Archives de Tag: Indignés du Québec

Un film qui dénonce les violences policières dans la France des gilets jaunes.

Ce film dénonce les graves dérives autoritaires du gouvernement Macron dans la crise des Gilets Jaunes.  Un film qui appelle à manifester le 29 Juin à Paris, en hommage aux blessés du mouvement des Gilets Jaunes, et contre la répression policière, pour l’interdiction du LBD 40, pour l’amnistie des prisonniers, l’annulation des amendes et au droit à manifester.

Un film collectif créé par Christian Grandman, Pascal Montagna, Guillaume Bataillon, Eric Tachin, Pierre Thomas, Delphine Maury, Pepita Car, Marie Eynard, avec la participation de Lisa Le Texier, Emmanuelle Guattari, Sheila O’Connor, Alexandra Pic, China Moses, Yvan Le Bolloc’h, Xavier Mussel, Swann Arlaud, Bruno Gaccio, Matthieu Ponchel et Emmanuel Leduc.

Publicités

1 commentaire

Classé dans Francophonie, Gilets jaunes, Indignés

Au Québec, la société civile se mobilise face la langue de bois

Au Québec la société civile se mobilise de plus en plus face aux changements climatiques qui entraînent la chute de la biodiversité et l’explosion des inégalités. C’est ainsi que six mois seulement après sa création, le Pacte pour la transition vient de dépasser les 275 000 signataires! 

Nous sommes de plus en plus nombreux à en avoir assez de la langue de bois et de l’inaction des politiciens en matière d’environnement. Pour obtenir des résultats à grande échelle il faut changer les politiques et c’est pourquoi les Indignés du Québec vous invitent à signer le Pacte pour la transition et à inciter vos amis, votre famille à faire de même.

Poster un commentaire

Classé dans Environnement

Macron et la fronde des CRS

Dénoncé par l’ONU, parAmnesty International, par le parlement européen et le conseil de l’Europe; le gouvernement autoritaire d’Emmanuel Macron fait face à la fronde de certains CRS.

À l’heure où 75% des Français rejettent sa politique, cet homme qui coûterait 30 milliards d’euros à la nation, doit maintenant faire face à la fronde des CRS…

Poster un commentaire

Classé dans Francophonie, Gilets jaunes, Indignés

La France déplorerait déjà 9228 blessés

Entre le 17 novembre et le 31 janvier 2019, les forces de l’ordre ont effectué 9 228 tirs de balles en caoutchouc sur les Gilets Jaunes. Cela fait près de 1000 tirs par semaine, 838 par Acte et 123 tirs au quotidien.

Source: @Nantes_Revoltee

Source: @Nantes_Revoltee

Selon la page Facebook de Nantes Révoltée (@Nantes_Revoltee) 9 228 tirs contre les Gilets Jaunes, « cela veut aussi dire 9228 blessés, puisque les LBD 40, et leur précision diabolique, touchent systématiquement leur cible. Donc beaucoup plus de blessés, à des degrés divers, que les quelques centaines dont parlent les médias.»

Parmi les victimes on compte « aussi 159 blessés à la tête officiellement recensés. Une quinzaine par Acte. Ou une moyenne de plus de deux blessés à la tête par jour. Comas, yeux crevés, traumatismes faciaux, visages mutilés à tout jamais. Deux par jour en moyenne !

Sources

Vous pouvez rapporter cette boucherie sans précédent, en contactant Amnesty international. 

4 Commentaires

Classé dans Gilets jaunes, Indignés

Les gilets jaunes souhaitent que la politique serve l’intérêt des 99% et non plus celle des 1%.

Gina Augustin

François Boulo, un avocat de 32 ans, a clairement démontré que les revendications des gilets jaunes sont innovatrices en matière de justice sociale et d’environnement. De ces revendications émerge peu à peu un modèle unique qui commence à inspirer bien des pays.  

 Gilets jaunes à Taïwan le 3 janvier 2019. Source : Actu janvier 2019.

Les revendications des Gilets jaunes

Les revendications des Gilets jaunes sont de deux ordres, le premier est d’ordre institutionnel, et correspond à la volonté du peuple de pouvoir intervenir directement dans la démocratie via un référendum d’initiative citoyenne (RIC). Le RIC permettra au peuple d’initier des lois, de révoquer les élus.

Le second est d’ordre socio-économique, afin que la politique serve désormais l’intérêt des 99% de la population et non plus celui des 1% les plus riches. Les Gilets jaunes souhaitent également l’augmentation du salaire minimum (SMIC) et l’augmentation générale des salaires, la réindéxation des retraites et des allocations familiales, l’augmentation du minimum vieillesse et de l’allocation des handicapés ainsi que le dégel de l’indice d’appointement des fonctionnaires

Financer les réformes

Les Gilets jaunes remettent en cause tous les dispositifs fiscaux à destination des plus riches puisqu’ils contribuent à l’appauvrissement général de la population. Ces mesures à destination des 1% les plus riches sont passées de 20 milliards d’euros en 2018 à 30 milliards d’euros en 2019.

La nécessité d’une nouvelle répartition des richesses

La nécessité d’une nouvelle répartition des richesses entraîne nécessairement le besoin d’opérer la transition écologique. Aujourd’hui compte-tenu des contraintes écologiques et des ressources disponibles, nous savons, que la seule manière de changer la transition écologique c’est de changer la clé de répartition des richesses.

Le mouvement des gilets jaunes dans les autres pays

Le mouvement des gilets jaunes est actuellement présent dans une trentaine de pays et il s’inscrit dans la foulée  des grandes manifestations d’Occupy, des Indignés ou de Podemos

La nécessité d’une nouvelle répartition des richesses

La nécessité d’une nouvelle répartition des richesses entraîne nécessairement le besoin d’opérer la transition écologique. Aujourd’hui compte-tenu des contraintes écologiques et des ressources disponibles, nous savons, que la seule manière de changer la transition écologique c’est de changer la clé de répartition des richesses.

Un mouvement planétaire

Même si le mouvement des gilets jaunes est actuellement présent dans une trentaine de pays, au Canada comme en Allemagne, le mouvement suscite surtout l’intérêt de quelques groupuscules de droite, voir d’extrême-droite. Il faut dire que les médias canadiens parlent peu de ce mouvement qui est en train d’embraser la France et qui fait tache d’huile partout où l’émergence d’une nouvelle conscience planétaire se manifeste 

Références:

 

Poster un commentaire

Classé dans Environnement, Gilets jaunes, Indignés

Macron achète pour 22 millions d’euros de grenades

À l’heure où le gouvernement Macron sème la terreur avec des armes de répression indignes d’une grande démocratie, le ministère de l’Intérieur a acheté pour 22 millions d’€ de «grenades de maintien de l’ordre» destinées aux forces de police. Ce gouvernement a également commandé 450 nouveaux fusils « super Flash-Balls », avec un barillet, qui permet de tirer six cartouches en quelques secondes, sans compter la douzaine de véhicules blindés (chars d’assaut) pour maintenir «la loi et l’ordre». Ce même gouvernement a également accordé une forte augmentation de salaire aux forces du désordre.

Alors que M. Macron et sa clique tentent un simulacre de rapprochement avec les gilets jaunes ils commandent du même coup, encore plus d’armes pour réprimer les manifestants qui se font massacrer, arrêter, gazer, comme au plus beaux jours de Vichy.

Ce gouvernement n’a plus la légitimité pour gouverner et la communauté internationale doit réagir en contactant les instances démocratiques internationales :

Coordonnées:

  1. Louise Mushikiwabo, Secrétaire générale de la Francophonie https://www.francophonie.org/Contacts.html
  2.  Amnesty International https://www.amnesty.org/fr/

Au Canada:

  1. Amnesty Canada  accueil@amnistie.ca
  2. Justin Trudeau, premier ministre du Canada justin.trudeau@parl.gc.ca
  3. François Legault, premier ministre du Québec Legault.ASSO@assnat.qc.ca
  4. Ambassade de France à Ottawa politique@ambafrance-ca.org

Références: 

  1. Macron commande en panique des centaines de fusils « multi-coups »..
  2. Prévoyant, le gouvernement commande des grenades lacrymo pour 4 ans

  3. Gilets jaunes : à quoi servent les blindés de la gendarmerie face aux manifestants ?

Poster un commentaire

Classé dans Francophonie, Gilets jaunes, Indignés

Le retour du Greenpeace Film Festival!

Léna Anihsnabeg

Cette année, les films abordent différentes thématiques liées à l’environnement : le climat, l’alimentation, l’agriculture, la surconsommation, la déforestation mais aussi des sujets moins connus comme l’accaparement des terres ou la financiarisation de la nature. 

Tous les films sont disponibles en langue originale et en versions française et anglaise. Ils sont ainsi accessibles par un large public, partout dans le monde Et le jury, c’est vous ! A l’issue du festival, deux prix seront décernés : le Prix du Public récompensera le film ayant reçu le plus de votes, et le Prix Coup de cœur celui qui aura comptabilisé le plus de vues. Avec 15 films documentaires en accès libre sur le site du Greenpeace Film Festival pendant 15 jours, on ne peut que vous conseiller de réserver vos soirées : vous pouvez dès maintenant visionner les films et voter pour votre préféré parmi la sélection 2019

Poster un commentaire

Classé dans Environnement