Archives de Tag: élections

Le Québec sur l’autoroute de la dépossession. Bilan des quatre années du gouvernement Couillard

Astral, Dessau, Minière Osisko, St-Hubert, Le Cirque du Soleil, Van Houtte, Cossette, Canam, Tembec, Rona, Atrium Innovations, Juste pour rire, Camso, etc. : c’est à la pelle que des fleurons ont été vendus à des intérêts canadiens ou étrangers depuis 2014, sans garantie que les sièges sociaux soient maintenus au Québec.

Dans un article publié dans la revue  L’Action nationale – Juin-Septembre 2018, Lucia Ferretti dresse un sombre bilan des quatre années de gouvernement Couillard.  Selon elle  Il ne fait pas de doute  « […]  que le budget du printemps 2018, le dernier avant les élections du 1er octobre, en a donné un peu à tout le monde. Cela ne change rien au processus en cours de démantèlement du Québec et de dépossession des Québécois.

Madame Ferretti accuse entre autre ce gouvernement d’avoir donné le Québec aux pétrolières et aux gazières, de sabordement des institutions publiques, de démembrement de l’État québécois, d’opacité en matière d’accès à l’information, de relations tendues avec les Premières Nations et d’absence de vision à long terme pour les secteurs agricole et agroalimentaire.  Un article que vous pouvez lire en ligne

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

La CAQ et l’environnement

Gina Augustin

L’environnement vous préoccupe et vous songez à voter pour la CAQ?

Voici un petit rappel de la position de François Legault concernant l’environnement et le projet d’oléoduc Énergie Est.

Et voici d’autres informations sur la position de la CAQ face au projet de port pétrolier de Québec, sur l’avenir d’Anticosti et sur le 3e lien entre Québec et Lévis.

PLUS D’INFOS:

 

2 Commentaires

Classé dans Environnement

Les caqueteux caquètent et M. Gogol se réjouit

Avec 39% des intentions de vote, M. Gogol se réjouit de pouvoir enfin former le prochain gouvernement. Dans les recoins d’une grande auberge Espagnole, les caqueteux mettent patiemment la table pour accueillir la grande coalition des souverainistes désabusés; celle des Liber Haut opportunistes, des Solitaires déçus et des Markchiche-Lainehinisites en mal de cause. 

Les caqueteux formeront-ils le nouveau gouvernement ?

Les caqueteux formeront-ils le nouveau gouvernement ?

Alors qu’un vent favorable souffle sur les caqueteux du Québec, M. Couillu fait flèche de tout bois, multipliant les apparitions de ses ministres, mandatant les Barres Hette et les QwaTeuh de ce monde pour qu’ils vantent inlassablement les vertus de leur chef et de sa politique.  

Avec son regard glauque c'est un politicien aguerri qui ne convainc plus personne

 Avec son regard glauque c’est un politicien qui ne convainc plus personne

Pendant ce temps les agents HanGlad et Saint-Pierre, barbotent joyeusement dans la cour de l’oncle Donald, pour la plus grande joie des stratèges Liber Haut. 

De son côté, M. Jeff a fait appel à Véro qui sera co-porte-en-chef. Pour éviter de s’enliser, le parti sera désormais bicéphale, et on ne peut que s’en réjouir car deux têtes valent mieux qu’une ! Pour célébrer l’événement M. Jeff a décidé de fêter à Saint-Hyacinthe et de tenir son Conseil National chez M. Bibe Oh, un ami de M. Couillu et de son parti. Une erreur stratégique que les membres du parti sauront bien lui pardonner car M. Jeff a toute leur confiance… 

Place à la relève

Des hommes et des femmes de valeurs ont déjà posé leurs candidatures pour battre les caqueteux lors des prochaines élections. C’est le cas d’un certain nombre de trentenaires bien éduqués, pleins d’idéal et qui souhaitent voir un jour le Québec sortir du marasme dans lequel il est plongé depuis que des Liber Haut gouvernent cette province. Souhaitons que l’électorat leur permettra de réaliser leurs rêves, car ils ont du pain sur la planche…

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

Peut-on encore parler de démocratie québécoise ?

 

Rose

Rose Flamant

La vague qui souffle sur le Québec depuis les manifestations massives du printemps érable témoigne d’une volonté de changement dans toutes les sphères de la société. Depuis la chute du gouvernement libéral de Jean Charest deux gouvernements se sont succédés.  Le premier, celui de Pauline Marois a été porté au pouvoir  à l’automne 2012, pour être renversé le 7 avril dernier par le parti libéral de Philippe Couillard.

Cette apparente contradiction de la part de l’électorat tient au fait de notre système majoritaire uninominal à un tour qui caractérise notre monarchie constitutionnelle.  En termes clairs cela signifie qu’à la dernière élection, à peine un électeur francophone sur quatre (24%) a voté pour le parti libéral. Pourtant, selon notre mode électoral le PLQ récolte quand même la majorité à l’assemblée Nationale (63%) avec 70 sièges.

an

Si le Québec adoptait un mode de scrutin basé sur la proportionnelle, le Parti libéral aurait obtenu 18 sièges de moins le 7 avril dernier, tandis que tous les autres partis auraient fait des gains. De plus, Option nationale et le Parti vert du Québec auraient pu faire leur entrée à l’Assemblée nationale.

croix

Fort de sa majorité le nouveau premier ministre entend donc parler au nom de la majorité du peuple québécois,  lui assurant plus de « rigueur que d’austérité ».  Le premier ministre souhaite également « être le gouvernement de la vérité et de la réalité ».

Rigueur Libérale

Sitôt élu, M. Couillard a annoncé que son gouvernement  allait s’atteler résolument au redressement des finances publiques : « Nous devons nous libérer de ce que ni empêche de faire nos choix.  Depuis des années nous dépensons plus que ce que nos revenus nous le permettent » a-t-il déclaré lors d’un discours à l’Assemblée nationale. Cette rigueur politique apparente a de quoi surprendre lorsque l’on sait que le le Premier ministre ne voit aucun problème dans l’indemnité de départ de 1,2 million de dollars touchée par son candidat dans La Pinière, Gaétan Barrette, lorsqu’il a quitté la présidence de la Fédération des médecins spécialistes du Québec. Selon M. Couillard « C’est une entente privée, entre le Dr Barrette et l’organisation qu’il dirigeait. C’était connu. Et ça coupe complètement le lien entre lui et la fédération. Il ne représente plus les 8000 médecins spécialistes, mais l’ensemble des Québécois comme membre de notre équipe ».

Dr

De même le Premier ministre s’est montré très à l’aise en majorant à 310 000 $ le salaire de son premier fonctionnaire auquel s’ajoute un boni au rendement qui peut atteindre 15% de son salaire.

Couill

En attendant le gouvernement Couillard a donné le feu vert aux travaux d’explorations de pétrole et de gaz de schiste sur l’île d’Anticosti.

RDI

Tout va donc pour le mieux au Québec et la démocratie est saine et sauve !

st-Couillard

Source : La Pravda

Vive la démocratie !

mouton noir

 

3 Commentaires

Classé dans Uncategorized

Un peuple ignare et stationnaire !

A l’heure ou le Québec a choisi de se débarrasser de l’option indépendantiste il est bon de se rappeler sans doute que les Québécois « ne sont que les restes d’une ancienne colonisation, et sont et devront toujours être isolés au milieu d’un monde anglo-saxon. Quoiqu’il puisse arriver, ils ne peuvent entrevoir aucune espérance pour leur nationalité. Au fil des ans ils s’attachèrent aux anciens préjugés, aux anciennes lois, non pas à cause d’un fort sentiment de leurs effets avantageux mais avec la ténacité irraisonnée d’un peuple ignare et stationnaire.

Elections 2014

La conquête les a très peu changés. Les classes plus élevées et les habitants des villes ont adopté quelques coutumes et quelques sentiments anglais; mais la négligence constante du Gouvernement (…) laissa la masse du peuple sans aucune des institutions qui l’auraient élevée à la liberté et à la civilisation. Elle les a laissés sans l’instruction et sans les institutions de self-government local qui auraient assimilé leur caractère et leurs habitudes, de la manière la plus facile et la meilleure, à ceux de l’Empire dont ils devinrent partie.

je me souviens

Ils demeurent une société vieillie et stationnaire dans un monde nouveau et progressif. Essentiellement, ils sont encore Français, mais des Français différents sous tout aspect de ceux de la France actuelle. Ils ressemblent plutôt aux Français des provinces sous l’ancien régime.

DeGaulle 2

 Il ne faut pas penser à tenter l’expérience de priver le peuple de son pouvoir constitutionnel. Le rôle des gouvernants est de conduire maintenant le Gouvernement dans l’harmonie et en accord avec ses principes établis.

harper

J’ignore comment il est possible d’assurer cette harmonie d’une autre manière qu’en administrant le Gouvernement d’après des principes dont l’efficacité est établie sur l’expérience de la Grande-Bretagne.

John George Lambton, Comte de Durham

René Lévesque


7 Commentaires

Classé dans Uncategorized

Le chat sort ses griffes

A toutes les personnes qui en ont assez des politiques successives qui les confinent a la misère.

———————– AU PEUPLE ———————-

Le chat

Le chat, cet indigné de France suggère un moyen efficace d’agir sans violence, sans CRS, sans bombes lacrymogènes pour changer le système. Il vous invite à :

Renvoyer votre carte d’électeur au palais de l’Élysée

(Aucun timbre requis)

carte d’électeur

Selon le chat, les avantages de cette démarche sont nombreux :

1-                Messages très fort aux politiciens et aux politiciennes

2-                Permet de regrouper les plus pauvres qui subissent les politiques, et qui sont spectateurs de la richesse

3-                Le renvoi de la carte d’électeur permettra de ne pas être oubliés par les dirigeants

4-                Forcera les politiciens et les politiciennes à porter un regard différent sur la misère humaine

5-                Permettra d’exercer la vraie démocratie

moutons

 

ET SACHEZ BIEN QUE NOUS SAVONS, NOUS N’OUBLIONS PAS, NOUS NE PARDONNONS PAS. REDOUTEZ-NOUS !

La colombe de la paix

13 Commentaires

Classé dans Uncategorized

Michel Brûlé à la mairie de Montréal

moutons

Les Indignés du Québec privilégient la candidature de Michel Brûlé dans la course à la mairie de Montréal. Michel Brûlé est un éditeur au franc-parler, qui a fondé les Éditions des Intouchables en 1993, en plus de racheter les maisons d’édition Lanctôt éditeur et Le Loup de gouttière, respectivement rebaptisées Les éditions Michel Brûlé et Les éditions Cornac.

Ce candidat qui s’est prononcé en faveur du printemps érable propose de bâtir un Montréal à notre image : français, cosmopolite et intègre.

L’aspirant maire a présenté une équipe constitué de «Monsieur et Madame tout le monde» qui «ne sont pas là pour leurs propres intérêts» : chauffeurs d’autobus, artistes, retraités, ex-militaire… «Je n’avais aucun intérêt à recruter des vautours qui sucent le système, a-t-il affirmé pour expliquer l’absence de candidats vedettes. Ce sont des gens vrais et honnêtes. Ensemble, je veux qu’on casse la machine qui détruit Montréal.»

michel

Découvrez son programme en cliquant ici

Michel Brûlé votre candidat à la mairie ! Kandida w pou majistra ! ¡Su candidato a alcalde! مرشحكم لرئاسة البلدية O seu candidato a prefeito! Ваш кандидат на пост мэра! Il vostro candidato al Municipio! 新市长侯选人

3 Commentaires

Classé dans Uncategorized

L’attentat insensé !

Alors que Pauline Marois prononçait son discours au Métropolis à Montréal, la première femme première ministre de l’histoire du Québec a été victime d’un attentat insensé. Tandis que la  chef du nouveau gouvernement minoritaire du Parti Québécois assurait que l’avenir du Québec était de de devenir un pays souverain, sous un tonnerre d’applaudissements, ses gardes du corps l’ont forcé à évacuer la scène. L’attentat a fait une victime et un blessé.

MiniatureÀ regarder plus tard

La triste nouvelle s’est répandue comme une traînée de poudre partout sur la planète

Le Mouvement Québec français et la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal lancent un appel à la modération après l’attentat politique tragique du 4 septembre. La Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal considère que l’attentat politique survenu au rassemblement du Parti Québécois le 4 septembre dernier est un acte isolé de folie, mais qu’il a eu néanmoins un déclencheur socio-politique. C’est pourquoi un appel à la modération des médias anglophones québécois et canadiens qui ont multiplié des accusations de xénophobie est lancé, afin de contrer les insinuations calomnieuses à l’endroit des souverainistes ou des défenseurs du français.

3 Commentaires

Classé dans Uncategorized

Debout ?

Pour la première fois dans l’histoire le Québec sera dirigé par une femme, À 63 ans Pauline Marois devient Première ministre et sera à la tête d’un parti indépendantiste qui sera toutefois minoritaire.

Du côté des forces progressistes, QS a réussi a faire élire Françoise David et Amir Khadir, alors que Jean-Martin Aussant d’Option Nationale a été rayé de la carte. Le parti vert n’a fait élire aucun député, ce qui est normal dans une province qui produit 4 fois plus  de déchets per capita que les américains…

La hausse des frais de scolarité et l’épineuse question de la Loi 78 vont être deux sujets à surveiller et l’élection de Léo Bureau Blouin 

Infâme loi 78 !

Le parti libéral qui n’a plus de chef suite à la défaite de Jean Charest et François Legault et les Caqueteux de la Coalition Avenir Québec (CAQ) assumeront la balance du pouvoir néo-libéral.

Le peuple québécois se tient debout, fier comme à son habitude. Dans cette province de petits provinciaux, l’ignorance et l’indifférence ont encore une fois triomphé.

L’Assemblée Nationale du Québec

Bravo Qwebec et félicitations à la ville de Québec et sa région toujours à la fine pointe !

2 Commentaires

Classé dans Uncategorized

Le choix est clair

Les Indignés du Québec vous proposent ce nouveau texte du compositeur  Clode Hamelin, qui vous offre une analyse sur les choix qui s’offrent aux québécois durant la campagne électorale

ON SE QUESTIONNE TOUS AVEC RAISON

PATRIOTISME ET RÉALITÉ

LE CHOIX EST CLAIR

COMMENT VOTER? Nous réfléchissons tous sur ce sujet troublant depuis des jours. Nous avons tous peur de la division du vote, mais en même temps nous sommes tous interpelés par des idées neuves, des visages nouveaux et ce avec raisons. Ce matin, un excellent texte du cinéaste Québécois Bernard Émond dans le DEVOIR m’a tellement touché que j’ai décidé de vous le proposer ici. http://www.ledevoir.com/politique/elections-2012/356027/il-n-y-aura-pas-de-deuxieme-tour-aux-elections-quebecoises

Ce texte a nourri ma réflexion et m’a fait me remémorer les dernières élections fédérales. Là où les Québécois écœurés de la stagnation et du radotage se sont dit, «Tiens on va voter pour le NPD y sont un peu sociaux-démocrates et ce ne sera pas pire qu’avec le BLOC». J’ai aussi entendu de nombreuses fois, surtout chez les jeunes, «À force d’avoir des Harper comme ça, les gens vont finir par être écœurés et ça va finir par changer les choses» … OH HORREUR SANS NOM ! C’EST TOUT FAUX ! Ça fait 50 ans qu’on se dit qu’à force de manger de la marde le peuple québécois va finir par s’intéresser à la gastronomie. Ça ne fonctionne pas ainsi.

Je ne suis pas un FAN de Gilles Duceppe, loin de là! Mais sérieusement, nous sommes devant la pire administration possible au Canada et personne pour défendre le Québec. Pour moi, la nauséeuse vague orange n’a rien du Québec. C’EST UN MASSACRE TOTAL et qui est IRRÉPARABLE.  Malgré tout ce que je peux lui trouver comme défauts et contradictions, le Bloc a fait une maudite bonne JOB pour nous défendre, mais surtout pour FAIRE ENTENDRE une voix venant du Québec. Était-ce parfait? NON, bien sûr. Mais c’était présent, OUI, très présent. C’est vrai, certains jeunes Orangistes avaient des textes intéressants et très attirants pour les électeurs. Des sensibilités environnementalistes, des idéaux se rapprochant de Québec Solidaire, en principe. Mais en pratique? Bien peu de choses pour nous ici au Québec, notre Pays !Pendant ce temps, Harper détruit au Canada et surtout au Québec des choses qui avaient encore du sens et dans certains cas avaient une valeur immense. Pensez seulement à la catastrophique destruction de l’Institut Lamontagne. Pour ceux qui ne savent pas trop, lisez ceci.

http://www.radio-canada.ca/regions/est-quebec/2012/05/30/006-institutmauricelamontagne-compressions-scientifiques.shtml

C’est à se demander, et avec raison, si ça ne fait pas partie d’un grand plan Harper-Charest-Desmarais-Conservateur-Bilderberg et autres vautours internationalistes concernant l’exploitation du pétrole et des gaz dans le Saint-Laurent. Ça me fait penser à ANTICOSTI qu’ils vont détruire à tout jamais si on les laisse faire et à toute la pollution qui en ressortira. Si Harper défend tant le pétrole des sables de merde de l’Alberta, imaginez combien il capotera sur le pétrole d’Anticosti et le Gaz de schiste de la vallée du Saint-Laurent une fois que toutes les lois défendant l’environnement seront détruites et les laboratoires d’experts fermés. Pensez-vous que ça va aider le Québec à se réveiller que de détruire NOTRE FLEUVE?  Il y a juste Charest et ses chums qui seront heureux.Au moins, le Bloc aurait probablement crié si fort que certains Québécois se seraient élevés contre cette destruction de l’Institut Lamontagne! Des manifestations peut-être ! Ils sont où les étudiants au Carré Rouge, que je porte si fièrement, pour aller défendre l’écologie si chère dans leur discours théorique?

Je n’en ai pas entendu un seul sur ce sujet. Ils sont où pour aller défendre le fleuve Saint-Laurent? Alors de grâce, lâchez moi le NPD et la théorie Orange qui dit que ça peut pas être pire!  Faut ajuster nos actes à nos discours. Un jour, ça prendra peut-être une armée pour défendre notre Fleuve, nos ressources, notre eau et notre territoire, mais en attendant ça prend du courage, et des cerveaux! Alors tout le monde pour le Québec. Wake up ! … Mais c’est juste un exemple.Voulez-vous un autre petit exemple plus personnel. Lors de la ainsi nommée «Crise étudiante», alors que la brutalité policière était à son comble et que nous étions tous à hurler, alors que La ligue des droits et libertés et Amnistie Internationale s’inquiétaient de la perte des libertés ici, dites-moi qui s’est levé à Ottawa pour dénoncer la dangereuse situation socio-politique au Québec et demander que les députés condamnent l’usage de la force contre la population! Qui était là pour dénoncer l’usage des balles de plastiques contre la population, pour demander une enquête sur Victoriaville ou les arrestations massives? Le Québec est pourtant encore au Canada, NON ? Pas un mot à Ottawa. Ni Orange ni jaune. SILENCE RADIO ! La vague Orange-Mulcair, «dont care», les pseudo-démocrates sensibles au Québec étaient bien là non ? Mais pas un son! RIEN! Des fantômes !

 J’ai à cette époque reçu un e-mail de Boulerice, qui est dans mon comté, m’invitant à aller assister à des meetings du NPD pour échanger sur de jolies idées neuves et faire avancer le débat fédéraliste. Je lui ai répondu par de très nombreux e-mail, autant à lui qu’à ses attachés, pour l’inviter à intervenir sur la grave situation au Québec, je l’ai interpelé comme député de mon comté pour parler publiquement contre la violence faite aux citoyens, aux étudiants, aux manifestants. Je lui ai demandé de décrier le mal fait aux droits et libertés. Je lui ai aussi demandé de communiquer avec moi pour discuter de la situation importante. J’ai jamais reçu aucune réponse! Je n’ai jamais entendu un mot du NPD. Tout ça pour vous dire que la théorie de ceux qui ont voté pour le NPD et qui disait que ça valait mieux que le vieux BLOC est tout simplement de la foutaise! Le pire n’est jamais mieux.

Loin de moi ici l’idée de vouloir faire un lien entre QS, ON et le NPD. Le simple but de cet exemple est de dire que nous n’avons pas le luxe de nous tromper à cette élection au Québec. Alors les mêmes personnes qui proposaient la vague Orange comme solution s’ont aujourd’hui attirées par un vote pour les nouveaux partis par goût de changement ou par dégoût. On entend avec raison des critiques sur les agissements passés du PQ, sur son programme trop à droite et pas assez indépendantiste! C’EST VRAI! De l’autre côté on vante les valeurs humaines de QS et la merveilleuse plate-forme de ON, son chef extraordinaire que j’admire, ainsi que son côté réellement indépendantiste. Vrai !Mais la réalité, comme dans RÉALISME, est la suivante, ON et QS ne prendront pas le pouvoir à cette élection-ci. Et même si nous avons 5 députés de QS et/ou ON mais que le parti Libéral de Charogne est au pouvoir, cela ne changera rien en bout de ligne sur les dégâts IRRÉVERSIBLES qui seront appliqués à notre pays et ce, à tous les égards. Nous sommes devant une GUERRE NÉO-LIBÉRAL vs LA POPULATION et non pas dans un match esthético-politique de fin de bac à l’Université du Québec. La théorie de «c’est pas grave, les gens vont se tanner» ne tient pas! J’ai 58 ans et j’entends ça depuis que j’ai commencé à voter. Il n’y a plus de temps, plus de place pour ce genre de rhétorique lourde et inefficace. Il faut que toute la population progressiste se réveille et les jeunes y compris car si les vieux ont peur et deviennent mous, et les jeunes écœurés et deviennent BOF, on ne changera jamais rien et ON EST DANS LA MERDE ! Ça prend un «CRASH COURSE» sur la réalité pour tout le monde. Et ça presse !

 Ne faisons pas la même erreur à cette élection au Québec que nous avons fait à Ottawa avec la jolie vague «Jus d’Orange en poudre». Sans quoi nous n’arrêterons pas de payer la note et nos petits enfants aussi. Je crois que le mieux qui puisse nous arriver au prochain scrutin c’est que quelques députés QS et aussi ON soient élus là où cela est possible, là où il y a une vraie chance, mais par-dessus tout, il faut une FORTE MAJORITÉ PQ. Sans cela ce sera sans aucun doute le pire que le Québec peut subir. Le calcul est simple, si dans votre comté le PQ est moindrement en danger, si les Libéraux ont la moindre chance de passer, IL FAUT VOTER PQ. Pour les autres, c’est certain que si vous êtes dansMercier, il faut voter pour Amir, de même pour le comté de Françoise David ou Monsieur Aussant. Et de même pour les quelques autres de ces mêmes partis qui ont des chances, ou sont presque certains et sur le point de passer. Bien sûr, il faut voter avec ses convictions. Mais surtout, il faut VOTER POUR SON PAYS EN PREMIER. Si comme je le fais moi-même, nous demandons à nos élus d’être des patriotes avant d’être des politiciens, il nous faut nous aussi, penser à notre nation avant de penser à nos convictions théoriques et nous devons être des patriotes nous aussi.

Jamais le Québec n’a autant eu besoin de nous. J’ai moi-même fait un appel aux chefs de ON, QS et PQ pour qu’une union des forces progressistes soit crée. Mais ils ne l’ont pas fait.  Le travail est donc entre nos mains! C’est à nous d’être brillants ! Nous n’avons pas d’autre choix que de mettre Charest et sa bande de bandits dehors et très, très loin du trésor public. Ceci doit être notre premier BUT.  Toute autre pensée magique sera un cauchemar à court terme et apportera le chaos ! Dans un deuxième temps, une fois le PLQ et la CAQ écartés du pouvoir, pourquoi ne pas devenir tous membres du parti qui est au pouvoir dans notre comté pour aller intervenir directement sur ce qui se fait dans ce parti. PQ, ON ou QS. Pourquoi ne pas demander à tous nos concitoyens de venir activement s’impliquer en politique. Imaginez si le PQ avait 25,000 membres actifs de plus demain matin, et que ces personnes soient des progressistes pour vrai! Imaginez! On parle sans cesse de démocratie directe, de proportionnelle, etc. Alors, commençons par politique active 101. It’s a must ! Pourquoi ne pas demander à toute notre jeunesse, même ceux de la Classé, de venir faire bouger les choses! C’est ainsi que nous aurons un jour un pays. Vive la réalité, c’est mon slogan pour cette élection!  J’entends plein de trucs provenant des mouvements populaires, activistes ou de la Classé, concernant leur appui aux revendications concernant la terre Mohawk ancestrale ou autres belles phrases qui sonnent bien dans un manifeste. Mais pour revenir à mon exemple du fleuve Saint-Laurent qu’on va tenter de ne plus protéger, de L’institut Lamontagne qu’on va fermer, et de mille autres sujets qui touchent directement mon PA YS le Québec, je n’entends pas un mot en provenance de ces regroupements idéalistes et souvent internationalistes. La tête dans les nuages, je veux bien, mais les pieds sur terre j’insiste!

 En attendant, nous n’avons pas le luxe d’une seule erreur. Alors les internationalistes et les anarcho-théoriciens avec qui je partage beaucoup d’idéaux et de manifestations ces derniers temps, devraient sérieusement devenir des patriotes avant tout, au moins pour quelques semaines, jusqu’aux élections et défendre le Québec contre les néo-libéraux qui sont à détruire notre seule et unique PATRIE. Et les Black Bloc qui ont tant de belle énergie à revendre pourraient venir aider Khadir et Aussant à poser des pancartes. Il manque de bras partout. (Juste une blague du mois d’août) … Si l’on désire sauver le monde et les Bélugas, si l’on veut aider le sort de l’humanité à l’autre bout du monde, faut d’abord avoir un pays. Alors, protégeons-le maintenant et sortons Charest pour toujours. Pour le faire, la dure réalité nous indique qu’il faut dans un premier temps, travailler avec le PQ.  Ça prend du temps changer les choses et cela est une menace à notre réussite, car cela implique qu’il faut avoir du courage et de la ténacité. Et ça, c’est difficile. Mais c’est le prix de la victoire. Alors, retroussons tous nos manches ensemble. Vieux, jeunes, restons unis et conscients !  Je pense comme Bernard Émond, nous devons nous servir du PQ.

 Clode Hamelin, compositeur, citoyen du Québec. 4 août 2012

1 commentaire

Classé dans Uncategorized