Archives de Tag: occupy

Cimenterie de Port-Daniel : PQ-PLQ mêmes objectifs !

La nouvelle cimenterie McInnis de Port-Daniel-Gascons en Gaspésie, générera 1,76 million de tonnes de gaz à effet de serre (GES) par année, ce qui n’inquiète en rien le premier ministre Couillard qui a déclaré assumer «totalement, totalement» ce projet initié par le gouvernement de Pauline Marois en 2014.

La cimenterie aura coûté 450 millions de plus que le montant de 1,1 milliard annoncé par le gouvernement Marois, soit une  hausse de 40 % par rapport au budget initial.

La cimenterie de Port-Daniel-Gascons aura une capacité de production annuelle de 2,2 millions de tonnes métriques de ciment destiné au marché américain. Pourtant ce marché est loin d’être acquis puisque l’État du Maine, qui partage une frontière de 420 kilomètres avec le Québec, vient d’adopter un projet de loi intitulé Maine Buy America and Build Maine Act qui force cet état à favoriser le ciment américain dans les édifices publics et autres projets financés par l’État.

Ce  projet industriel, considéré comme le plus polluant de l’histoire du Québec confirme que les gouvernements du PQ ou du PLQ poursuivent les mêmes objectifs et les mêmes politiques néolibérales!

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

Déchets nucléaires implantés sur un site archéologique non fouillé ?

 Le site Néolithique de Bure est situé dans la Meuse. Selon les sondages il s’étend sur près de 35 hectares et date du IVe millénaire.  Ce site exceptionnel qui n’a pas encore été fouillé est menacé de disparaître sous des tonnes de déchets nucléaires qui resteront radio actifs pendant des milliers d’années.
Les archéologues s’inquiètent, et vous invitent à signer la pétition pour que ce site exceptionnel soit expertisé selon les normes. 

 

3 Commentaires

Classé dans Uncategorized

Saint-Apollinaire : la honte !

Rose Flamant

Le cimetière musulman de Saint-Apollinaire a été rejetté par la population. Encore deux poids deux mesures! D’un côté les pauvres Québécois de chousse maltraités par les méchants Anglais, par les vilains fédéralistes, et de l’autre les musulmans qui n’ont qu’à se faire enterrer dans leur pays d’origine même s’ils sont là depuis 3 générations… Franchement !

Et vous voulez faire un pays nommé le Québec ? Continuez à vous tirer dans le pied, c’est ce que vous faites de mieux depuis 1976 !  Et surtout n’oubliez pas de conserver votre beau crucifix à l’Assemblée Nationale, un «symbole patrimonial québécois» accroché par l’un des pères de la grande noirceur, Maurice Duplessis lui-même, en 1936. 

Références : Le projet de cimetière musulman à Saint-Apollinaire a été rejeté 

Le crucifix de l’Assemblée nationale

De la grande noirceur à la grande obscurité ? 

24 Commentaires

Classé dans Uncategorized

Vers une interdiction de manifester aux USA ?

Deux cents personnes ont été arrêtées le jour de l’inauguration du président Trump, car elles manifestaient dans les rues de Washington, pour s’opposer aux politiques du nouveau président.

Ces personnes font face à des accusations de félonie, d’incitation à l’émeute et à des peines maximales qui peuvent atteindre dix ans de prison et 25 000$ d’amende.

Et comme si ce n’était pas assez, la cour supérieure de Washington DC, vient de déposer contre elles, huit nouvelles charges de félonie. Ce mouvement anti-protestataire vient d’être adopté par au moins 18 états américains…  

Et si  la démocratie était en train de déraper du côté de chez l’oncle Sam ?

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

Une plaque commémorative indigne du 375e anniversaire de Montréal !

Une plaque commémorative installée par la BMO suscite l’indignation des nations autochtones et de la société civile, dans le cadre du 375e anniversaire de Montréal.

Texte de la plaque controversée

 Texte de la plaque controversée

Ces groupes considèrent que cette plaque honorifique constitue une honte pour la banque de Montréal qui osé afficher ce texte commémoratif qui fait l’apologie de la violence, du génocide et du colonialisme européen.

         La Place d'Armes à Montréal

La Place d’Armes à Montréal

Les indignés du Québec vous incitent à demander à la Banque de Montréal d’enlever cette plaque honorifique en cliquant sur ce lien.  Merci.

L'édifice de la BMO à la Place d'Armes de Montréal

        L’édifice de la BMO à la Place d’Armes de Montréal 

13 Commentaires

Classé dans Uncategorized

La F1 ou le triomphe de l’insipide!

 Pierre-J. Ratio

Une fois de plus, depuis 50 ans, Montréal a vibré au son du Grand prix du Canada. Les chromés du Jet Set ont envahi la ville, les pitounes ont shiné sur les chars. Le journal de Montréal a organisé un Vox pop pour savoir si les montréalais connaissaient bien la F1. À radio Canada les «journalistes» sportifs ont continué leur travail d’abrutissement des masses en nous faisant écouter le bruit tonitruant des moteurs, pour notre plus grande fierté.

Les médias nous ont abondamment abreuvés de reportages sur le pilote québécois Lance Stroll et le journal La Presse s’est réjoui de sa performance, car même s’il n’a pas remporté la victoire, « Stroll aurait pu difficilement demander mieux à sa première participation au Grand Prix de Formule 1 du Canada, alors qu’il a récolté les premiers points de sa carrière. » Finalement Lewis Hamilton a remporté le Grand Prix, les pilotes ont plié bagages et les commerçants et les proxénètes ont récolté la manne…

À l’heure où la planète se mobilise pour contrer le réchauffement climatique, Montréal continue de promouvoir cet événement d’un autre âge et bien peu de voix se lèvent pour dénoncer ce triomphe de l’insipidité. Pourtant Kim Lévesque Lizotte n’hésite pas à le faire avec brio…

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

L’Observatoire du nucléaire dénonce la nomination d’Edouard Philippe

Alors que la presse québécoise dépeint le nouveau premier ministre de France Edouard Philippe, comme un élu de la droite modéré, l’Observatoire du nucléaire dénonce cette nomination.

Au Canada, la communauté Française a voté à 89,34% pour Emmanuel Macron lors des dernières élections présidentielles.  Ce chiffre atteint 91,55% à Toronto et 90,55% à Montréal.

La ville de Québec, patrie des radio-Québec est la ville canadienne qui a voté le plus pour le FN.

      La ville de Québec, patrie des radio-poubelle c est la ville canadienne qui a voté le plus pour le FN

Edouard Philippe

Edouard Philippe

Selon l’Observatoire du nucléaire Edouard Philippe, «n’est en rien le personnage « modéré » que la communication macronienne tente de mettre en scène. Bien au contraire, M. Philippe a les mains très sales, ou plutôt… radioactives. En effet, lorsqu’il travaillait pour la multinationale atomique Areva, il a participé à de sombres manœuvres dans les coulisses uranifères de la Françafrique.

En octobre 2007, Edouard Philippe est nommé directeur de la communication et directeur des affaires publiques d’Areva. Son activité principale est alors de s’assurer de la collaboration de parlementaires acquis au lobby de l’atome. Il est ainsi en contact rapprochés avec Marc Vampa, député de l’Eure et président du groupe d’amitié France-Niger à l’Assemblée Nationale (cf Charlie Hebdo, 29 avril 2009). C’est précisément pendant cette période, le 13 janvier 2008, qu’un accord est signé entre Areva et le pouvoir du Niger concernant l’exploitation de l’uranium, accord immédiatement contesté par le Mouvement des Nigériens pour la justice, mouvement touareg en rébellion contre le pouvoir central de Niamey (cf AFP, 17 janvier 2008).

En effet, les maigres revenus de l’uranium, largement sous payé depuis des décennies par Areva, ne bénéficient en rien à la population, et encore moins aux Touaregs, alors que les mines d’uranium sont situées dans leurs zones traditionnelles de vie. Il est donc logique de considérer que les manœuvres en coulisse de M Philippe ne sont pas étrangères aux graves troubles qui ont eu lieu par la suite dans la zone sahélienne (Niger/Mali) et dans le fait que, poussés par la misère, des groupes Touaregs aient fini par s’allier à des mouvements djihadistes. Mais, surtout, il est légitime de se demander pour qui agit M Philippe lorsqu’il est en charge des affaires publiques, que ce soit auparavant comme maire du Havre et désormais comme premier ministre.

Une première réponse est apportée par le fait que, à peine assis dans le fauteuil de maire du Havre (aimablement offert par son prédécesseur qui a démissionné en cours de mandat !), Edouard Philippe a offert un pont d’or… à son ancien employeur Areva, pour qu’il installe deux usines d’éoliennes off-shore, projet finalement abandonné piteusement en septembre 2016 : il serait intéressant d’enquêter pour voir ce que la sympathie d’Edouard Philippe pour Areva a finalement coûté aux citoyens-contribuables… On notera d’ailleurs que, de 2007 à 2010, M. Philippe a cumulé sans état d’âme son poste chez Areva et son mandat d’adjoint au maire du Havre mais, aussi, que la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) lui a infligé un blâme pour avoir refusé de fournir des informations sur sa déclaration de patrimoine de 2014, pourtant exigées par la loi.»  SOURCE : Observatoire du Nucléaire.  

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized