « Tout le monde en parle », les Femen se sont infiltrées à l’Assemblée Nationale pour protester contre la présence du crucifix:

crucific décalisse

Tout le monde en parle

En réaction à cette émission Islam Info a déclaré que : «La rhétorique est huilée, intégrisme religieux en Algérie, droit des femmes au Québec, sexisme, obscurantisme islamiste etc, on l’aura compris, il n’y a pas de débat de fond mais du sentimentalisme pour toucher le public québécois 1

souche

Les manifestations se multiplient de la part des pros et des anti-charte

habit

manif

hindous

Après les opposants, c’était au tour des défenseurs de la Charte des valeurs québécoises de se mobiliser à Montréal. Ils étaient toutefois moins nombreux.

Pros-charte

De la grande noirceur à la grande obscurité

Selon ce projet charte des valeurs québécoises,  le gouvernement provincial entend assurer :

  1. La séparation des religions et de l’État
  2. La neutralité sur le plan religieux
  3. L’égalité entre les citoyennes et citoyens, quelles que soient leurs croyances religieuses ou leurs convictions morales, philosophiques ou autres

 Toutefois pour éviter que le Québec ne passe de la grande noirceur à la grande obscurité, le gouvernement a le devoir de s’assurer que l’État soit vraiment laïque en bannissant la prière du domaine public et en retirant le crucifix de l’assemblée Nationale2

Bernard Drainville

Ce faisant, il enverra un signal positif aux autres membres des communautés religieuses du Québec, qui pourront alors se joindre à cet état laïc, comme l’ont fait les communautés religieuses catholiques québécoises lors de la seconde moitié du vingtième siècle.

 

La grande noirceur

4 Commentaires

Classé dans Uncategorized