La charte de la fausse laïcité québécoise

chart

Le gouvernement québécois souhaite interdire le port des signes religieux apparents dans les institutions publiques. Il propose d’inscrire dans sa chatre, la neutralité de l’État et le caractère laïque des institutions publiques 

Pour mieux encadre les accommodements religieux le gouvernement propose de

1. «Modifier la Charte québécoise des droits et libertés de la personne»

2. «Énoncer un devoir de réserve et de neutralité pour le personnel de l’État»

3. «Encadrer le port de signes religieux ostentatoires»

4. «Rendre obligatoire le visage à découvert lorsqu’on donne ou reçoit un service de l’État»

5. «Établir une politique de mise en œuvre pour les organismes de l’État»

Le gouvernement se propose également d’inscrire le principe de la neutralité religieuse de l’État et le caractère laïque des institutions publiques afin de créer un devoir de réserve et de neutralité en matière religieuse de la part des employés de l’État. Du même coup le gouvernement propose d’interdire aux employés de l’État le port de signes religieux «facilement visibles» tels que le voile islamique, le turban sikh, la kippa juive ou la croix chrétienne. Toutefois le port de signes «non ostentatoires» (pendentif, boucle d’oreille, bague, etc.) à l’effigie d’une croix, d’une étoile de David ou du croissant islamique, pour ne nommer que ces exemples, serait permis.

world_religion

Une pseudo laïcité

En fait, le gouvernement Marois propose une laïcité à deux vitesses, puisque dans les faits l’Assemblée Nationale du Québec conserve le crucifix installé par Maurice Duplessis en 1936, pour souligner l’union de l’Église et de l’état. Le Syndicat de la fonction publique et parapublique (SFPQ), même s’il appuie le projet de charte des valeurs québécoises du gouvernement, s’oppose farouchement à cette pseudo laïcité en exigeant le retrait du crucifix de l’Assemblée nationale. Selon Lucie Martineau, présidente de la SFPQ un syndicat qui représente quelque 40 000 membres : « Si on veut être cohérent, on enlève tout. Et si j’étais d’une autre religion je l’exigerais» », a t-elle ajouté.

Devoir de mémoire

Rappelons que le crucifix jugé patrimonial par le gouvernement québécois, n’a fait son appatrition au Parlement qu’en 1936, pour souligner l’alliance étroite entre l’glise et l’État. Comme l’a si justement souliigné Mme Martineau «L’Assemblée nationale a été fondée en 1792 par le parlement du Bas-Canada, mais le crucifix est arrivé avec Maurice Duplessis et on a appelé ça la période de la grande noirceur».  

crucifix 1887

En 1887 il n’y avait aucun crucifix à l’assemblée Nationale du Québec 

De la grande noirceur à la grande obscurité

Pour éviter que le Québec ne passe de la grande noirceur à la grande obscurité, le gouvernement a le devoir de s’assurer que l’État est vraiment laïque en retirant cet objet religieux de l’assemblée Nationale pour le rentrer là où il doit être, c’est à dire au musée !

CRU

Crucifix à l’assemblée Nationale du Québec

Ce faisant, il enverra un signal positif aux autres membres des communautés religieuses du Québec, qui pourront alors se joindre à cet état laïc, comme l’ont fait les communautés religieuses catholiques québécoises lors de la seconde moitié du vingtième siècle. 

Félix Dubé-Nguyen Jr.

Félix Dubé-Nguyen Jr.

Indigné québécois 

10 Commentaires

Classé dans Uncategorized

10 réponses à “La charte de la fausse laïcité québécoise

  1. Meho

    Faut pas oublier que ce sont des Chrétiens qui ont bâti ce Québec d’autrefois et d’aujourd’hui qui est maintenant assez fort pour accueillir les membres d’autres sociétés dans la misère. Je pense tout de même que les immigrants ou les minorités culturelles devraient avoir au moins ce respect pour ceux qui les ont accueillis dans leur maison. C’est un minimum.

  2. manon hance

    Je suis d’accord avec la neutralité de l’état concernant ce qui touche les questions de la religion. Je souhaite l’anonymat des religions et des croyances, à recevoir et à donner, dans les services publiques. Je ne souhaite pas voir arriver un chef indien avec ses parures et ses plumes plumes, travaillant dans les soins infirmiers ou au parlement, parce qu’un religieux juif, musulman ou catholique décide de porter les tiennes. Merci au gouvernement Québécois de mettre un terme à ce cirque. Le crucifie de M. Duplessis trouvera sûrement un lieu de repos adapté à notre nouvelle réalité des années 2000. Je suis pour cette charte des valeurs et soyez assuré de ma pleine satisfaction comme citoyenne. Je vous invite à écouter attentivement la vidéo de M. Bernard Drainville qui ne dure que quelques minutes et de faire votre devoir de citoyen en émettant vos commentaires dans la foire aux questions.
    http://www.nosvaleurs.gouv.qc.ca/fr#ministre

  3. lolita

    Pauvre Meho! As-tu oublié que tes ancêtres sont eux-mêmes immigrants et qu’en plus, vous avez emprisonnés les natifs du Canada dans des réserves? Le minimum l’avez-vous fait en tant que colonisateurs? Non! Au contraire, vous avez rasé et avez tassés les autres qui à vos yeux étaient des barbares! J’ai honte pour toi et tes semblables et je déplore l’ombre que vous faîtes à tous nos concitoyens peu importe leur origine, leur race ou leur culture! Meho sortez voir du pays et dépassé le bout de votre nez mais peut-être que vous êtes tellement pauvre intellectuellement et culturellement que vous vous repaissez de votre petitesse! Il y a possibilité de vous affranchir è condition que vous vous éduquiez mon cher monsieur!

    • Dianna

      Eum non en fait les français cohabitaient fort bien avec les autoctones et se du moins bien mieux que de certains

    • Maintenant que vous êtes Mme Lolita citoyenne du Québec avec tout les privilège que cela comporte que vous allé aide votre nouveau pays a grandir en étant vous même fier d.être citoyenne de ce pays et maintenant y consacré votre vie a améliorer votre nouveau pays en vous conforment respectueusement a la démocratie et a la majorité sans préjuger car la petitesse existe même dans votre ex pays que vous avez laisse tombé sans faire quoi que ce soit pour aider vos ex concitoyens a devenir plus éduquer comme vous sembler être, merci pour irrespect de votre nouveau pays et de l’opinion peut être différente de la votre et
      qui es démocratique ici et que notre culture qui es différente de la votre
      et de votre ex pays qui es comme vous dite si bien (pauvre intellectuellement et culturellement )et comme vous avez dit je vous laisse regarder les opinions des gens de votre nouveau pays avec respect et ouverture de votre grande culture ?

  4. Pat L.

    Les indignés ne s’indignent pas du fait que nos fonctionnaires et élus prêtent serment envers le chef de l’Église Anglicane? Chef religieux qui par ailleurs a pour devise: »Dieu et mon droit », faisant ainsi une distinction entre la volonté divine et la sienne propre!? Ceci autorisant bien entendu toutes les dérives morales imaginables.

    Où sont les indignés sur ce point?

    Est-ce à dire que l’argent est la religion qui permet de toutes les oublier?

    • Pat L. En ce qui concerne la position des Indignés sur ce sujet, il faut consulter cet article http://www.republiqueqc.org/?p=259

      • Pat L.

        Ha bon la très sainte assemblée constituante, « populaire » mais d’une assemblée élue au suffrage universel… Pourquoi pas simplement « populaire » puisque la technologie nous le permettrait?

        Vous semblez faire vos choux gras de la « démocratie », mais lorsque je regarde celle qui afflige nos voisins du sud, bien on dirait qu’elle est bêtement au service des corporations. Que comptez-vous faire pour nous prémunir de ça?

        Quand j’interroge le DGE sur l’éthique qui entoure sa fonction et sur le fait qu’il ait droit de vote, l’avocate de service me sert sèchement que c’est tout simplement « légal ». C’est un peu court comme réponse.

        Mais la grosse question qui me préoccupe, c’est de savoir d’où vous allez tirer les fondations morales de notre État? Je pense que même aux États-Unis ils utilisent des bibles dans les courts de justice. Qu’est-ce qu’on doit faire de celles-ci? Ou plutôt par quoi allons-nous les remplacer? Parce que moi je dois vous avouer que je ne trouve rien à redire sur les dix et le onzième commandements que Dieu nous a fait parvenir. Et je ne vois pas pourquoi je renoncerais non plus à son royaume.

        Pour faire plaisir aux pécheurs? Allons tous chez le yable!?

        Je pense que ce renoncement à notre religion, il est demandé par nos envahisseurs anglais, c’est pourquoi je ne peut pas y adhérer.

  5. amar

    Si tu est un representant de l’état et tu est payé par le contribuable, il faut que sois neutre, ça m’intéresse pas de savoir c’est quoi ta croyance. Tu peut croire aux piérres si tu veut mais ne me les montre pas, j’ai pas envie de les voir et gare a toi de me frapper avec., Vive le québec laic, je suis immigrant est 100 avecla charte.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s