Archives mensuelles : août 2012

Publications gratuites

Les Indignés du Québec vous permettent de télécharger gratuitement ces ouvrages de références

Nous sommes légions

Cliquez sur l’icone pour télécharger le livre de votre choix

Cet homme de 93 ans témoigne des motifs de l’indignation. Des deux visions de l’histoire, de l’indifférence, de son indignation face à la Palestine, de la non-violence comme seul chemin à suivre, de l’insurrection pacifique. Créer c’est résister ! Résister c’est Créer !

Télécharger

Télécharger 

Les Indignes du Québec vous facilitent la vie !

Coupables de penser

 

Publicités

6 Commentaires

Classé dans Uncategorized

Élections 2012

Des artistes de renom soutiennent Françoise David

Au cours du point de presse tenu à la librairie Raffin, plusieurs personnalités artistiques, d’horizons différents, ont tenu à exprimer leur appui à la candidate de Québec solidaire dans Gouin.


Alors que les partis néo-libéraux qui se présentent aux élections du 4 septembre prochains nous sortent leurs mêmes vieilles rangaines, les Indignés du Québec vous invitent à leur faire parvenir vos commentaires, images, vidéos pour les publier sur votre site :

Alors que 43 % des émissions de gaz à effet de serre proviennent du secteur des transports, seulement deux partis ont des engagements chiffrés pour parvenir à les réduire. Québec solidaire est le seul parti à proposer des investissements sérieux dans le transport en commun (12 milliards au cours des 5 prochaines années). Le Parti Québécois de son côté, propose de réduire notre dépendance au pétrole de 30% d’ici 2020 et de 60% d’ici 2030, des cibles ambitieuses qui seraient atteintes, notamment, par l’électrification des transports. Cette mesure fait d’ailleurs consensus parmi les différents partis.

Libéraux, caqueteux ou péquistes, s’ils sont élus ils vont tous participer au saccage d’Anticosti

Québec solidaire à pris un engagement ferme pour la fermeture de Gentilly. Plus largement, Québec solidaire entend éliminer aussi les productions d’énergie fossile sur le territoire (gaz de Schiste, pétrole…) Rappelons pour mémoire que cette centrale nucléaire  a connus deux incidents survenus en juin37 et en août 2011, ont forcé l’exploitant à procéder à la fermeture du réacteur pendant presque quatre mois38. Une fuite d’eau lourde est survenue le 26 avril 2012 sur le réacteur de Gentilly-2, contaminant deux employés du site39.

Coupables de penser

On va t’en payer un voyage dans le nord !

Radio Cadenas et Télé pimpignole vous mentent

12 450 manifestants selon Radio Cadenas

On se fout de la gueule de qui ici ?


Indignez-vous !

Assez de la cassette néo-libérale

Supportons Aussant dans sa circonscription

Cliquez sur le lien

Informez vous ! Cliquez sur le lien

Depuis la loi 78 plus de 3000 arrestations. Belle leçon de démocratie !

LE PROGRAMME POLITIQUE DES DIPLOMATES
D’une simplicité déconcertante, ce plancher politique devrait rallier quiconque est vraiment intéressé à se payer une démocratie. On est contre ? On est alors pour le ‘statut quo’ avec tout ce que cela implique d’arnaques & d’abus systématiques en cours. Tout le reste en découle…
1) Des élections fixes
2) Des élections financés publiquement
3) Des élections au vote proportionnel

Et puis il faut un programme inspirant qu’il faut articuler autour d’intérêts commun genre… NATIONALISER L’EAU POUR LA SANTÉ & L’OR POUR L’ÉDUCATION
En attendant…
La politique, c’est l’art de consulter les gens sur ce à quoi ils n’entendent rien, et de les empêcher de s’occuper de ce qui les regarde. – Paul Valéry & « Nous vivons dans un système unique chapeauté par un duo-pôle de partis politiques qui s’échangent le pouvoir de temps en temps. La seule question en suspend est le prix auquel le peuple doit être acheté et vendu, le pain et le cirque. – Gore Vidal
:: INFO+ http://www.lesdiplomates1984.com/ministere-de-la-verite/

14 Commentaires

Classé dans Uncategorized

Révolution culturelle : An II du printemps érable


Alors que s’ouvre l’an II du printemps érable, les Indignés du Québec souhaitent partager avec vous cette réflexion sur les enjeux de la grève étudiante qui depuis depuis le début du conflit traduisent le malaise profond de la société québécoise, assujettie pieds et point liées aux intérêts des néo-libéraux : – Gaz de schiste, centrale nucléaire pourrie, hausse des frais de scolarité, vente des matières premières à des intérêts étrangers sans bénéfices pour la population locale, mépris des populations autochtones qui habitent le territoire depuis des milliers d’années, corruption généralisée. système de santé déficient, loi répressive contre les manifestants, arrestations massives.  Bref le modèle québécois est à vomir et doit être changé. La révolution érable traduit non seulement ce ras-le-bol étudiant mais c’est aussi un rejet du néo-libéralisme, inspiré du grand modèle anglo-saxon.

Vers une grève sociale

La grève est étudiante, la lutte est populaire!

Hausse des frais de scolarité comme élément de « la révolution culturelle »

Depuis plusieurs semaines une fronde étudiante ébranle le consensus néo-libéral imposé par les gouvernements québécois et canadiens depuis plusieurs années. Cette fronde étudiante a pour étincelle l’annonce d’une nouvelle hausse des droits de scolarité universitaires qui les fera augmenter de 75%. Les laquais du gouvernement libéral dans les médias tentent de faire passer cette mesure pour une fatalité depuis son annonce dans le budget 2010. Derrière ce fatalisme affirmée par le gouvernement et ses alliés on retrouve pourtant une décision avant tout politique s’articulant dans ce que le ministre des finances appelle une « révolution culturelle » et ce que les instances économiques internationales nomment sous le nom de « budget d’austérité ». Peu importe le nom que les gouvernements donnent à ces mesures, on comprend qu’il s’agit en définitive du démantèlement des services publics visant à privatiser ce qu’il reste du commun.

Le mouvement étudiant a pris pour point d’ancrage la question des frais de scolarité et de la marchandisation des universités. Il n’est, cependant, pas dupe quant à l’articulation de cette mesure dans un projet plus large touchant autant l’éducation primaire et secondaire, le secteur de la santé que l’exploitation sauvage des ressources naturelle. Notre résistance face au mesure néo-libérales du gouvernement québécois se doit de prendre en compte l’ensemble des secteurs établissant un lien social permettant de parler d’une communauté. Le gouvernement tente de compartimenter notre grève en affirmant que sa mesure vise à faire payer sa « juste part » au corps étudiant. Pourtant dès le début de la grève les étudiants et étudiantes ont tenté de d’affirmer que le projet politique qu’ils portaient dépassait le cadre d’une stricte négociation comptables et corporatistes avec le gouvernement. Nous voulons, certes, voir le gouvernement annuler ladite hausse des frais de scolarité, mais nous désirons du même coup remettre en question l’impératif économique qui trace les politiques de nos gouvernements.

Pour ce faire, le mouvement étudiant ne peut rester seule et doit s’adjoindre de l’ensemble des forces qui forment notre société et qui la font vivre : Que ce soit les travailleurs et travailleuses des secteurs de la santé, de l’éducation et des services sociaux, les lock-outé de Rio-Tinto et les mis-à-pied de Aveos par un capitalisme sauvage, les travailleurs et travailleuses précaires des couche-tard auxquels on refuse le droit d’association, les femmes vivant des menaces conservatrices contre leurs droits, les aînés se faisant imposés de travailler plus longtemps, ou les autochtones voyant une nouvelle colonisation piller ce qui leur reste de territoire.

De la grève étudiante à la grève sociale

Les étudiantes et étudiants en grève sont conscients de leur impuissance à faire reculer seul le gouvernement sur ces divers mesures. D’où la nécessité pour le mouvement étudiant de s’adjoindre de l’ensemble des forces sociales dans sa lutte contre la révolution culturelle de Bachand. Nous ne faisons pas ici un appel à un appui de façade où quelques permanents syndicaux rédigent un communiqué pour réitérer une énième fois leur appui à la lutte étudiante. Nous désirons au contraire appeler à une convergence de l’ensemble de la population québécoise contre les politiques de coupures et de marchandisation des services sociaux et de nos droits collectifs. Seule une généralisation de la grève étudiante sur les lieux de travail pourra rendre cette convergence effective. C’est, donc, un appel à la grève sociale que nous lançons à l’ensemble de la population!

En ce moment, le gouvernement répond aux étudiant-e-s en tentant de les bâillonner par la voie des tribunaux et de la matraque. Chaque jour la ministre de l’éducation tente de briser la grève que les étudiant-e-s ont pourtant voté démocratiquement. Notre meilleure réponse au durcissement de l’état dans la gestion de la grève est l’élargissement de celle-ci pour rendre toute répression individuelle impossible. Cessons d’avoir peur des lois qui encadrent notre mécontentement et désobéissons collectivement afin de sortir ensemble dans les rues du Québec. Seul, cette désobéissance sera marginalisée et réprimée par le gouvernement mais si l’ensemble des secteurs de la société québécoise se donne le mot le gouvernement ne pourra faire appel aux tribunaux.

Cette grève sociale, nous devons la construire à la base en lançant la discussion sur les lieux de travail sur la manière de déserter nos occupations quotidiennes. Appelons à des assemblées générales dans nos syndicats locaux afin de discuter de la possibilité de mettre en place une telle grève. Contactons les groupes communautaires dans nos quartiers pour faire des assemblées citoyennes sur la grève sociale. Ces assemblées sont l’expression de notre capacité à délibérer ensemble et de construire un mouvement qui dépasse les limites établies par l’élite. Que la rue investie depuis deux mois devienne l’expression de notre refus collectif.

En ce moment le gouvernement a la frousse, il est prêt à céder. Profitons de ce moment pour mettre une clé dans l’engrenage de la révolution culturelle et défendre une société qui priorise la population sur le profit.

Nous vous invitons à consulter: http://www.grevesociale.info/


1 commentaire

Classé dans Uncategorized

Les Caqueteux du Québec

François Legault porte parole des Caqueteux du Québec est un indigné de première. Selon lui les jeunes Québécois pensent trop à la belle vie. 
La position de ce caqueteux indigné a suscité l’intérêt d’un autre Indigné du Québec, Clode Hamelin qui vous offre ce billet sur le grand gourou de la CAQ et de ses sbires :
« Qui est Legault? -Un prêtre du Grand Patronat. Ceux qui veulent des esclaves qui travaillent plus fort que leurs ancêtres, qui sont moins payés, qui travaillent plus longtemps, qui coûtent moins cher, qui n’ont plus de pension. 
Exactement la logique néo-libérale actuelle qui fait croire au PEUPLE que si ça va mal, si nous manquons d’argent, c’est parce que nous ne sommes pas assez bons, alors qu’on sait tous maintenant que si il n’y a pas beaucoup de cash c’est simplement parce que les riches le gardent pour eux et l’empillent dans leurs coffres. Point ! 
Mais ils en n’ont jamais assez. Alors on vous payera moins, (le salaire étant pour eux un empêchement à devenir plus riche) et on vous demandera de faire preuve d’abnégation et de dévouement et donnant votre vie pour les maîtres qui eux pendant ce temps vont aux encans acheter des oeuvres d’arts ou des bijoux, collectionnent les diamants et les voitures de courses, voyagent de résidences de luxe en résidences de luxe et se pètent les bretelles avec leurs quelques amis de la haute. Ils sont les HAPPY FEW !
Ceux qui nous font croire qu’un EXPLOITÉ est maintenant nommé un mésadapté ou un pauvre type. Ceux qui vous font croire que la misère frappera certainement si nous ne sommes pas de meilleurs ESCLAVES, mais qui ne vous dirons jamais qui si les riches ne l’étaient plus, nous aurions tous à manger !
C’est contre ces êtres néfastes qu’il faut se battre. Et Legault en fait parti. 
À bas la CAQ. Hors d’ici bandits !
Clode Hamelin 14 août 2012 »

4 Commentaires

Classé dans Uncategorized

Le choix est clair

Les Indignés du Québec vous proposent ce nouveau texte du compositeur  Clode Hamelin, qui vous offre une analyse sur les choix qui s’offrent aux québécois durant la campagne électorale

ON SE QUESTIONNE TOUS AVEC RAISON

PATRIOTISME ET RÉALITÉ

LE CHOIX EST CLAIR

COMMENT VOTER? Nous réfléchissons tous sur ce sujet troublant depuis des jours. Nous avons tous peur de la division du vote, mais en même temps nous sommes tous interpelés par des idées neuves, des visages nouveaux et ce avec raisons. Ce matin, un excellent texte du cinéaste Québécois Bernard Émond dans le DEVOIR m’a tellement touché que j’ai décidé de vous le proposer ici. http://www.ledevoir.com/politique/elections-2012/356027/il-n-y-aura-pas-de-deuxieme-tour-aux-elections-quebecoises

Ce texte a nourri ma réflexion et m’a fait me remémorer les dernières élections fédérales. Là où les Québécois écœurés de la stagnation et du radotage se sont dit, «Tiens on va voter pour le NPD y sont un peu sociaux-démocrates et ce ne sera pas pire qu’avec le BLOC». J’ai aussi entendu de nombreuses fois, surtout chez les jeunes, «À force d’avoir des Harper comme ça, les gens vont finir par être écœurés et ça va finir par changer les choses» … OH HORREUR SANS NOM ! C’EST TOUT FAUX ! Ça fait 50 ans qu’on se dit qu’à force de manger de la marde le peuple québécois va finir par s’intéresser à la gastronomie. Ça ne fonctionne pas ainsi.

Je ne suis pas un FAN de Gilles Duceppe, loin de là! Mais sérieusement, nous sommes devant la pire administration possible au Canada et personne pour défendre le Québec. Pour moi, la nauséeuse vague orange n’a rien du Québec. C’EST UN MASSACRE TOTAL et qui est IRRÉPARABLE.  Malgré tout ce que je peux lui trouver comme défauts et contradictions, le Bloc a fait une maudite bonne JOB pour nous défendre, mais surtout pour FAIRE ENTENDRE une voix venant du Québec. Était-ce parfait? NON, bien sûr. Mais c’était présent, OUI, très présent. C’est vrai, certains jeunes Orangistes avaient des textes intéressants et très attirants pour les électeurs. Des sensibilités environnementalistes, des idéaux se rapprochant de Québec Solidaire, en principe. Mais en pratique? Bien peu de choses pour nous ici au Québec, notre Pays !Pendant ce temps, Harper détruit au Canada et surtout au Québec des choses qui avaient encore du sens et dans certains cas avaient une valeur immense. Pensez seulement à la catastrophique destruction de l’Institut Lamontagne. Pour ceux qui ne savent pas trop, lisez ceci.

http://www.radio-canada.ca/regions/est-quebec/2012/05/30/006-institutmauricelamontagne-compressions-scientifiques.shtml

C’est à se demander, et avec raison, si ça ne fait pas partie d’un grand plan Harper-Charest-Desmarais-Conservateur-Bilderberg et autres vautours internationalistes concernant l’exploitation du pétrole et des gaz dans le Saint-Laurent. Ça me fait penser à ANTICOSTI qu’ils vont détruire à tout jamais si on les laisse faire et à toute la pollution qui en ressortira. Si Harper défend tant le pétrole des sables de merde de l’Alberta, imaginez combien il capotera sur le pétrole d’Anticosti et le Gaz de schiste de la vallée du Saint-Laurent une fois que toutes les lois défendant l’environnement seront détruites et les laboratoires d’experts fermés. Pensez-vous que ça va aider le Québec à se réveiller que de détruire NOTRE FLEUVE?  Il y a juste Charest et ses chums qui seront heureux.Au moins, le Bloc aurait probablement crié si fort que certains Québécois se seraient élevés contre cette destruction de l’Institut Lamontagne! Des manifestations peut-être ! Ils sont où les étudiants au Carré Rouge, que je porte si fièrement, pour aller défendre l’écologie si chère dans leur discours théorique?

Je n’en ai pas entendu un seul sur ce sujet. Ils sont où pour aller défendre le fleuve Saint-Laurent? Alors de grâce, lâchez moi le NPD et la théorie Orange qui dit que ça peut pas être pire!  Faut ajuster nos actes à nos discours. Un jour, ça prendra peut-être une armée pour défendre notre Fleuve, nos ressources, notre eau et notre territoire, mais en attendant ça prend du courage, et des cerveaux! Alors tout le monde pour le Québec. Wake up ! … Mais c’est juste un exemple.Voulez-vous un autre petit exemple plus personnel. Lors de la ainsi nommée «Crise étudiante», alors que la brutalité policière était à son comble et que nous étions tous à hurler, alors que La ligue des droits et libertés et Amnistie Internationale s’inquiétaient de la perte des libertés ici, dites-moi qui s’est levé à Ottawa pour dénoncer la dangereuse situation socio-politique au Québec et demander que les députés condamnent l’usage de la force contre la population! Qui était là pour dénoncer l’usage des balles de plastiques contre la population, pour demander une enquête sur Victoriaville ou les arrestations massives? Le Québec est pourtant encore au Canada, NON ? Pas un mot à Ottawa. Ni Orange ni jaune. SILENCE RADIO ! La vague Orange-Mulcair, «dont care», les pseudo-démocrates sensibles au Québec étaient bien là non ? Mais pas un son! RIEN! Des fantômes !

 J’ai à cette époque reçu un e-mail de Boulerice, qui est dans mon comté, m’invitant à aller assister à des meetings du NPD pour échanger sur de jolies idées neuves et faire avancer le débat fédéraliste. Je lui ai répondu par de très nombreux e-mail, autant à lui qu’à ses attachés, pour l’inviter à intervenir sur la grave situation au Québec, je l’ai interpelé comme député de mon comté pour parler publiquement contre la violence faite aux citoyens, aux étudiants, aux manifestants. Je lui ai demandé de décrier le mal fait aux droits et libertés. Je lui ai aussi demandé de communiquer avec moi pour discuter de la situation importante. J’ai jamais reçu aucune réponse! Je n’ai jamais entendu un mot du NPD. Tout ça pour vous dire que la théorie de ceux qui ont voté pour le NPD et qui disait que ça valait mieux que le vieux BLOC est tout simplement de la foutaise! Le pire n’est jamais mieux.

Loin de moi ici l’idée de vouloir faire un lien entre QS, ON et le NPD. Le simple but de cet exemple est de dire que nous n’avons pas le luxe de nous tromper à cette élection au Québec. Alors les mêmes personnes qui proposaient la vague Orange comme solution s’ont aujourd’hui attirées par un vote pour les nouveaux partis par goût de changement ou par dégoût. On entend avec raison des critiques sur les agissements passés du PQ, sur son programme trop à droite et pas assez indépendantiste! C’EST VRAI! De l’autre côté on vante les valeurs humaines de QS et la merveilleuse plate-forme de ON, son chef extraordinaire que j’admire, ainsi que son côté réellement indépendantiste. Vrai !Mais la réalité, comme dans RÉALISME, est la suivante, ON et QS ne prendront pas le pouvoir à cette élection-ci. Et même si nous avons 5 députés de QS et/ou ON mais que le parti Libéral de Charogne est au pouvoir, cela ne changera rien en bout de ligne sur les dégâts IRRÉVERSIBLES qui seront appliqués à notre pays et ce, à tous les égards. Nous sommes devant une GUERRE NÉO-LIBÉRAL vs LA POPULATION et non pas dans un match esthético-politique de fin de bac à l’Université du Québec. La théorie de «c’est pas grave, les gens vont se tanner» ne tient pas! J’ai 58 ans et j’entends ça depuis que j’ai commencé à voter. Il n’y a plus de temps, plus de place pour ce genre de rhétorique lourde et inefficace. Il faut que toute la population progressiste se réveille et les jeunes y compris car si les vieux ont peur et deviennent mous, et les jeunes écœurés et deviennent BOF, on ne changera jamais rien et ON EST DANS LA MERDE ! Ça prend un «CRASH COURSE» sur la réalité pour tout le monde. Et ça presse !

 Ne faisons pas la même erreur à cette élection au Québec que nous avons fait à Ottawa avec la jolie vague «Jus d’Orange en poudre». Sans quoi nous n’arrêterons pas de payer la note et nos petits enfants aussi. Je crois que le mieux qui puisse nous arriver au prochain scrutin c’est que quelques députés QS et aussi ON soient élus là où cela est possible, là où il y a une vraie chance, mais par-dessus tout, il faut une FORTE MAJORITÉ PQ. Sans cela ce sera sans aucun doute le pire que le Québec peut subir. Le calcul est simple, si dans votre comté le PQ est moindrement en danger, si les Libéraux ont la moindre chance de passer, IL FAUT VOTER PQ. Pour les autres, c’est certain que si vous êtes dansMercier, il faut voter pour Amir, de même pour le comté de Françoise David ou Monsieur Aussant. Et de même pour les quelques autres de ces mêmes partis qui ont des chances, ou sont presque certains et sur le point de passer. Bien sûr, il faut voter avec ses convictions. Mais surtout, il faut VOTER POUR SON PAYS EN PREMIER. Si comme je le fais moi-même, nous demandons à nos élus d’être des patriotes avant d’être des politiciens, il nous faut nous aussi, penser à notre nation avant de penser à nos convictions théoriques et nous devons être des patriotes nous aussi.

Jamais le Québec n’a autant eu besoin de nous. J’ai moi-même fait un appel aux chefs de ON, QS et PQ pour qu’une union des forces progressistes soit crée. Mais ils ne l’ont pas fait.  Le travail est donc entre nos mains! C’est à nous d’être brillants ! Nous n’avons pas d’autre choix que de mettre Charest et sa bande de bandits dehors et très, très loin du trésor public. Ceci doit être notre premier BUT.  Toute autre pensée magique sera un cauchemar à court terme et apportera le chaos ! Dans un deuxième temps, une fois le PLQ et la CAQ écartés du pouvoir, pourquoi ne pas devenir tous membres du parti qui est au pouvoir dans notre comté pour aller intervenir directement sur ce qui se fait dans ce parti. PQ, ON ou QS. Pourquoi ne pas demander à tous nos concitoyens de venir activement s’impliquer en politique. Imaginez si le PQ avait 25,000 membres actifs de plus demain matin, et que ces personnes soient des progressistes pour vrai! Imaginez! On parle sans cesse de démocratie directe, de proportionnelle, etc. Alors, commençons par politique active 101. It’s a must ! Pourquoi ne pas demander à toute notre jeunesse, même ceux de la Classé, de venir faire bouger les choses! C’est ainsi que nous aurons un jour un pays. Vive la réalité, c’est mon slogan pour cette élection!  J’entends plein de trucs provenant des mouvements populaires, activistes ou de la Classé, concernant leur appui aux revendications concernant la terre Mohawk ancestrale ou autres belles phrases qui sonnent bien dans un manifeste. Mais pour revenir à mon exemple du fleuve Saint-Laurent qu’on va tenter de ne plus protéger, de L’institut Lamontagne qu’on va fermer, et de mille autres sujets qui touchent directement mon PA YS le Québec, je n’entends pas un mot en provenance de ces regroupements idéalistes et souvent internationalistes. La tête dans les nuages, je veux bien, mais les pieds sur terre j’insiste!

 En attendant, nous n’avons pas le luxe d’une seule erreur. Alors les internationalistes et les anarcho-théoriciens avec qui je partage beaucoup d’idéaux et de manifestations ces derniers temps, devraient sérieusement devenir des patriotes avant tout, au moins pour quelques semaines, jusqu’aux élections et défendre le Québec contre les néo-libéraux qui sont à détruire notre seule et unique PATRIE. Et les Black Bloc qui ont tant de belle énergie à revendre pourraient venir aider Khadir et Aussant à poser des pancartes. Il manque de bras partout. (Juste une blague du mois d’août) … Si l’on désire sauver le monde et les Bélugas, si l’on veut aider le sort de l’humanité à l’autre bout du monde, faut d’abord avoir un pays. Alors, protégeons-le maintenant et sortons Charest pour toujours. Pour le faire, la dure réalité nous indique qu’il faut dans un premier temps, travailler avec le PQ.  Ça prend du temps changer les choses et cela est une menace à notre réussite, car cela implique qu’il faut avoir du courage et de la ténacité. Et ça, c’est difficile. Mais c’est le prix de la victoire. Alors, retroussons tous nos manches ensemble. Vieux, jeunes, restons unis et conscients !  Je pense comme Bernard Émond, nous devons nous servir du PQ.

 Clode Hamelin, compositeur, citoyen du Québec. 4 août 2012

1 commentaire

Classé dans Uncategorized

Babillard aout 2012

Le souffle de la jeunesse

Collectif d’auteurEs du prix Bernard-Mergler

Préface de Pierre Henrichon
Postface de Gabriel Nadeau-Dubois

ISBN 978-2-89719-012-5
232 pages – 18 $ – 13 euros


En librairie le 5 septembre 2012

Pour ceux et celles qui appuient l’industrie nucléaire.
Cliquez sur le lien pour lire l’article

Les indignés parisiens

Marche du 25 août pour la souveraineté du Québec

MiniatureÀ regarder plus tard

Come Together – A. Skillz Remix (FK5 Video Edit)

===================================================================================================================================

Manifestation nationale du 22 août: VERS LA PLUS GRANDE MARCHE DE L’HISTOIRE DU QUÉBEC

La mobilisation se poursuit!
Des autobus s’organisent à partir de l’Outaouais, l’Estrie, la Mauricie et de la région de Québec et de la Rive-Sud de Québec.
Voici les détails pour les transports organisés de Trois-Rivières, Gatineau et Sherbrooke.

Plus de 100 000 manifestants ont manifesté en ce 22 août 2012. Leur message est  clair: peu importe quel parti prendra le pouvoir le 4 septembre prochain, nous continuerons de résister aux politiques néolibérales!

===================================================================================================================================

Avez-vous un projet pour souligner le premier anniversaire d’Occupons Montréal ? http://interoccupy.net/ttsinternational/ai1ec_event/internationalnetworkmtg/?instance_id
Take the Square – for International Coordination | OWS/Occupy/Indignados International Network Meeti

interoccupy.net
OWS/Occupy/Indignados International Network Meeting By andrea On August 15, 2012 · Add Comment Whe…

===================================================================================================================================

Charest battu dans Sherbrooke?

===================================================================================================================================

L’économie québécoise a besoin d’un changement de cap, pas de subventions

===================================================================================================================================

Nous Autres

Le 23 août sera lancé le magazine web Nous Autres.

D’ici là, nous vous offrons quelques textes et documents visuels en guise d’avant-goût…

===================================================================================================================================

Les indignés du Québec vous invitent a participer a un voyage en Pennsylvanie 

pour ceux qui désirent s’inscrire ,  voici le lien   www.voyageenpennsylvanie.blogspot.com

Monik Gagnon
comité vigilance gaz de schiste Lanaudière en partenariat avec  les amis de l’environnement Brandon http://www.facebook.com/pages/Amis-de-l-environnement-Brandon/153595248080503
                                http://www.amisdelenvironnement.com/

===================================================================================================================================

===================================================================================================================================

===================================================================================================================================

Les indignés du Québec vous proposent cette vidéo sur la lutte de nos freres et soeurs algonquins

Miniature

The march into Poigan

++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

Le onzième Rendez-vous mensuel de la démocratie

Imaginons l’avenir avec le mode de scrutin Solution démocratique… des changements en profondeur qui amélioreront toutes les facettes de la politique.

aura lieu de 5 à 7 le mercredi 15 août 2012, Allée de la démocratie de la Place Émilie-Gamelin à Montréal

La formule de l’événement sera plus éclatée que les Rendez-vous précédents et invitera les passantes et les passants à participer à un jeu-questionnaire. Venez vous amuser en grand nombre

et mettre à l’épreuve vos connaissances. Vous pouvez déjà vous préparer en regardant nos cahiers et vous courrez ainsi la chance de gagner l’un de nos quatre prix de 25 $. http://www.democratie-nouvelle.qc.ca/ateliers/materiel_cahier1.php http://www.democratie-nouvelle.qc.ca/ateliers/materiel_cahier2.php

www.democratie-nouvelle.qc.ca/actions  / info@democratie-nouvelle.qc.ca

Twitter @MDNInfo // www.facebook.com/DemocratieNouvelle

****   « Saisissons l’occasion: signons la proposition d’un nouveau mode de scrutin »

www.democratie-nouvelle.qc.ca/actions

SOLUTION DÉMOCRATIQUE est appuyée par plus de 600 personnes et organisations regroupant plus d’un

million de personnes!

++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

Le onzième Rendez-vous mensuel de la démocratie

Imaginons l’avenir avec le mode de scrutin Solution démocratique… des changements en profondeur qui amélioreront toutes les facettes de la politique.

aura lieu de 5 à 7 le mercredi 15 août 2012, Allée de la démocratie de la Place Émilie-Gamelin à Montréal

La formule de l’événement sera plus éclatée que les Rendez-vous précédents et invitera les passantes et les passants à participer à un jeu-questionnaire. Venez vous amuser en grand nombre et mettre à l’épreuve vos connaissances. Vous pouvez déjà vous préparer en regardant nos cahiers et vous courrez ainsi la chance de gagner l’un de nos quatre prix de 25 $.

http://www.democratie-nouvelle.qc.ca/ateliers/materiel_cahier1.php http://www.democratie-nouvelle.qc.ca/ateliers/materiel_cahier2.php

www.democratie-nouvelle.qc.ca/actions  / info@democratie-nouvelle.qc.ca

Twitter @MDNInfo // www.facebook.com/DemocratieNouvelle

****   « Saisissons l’occasion: signons la proposition d’un nouveau mode de scrutin »

www.democratie-nouvelle.qc.ca/actions

SOLUTION DÉMOCRATIQUE est appuyée par plus de 600 personnes et organisations regroupant plus d’un

million de personnes!

**Le MDN est un mouvement citoyen non partisan qui s’emploie à ce que le Québec ait mode de

scrutin à finalité proportionnelle, respectueux de la volonté populaire, permettant une

représentation égale entre les femmes et les hommes, incarnant la diversité ethnoculturelle

québécoise ainsi que le pluralisme politique, et attribuant une juste place aux  régions. Il aide

la population à revendiquer des résultats démocratiques. Adhérez au MDN (ind. et org.) et

soutenez-le.

 Ce qu’il faut savoir lorsqu’on veut intervenir sur un enjeu politique durant une campagne électorale au Québec

http://www.democratie-nouvelle.qc.ca/

VIVRE ENSEMBLE

Quand le bon sens dépasse les raisons.

Hier soir 1ier août 2012, j’étais rue St-Denis avec des milliers de concitoyens de toutes provenances lors de cette 100 ième manifestation nocturne. On y avait appelé la population en général et les amateurs de casseroles. Ils ont crié présents ! Des femmes, des hommes, des enfants, des bébés en poussettes, des jeunes, des vieux, des carrés rouges. Timing incroyable, Charest venait d’annoncer le déclanchement des élections.

 J’ai comme un grand nombre de personnes quitté la très belle manifestation un peu après notre arrivée fixée au Parc Émilie Gamelin. Un groupe a continué.À mon arrivée à la maison, j’ai écris un petit mot sur Facebook pour vanter la participation citoyenne et dire à Charest que malgré son mépris pour la rue qu’il qualifie de bruit et de désordre, ces dizaines de milliers de personnes étaient bel et bien des citoyens Québécois qui eux, avaient décidés de ne pas rester comme ceux qu’il nomme baveusement «la majorité silencieuse».

Une amie Facebook m’a répondu, Attention quand même aux agents provocateurs… C’est bien vrai, il faut faire attention aux agents provocateurs, plusieurs personnes ont mentionnées qu’il pouvait y avoir eu manipulation grave lors du massacre de Victoriaville.J’ai donc ouvert CUTV immédiatement sur mon ordi pour voir en direct ou en était la manif à laquelle j’avais moi-même assistée un peu plus tôt. Un vrai bordel ! Et là je me suis dit, attention aux agitateurs, mais attention aux imbéciles aussi. Mon opinion concernant la brutalité policière est bien claire et fut exprimée à de très nombreuses reprises. J’ai mis en ligne une pétition pour exiger qu’on interdise l’usage des balles de caoutchouc, j’ai écrit un mémoire à la Commission de la Ville de Montréal sur la sécurité publique pour décrier la loi sur le port du masque et la brutalité policière. Mais sérieusement, que les flics anti-émeute soient trop souvent brutaux, violents, ce n’est pas une grosse surprise. Anti-émeute violents étant un pléonasme vicieux.

À la grande joie des regroupements étudiants la lutte est devenue populaire. Hier on avait invité toute la population à s’unir et à participer à cette manifestation…Alors croyez-vous qu’il soit possible de demander «un petit effort» aux quelques dizaines d’imbéciles heureux, qui ressemblent à des mononcles saoul à la fin des party de familles ou ceux qui partent des batailles au mariage de votre cousine, les ti-casses à palette qui baissent leur culotte devant les flics, (qui eux s’en criss complètement) et ce en pensant changer le monde. Ceux dont le texte parvenait mal à la caméra alors qu’ils lançaient des barrières au milieu de la rue, mais suffisamment pour percevoir quelque chose comme « hey toé, fuck, you ass hole, tabarnak, gros sale, pig, enwoye ».

Sans vouloir sembler être contre un bon TABARNAK bien senti ou contre un peu de virilité dans les échanges, j’ai comme l’impression que nous n’en sommes pas là en ce moment. Ces quelques personnes doivent être remises à l’ordre par les manifestants ou les étudiants eux même.Pas parce qu’ils sont grossiers et stupides. Pas parce que je suis pour la défense des vitrines ou contre le lancer du cône orange. Mais simplement parce qu’ils nuisent à la cause étudiante, parce qu’ils nuisent à la cause citoyenne, parce qu’ils donnent des munitions à tous les Jean Charest de ce monde, parce qu’en 5 minutes il détruisent tous les efforts de rapprochements fait par La Classe dans les régions durant tout un mois, parce qu’il font du mal aux partis politiques qui s’unissent au mouvement étudiant et aux manifestations en générale, parce qu’ils vont démobiliser les familles qui viennent aux manifestations avec leurs enfants, parce que sans eux, il y a encore une manifestation, mais sans la population en arrière il n’y aura plus rien dans 5 minutes.

Aussi, parce que les cons, de gauches ou de droite, flics ou manifestants, on en a tous plein le cul ! Notre pire ennemi est l’ignorance c’est bien vrai. Comment vouloir s’unir à une manifestation qui réclame de grands changements sociaux, un monde meilleur, non violent, non sexiste, plus équitable, où la santé sera accessible comme l’éducation, sans brutalité, plus intelligent, plus réfléchi, ou le citoyen brillant et éduqué aura place pour s’exprimer et changer les choses alors qu’on voit ces ti-counnes déglingués venir pervertir le discours à ce point sans que nous ne réagissions?

S’il est vrai qu’on doit mettre Charest dehors, il faut aussi en mettre 3 ou 4 sur le Ritalin pis ça presse !On n’est pas ici devant un questionnement sur la diversité des actions et des tactiques. Mais seulement devant un sérieux problème de gros bon sens face l’importance du moment. Je comprends facilement l’exaspération devant la répression et le «système» injuste. Mais qu’ils soient de gauche ou de droite, policiers ou manifestants, indépendantistes ou avocats du néolibéralisme, de la ville ou de la campagne, nos pires ennemis resteront toujours les imbéciles. 20 tapons, 2 ou 3 agitateurs professionnels et un peloton d’anti-émeute… Et c’est parti ! Nous vivons au Québec en 2012, nous ne sommes pas en Syrie. Et sérieusement entre vous et moi, j’en suis très heureux pour nous. Je ne changerais de place avec eux pour rien au monde. Rien de plus laid, sale et horrible que la guerre, la violence. Ce peuple souffre et c’est honteux. Toute l’humanité souffre pour le mal qu’on fait à un seul être. Ce Gouvernement Charest, les magouilles, les scandales, les lois liberticides, les arrestations massives et l’excès de brutalité policière doivent disparaître. Nous devons prendre la rue parce qu’elle est à nous, nous devons tous nous impliquer de façon à faire savoir à ceux qui ne le savent pas encore qu’ils sont à se faire voler par des vautours. Nous devons convaincre tout le monde d’aller voter et de mettre les Libéraux dehors. Enfin nous devons faire du Québec un Pays au plus vite.  Alors s’il vous plaît, ménagez vos forces pour toutes ces tâches importantes qui nous restent à faire. Il faut absolument que le niveau s’élève. Il faut que nos actions portent et représentent la société que nous souhaitons. Que nos manifestations ne ressemblent plus jamais à des soirées de la Coupe Stanley.

 Clode Hamelin 2 août 2012

Miniature

Bye Bye 2011 – KinKin Le Secret du Plan Nord

Cliquez sur l’image pour voir la vidéo

4 Commentaires

Classé dans Uncategorized

Le jour des choix

Les Indignés du Québec souhaitent partager ce texte issu d’une longue reflexion de Clode Hamelin, compositeur et citoyen du Québec.  Le texte s’intitule :

ENTRE LE BIEN ET LE MAL

L’IMPORTANCE DE SAUVER SA NATION ET SA PLANÈTE

LE JOUR DES CHOIX

Immanquablement le jour de choisir, le grand jour, se présente toujours dans la vie d’un homme, dans la vie d’une femme, dans la vie d’un peuple, dans la vie de l’humanité. Qui d’entre nous n’a pas eu un jour l’impression que la vie venait de lui offrir une opportunité incroyable mais qu’il l’avait tout simplement refusée, manquée? Et à ce moment-là, le sentiment qui nous habite est celui d’être passé à côté de quelque chose qui valait vraiment la peine. Une chance unique !

Quand la vie est jeune et que les enjeux sont légers, cela ne pose pas de problème, on appelle cela apprendre et on se dit «à la prochaine fois»… Mais quand il s’agit d’enjeux vitaux, alors là, rien n’est plus léger ou sans importance. C’est ICI ET MAINTENANT ! Ça passe ou ça casse ! Nous sommes au coeur d’une époque qui nous présente de plus en plus de grands défis et de moments importants. Notre époque exige que chacun des citoyens, chacun des terriens, chacun des humains, devienne conscient. Il n’y a plus de place pour l’erreur ou l’hésitation, car la partie est sur le point de se terminer et ceci à plein d’égards. La partie se corse! Les humains ont tous les ingrédients, toutes les pistes pour avoir une réflection totale et éclairée sur la situation actuelle et ce tant localement, nationalement qu’au niveau de la planète. Seule la complexité des sujets risque de faire échouer notre réflection, car les grands manipulateurs ont complexifié le débat volontairement au fil des années. La politique et les structures sociales de plus en plus complexes, divisées en milliers de segments et en même temps faisant partie de grandes structures inaccessibles et compliquées, ajoutent à la confusion de la population. Et les sujets sont si nombreux.

Le discours populaire se remplit alors de phrases toutes faites, de pensées toutes dictées par les grands médias et les politiciens. Ça fait l’affaire de tous ! La population est manipulée comme du bétail.Devant des sujets hyper complexes, comme l’environnement, les milliers de polluants déversés dans le fleuve Saint-Laurent par les abuseurs, les OGM, la situation politique dans la Corne de l’Afrique, les révolutions du Printemps Arabe, la Syrie et ses enjeux mondiaux ou la situation Palestinienne face à Israël, ne faut-il pas tenter de retrouver une vision simple et basée sur des valeurs humaines et non pas seulement se faire remplir de descriptions compliquées qui dépassent notre compréhension et qui sont si souvent biaisées? Je ne veux surtout pas dire ici qu’il ne faut pas tenter de s’informer et de comprendre, au contraire. Mais dans des débats trop souvent HYPER intello ou s’entre-déchirent les partisans du ceci ou du cela, il n’y a souvent pas de place pour les valeurs fondamentales. J’ai l’impression en écoutant la télé, qu’on nous donne le compte rendu des combats en Syrie comme si on faisait la description d’un match de foot ! On parle pourtant de gens comme vous se faisant assassiner.

Merde, les fous furieux bombardent des villes entières et font exécuter hommes, femmes et enfants.

Ils torturent des artistes parce que trop à gauche et fusillent des bambins! Pis pendant ce temps-là, la Chine et la Russie de Mononcle Poutine le grand crosseur Soviétique, mettent leur véto à l’ONU, prétextant que c’est de la politique locale! A-t-on besoin d’un doctorat en politique internationale pour comprendre que tout ça c’est de la merde et un autre scandale humain historique? Un massacre!

Pas besoin non plus d’être physicien ou biochimiste pour voir que la pollution n’est pas une bonne chose et que l’empreinte humaine sur l’environnement est néfaste et dorénavant si blessante que la vie même est menacée sur la planète bleue. Pas besoin d’être un savant pour voir que les milliards de produits chimiques introduits dans notre écosystème, dans notre corps humain, dans le système de nos enfants, sont très dangereux, cancérigènes et morbides. Que les tonnes de produits chimiques mortels ajoutés au fleuve Saint-Laurent, à la mer, à nos lacs et ce depuis des décennies ne sont pas des ingrédients qui peuvent aider à la vie sur terre. Juste du gros bon sens ! Ça suffit ! NON ?

Pas besoin non plus d’être un docteur en politique, ou un Jésuite ou un grand initié d’une loge occulte pour comprendre que des James Charest, des Brian Mulroney, des Lucien Bouchard, des Desmarais père et fils, des Stephen Harper ou des Rockefeller et des Rothschild et tous les personnages incroyablement méprisants, hautains, plein d’égo et d’orgeuil ne sont pas là pour vous, ne sont pas là pour le peuple et ne sont pas nos amis, ni nos guides ni nos maîtres.

A-t-on besoin d’être des conspirationistes paranoïaques pour comprendre que tous ces regroupements locaux, ramifications de grands bandits internationaux, ces grands instigateurs à la Bilderberg Group, tous ces Clubs de riches se divisant le monde et décidant des enjeux mondiaux et du sort de la population ne sont pas un bien pour l’humanité et que la plupart de leurs meetings secrets, ou cachés derrière des rapports de 10,000 pages, rapports écrit par des maîtres de l’entourloupette et du nébuleux, ne concernent pas notre bien, mais plutôt le leur. De droite ou de gauche, instruits ou illettrés, jeunes ou vieux, tout le monde sait bien au fond qu’il n’y a simplement que deux sortes de monde et qu’au bout du compte on se fait tous fourrer par les êtres de la deuxième sorte! On ferme les yeux, on dit qu’on ne comprend pas ou que c’est compliqué, qu’on n’est pas certain ou qu’on n’a pas de preuves encore, mais en bout de piste, même si on finit par dire qu’on n’y peut pas grand-chose ou que c’est comme ça le système, on sait bien la vérité. Autour du pouvoir fourmillent des milliers de sangsues, des volées de vautours et de vampires prêt à tout pour avoir plus de pouvoir, plus de richesses, surtout les vôtres! Ils sont sans limite, sans morale, sans conscience. Ils veulent être les maîtres du monde. POINT FINAL!

 Qui peut croire ce Charest quand il lance un projet comme le Plan Nord ? Qui peut penser ne serait-ce une seconde qu’il fait ça pour le Québec, pour vous, pour nous, pour les peuples du Nord ? La magouille est pourtant claire ! Il n’y a pas de plan Nord, il n’y a que des plans, des projets, des vols, fait par une bande d’escrocs internationaleux qui dévalisent le monde entier sans réprimande aucune. Ils sont l’âme même de ce que l’on nomme «le système», ils sont les BANQUIERS, les FINANCIERS.

Ils sont les fossoyeurs de notre civilisation. Et ils se foutent de vous ou de vos enfants. Ils peuvent tuer .Ce sont ces personnes qui disent à la population qu’il vaut mieux remplir le fleuve Saint-Laurent de merde pour créer 300 jobs de «cheap labor» car ça sauvera l’économie locale. L’important étant dans leur discours, la force économique et la vigu eur de la finance. Mieux vaut pour eux fabriquer des JOBS en anglais et former des travailleurs les deux mains dans l’acide plutôt que de voir un peuple fier et heureux se relever les manches dans la propreté de l’âme et du coeur et dans un environnement sain.Nous sommes actuellement bombardés de messages de l’anglosphère dominante conquérante et guerrière qui prend des visages multiples pour nous servir les mêmes propagandes dangereuses et l’auto dénigrement, de façon à nous soumettre à leur loi, à leur vision du monde, à l’esclavage pur et simple. Ce n’est pas un rêve ou de la paranoïa, nous sommes assiégé de toutes parts par les LOUPS ! Ils contrôlent déjà presque tout, mais désirent privatiser tout ce que nous avons réussi à mettre en place dans nos sociétés modernes et sociales démocrates. Alors, comment leur faire confiance ??? C’est suicidaire! Ne trouvez-vous pas?

Nous avons tous des sentiments non? Nous avons tous eu des parents ou des tuteurs qui nous ont dit, «ne fais pas confiance à ce genre de personne, n’accepte pas de bonbons d’un monsieur comme ceci qui te parle sur la rue, il ne faut pas faire confiance à tout le monde, il faut te fier à ton instinct, il faut regarder les personnes dans les yeux, les yeux sont le reflet de l’âme, juste à voir on voit bien, n’écoute que ton coeur, regarde leurs actes pas seulement leurs paroles»… etc, etc. Alors, laissez-moi vous demander de faire un petit exercice après vous avoir dit ces dernières paroles.

Mulroney Brian fut le très Conservateur premier ministre du Canada, homme de scandales et de magouilles il a aussi été maître d’école pour différents politiciens amis dont John James Charest qui fut ministre sous son gouvernement Conservateur. Un ministre qui dès ses débuts fut lui aussi pogné dans des scandales. Charest Conservateur fédéraliste devenue premier ministre Libéral provincial… Comme si ce n’était pas assez, Lucien Bouchard, lui aussi Ministre aux côtés de Brian Mulroney, son grand CHUM, Conservateur fédéraliste lui aussi, avocat défenseur des grandes minières, est devenue sans aucun problème indépendantiste chef du Bloc Québécois et ensuite, rien de moins que chef du PQ et Premier ministre du Québec. WOW… est-ce une hallucination ? Drôle de hasard ! Mais d’où nous viennent tous ces grands transfuges, qu’elles sont leurs philosophies de base et leurs projets ?

Restons dans mon concept du jour, la simplicité. Écouter son coeur, se fier à son instinct sans nécessairement avoir un doctorat en psychologie. Regarder simplement les choses et les visages.

Voici quelques visages sur lesquels vous pouvez méditer pour savoir s’ils vous semblent de bonnes âmes ou non. Est-ce que se sont des personnes à qui vous pourriez confier le sort de votre pays, de votre nation, de vos enfants…. Le sort de votre planète…? Chose certaines ils se connaissent tous. Desmarais est même en arrière de l’élection de Sarko en France. Il ne sagit ici bien sûr que d’un échantillon, ils sont beaucoup plus nombreux que ça. Juste un exemple.

À VOUS DE RÉPONDRE, LAISSEZ PARLER VOTRE COEUR. «Guts feeling» comme ils disent!

FAITES-VOUS CONFIANCE À CES ÊTRES? CROYEZ VOUS QU’ILS SOIENT LÀ POUR VOUS?  Bonne réflection à vous tous, des élections s’en viennent ! Entre autre!

Clode Hamelin, compositeur et citoyen du Québec. 31 juillet 2012

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized