Archives mensuelles : avril 2012

Rendez-vous à Victoriaville

Soyons 200 000 à Victoriaville

Le Parti libéral du Québec (PLQ) est devenu indigne de gouverner le Québec ! Les 4 – 5 et 6 mai au Motel Victorin : 19 Blvd Arthabaska Est Victoriaville, QC G6T 0S4 Plus d’info ici

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

La rage

Les Indignés du Québec vous proposent un poème de Oitarp, cet Indigné québécois qui vous offre ces quelques vers intitulés : la rage ! Selon Oitarp, ce poème est dédié à nos frères et soeurs de la terre qui souhaitent la venue d’un monde plus beau, plus juste et plus respectueux de notre petite planète bleue de plus en plus menacée par la soif de pouvoir et d’argent.

LA RAGE !

Le vent était mordant,

non pas comme une caresse

mais bien comme une morsure.

Une meurtrissure jaillie du plus profond du temps,

de la terre, des arbres et des lacs oubliés.

Bref, un vent de cette terre laurentienne anonyme et puissant,

charriant l’écho des vers de Miron, de Shawanish et de Maya !

L’abysse des «Têtes de boules» oubliées, méprisées, dépouillées,

oblitérées par le bestiaire humain venus d’Outre océan.

Chuchotements translucides jaillis des entrailles du passé

Terminus anonyme campé dans une contrée incertaine, loin, très loin du pays disparu.

Syndrome de Stendhal issu du Nouveau-Monde.

Perles d’épinettes banalisées, hypothéquées, bradées et convoitées là-bas au cœur du Shaanxi.

Nuages affamés, profils jaunâtres, puissants et méthodiques.

Ventre convoité; porteur de richesses à brader

Petits besogneux asservis,

Ignorants, manipulés, serviles.

Coffres de pierres précieuses issus de notre monde.

Raison chavirée, terre méprisée, violée, dégradée…

L’océan de schiste est à portée de main!

Fractures, issues d’une révolution oubliée

Asile contemporain aux forages lointains, loin, très loin de Topalombampo bay.

Mythomane, il se forgeait une fausse identité

Mangeur de bannik effacé, oblitéré

Rêveur déphasé, tel Honoré Jackson !

Pemmican oublié au large de Batoche, chasseurs de bisons, désosseurs de mammouths.

Pétroglyphes estompés

«Red neck», ouvertement raciste

Passagers du temps endormi

Gardien de nuit impromptu assoiffé d’amour.

Sauvage évincé, allongé sur sa vie

Montagne de clichés obsédés par le temps

Désertés par le vent.

Métis des exclus, vagabond de l’imaginaire.

Quand tu parles d’amour,

Quand tu chausses tes godasses, là-haut sur la montagne

Au pays oublié

Qué bella mi amor !

Déesse engluée, asservie – Happy !

Là-bas au cœur de l’Amérique oubliée

Patineur écossais descendu des nuages

Cobra de la forêt

Pitoyable vassal, porte-parole du néant

Valet encrassé de pétrole  

Béluga des Everglades désertés

Esprit dérangé assoiffé et inassouvi

Choyé par les dieux

Immolé sur l’autel de la déesse aux cent bouches

Les ombres te font escorte

mais parfois au journal télévisé

dans tes yeux à toi

dans ton livre à toi

Dans ton «fuckin language» de névrosé

On te voit blêmir, à peine, mais tu te ressaisis

Tu tires sur ta cravate, puis tu souris,

sortant ta cassette monocorde, imperturbable !

Qu’Éole t’accompagne au cœur de l’infini

Par-delà la forêt, au-delà des montagnes

Qu’Hadès t’emporte telle Perséphone démembrée

Que Saturne reste sourd à tes mots

chevalier ténébreux aux cheveux ondulés

Prince repus mais inassouvi

Chevalier de l’ombre

Colporteur d’un plan incertain

Issu du néant, serviteur opaque

Chrysotile polymorphe au cœur de la contrée

Gardien de nos écoles, de nos foyers.

Grand rêve oublié,

Inaccessible, faussement nommé.

Copertino endormi, jeunesse innommée

Fréquence inaccessible d’un pays à nommer.

Fantômes du néant rappelés à la vie

Étendus chez les fées

Pays mythique chanté par les poètes

Par Félix, Pauline et tant d’autres !

Enfants du« Crush Ice », issus de l’extrême

Petites fleurs de Njeddo Dewal

Muselées, voilées, étouffées et bradées telle une marchandise

Pays pillé, marchandé, marchandisé

Nous étouffons de vos discours reptiliens

Matraqués, spoliés, floués

Intoxiqués par des machines de guerre imposées

Décrets étouffants à l’odeur sulfureuse de gaz de schiste.

Votre jeunesse étouffe elle aussi et vous la bafouez.

Vous tentez de la manipuler, de la modeler

Au pays oublié, l’eau on l’a buvait

Claire et limpide et non pas enflammée

Au pays oublié, on respectait la terre.

Longtemps après les perséides ont déserté le ciel

Mais au matin dans la terre Matawinienne, un enfant s’est levé !

Il s’est levé et il a chanté ….

OITARP, avril 2012

Nous sommes les 99%. Nous ne pardonnons pas, nous n’oublions pas. Redoutez-nous

2 Commentaires

Classé dans Uncategorized

1000 étudiants québécois arrêtés

Les Indignés du Québec vous invitent à signer la pétition contre la brutalité policière. Depuis le début de la grève étudiante le gouvernement de Jean-James Charest c’est tout près d’un millier d’étudiants qui ont été arrêtés. Amnistie International, s’inquiète de ces arrestations arbitraires et déclare que «l’approche choisie pour assurer la sécurité lors des manifestations semble avoir entraîné des violations des droits fondamentaux associés aux manifestations pacifiques et au cours normal de la loi, notamment le droit à la liberté d’expression et le droit de réunion pacifique et d’association, ainsi que le droit d’être protégé contre les arrestations arbitraires».

Nous sommes les 99%, nous ne pardonnons pas , nous n’oublions pas. Redoutez-nous !

 

1 commentaire

Classé dans Uncategorized

12 mai 2012. Les Indignés de la terre vous invitent

Les Indignés du Québec se joignent au grand mouvement qui partout sur la planète fait  que de vastes mouvements populaires secouent les gouvernements de tous les pays : Indignés, Indignados, mouvement Occupy, anti-corruption. Les indignés la terre rejettent désormais les régimes totalitaires de même que les régimes néo-libéraux répressifs et décadents. Les Indignés de la terre en ont marre des crises, des injustices, des inégalités… Face à l’oppression des gouvernements, les peuples s’unissent pour amplifier cet élan de protestation et de construction d’une réelle démocratie à l’échelle planétaire.

Partout des mouvements de protestations démocratiques et non-violents apparaissent. Inexorablement les assemblées populaires se multiplient sur tous les continents. Nous exigeons et nous créons de vraies démocraties, c’est le seul moyen d’empêcher d’aller à l’encontre de l’intérêt général !
Le tirage au sort et les mandats impératifs sont par exemple des outils de la démocratie. Informez-vous et évoluez !

Le défi est mondial. La réponse sera mondiale. La convergence des luttes des peuples de la terre voit enfin le jour ! Tous ensemble nous pouvons dire que les gouvernements ne nous représentent pas car les systèmes politiques n’ont pas été créés par le peuple, mais pour que les oligarchies économiques détiennent tous les leviers politiques et répressifs. Le 12 mai on prend a rue pour faire de cette journée la grande journée des indigné-es de la terre !


Cliques sur l'image pour voir la vidéo

Nous vaincrons car nous sommes les 99%. Nous n’oublions pas, nous ne pardonnons pas. Redoutez-nous !

Barcelone

 «Les indignés» reprennent la place de Catalogne

«Les indignés de Barcelone comptent reprendre leur mouvement de protestation»

#Des incidents ont éclaté à Barcelone entre policiers et jeunes «indignés» sur la Place de Catalogne. (Photo : http://www.montpellier-journal.fr)


Les «indignés» de Barcelone ont annoncé, dimanche, qu’ils comptent reprendre leur mouvement de protestation à l’occasion du 1er anniversaire du lancement du Mouvement du 15 mai qui réclame plus de justice sociale et une démocratie participative en Espagne.

Les «indignés» ont, déjà, entamé les préparatifs pour installer, le 15 mai, un campement à la célèbre place de Catalogne, située dans le centre-ville de Barcelone, pour célébrer le 1er anniversaire du Mouvement, ont précisé des activistes de ce collectif, cités par la presse locale.

Une manifestation est également prévue le 12 mai à Barcelone pour exprimer les revendications des «indignés», ont précisé les mêmes sources, ajoutant que les «indignés» sont déterminés «plus que jamais» à descendre dans la rue à l’occasion du 1er anniversaire du Mouvement du 15 mai.

En 2011, les «indignés» avaient occupé pendant plusieurs mois la place de Catalogne où ils avaient dressé des dizaines de tentes pour protester contre le chômage et la corruption et réclamer des réformes sociales et politiques en Espagne.

La place a été, finalement, évacuée à la fin du mois de mai lors d’une intervention des forces de l’ordre qui s’est soldée par de violents incidents entre la police catalane et les «indignés».

Le gouvernement catalan qui n’a pas encore réagi à l’annonce des «indignés» de reprendre la mobilisation, avait promis, par la voix de son conseiller à l’Intérieur, d’augmenter les effectifs de la police anti-émeute, d’installer de nouvelles caméras de vidéo-surveillance et de faire adopter une loi permettant la modification du parcours des manifestations.

De son coté, la police catalane a lancé mercredi un site web encourageant les citoyens à dénoncer les personnes présumées coupables de violences urbaines lors de manifestations.

Le site, baptisé «Collaboration citoyenne contre la violence urbaine», montre les photos de 68 personnes soupçonnées d’avoir participé aux actes de violence survenus à Barcelone lors de la journée de grève générale du 29 mars dernier.  lematin

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

Démagogie libérale : printemps 2012

Gouvernement légitime ou pur pouvoir démagogique ?

Comment ne pas se poser de questions sur la légitimité d’un Gouvernement en pleine crise de dissociation face à son peuple? Les Libéraux de Jean Charest gouvernent depuis de nombreuses années en «testant» pour répondre aux désirs d’une minorité de «HAPPY FEW», d’amis du pouvoir, de chums donateurs.

Ce gouvernement lance des projets, des lois, des faits accomplis, au visage de la population. Ensuite, selon la réaction du bon peuple, la bande à Charest avance ou recule comme si ils gouvernaient le bateau québécois à coup de sondages, de démagogie populiste soutenue par les forces policières comme ultime outil du pouvoir ? A t-on le droit en tant que société libre, en tant que peuple et héritiers de ce pays, d’exiger le départ d’un élu, pour protéger nos valeurs, notre territoire, nos acquis historiques et notre bien commun? A t-on le droit de demander le départ de celui qui trouve drôle la vue de nos enfants tabassés par une police répressive ?

A t-on le droit de demander la démission de celui qui est intimement lié aux fiascos du Suroît, d’Orford, à la nomination des juges, au Plan Nord, à l’augmentation des frais de scolarité (contre un choix de société historique qui visait même la gratuité) ? A t-on le droit de demander la démission de celui qui nie le vote démocratique des étudiants en poussant à la judiciarisation du conflit ? Un premier mininistre qui se permet de faire des blagues de mauvais goût sur la violence faite en direct sur les étudiants et autres citoyens du Québec à la porte même du Palais du Congrès où il était venu vendre son Plan Nord ? Cette blague de mauvais goût a fait vômir le Québec tout entier. Humour délirant et schyzoïde, alors que dehors, la Police utilisait des BALLES DE CAOUTCHOUC sur des jeunes étudiantes qui manifestaient démocratiquement pour dénoncer SON PLAN NORD ! Bien sur, il y avait des casseurs, et c’est vrai que tous les policiers ne sont pas des brutes. Bon on l’a dit ! Mais demandons-nous ultimement si ce gouvernement est juste ? Si ce gouvernement est équitable ? Est-ce que ses projets et ses lois sont fondés sur la raison ? Posez-vous la question et décidez si ce Gouvernement Libéral incorporé est LÉGITIME ? Moi je dis NON ! Et j’exorte les Québécois a signer la pétion pour demander la démission de Jean Charest. Clode Hamelin Musicien, citoyen du Québec, 23 avril 2012

Nous sommes les Indignés du Québec. Nous sommes les 99%, nous ne pardonnons pasnous n’oublions pas, redoutez nous !

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

Nationaliser les ressources du Québec

Les Indigné-es du Québec tous comme la plupart des habitants de cette province s’interrogent sur la dilapidation de nos richesses naturelles au profit de la petite clique qui s’approprie le droit de brader notre terre à des compagnies étrangères. Selon le «Plan Mort» de Jean-James Charest, les compagnies asiatiques, notamment chinoises et hindous auront la grosse part du gâteau.

Selon les quotas accordés par ce gouvernement, la main d’oeuvre qui travaillera dans ces mines sera à 70% asiatique et à 30 % québécoise. Les quelques 300 000 indigné-es qui sont descendus dans la rue à l’occasion du journée de la terre et les 200 000 étudiants qui ont manifesté le 22 mars dernier ont clairement démontré que ce gouvernement a perdu toute légitimité. Le gouvernement libéral de Jean-James Charest a livré notre territoire aux compagnies pétrolières, gazieres, minières sans en avoir reçu le mandat par le peuple du Québec. Sous ce gouvernement 80% de la province a été livrée en pâture au capital.

Les Indigné-es du Québec considèrent que dès la chute de ce gouvernement, désormais illégitime, le nouveau gouvernement devra se pencher sur les contrats accordés aux compagnies étrangères par le gouvernement de Jean-James Charest. Tout comme l’a fait René Lévesque en nationalisant la Shawinigan Water and Power pour en faire Hydro Québec, il faudra en faire autant avec les compagnies minieres et gazieres pour que l’on puisse se réaproprier nos ressources naturelles

Nous sommes les 99%.

Nous ne pardonnons pas !

Nous n’oublions pas !

Redoutez nous !

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

300 000 indignés dans les rues de Montréal

Les indignés du Québec étaient nombreux à sortir dans les rues de Montréal pour le jour de la terre, et pour signifier au gouvernement du parti libéral de Jean-James Charest que nous en avons soupé de la corruption et des petites magouilles. Nous refusons de donner notre sous-sol à la Chine, et à l’Inde. Libérez nous des libéraux et vive le printemps érable !

Nous sommes les 99%, nous ne pardonnons pas, nous n’oublions pas, redoutez nous !

Les indignés du Québec ne sont qu’une idée et les idées sont indestructibles. Sachez bien que nous savons, alors casse toi pauvre con !

2 Commentaires

Classé dans Uncategorized