Archives mensuelles : novembre 2012

Pour ou contre #NDDL : et si on laissait la justice trancher ?

Journal contre la #PesteBrune

Malgré la propagande libérale assez simplette des blogueurs de gouvernement qui soutiennent le projet contestable à bien des égards de Notre Dame des Landes, il s’avère que si les arguments économiques et stratégiques des opposants dont je suis peuvent être éventuellement contestés, les arguments écologiques (dont ils se foutent totalement), et surtout juridiques, eux, le seront bien plus difficilement, et c’est tant mieux. En effet, dans une république démocratique, force doit rester  à la loi… « Pas de bol, c’est le jeu, ma pauvre Lucette ! »

 Or, comme nous l’explique l’eurodéputée d’EELV Sandrine Bélier, qui quant à elle ne se retrouve pas, contrairement à ses congénères de gouvernement, pris au piège de la discipline « bonapartiste » hollandaise…

«Tout passage en force aura de sérieuses conséquences juridiques»

  • « recours devant le Conseil d’Etat contre le refus du Premier ministre d’abroger la déclaration d’utilité publique (DUP) »
  • « saisine, le 24 octobre dernier, de…

View original post 111 mots de plus

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

Les Indignés du Québec ont un an

Le site des Indignés du Québec fête son premier anniversaire. Depuis un an des milliers d’indignés provenant de 60 pays ont visité notre site. Leur distribution géographique apparaît sur la mappemonde ci-dessous.

Carte des Indigné-es ayant visité notre site

Parmi les 10 pays les plus fidèles au site des Indignés du Québec, on trouve le Canada, la France, la Belgique, les États-Unis, la Suisse, le Royaume-Uni, l’Espagne, le Maroc, l’Allemagne  et l’Argentine

Les autres pays apparaissent dans les tableaux ci-dessous selon leur fréquentation


Évidemment les pays francophones sont nombreux à  nous suivre mais il est intéressant de voir que nous avons des lecteurs aux Bahamas, au Népal, en Corée, en Turquie, à Taiwan, en Slovaquie, en Inde en Ukraine etc.  Merci à vous cher (es) ami(es) du bout du monde…

Les Indignés de 60 pays nous font l’honneur de nous suivre et de communiquer avec nous.  Ces visiteurs représentent près du tiers  des  191 pays reconnus par la communauté internationale.  Toutefois on admet couramment qu’il existe 192 pays, si l’on inclut le Saint-Siège (Vatican). Selon le site PopulationData, il y aurait 231 pays, car sont dénombrés les territoires plus ou moins autonomes (ex. Jersey & Guernesey) et les pays reconnus mais dont la souveraineté est contestée (ex. Taiwan, Kosovo, Sahara Occidental, Palestine…).

La Province de Québec, l’Acadie ne font pas partie de ces pays.  Toutefois le Québec est reconnu comme nation par le gouvernement canadien depuis le 27 Novembre 2006.  Avant ça les québécois n’avaient pas de statut même s’ils vivent ici depuis cinq siècles ! Merci M. Harper grâce à votre gouvernement nous savons maintenant que nous sommes une nation.  Toutefois les indignés du Québec ne reconnaissent ni la légitimité de votre reine, ni le délire créationniste de certains de votre gouvernement, ni les dépenses militaires effrénées que vous essayez de nous passer en douce.

     

2 Commentaires

Classé dans Uncategorized

Budget du Québec 2012

Les indignés du Québec s’interrogent sur le nouveau budget du Parti Québécois. Bonnet blanc et blanc bonnet.  Le ministre Marceau n’a pas su profiter de la position de force de son parti face au parti libéral sans chef et aux pitoyables caqueteux.

Une fois encore le s grosses compagnies s’en tirent haut la main. Par contre on continue à parler du modèle suédois, danois , etc.  BLA BLA BLA BLA BLA…

Clode Hamelin nous livre une réflexion sur le sujet :

UN BUDGET

L’opposition en entier, de gauche à droite s’élève contre le budget déposé par le PQ hier. Le PQ hérite bien sûr d’une économie et de décisions Libérales coulées dans le ciment, mais augmente malgré tout, OH SACRILÈGE, les impôts des 100,000$ et plus, ce que la CAQ et son chef, le trop hurluberlu Legault conspuent à tour de gras. Oups excusez-moi, à tour de bras…

Quant à eux, les Libéraux sans chef, ce qui est quand même mieux qu’avant, menacent d’aller en élection en défiant le Gouvernement minoritaire. De son côté l’organisatrice en chef des pauvres lance des lignes théatrales qui ne peuvent que me rapeller la belle envolée de Pierre Falardeau au sujet de Québec Solidaire et de sa chef lors d’une entrevue mémorable. (Écoutez-le c’est inspirant)

Moi ce qui me gratouille quand je vois ces budgets tomber les uns après les autres, c’est le manque de vision à long terme. L’absence de désir réel à tendre, à travers ces exercices budgétaires obligés, à une réelle justice sociale. L’absence de désir réel d’établissement d’une société nouvelle, en jetant lentement, mais vraiment, les bases d’une sincère redistribution équitable de la richesse. Le bien être de tous placé au dessus du bien-être d’une clique! Mais notre système oligarchique à d’autres intérêts. On y voit toujours poindre à travers des tours de passe-passes comptables, une façon de faire plaisir à Standard and Poor’s et à leurs amis! Et sous ces prétextes de rigueur et d’austérité, apparaissent les troublantes images de la Grèce mise à mal par ces mêmes vautours. On y entend le chant des sirènes de l’austérité…«Soyez mesurés dans vos demandes, oh plébéiens ! Voyez le triste sort qui est réservé à ceux qui ne sont pas assez humbles»….

Et dire que certains pensent que le PQ est un parti de gauche. Il le fut peut-être un peu dans les années 80, alors que ses représentants s’adressaient aux Québécois moyens, qui commençaient à peine à sortir de la médiocrité économique dans laquelle ils étaient plongés depuis la conquête britannique  Mais en 2012, maintenant que ces mêmes Québécois sont plus riches et forment une réelle classe moyenne, le PQ est plus que jamais au centre-droit. Je me trompe peut-être et un sociologue pourrait l’expliquer autrement, mais c’est une réalité qui m’apparaît importante. Mais le point dans ce budget qui m’a fait avoir un pincement, c’est l’augmentation de 10% du salaire des médecins. J’ai rien contre les médecins, mais c’est un trop bel exemple. Quand on augmente le salaire minimum c’est généralement de 10 cents. Ce fut 25 cents de l’heure lors de la dernière augmentation pour atteindre 9.90$ de l’heure. J’ai lu ceci sur le site de Radio-Cadenas… «À l’occasion de la Journée internationale des travailleurs, qui sera célébrée mardi, le gouvernement du Québec augmentera de 25 cents l’heure le salaire minimum, pour qu’il atteigne 9,90 $ l’heure. Les employés touchant un pourboire verront leur taux horaire haussé de 20 cents l’heure pour s’établir à 8,55 $ l’heure. La ministre Lise Thériault avait alors déclaré que cette augmentation permettrait d’améliorer la qualité de vie des personnes à faible revenu tout en assurant la compétitivité des entreprises»

OK, restons réaliste ici contrairement à l’ancienne Ministre Libérale. Nous parlons bien d’une augmentation de 10$ par semaine BRUT ! ÇA MON AMI, ÇA CHANGE ET AMÉLIORE UNE QUALITÉ DE VIE! D’un autre côté, si j’ai bien compris le sympatique ministre des finances, nos amis les médecins et par dessus tous les médecins spécialistes fièrement représentés par le très caquiste Docteur Barrette, recevront grosso-modo une augmentation de 10% par année. Mais restons calmes et considérons simplement ces chiffres représentant les revenus moyens donnés par la RAMQ.  Spécialistes : Revenus nets moyens 2010-2011 Chirurgie cardiaque :535 914 $- Radiologie:466 916 $ -Ophtalmologie : 451 159 $-Neurochirurgie : 404 772 $ – Cardiologie : 403 678 $ – Chirurgie orthopédique : 394 084 $-Anesthésiologie : 382 247 $ Urologie : 366 304 $ – Obstétrique-gynécologie : 358 960 $- Chirurgie générale : 356 267 $ Omnipraticiens : Revenus nets moyens 2010-2011 : 188 369 $ En régions : 196 543 $. Source : Études des crédits 2012-2013. RAMQ

Nous sommes les 99%

Nous sommes donc en mesure de dire que le Gouvernement Marois vient d’augmenter légèrement les impôt des 100,000$ et plus, ceci faisant autant mourir de souffrance Legault que les Libéraux, mais en même temps il vient d’augmenter le salaire des médecins d’un montant absolument impossible à imaginer pour la classe moyenne qui depuis 20 ans reçoit soit rien ou des 1 ou 2% de temps à autre. Encore moins possible à imaginer pour les plus pauvres d’entre-nous. Un spécialiste verra donc son salaire augmenter de 35 ou 55,000 $ par année et un omnipraticien de 18, 19 ou 20,000 $ par année. J’AI BIEN ÉCRIT AUGMENTER ! Alors que le salaire minimum si vous avez la chance de travailler à temps plein, vous donnera 396 $ brut par semaine. Donc si vous avez l’honneur de travailler 50 semaines par année (parce que vous n’aurez que 2 semaines de vacances) vous aurez le privilège de recevoir 19,800 $ par année BRUT, soit environ l’augmentation moyenne que recevra un généraliste. (Omnipraticien). Radio-Canada vient de nous présenter des reportages- documentaires sur la médecine au Québec en la comparant à la situation de la France. Je ne sais pas pour vous, mais j’ai eu à expérimenter la médecine en France à 3 reprises. Et ça m’avait donné un coup à chaque fois en constatant l’efficacité, la fluidité et la facilité d’accès aux soins. Service à domicile, bureau du médecin accessible en tout temps, services hospitaliers non-engorgés… Mais ce que nous avons appris de très intéresant dans ces reportages, c’est qu’un médecin en France pour un travail comparable, gagne environ la moitié de ce que gagnent nos médecins au Québec. Ouain, mais on est en Amérique! PIS Ouatte de phoque???

Je ne porterai pas de jugement, ce serait trop facile. Mais je comprend mieux pourquoi on les retrouve tant à faire du ski dans les Alpes, de la plongée en Asie, des voyages d’un mois au bout du monde, ou à faire leurs courses rue Laurier à Outremont quand ils ne sont pas dans leur domaine à la campagne ou en Lombardie ou au garage Mercedes. Je blague un peu bien sûr. Mais c’est comme ça quand même! Bon parlons donc maintenant de répartition de la richesse, d’éducation gratuite qu’on ne peut pas se payer, de salaire minimum, d’urgence engorgée… Parlons aussi du fait que l’espérance de vie est de 10 ans plus courte dans Hochelaga-Maisonneuve qu’à Westmount. C’est pas juste des docteurs dont ont besoin les pauvres, C’EST DU CASH ! Une chance que le fameux Dr Barrette a perdu ses élections, parce que si non nous aurions eu droit à une crise de larmes pathétique à cause de la trop petite augmentation de salaire des spécialistes qu’il représente du haut des ses millions. Je l’entend nous dire combien ça coute cher de dépenses et d’impôt quand on gagne 750,000$ par année et ce payé par les contribuables qui eux ont eu droit pour les plus pauvres d’entre eux à une augmentation de 10 $ par semaine. Augmentation à chaque fois décriée par le généreux patronat.

Je ne vous parlerai pas ici du congé fiscal pour les grandes compagnies… (Un congé fiscal de 10 ans pour inciter les entreprises à investir au Québec dans des grands projets d’investissement est instauré, le C2I…) Si j’en parle, je vais sauter une coche. Quel monde de merde! Merci au PQ pour sa belle continuité.

 Clode Hamelin, 21 novembre 2012

1 commentaire

Classé dans Uncategorized

La répression s’accentue à Notre-Dame-Des-Landes

Le 23 novembre 2012 de  violents affrontements se sont produits entre la police et les manifestants. La bataille de Notre-Dame-des-Landes  est en cours au pays des Droits de l’homme et de François Hollande :

Les Indignés du Québec tiennent à exprimer leur solidarité avec les Indignés de Notre-Dame-Des-Landes qui luttent contre 1200 CRS (anti-émeutes) qui harcèlent les gens, les gazent et détruisent sans vergogne leurs habitations, leurs jardins. L’enjeu :  la construction d’un nouvel aéroport contre  la destruction de 2000 hectares de terre.  Suivez l’actualité de Notre-Dame-des-Landes et retrouvez nous  sur Facebook :    http://www.facebook.com/RennesTV

Cliquez sur l’image pour accéder au lien

Facisme ordinaire au pays des droits de l’homme

Au pays de François Hollande,  Cécile Duflot était venu y planter un chêne en solidarité avec les indignés de l’aéroport, maintenant elle est ministre du logement et depuis ce sont des CRS par centaines et des pelleteuses qui en ce moment même détruisent les maisons expulsent les jeunes  Bravo Madame la ministre vous pouvez venir voir votre chêne, il va bien, mais certains y pissent aux pieds.

Le projet d’aéroport du Grand Ouest est un projet d’aéroport international qui vise à remplacer l’actuel aéroport de Nantes-Atlantique. Son implantation est envisagée au nord-ouest de Nantes, sur les communes de Notre-Dame-des-LandesVigneux-de-BretagneGrandchamp-des-Fontaines et Treillières en Loire-Atlantique1.

Le projet d’aéroport est envisagé depuis 1963. Inscrite dans les plans d’urbanisme depuis 1974, la déclaration d’utilité publique de l’aéroport a été rendue en 20082, et les travaux doivent débuter en 20133. Selon le Syndicat mixte d’études de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, l’ouverture est prévue en 20174.

Toujours selon ce dernier, le coût du projet s’élève à 556 M€ HT5, s’avérant inférieur à celui de 581 M€ HT évalué en 20066. Le coût de l’aéroport était estimé à 490 millions d’euros en valeur 2002, à comparer aux 525 millions d’euros indiqués lors du Débat public en 20037. D’après Le Canard enchaîné, si l’on ajoute les projets d’accès routiers et ferroviaires, le projet d’aéroport serait évaluable à « quatre milliards d’euros »8.

Avec une surface au sol de 1 650 hectares9, enveloppe sur laquelle porte la Déclaration d’utilité publique (DUP) du projet d’aéroport et de sa desserte routière, la concession aéroportuaire représentera une superficie de 1 220 ha (constituée de la zone des installations aéroportuaires et de desserte routière pour 1 000 ha et de deux espaces consacrés à des mesures environnementales pour environ 220 ha)10. La superficie nécessaire est composée essentiellement de réserves foncières constituées dans le cadre de la Zone d’aménagement différé (ZAD) définie en 1974 et non urbanisées depuis11. Deux zones naturelles d’intérêt écologique, faunistique et floristique (les bois et landes de Rohanne et des Fosses Noires et les bois, landes et bocage au Sud-Ouest de Notre Dame-des-Landes) seront détruites lors de la construction de l’aéroport

Le projet d’aéroport donne lieu à de vives controverses locales et nationales entre ses tenants et ses opposants ; cette opposition est parfois comparée à la lutte du Larzac qui a réussi à contrer l’extension d’un camp militaire après dix ans de mobilisation de 1971 à 198112,13,14. Cette comparaison est contestée par certains élus socialistes locaux qui affirment : « Nous ne sommes pas le Larzac. Il ne s’agit pas d’implanter un camp militaire, mais de transférer un équipement qui permettra la création de milliers d’emplois» 15.

Les Indignés du Québec vous appuient dans votre lutte contre le néolibéralisme sauvage

4 Commentaires

Classé dans Uncategorized

Babillard novembre 2012

Commission Charbonneau:

Le 9 novembre 2011, le gouvernement du Québec créait cette Commission, sous la présidence de l’honorable France Charbonneau assistée des commissaires Me Roderick A. Macdonald et monsieur Renaud Lachance. Vous pouvez consulter les documents déposés en cliquant ici

YGRECK

Manifestation contre la guerre

  • Les Indignés du Québec vous invitent à participer contre la guerre
  • Jeudi, Novembre 29, 2012 – 13:00 heures au  Carré Phillips, Montréal, QC

Nous ne savons pas quand, ou même, si la guerre sera déclenché entre l’Iran et les nations impérialistes. Par contre, chaque semaine, la marche vers la guerre contre l’Iran devient de plus en plus insistante. Nous ne pouvons savoir à quoi mènerait cette guerre, mis à part à une catastrophe humaine sans fin. Lorsque le gouvernement israélien réitère que «le temps s’écoule» pour la diplomatie, ses alliés occidentaux, en particulier les États-Unis et le Canada, se préparent à agir de concert… Ici, le gouvernement Harper, ayant déjà coupé les liens diplomatiques avec l’Iran, n’hésitera pas à mettre en gage une participation canadienne directe dans une guerre qui pourrait se propager partout au Moyen-Orient.

Il est également clair que dans les pays où s’imposent des mesures d’austérité de plus en plus écrasantes, les élites économiques préféreraient transformer la résistance populaire en chauvinisme populiste. Quand un peuple est en colère contre la répression et l’exploitation qu’il subit au quotidien et contre les autorités locales qui les maintiennent, la guerre offre la chance au pouvoir de réorienter cette colère vers un ennemi externe.

En attendant, dans les universités québécoises, on tente de nous imposer un «retour à la normale», c’est-à-dire, et ne l’oublions pas, l’équivalent d’une présence militaire continuelle sur les campus. Cette présence prend la forme de recherches sur l’armement pour le Ministère de la défense et pour des entreprises militaires privées, de recrutement et d’investissements financiers pour qui la guerre est un profit. Il nous faut donc des revendications beaucoup plus larges que l’accessibilité aux études et garder en mémoire notre force collective, lorsque de nouvelles perturbations viennent troubler la paix sociale que veulent soigneusement reconstruire le PQ et les Fédés.

Démontrons notre haine de la machine de guerre impérialiste qui se met encore en marche accélérée, et faisons preuve de la féroce résistance que nous sommes capables d’y opposer.

Disons NON à la guerre, et traduisons nos paroles en actes!

Les pays en vert ont dit OUI à la Palestine

Homophobie au pays de Francois Hollande

Alors qu’au Québec le Projet Laramie triomphe, en France les homophobes s’en prennent aux Femen

Les Indignés du Québec vous invitent à participer à la soirée d’information sur les risques et les inconvénients de l’exploitation des Gaz de schiste

Mercredi  28 NOVEMBRE 19h.30 au Centre à nous, salle Lapostolle (Pavillon Lions) 50 rue Thouin, Repentigny

Mêlez-vous de vos affaires. Votre sous-sol ne vous appartient pas

Pour informations : repentigny@regroupementgazdeschiste.com , st-sulpice@regroupemengazdeschiste.com ,

assomption@regroupementgazdeschiste.com

Dossier: Rémunération des élus de LaSalle

PDF – Tableau complet de rémunération des élus sur 5 ans
L

Alors que Montréal est en plein développement domiciliaire ses ressources archéologiques disparaissent faute de volonté politique. Des archéologues sonnent l’alarme devant la catastrophe annoncée. Le nouveau gouvernement a du pain sur la planche au moment où la  direction générale du Ministère de la Culture de Montréal n’a plus d‘archéologue.

Griffintown, dont le sous-sol est riche d’histoire, connaît un important boom immobilier.

Photo : Jacques Nadeau – Le Devoir
Griffintown, dont le sous-sol est riche d’histoire, connaît un important boom immobilier.
_________________________________________________________________________________________

Ça bouge en Europe !

Les Indignés du Québecse réjouissent de la démission du maire Tremblay mais s’inquiètent de la venue prochaine sur la scène municipale de M. Denis Coderre.

La grande famille libérale

Quelques donateurs à l’association libérale de Bourassa:

 Lino Zambito Infrabec, entreprise de Lino Zambito, a versé 2500$ à la caisse électorale de M. Coderre en 2003. À cette époque, les dons des entreprises étaient permis par la loi. Devant la commission Charbonneau, M. Zambito a admis avoir participé à un système de trucage d’appels d’offres à Montréal qui a permis à la mafia, au parti Union Montréal du maire Gérald Tremblay ainsi qu’à des fonctionnaires municipaux corrompus de toucher de généreuses ristournes. L’ex-femme de M. Zambito, Louise Thériault, a fait deux dons totalisant près de 950$ en 2007.

Elio Pagliarulo Elio Pagliarulo, ancien partenaire d’affaires de Paolo Catania dans une entreprise de prêts usuraires, a versé 472,50$ à la caisse de l’association libérale fédérale de Bourassa en mai 2007. Devant la commission Charbonneau, la semaine dernière, il a affirmé que l’ancien bras droit du maire Tremblay Frank Zampino a empoché 555 000$ en pots-de-vin en lien avec la vente du Faubourg Contrecoeur.

Gino Lanni Gino Lanni, un des actionnaires de Groupe Séguin (devenu Génius), a donné près de 1000$ en 2007 à l’association libérale de Bourassa. Au printemps dernier, Groupe Séguin s’est reconnu coupable d’avoir réclamé des dépenses fictives de 165 000$ grâce à un stratagème de fausses factures durant l’année financière 2009. Devant la commission Charbonneau, un témoin, Martin Dumont, a soutenu que M. Lanni s’est maintes fois rendu à la permanence d’Union Montréal pour y rencontrer le responsable du financement, Bernard Trépanier.

Donato Tomassi Des proches de l’ex-ministre Tony Tomassi, accusé d’avoir fait des dépenses personnelles avec une carte de crédit appartenant à l’agence de sécurité BCIA, propriété de Luigi Coretti, ont également versé des centaines de dollars en dons. Le Groupe Genco, qui appartient au père de M. Tomassi, Donato Tomassi, a versé près de 900$ en 2001. Donato Tomassi a donné 2165,70$ à l’association libérale de M. Coderre en 2003 et 470$ en septembre 2008. La femme de Tony Tomassi, Clementina Teti, a aussi donné 470$ en septembre 2008.

Petra L’entreprise Petra, dont l’un des propriétaires est l’homme d’affaires Giuseppe Borsellino, a signé un chèque de 898,52$ en 2001 à l’association libérale de Bourassa. Les autorités municipales de Montréal ont demandé à l’escouade Marteau d’enquêter sur la vente d’un immense terrain municipal de Rivière-des-Prairies à l’entreprise Petra.
Catcan Catcan, autre firme éclaboussée par la commission Charbonneau, a donné 216$ en 2003. Selon le témoignage de l’ex-fonctionnaire Gilles Surprenant, également connu sous le nom de Monsieur TPS, Catcan a pris part à un stratagème visant à facturer de «faux extras» à la Ville de Montréal pendant plusieurs années.

Et sachez bien que nous savons !
Nous sommes les 99%, nous sommes légions.
Redoutez nous !

Appel du Dr Rath mets en garde les aux populations d’Allemagne, d’Europe et du monde entier « face à la troisième tentative d’asservissement de toute l’Europe par le cartel pharmaco-chimique, pour en faire une dictature économique nouvelle dictature allemande. »

es Indignés du Québec vous invitent à la manifestation contre les Rendez-vous (de la marchandisation) du Savoir mercredi 14 novembre Place Émilie Gamelin à 16: oo heures

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

Ustensiles radioactifs au Québec

 À l’heure ou le gouvernement du Québec vient de fermer son unique centrale nucléaire un container  qui contient des ustensiles de cuisine radioactifs en provenance de l’Inde se trouve dans le port  de Montréal depuis le mois de mai dernier, en attendant que les responsables de son importation renvoient ce colis à son expéditeur. En attendant le gouvernement québécois demeure muet et quant au conservateurs …

Le problème du dumping radioactif n’est pas exclusivement québécois en France depuis 2002 deux garanties sont inscrites dans le code de la santé publique : la première interdit d’ajouter délibérément des substances radioactives dans les aliments, les biens de consommation et les produits de construction (cf. article R.1333-2) ; La seconde interdit d’utiliser des matériaux et des déchets provenant d’une activité nucléaire – et qui sont contaminés ou susceptibles de l’être – pour la fabrication de biens de consommation et de produits de construction (cf. article R.1333-3). Et pourtant…Un arrêté de 2009 semble ouvrir une boite de pandore à travers la définition de certaines dérogations qu’il propose. La CRIIRAD s’en émeut à juste titre car il s’agir de permettre l’utilisation « sous dérogations » de matériaux irradiés dans la construction et les biens de consommation. Que l’on peut découvrir dans cet article de Libération ici : http://www.liberation.fr/terre/0101618197-des-dechets-nucleaires-droit-dans-le-mur

 Mais la description dans cet article des raisons de l’inquiétude de La Criirad me semble trop succincte vis à vis des subtilités perverses de cet arrêté… Et de ses conséquences en cascade. Qui vont s’enclencher mécaniquement si on laisse faire… Et Que la CRIIRAD expliquait en détail dans son appel à la mobilisation en 2009… Libération malheureusement effleure tout juste l’étendue de la gravité de ce qui vient. Et je pèse mes mots… Voici donc la synthèse de ce dossier, de cet appel. Qui ne passera pas aux Infos… Ce qu’il est VITAL de comprendre simplement… Avant qu’il ne soit trop tard.

 A. VERS LA BANALISATION DES DEROGATIONS…

 Tout d’abord il faut avoir à l’esprit que de par le passé de nombreuses tentatives ont existé pou détourner la loi. Et la CRIIRAD  cite en exemple le Projet SOCATRI (AREVA) – Fonderie FEURSMETAL en 2004 qui avait défrayé la chronique… Et mobilisé nombre de riverains, d’associations et  la Criirad. Ce projet qui était une tentative de détournement de la loi de l’époque qui excluait toute possibilité de dérogation à l’interdiction d’utilisation de matériaux irradiés issus de la filière nucléaire, vers la fabrication d’objets de fabrication fit scandale… En effet par arrêté du 30 septembre 2004 (mesure bien pratique) le Préfet de la Loire autorisait la fonderie FEURSMETAL à procéder à des essais de fusion sur 550 tonnes de ferrailles contaminées provenant de la SOCATRI, une filiale d’EURODIF (elle-même filiale d’AREVA) implantée sur le site nucléaire du Tricastin, à Bollène, dans le Vaucluse.

 Extrait : « Ces essais constituaient un préalable à l’autorisation d’utiliser en continu des ferrailles issues de l’industrie nucléaire, sur la base de 200 TONNES PAR MOIS, incorporées à hauteur de 15-25% dans les stocks de ferrailles non contaminées, et devant servir à fabriquer des pièces en acier moulé destinées au domaine public. » Finalement après différentes péripéties le 24 mai 2007, l’annulation de l’arrêté fut prononcé par le tribunal administratif de Lyon. Cette tentative illustre bien comment certains exploitants ont tenté par le passé, de passer outre la réglementation afin de faire recycler certains de leurs matériaux contaminés. Regardez simplement cette iconographie qui montre dans quels types de produits grand-public, traités via la fonderie FEURSMETAL, ces matériaux contaminés se seraient retrouvés.Ici :http://www.criirad.org/mobilisation/img/SOCATRI-FEURS.pdf Mais depuis cet arrêté du 5 mai 2009, ces dérogations possibles relancent la possibilité de toutes les dérives Alors plusieurs points complémentaires, me semblent essentiels à comprendre, en lisant attentivement les motifs d’inquiétude de la CRIIRAD…

B. LA LIMITE DE LA PORTEE DES CONTROLES QUI DISPARAISSENT SUR LES PRODUITS TRANSFORMES…

 Tout d’abord à travers un exemple cité, la limite de la portée des contrôles. Qui de facto disparaissent sur les produits transformés : « Imaginons que du plastique contaminé provenant d’installations nucléaires soit utilisé pour la confection de tables et chaises de jardin (une application qui est éligible aux dérogations). Lorsque ces équipements seront hors d’usage et recyclés, rien ne garantira que le plastique récupéré ne servira pas à la fabrication de jouets, de parures ou d’emballages alimentaires : le code de la santé publique interdit dans ce cas la délivrance de dérogations au régime d’interdiction mais, à ce stade, le plastique contaminé ne proviendra pas d’une installation nucléaire ; il sera déjà dans le domaine public ! Il n’y aura pas de dérogation à demander : l’ajout se fera en dehors de toute autorisation et à l’insu de tout le monde. » Vous comprenez l’étendue du danger ? Rien qu’avec ceci ?

 C. L’IMPORTATION DES PRODUITS TRANSFORMÉS IRRADIÉS PEUT AUSSI VENIR DE l’UE ET DU RESTE DU MONDE…

 Et sous l’intitulé « DES DEROGATIONS QUI VONT AGGRAVER LES PROBLEMES EXISTANTS » quelques éléments essentiels qui explorent la dimension « Import-export » de ces produits contaminés, dans la législation Européenne…

 Qui en reprenant la même approche dans sa réglementation, permet donc L’IMPORTATION de ces produits transformés irradiés sans qu’on puisse le savoir !! Et cela même de l’extérieur de l’Union Européenne. Trois extraits clé sur cet aspect :

1) « les matériaux contaminés susceptibles d’être « libérés » dans le domaine public représentent des quantités considérables. Le démantèlement des installations nucléaires françaises va générer des centaines de milliers de tonnes de métal et des millions de tonnes de béton et de gravats susceptibles d’être « recyclées ». » 

 2) « Si l’on se place au niveau mondial, les quantités en jeu sont encore supérieures. Dans certains pays, la remise en circulation des matériaux contaminés a d’ores et déjà commencé. Plusieurs états européens ont déjà évacué dans le domaine public des matériaux issus du démantèlement de leurs installations nucléaires en s’appuyant sur les seuils de libération publiés par l’Agence Internationale de l’Energie Atomique (AIEA) et la Commission européenne.

Les seuils de « libération » sont des niveaux de contamination en deçà desquels les matériaux peuvent être libérés de tout contrôle réglementaire et utilisés sans aucune restriction pour la fabrication d’équipements ou d’objets de la vie quotidienne. »

A ce propos du PLUTONIUM 239, Regardez cette autre iconographie qui montre sur ce sujet les possibilités d’export vers la France. Et prêtez une attention particulière aux ECARTS de « seuils admissibles » pour cette exportation vers notre territoire (milieu de page du lien).

Ici : http://www.criirad.org/mobilisation/seuil_de_liberation.htm

Pour rappel le PLUTONIUM 239 … Durée de vie 24 110 ans. Avec une radioactivité de 2, 276 Gigas becquerels par kilo… L’enfer !

C’est l’un des deux constituants du MOX, ce combustible nucléaire fabriqué avec de l’uranium appauvri. Fabriqué à la Hague et ailleurs pour alimenter d’autres centrales en France et ailleurs. Et oui cela fait beaucoup de déchets tout cela… Dont on fait quoi ?

3) « Les Etats qui souhaitent profiter des possibilités offertes par les seuils de libération sont évidemment des états nucléarisés où les exploitants d’activités nucléaires constituent un groupe de pression important. »

 Il est précisé ensuite : « Les industriels de la sidérurgie et de la métallurgie restent heureusement très réticents. En France, ce n’est pas par hasard que la SOCATRI avait pris contact avec la fonderie FEURSMETAL pour le recyclage de ses ferrailles contaminées : cette fonderie était en effet en grande difficulté économique et n’avait pas les moyens de faire la difficile. »

 Ceci c’était la situation de 2009… Mais dans ces secteurs combien d’entreprises supplémentaires sont en difficulté aujourd’hui ?

D. LE DEVOIR D’INFORMATION VERS LES CONSOMMATEURS SERA CONFIE AUX ENTREPRISES PRIVEES…

Enfin terminons par la cerise sur le gâteau… Concernant la protection sanitaire. Avec le devoir d’information aux consommateurs… Renvoyé aux entreprises !

« L’arrêté du 5 mai 2009 contrevient aux dispositions de l’article R.1333-5 du code de la santé publique. Cet article stipule qu’il incombe aux 3 ministres concernés de définir les modalités d’INFORMATION DES CONSOMMATEURS sur les biens de consommation et les produits de construction dans lesquels des substances radioactives auront été incorporées. Or, l’arrêté du 5 mai 2009 renvoie cette responsabilité… Aux entreprises qui vont solliciter les dérogations au régime d’interdiction ! C’est la société qui va commercialiser le produit à risque qui est chargée d’en informer le consommateur. » Cette disposition prévue qui demande à une entreprise privée d’informer le citoyen sur les risques concernant ses propres produits… On en connait déjà les limites. Et ici comment qualifier ce choix sur un sujet de santé public si important ? De la naïveté ? De l’incompétence ? De l’indifférence ? Et puis j’ai vérifié… Car ces mêmes dérogations existent aussi ailleurs. Et déjà pour tous les pays de l’UE.. La réglementation est là. Complète, dans les dernières pages sur le règlement de l’UE. C’est hallucinant… Ce que je vois ici c’est qu’on ne va plus pouvoir savoir si ce que l’on mange… L’endroit où nous vivons… Les vêtements que nous portons… Les objets que nous utilisons… Ne nous tuerons pas.

 Car ces contrôles, lorsque contrôle il y a… Ne portent que sur le point de départ. Au moment du premier recyclage… Et après.. Plus rien. Je suis sidéré… Je crois que l’homme n’est définitivement plus au centre des intérêts de ce monde toujours plus nucléaire. Toujours plus mortifère…. Comme si Fukushima ne suffisait pas. Et tout d’un coup une évidence me saisit. Car je me dis, devant l’énormité de tout ceci… Qu’un nouveau concept est à l’oeuvre. L’ère du Nécro-Libéralisme…

 Nous sommes la multitude… Dans l’ignorance.

Par le Savoir… Nous deviendrons Légion.

Le Dormeur doit s’éveiller…

Notes :

Le lien de la pétition :

http://www.criirad.org/mobilisation/5mai2009.html

 La page événement que j’ai créé sur cet article. Qui vous permet d’y « inviter » vos amis. Qui eux mêmes peuvent « inviter » leurs amis. Etc.. Plus rapide je l’espère pour créer un effet « boule de neige » sur la toile… Et moins fastidieux pour vous que le simple partage vers chaque ami individuellement.

Ici : https://www.facebook.com/events/349803311776960/

 Si vous n’avez pas conscience de la problématique de ces déchets qui s’accumulent. Et qui coutent si cher au lobbys du nucléaire, d’où ce type de tentative, regardez cette vidéo… http://www.youtube.com/playlist?list=PLM6wFgPGv33rkSbjgEDQROC7pJdXPXKD6&feature=edit_ok

 Et mes deux dossiers sur la réalité de FUKUSHIMA :

https://www.facebook.com/media/set/?set=a.387302897956609.91019.201604039859830&type=3

https://www.facebook.com/media/set/?set=a.409779465708952.93393.201604039859830&type=3

Pour aller plus loin :

D’autres aspects des problèmes de contamination possible. Ici sur la question de ll’importation des denrées alimentaires contaminées en UE. Venant du reste du monde et du Japon notamment…http://foodwatch.de/foodwatch/content/e36/e68/e42217/e44994/e45047/2011-09-20contextefoodwatch_IPPNWcontaminationradioactive_FR_ger.pdf

Autres notes :

Plutonium 239 http://fr.wikipedia.org/wiki/Plutonium_239

Combustible MOX http://fr.wikipedia.org/wiki/Combustible_MOX

 Enfin voici une liste de liens minimale vers les veilleurs de Fukushima dont je fais partie. Et vers quelques uns de tous ceux qui luttent aux 4 coins de la planète pour briser cette chape de plomb sur la réalité de Fukushima. Ces hommes et ces femmes scientifiques ou non ne sont pas dans une démarche politique. Car ce sujet dépasse ces clivages artificiels…

 Ici sur Facebook :https://www.facebook.com/groups/Fukushima.informations/

Sur le continent américain :

http://www.fairewinds.com/

Europe Asie : http://fukushima.over-blog.fr/article-les-veilleurs-de-fukushima-77494576.html

Japon : http://fukushima.over-blog.fr/pages/Articles_du_site_KiboPromesse-6303078.html

Alors pour ceux et celles qui considèrent que c’est pas important d’être conscientisé et de joindre la résistance faites passer le mot

1 commentaire

Classé dans Uncategorized