Archives de Tag: élections

Le Québec sur l’autoroute de la dépossession. Bilan des quatre années du gouvernement Couillard

Astral, Dessau, Minière Osisko, St-Hubert, Le Cirque du Soleil, Van Houtte, Cossette, Canam, Tembec, Rona, Atrium Innovations, Juste pour rire, Camso, etc. : c’est à la pelle que des fleurons ont été vendus à des intérêts canadiens ou étrangers depuis 2014, sans garantie que les sièges sociaux soient maintenus au Québec.

Dans un article publié dans la revue  L’Action nationale – Juin-Septembre 2018, Lucia Ferretti dresse un sombre bilan des quatre années de gouvernement Couillard.  Selon elle  Il ne fait pas de doute  « […]  que le budget du printemps 2018, le dernier avant les élections du 1er octobre, en a donné un peu à tout le monde. Cela ne change rien au processus en cours de démantèlement du Québec et de dépossession des Québécois.

Madame Ferretti accuse entre autre ce gouvernement d’avoir donné le Québec aux pétrolières et aux gazières, de sabordement des institutions publiques, de démembrement de l’État québécois, d’opacité en matière d’accès à l’information, de relations tendues avec les Premières Nations et d’absence de vision à long terme pour les secteurs agricole et agroalimentaire.  Un article que vous pouvez lire en ligne

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

La CAQ et l’environnement

Gina Augustin

L’environnement vous préoccupe et vous songez à voter pour la CAQ?

Voici un petit rappel de la position de François Legault concernant l’environnement et le projet d’oléoduc Énergie Est.

Et voici d’autres informations sur la position de la CAQ face au projet de port pétrolier de Québec, sur l’avenir d’Anticosti et sur le 3e lien entre Québec et Lévis.

PLUS D’INFOS:

 

2 Commentaires

Classé dans Environnement

Les caqueteux caquètent et M. Gogol se réjouit

Avec 39% des intentions de vote, M. Gogol se réjouit de pouvoir enfin former le prochain gouvernement. Dans les recoins d’une grande auberge Espagnole, les caqueteux mettent patiemment la table pour accueillir la grande coalition des souverainistes désabusés; celle des Liber Haut opportunistes, des Solitaires déçus et des Markchiche-Lainehinisites en mal de cause. 

Les caqueteux formeront-ils le nouveau gouvernement ?

Les caqueteux formeront-ils le nouveau gouvernement ?

Alors qu’un vent favorable souffle sur les caqueteux du Québec, M. Couillu fait flèche de tout bois, multipliant les apparitions de ses ministres, mandatant les Barres Hette et les QwaTeuh de ce monde pour qu’ils vantent inlassablement les vertus de leur chef et de sa politique.  

Avec son regard glauque c'est un politicien aguerri qui ne convainc plus personne

 Avec son regard glauque c’est un politicien qui ne convainc plus personne

Pendant ce temps les agents HanGlad et Saint-Pierre, barbotent joyeusement dans la cour de l’oncle Donald, pour la plus grande joie des stratèges Liber Haut. 

De son côté, M. Jeff a fait appel à Véro qui sera co-porte-en-chef. Pour éviter de s’enliser, le parti sera désormais bicéphale, et on ne peut que s’en réjouir car deux têtes valent mieux qu’une ! Pour célébrer l’événement M. Jeff a décidé de fêter à Saint-Hyacinthe et de tenir son Conseil National chez M. Bibe Oh, un ami de M. Couillu et de son parti. Une erreur stratégique que les membres du parti sauront bien lui pardonner car M. Jeff a toute leur confiance… 

Place à la relève

Des hommes et des femmes de valeurs ont déjà posé leurs candidatures pour battre les caqueteux lors des prochaines élections. C’est le cas d’un certain nombre de trentenaires bien éduqués, pleins d’idéal et qui souhaitent voir un jour le Québec sortir du marasme dans lequel il est plongé depuis que des Liber Haut gouvernent cette province. Souhaitons que l’électorat leur permettra de réaliser leurs rêves, car ils ont du pain sur la planche…

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

Peut-on encore parler de démocratie québécoise ?

 

Rose

Rose Flamant

La vague qui souffle sur le Québec depuis les manifestations massives du printemps érable témoigne d’une volonté de changement dans toutes les sphères de la société. Depuis la chute du gouvernement libéral de Jean Charest deux gouvernements se sont succédés.  Le premier, celui de Pauline Marois a été porté au pouvoir  à l’automne 2012, pour être renversé le 7 avril dernier par le parti libéral de Philippe Couillard.

Cette apparente contradiction de la part de l’électorat tient au fait de notre système majoritaire uninominal à un tour qui caractérise notre monarchie constitutionnelle.  En termes clairs cela signifie qu’à la dernière élection, à peine un électeur francophone sur quatre (24%) a voté pour le parti libéral. Pourtant, selon notre mode électoral le PLQ récolte quand même la majorité à l’assemblée Nationale (63%) avec 70 sièges.

an

Si le Québec adoptait un mode de scrutin basé sur la proportionnelle, le Parti libéral aurait obtenu 18 sièges de moins le 7 avril dernier, tandis que tous les autres partis auraient fait des gains. De plus, Option nationale et le Parti vert du Québec auraient pu faire leur entrée à l’Assemblée nationale.

croix

Fort de sa majorité le nouveau premier ministre entend donc parler au nom de la majorité du peuple québécois,  lui assurant plus de « rigueur que d’austérité ».  Le premier ministre souhaite également « être le gouvernement de la vérité et de la réalité ».

Rigueur Libérale

Sitôt élu, M. Couillard a annoncé que son gouvernement  allait s’atteler résolument au redressement des finances publiques : « Nous devons nous libérer de ce que ni empêche de faire nos choix.  Depuis des années nous dépensons plus que ce que nos revenus nous le permettent » a-t-il déclaré lors d’un discours à l’Assemblée nationale. Cette rigueur politique apparente a de quoi surprendre lorsque l’on sait que le le Premier ministre ne voit aucun problème dans l’indemnité de départ de 1,2 million de dollars touchée par son candidat dans La Pinière, Gaétan Barrette, lorsqu’il a quitté la présidence de la Fédération des médecins spécialistes du Québec. Selon M. Couillard « C’est une entente privée, entre le Dr Barrette et l’organisation qu’il dirigeait. C’était connu. Et ça coupe complètement le lien entre lui et la fédération. Il ne représente plus les 8000 médecins spécialistes, mais l’ensemble des Québécois comme membre de notre équipe ».

Dr

De même le Premier ministre s’est montré très à l’aise en majorant à 310 000 $ le salaire de son premier fonctionnaire auquel s’ajoute un boni au rendement qui peut atteindre 15% de son salaire.

Couill

En attendant le gouvernement Couillard a donné le feu vert aux travaux d’explorations de pétrole et de gaz de schiste sur l’île d’Anticosti.

RDI

Tout va donc pour le mieux au Québec et la démocratie est saine et sauve !

st-Couillard

Source : La Pravda

Vive la démocratie !

mouton noir

 

3 Commentaires

Classé dans Uncategorized

Un peuple ignare et stationnaire !

A l’heure ou le Québec a choisi de se débarrasser de l’option indépendantiste il est bon de se rappeler sans doute que les Québécois « ne sont que les restes d’une ancienne colonisation, et sont et devront toujours être isolés au milieu d’un monde anglo-saxon. Quoiqu’il puisse arriver, ils ne peuvent entrevoir aucune espérance pour leur nationalité. Au fil des ans ils s’attachèrent aux anciens préjugés, aux anciennes lois, non pas à cause d’un fort sentiment de leurs effets avantageux mais avec la ténacité irraisonnée d’un peuple ignare et stationnaire.

Elections 2014

La conquête les a très peu changés. Les classes plus élevées et les habitants des villes ont adopté quelques coutumes et quelques sentiments anglais; mais la négligence constante du Gouvernement (…) laissa la masse du peuple sans aucune des institutions qui l’auraient élevée à la liberté et à la civilisation. Elle les a laissés sans l’instruction et sans les institutions de self-government local qui auraient assimilé leur caractère et leurs habitudes, de la manière la plus facile et la meilleure, à ceux de l’Empire dont ils devinrent partie.

je me souviens

Ils demeurent une société vieillie et stationnaire dans un monde nouveau et progressif. Essentiellement, ils sont encore Français, mais des Français différents sous tout aspect de ceux de la France actuelle. Ils ressemblent plutôt aux Français des provinces sous l’ancien régime.

DeGaulle 2

 Il ne faut pas penser à tenter l’expérience de priver le peuple de son pouvoir constitutionnel. Le rôle des gouvernants est de conduire maintenant le Gouvernement dans l’harmonie et en accord avec ses principes établis.

harper

J’ignore comment il est possible d’assurer cette harmonie d’une autre manière qu’en administrant le Gouvernement d’après des principes dont l’efficacité est établie sur l’expérience de la Grande-Bretagne.

John George Lambton, Comte de Durham

René Lévesque


7 Commentaires

Classé dans Uncategorized

Le chat sort ses griffes

A toutes les personnes qui en ont assez des politiques successives qui les confinent a la misère.

———————– AU PEUPLE ———————-

Le chat

Le chat, cet indigné de France suggère un moyen efficace d’agir sans violence, sans CRS, sans bombes lacrymogènes pour changer le système. Il vous invite à :

Renvoyer votre carte d’électeur au palais de l’Élysée

(Aucun timbre requis)

carte d’électeur

Selon le chat, les avantages de cette démarche sont nombreux :

1-                Messages très fort aux politiciens et aux politiciennes

2-                Permet de regrouper les plus pauvres qui subissent les politiques, et qui sont spectateurs de la richesse

3-                Le renvoi de la carte d’électeur permettra de ne pas être oubliés par les dirigeants

4-                Forcera les politiciens et les politiciennes à porter un regard différent sur la misère humaine

5-                Permettra d’exercer la vraie démocratie

moutons

 

ET SACHEZ BIEN QUE NOUS SAVONS, NOUS N’OUBLIONS PAS, NOUS NE PARDONNONS PAS. REDOUTEZ-NOUS !

La colombe de la paix

13 Commentaires

Classé dans Uncategorized

Michel Brûlé à la mairie de Montréal

moutons

Les Indignés du Québec privilégient la candidature de Michel Brûlé dans la course à la mairie de Montréal. Michel Brûlé est un éditeur au franc-parler, qui a fondé les Éditions des Intouchables en 1993, en plus de racheter les maisons d’édition Lanctôt éditeur et Le Loup de gouttière, respectivement rebaptisées Les éditions Michel Brûlé et Les éditions Cornac.

Ce candidat qui s’est prononcé en faveur du printemps érable propose de bâtir un Montréal à notre image : français, cosmopolite et intègre.

L’aspirant maire a présenté une équipe constitué de «Monsieur et Madame tout le monde» qui «ne sont pas là pour leurs propres intérêts» : chauffeurs d’autobus, artistes, retraités, ex-militaire… «Je n’avais aucun intérêt à recruter des vautours qui sucent le système, a-t-il affirmé pour expliquer l’absence de candidats vedettes. Ce sont des gens vrais et honnêtes. Ensemble, je veux qu’on casse la machine qui détruit Montréal.»

michel

Découvrez son programme en cliquant ici

Michel Brûlé votre candidat à la mairie ! Kandida w pou majistra ! ¡Su candidato a alcalde! مرشحكم لرئاسة البلدية O seu candidato a prefeito! Ваш кандидат на пост мэра! Il vostro candidato al Municipio! 新市长侯选人

3 Commentaires

Classé dans Uncategorized