Archives mensuelles : janvier 2015

Un imam montréalais homophobe et sexiste ?

Sophie Doucet

Sophie Doucet

Selon la la ministre québécoise de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion, Kathleen Weil. la Ville de Montréal ne doit pas offrir une tribune à l’imam intégriste Hamza Chaoui. « Dans un point de presse, la ministre a soutenu que le religieux d’origine marocaine tenait des propos « dangereux » et inacceptables dans une société de droit comme le Québec.

À son avis, l’imam Chaoui prêche l’oppression des femmes, en rupture avec les valeurs d’égalité que prône le Québec. Affirmant ne pas vouloir s’immiscer dans les affaires de la métropole, Mme Weil a dit néanmoins souhaiter que les autorités municipales n’émettent pas le permis d’occupation du « centre communautaire » où veut officier l’imam dans l’est de la ville. Selon ce que rapporte le quotidien La Presse, l’imam Chaoui considère que l’islam et la démocratie sont « complètement » incompatibles notamment parce que des homosexuels peuvent se faire élire députés. Il croit aussi que les femmes doivent avoir un tuteur et que la musique doit être proscrite. De passage à Québec en matinée, le maire de Montréal, Denis Coderre, s’est montré préoccupé par les propos du religieux. Il a indiqué qu’il allait discuter du dossier avec le maire de l’arrondissement concerné, Réal Ménard, avant de décider de la marche à suivre.

repLe Parti québécois de son côté n’a pas tardé à réagir. La porte-parole de l’opposition officielle en matière de laïcité, Agnès Maltais, a déclaré « L’imam Hamza Chaoui (…)  a notamment affirmé que la démocratie et l’islam ne sont pas compatibles, et que le vote est un péché. Nous dénonçons vivement ces propos moyenâgeux », a-t-elle dit. Pour sa part, la députée d’Hochelaga-Maisonneuve et porte-parole en matière de condition féminine, Carole Poirier, a indiqué qu’elle appuie « les autorités municipales dans leurs démarches de vérification de la compatibilité d’un centre communautaire dirigé par cet imam avec le milieu. Ses propos sur la place que devraient occuper les femmes et les homosexuels dans notre société sont incompatibles avec nos valeurs, notamment avec celle, absolue, de l’égalité entre les hommes et les femmes. »

Source :
RadioCanada_logo_26

La colombe de la paix

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

Couillard se défend de faire passer les intérêts de la religion avant ceux du Québec

Félix Dubé-Nguyen Jr

Félix Dubé-Nguyen Jr

Québec – Le premier ministre du Québec a confirmé ce matin qu’il n’a pas l’intention de limiter le droit des intégristes de se faire exploser dans un lieu public, bondé de gens, dans la mesure où ils continuent de voter libéral.

«Les pratiques religieuses poussées à l’extrême font partie des choix personnels de chacun, m’ont demandé de dire les fanatiques qui financent mon parti», a déclaré Philippe Couillard, au cours d’un point de presse improvisé, à la sortie d’une mosquée.

Interrogé par les journalistes, le premier ministre a insisté sur l’importance de ne pas sombrer dans les «amalgames douteux» entre les intégristes religieux et les autres types d’extrémistes.

1000 couillons

«Le terrorisme religieux est une forme d’expression, protégé par la Charte des droits et libertés canadienne. Selon moi, ça fait partie des croyances personnelles. Cela n’a rien à voir, par exemple, avec les radicaux qui votent pour le Bloc Québécois», a-t-il dit.

Dénoncé par plusieurs députés de l’opposition, qui qualifient les propos du premier ministre de «complètement débiles», Philippe Couillard s’est défendu de faire passer les intérêts de la religion avant ceux du Québec.

«Il faut comprendre que le droit de forcer les femmes à vivre dans la soumission la plus abjecte ou le fait de se sacrifier pour tuer un groupe de mécréants, c’est un droit inaliénable. Ça fait partie de la liberté d’expression et moi, je suis Charlie», a martelé le premier ministre.

Disant ne pas vouloir rouvrir le débat sur la laïcité de l’État, le premier ministre a demandé aux Québécois de faire preuve de «tolérance» à l’endroit des fanatiques religieux qui choisissent le Québec comme terre d’accueil.

Aux dernières nouvelles, Philippe Couillard fustigeait le chef du Parti Québécois, Stéphane Bédard, qui s’inquiète des liens unissant le député de Sagard à l’Arabie Saoudite.

Source :   Pravda

2 Commentaires

Classé dans Uncategorized

Denis Coderre frappe au batte !

Félix Dubé-Nguyen Jr

Félix Dubé-Nguyen Jr

Le maire jovialiste, Denis Coderre, a annoncé que son administration va dépenser 11 millions $, au cours des trois prochaines années pour rénover les terrains de baseball de Montréal.

Le maire de Montréal a demandé aux arrondissements de cesser de convertir ces surfaces de jeu pour d’autres sports, comme le soccer. Quelle vision politique d’envergure. Merci Denis ….

 AUSTÉRITÉ OBLIGE, LE GROS CODINDE

A ENCORE FRAPPÉ !

youpp4pg

2 Commentaires

Classé dans Uncategorized

Quand les esclaves ont l’amour de leur servitude

Félix Dubé-Nguyen Jr.

Félix Dubé-Nguyen Jr.

Dans Le Meilleur des mondes Aldous Huxley prétend que « La dictature parfaite serait une dictature qui aurait les apparences de la démocratie, une prison sans murs dont les prisonniers ne songeraient pas à s’évader. Un système d’esclavage où, grâce la consommation et au divertissement, les esclaves auraient l’amour de leur servitude … » Dans cet ouvrage visionnaire écrit en 1932, Huxley imagine une société qui utiliserait la génétique et le clonage pour le conditionnement et le contrôle des individus. Dans cette société, les enfants sont conçus dans des éprouvettes et sont génétiquement conditionnés pour appartenir à l’une des cinq catégories de population qui comprend les Alphas (l’élite), les Bêtas (les exécutants), les Gammas (les employés subalternes), les Deltas et les Epsilons (employés aux travaux manuels)

impossible

C’est ainsi que malgré les crises, les inégalités et les corruptions, les peuples d’occident restent passifs comme anesthésiés par le système médiatique, politique et consumériste ! Consommer c’est être libre et heureux, réfléchir est futile et ennuyeux!

infos

 

3 Commentaires

Classé dans Uncategorized

Une honte pour le peuple du Québec et pour la francophonie !

Charles de Lorimier

Charles de Lorimier

Ni Stephen Harper, ni Philippe Couillard n’ont participé à la grande manifestation historique qui a réuni une cinquantaine de chefs d’États à Paris en réaction aux attentats terroristes qui ont frappé la France.  De son côté, le premier ministre canadien Stephen Harper a choisi de se faire représenter par son ministre de la Sécurité publique, Steven Blaney, à l’exemple du grand frère états-uniens qui avait dépêché sur les lieux Eric Holder, le ministre de la justice américaine. Au Québec, le premier ministre Philippe, a choisi de rester dans sa province.  C’est ainsi que M. Couillard a participé à une marche qui a réuni quelques 2000 manifestants à Québec.  Le premier ministre en a profité pour dénoncer les «chevaliers de l’obscurantisme» incitant la population à être confiante et à : «affirmer encore une fois, notre foi dans la démocratie, dans les libertés»

couillardrd1À Montréal, 25 000 personnes se sont jointes à la manifestation « Je suis Charlie Montréal ».  Parmi les personnalités qui entouraient le maire de Montréal, on retrouvait le Consul de France, M, Bruno Clerc ainsi que les représentants du trio de médecins besogneux qui gouverne le Québec soit Yves Bolduc, ministre aux cinq portefeuilles et Gaétan Barrette, ministre de la Santé et des Services sociaux. Alors que la planète entière était solidaire de la France, le monde anglo-américain a choisi de ne pas être représenté par ses chefs d’État.  Le premier ministre du Québec, quant à lui a choisi de modeler sa politique sur celles de ses maîtres.  Une honte pour le peuple du Québec et pour la francophonie!

Une cinquantaines de pays représentés à Paris

Côté européen, la chancelière allemande, Angela Merkel, le Premier ministre britannique, David Cameron, le président du conseil italien, Matteo Renzi, le président du gouvernement espagnol, Mariano Rajoy, le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, le président du Parlement européen, Martin Schulz, et le président du Conseil européen, Donald Tusk, entoureront le président, François Hollande. Seront aussi présents les chefs de gouvernement danois, Helle Thorning-Schmidt, belge, Charles Michel, néerlandais, Mark Rutt, grec, Antonis Samaras, portugais, Pedro Passos Coelho, tchèque, Bohuslav Sobotka, letton, Laimdota Straujuma, bulgare, Boïko Borisov, hongrois, Viktor Orban, et croate, Zoran Milanovic, ainsi que le président roumain, Klaus Iohannis.

Hors UE, sont également attendus le Premier ministre Benjamin Netanyahu, avec son chef de la diplomatie Avigdor Lieberman, le président palestinien Mahmoud Abbas, le roi de Jordanie Abdallah II et la reine Rania la présidente de la Confédération suisse, Simonetta Sommaruga, le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov, la présidente du Kosovo, Atifete Jahjaga, le chef du gouvernement albanais, Edi Rama, le Premier ministre turc, Ahmet Davutoglu, le président ukrainien, Petro Porochenko, le vice-premier ministre de Bosnie-Herzégovine Zlatko Lagumdjiza, le Premier ministre tunisien Mehdi Jomaa et le ministre d’Etat de Monaco Michel Roger.

L’Afrique est représentée par les présidents malien, Ibrahim Boubacar Keïta, gabonais, Ali Bongo, nigérien, Mahamadou Issoufou, béninois, Thomas Boni Yayi, et le Premier ministre tunisien, Mehdi Jomaa.

Pour l‘Amérique du Nord, seront présent le ministre américain de la Justice, Eric Holder, et le ministre canadien de la Sécurité publique, Steven Blaney.

Ma Ho

3 Commentaires

Classé dans Uncategorized

Ils ont voulu tuer Charlie, ils l’ont rendu immortel !

je suis charlieLes Indignés du Québec sont solidaires du peuple de France face à cette attaque perpétuée contre la liberté d’expression.
Ces terroristes infâmes ont voulu tuer Charlie, ils l’ont rendu immortel. Ils ont voulu mettre la France à genou, ils l’ont mise debout la solidarité est planétaire. Les français sont unis en bloc contre la barbarie….

Vive la liberté d’expression à bas l’obscurantisme religieux !

                  SOLIDARITÉ PAR DELÀ L’OCÉAN !

ou est
Ma Ho

hommage

la-conscience

1 commentaire

Classé dans Uncategorized

La barbarie terroriste sème la mort chez Charlie Hebdo

indParis – Un attentat terroriste  commis contre l’hebdomadaire satirique Charlie Hebdo a fait au moins douze morts.  Quatre  autres personnes sont entre la vie et la mort tandis qu’une vingtaine d’autres ont été blessées.  Les agresseurs ont pris la fuite en changeant de voiture.

Une chasse à l’homme est ouverte pour arrêter les trois terroristes en fuite.  Parmi les victimes se trouvent les dessinateurs Charb, Cabu, Tignous et Wolinski.  Toutes nos condoléances aux famille.

charlie Hebdo

Plus d’info ici

diaboliques

dd

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

La revue de l’année 2014 des indignés du Québec

indLes indignés du Québec vous proposent leur revue de l’année 2014 à partir des événements marquants qu’ils ont soulignés tout au long de l’année.

En janvier les Indignés présentaient le court-métrage de Maxime Ginolin intitulé Éthique environnementale selon David Carniste.  Dans ce film l’industriel David Carniste,  lobbyiste de l’agro-alimentaire, est choisi pour représenter l’humanité et il doit répondre des conséquences des actes de l’espèce humaine devant un tribunal présidé par le juge MagiCJacK. (Cliquez ici pour lire l’article)

jugement 1

abeille 1En février les Indignés s’inquiétaient de voir les abeilles disparaître par millions car selon une étude  publiée dans la revue PLoS ONE, par  une équipe de l’Université du Maryland et du ministère de l’Agriculture des États-Unis, les recherches sur le terrain ont permis d’identifier les pesticides et les fongicides qui contaminent le pollen que les abeilles recueillent pour nourrir leurs ruches. (Cliquez ici pour lire l’article)

lawrenceEn mars les Indignés s’invitaient dans la campagne électorale en vous proposant une revue des caricatures qui traduisaient  l’état d’âme des électrices et des électeurs du Québec. (Cliquez ici pour lire l’article).

 En avril Félix Dubé-Nguyen Jr, s’interrogeait sur les coûts de construction du pont Champlain évalués entre 3 à 5 milliards $. Selon les recherches effectuées par M. Dubé-Nguyen, le viaduc de Millau en France, considéré comme un chef-d’oeuvre ingénierie contemporaine n’a coûté que 320 millions € soit 487 424 000.00  $. . (Cliquez ici pour lire l’article).

En mai, André Bérubé, du mouvement le mouvement Occupy, section Québec, remportait  la victoire en cour des petites créances contre la ville indignezde Québec, confirmant sa prétention selon laquelle la Ville de Québec aurait agi illégalement et aurait violé sa liberté d’expression lors du démantèlement du campement en novembre 2011. (Cliquez ici pour lire l’article).

En juin, Oitarp s’interrogeait sur la médecine à deux vitesses de Philippe Couillard puisque le  25 juin 2008, celui-ci  annonçait sa démission comme ministre de la santé, en compagnie du premier ministre carte_soleilJean Charest qui lui a rendit un vibrant hommage. Moins de deux mois après son retrait de la vie politique, l’ex-ministre Couillard était engagé par le fonds d’actions Persistence Capital Partners (PCP), propriétaire des cliniques privées Medisys. Malgré le tollé de protestations, l’ex-ministre avoua candidement avoir eu des contacts avec son futur employeur alors qu’il était titulaire du portefeuille de la Santé. Il avait d’ailleurs signé deux décrets favorisant l’expansion des cliniques privées alors qu’il songeait à se joindre à PCP..  (Cliquez ici pour lire l’article).

résistanceEn juillet, Sophie Doucet, nous annonçait que les Gazières et les  pétrolières pourront désormais forer à 500 mètres d’un site de prélèvement d’eau en vertu du règlement sur le prélèvement des eaux et leur protection (RPEP) adopté par le ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques.  (Cliquez ici pour lire l’article).

En août les Indignés du Québec étaient conviés à participer au grand concours intitulé « Envoyez un livre au ministre Bolduc ».  Le ministre libéral avait suscité l’indignation de la population suite aux révélations du quotidien Le Devoir qui rapportait que le assez de livresministre Bolduc ne voyait pas de problème à ce que les commissions scolaires coupent cette année dans l’achat de livres pour garnir les bibliothèques de leurs écoles. «Il n’y a pas un enfant qui va mourir de ça et qui va s’empêcher de lire, parce qu’il existe déjà des livres [dans les bibliothèques]», avait affirmé le ministre Bolduc avant d’ajouter : «J’aime mieux qu’elles [les écoles] achètent moins de livres. Nos bibliothèques sont déjà bien équipées.» (Cliquez ici pour lire l’article)

Capitulation_MontrealEn septembre le Musée de la civilisation de Québec exposait dans la controverse le traité de Paris est celui qui a mis fin, en 1763, à la guerre de Sept Ans et scellé la cession du Canada à l’Angleterre après la défaite des plaines d’Abraham.».  Dans ce contexte notre collaborateur Oitarp a analysé comment  le gouvernement conservateur de Stephen Harper continue à museler le Québec en exerçant un contrôle sans précédent sur la liberté d’expression. À la manière des gouvernements totalitaires, le gouvernement Harper a sa façon bien à lui de réécrire l’histoire canadienne. .» (Cliquez ici pour lire l’article)

CacounaEn octobre, plus de 71,000 indignés signaient la pétition contre le projet Oléoduc Énergie Est de TransCanada qui transporterait 1,1 million de barils par jour de pétrole des sables bitumineux de l’Alberta jusqu’au port de Saint Jean (NB) d’où le pétrole serait exporté.  Avec une note d’espoir Félix Dubé-Nguyen Jr, soulignait que l’ONU condamnait le Canada et le Québec pour leur politique énergétique  et qu’à court terme le pipeline Énergie Est de TransCanada était condamné à ne pas voir le jour (Cliquez ici pour lire l’article)

gndEn novembre, Gabriel Nadeau-Dubois, celui qui a  incarné toute la fougue du printemps érable s’implique pour recueillir les  dons qui serviront à contrer le projet d’oléoduc Énergie Est de TransCanada. M. Nadeau-Dubois a lui-même donné un coup de pouce au mouvement de contestation en remettant sa bourse de 25 000 $, accompagnant le Prix littéraire du gouverneur général 2014 pour son livre Tenir tête, aux citoyens qui veulent contrer ce projet. (Cliquez ici pour lire l’article)

Regard castorien sur le QuébecEn décembre le sculpteur français Castor débarque à Québec pour commenter l’actualité québécoise à travers ses œuvres.

Parmi les pièces originales exposées dans le hall d’entrée du Théâtre de la Bordée  on pouvait voir des sculptures aux titres évocateurs comme : « Sabrer dans la santé, la prime de départ, les dessus-de table, signer la constitution ou que sera demain ?  (Cliquez ici pour lire l’article).

Merci à nos collaborateurs, André Bérubé, AnarchopandaPat Collette, Charles de Lorimier, Sophie Doucet, Félix Dubé-Nguyen Jr, Michel Duchaîne, Christophe Engels, Rose Flamant, Clode Hamelin, Manon Levesque, Jean-Pierre-Matte, Oitarp, Michel Surprenant, et bonne année 2015.

ba

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

Analyse d’éditoriaux et de chroniques sur le projet d’oléoduc Énergie Est de TransCanada

indLes Indignés du Québec vous proposent d’analyser les différents traitements médiatiques en lien avec le projet de pipeline Énergie-Est de TransCanada. Pour ce faire, nous analyserons les différentes stratégies de l’éditorialiste André Pratte (La Presse) et du chroniqueur Jean-Jacques Samson (Journal de Montréal) pour légitimer le passage du pétrole des sables bitumineux albertains par le Québec.

Ensuite, nous jetterons un coup d’oeil sur des éditoriaux d’Antoine Robitaille (Le Devoir), qui amènent un regard critique face à l’agissement du gouvernement Couillard envers la firme TransCanada.  Chaque article est traité séparément, il vous suffit de cliquer sur l’un des trois liens ci-dessous pour y accéder.

 André Pratte et son amour pour les pipelines

La légitimation par le ridicule : la technique de Jean-Jacques Samson

Le regard critique d’Antoine Robitaille

Malcom X

5 Commentaires

Classé dans Uncategorized

André Pratte et son amour pour les pipelines

Mehdi A. Lienation

Mehdi A. Lienation

Avant même que le projet d’oléoduc Énergie Est soit nommé ainsi, André Pratte, l’éditorialiste en chef du quotidien La Presse, prenait position en faveur du développement de ce pipeline. Dans son premier éditorial sur le sujet intitulé « Notre Keystone » [1] le 5 avril 2013, Pratte tente de discréditer la présence de préoccupations liées aux enjeux environnementaux d’un tel projet. Martine Ouellet, qui était Ministre des Ressources naturelles à l’époque, se questionnait sur la provenance du pétrole, dans ce cas-ci des sables bitumineux d’Alberta, et sur quels impacts l’importation de ce pétrole allait avoir sur le taux d’émission à effet de serre. En réponse à ces préoccupations, Pratte déclare que « [c]’est le genre d’a priori dont il faudra se défaire dans l’évaluation de ce projet ». Pour ce qu’il est de la provenance, l’éditorialiste utilise l’argument que le pipeline ne servirait pas uniquement à transporter le pétrole sale de l’Alberta, mais aussi du pétrole plus conventionnel des États-Unis. Il prétend ceci comme un fait sans que l’on ne sache réellement le pourcentage que TransCanada voudrait allouer au pétrole des États-Unis dans cet oléoduc. Ensuite, il utilise des sophismes de faux dilemmes très malhabiles pour tenter d’atténuer les impacts environnementaux du projet Énergie Est. En écrivant des phrases comme : « le bitume albertain n’est pas le seul “pétrole sale” » ou le pétrole « pourrait aussi venir par train, un moyen de transport de plus en plus prisé par les producteurs du continent », Pratte tente de contourner le réel problème, à savoir si le transport par pipeline du pétrole des sables bitumineux au Québec a des impacts négatifs sur l’environnement.

effet de serre

Depuis les quatre derniers mois, l’éditorialiste en chef de La Presse n’a cessé de multiplier ses attaques contre les écologistes qui sont contre le projet Énergie Est. Dans son éditorial du 28 octobre 2014 intitulé « Simpliste et irréaliste »[2], André Pratte va même jusqu’à dire que l’impact des émissions de gaz à effet de serre provenant des sables bitumineux de l’Alberta est « minuscule » à l’échelle planétaire. Pourtant, selon une étude de Greenpeace citée dans La Presse du 23 janvier 2013, l’exportation de ces sables bitumineux se retrouve au 5e rang des menaces climatiques avec un « rejet de 48 mégatonnes de gaz à effet de serre (GES) par année, soit 7% des émissions totales du Canada »[3]. Bien qu’il y ait d’autres études qui arrivent à d’autres résultats, le terme « minuscule » sert à clore le débat scientifique. Pratte fait donc du déni quant aux preuves amenées par les experts afin de légitimer le projet Énergie Est. Un autre argument qu’il utilise pour minimiser les potentiels impacts sur l’environnement est celui que « les fuites importantes de pétrole transporté par oléoduc sont rares, et des mesures peuvent être prises pour les rendre encore moins probables »[4]. Encore avec une absence de raisonnement scientifique, Pratte fait fi des chiffres qui martèlent le transport de pétrole par oléoduc. Comme le démontrent Paul Journet et Charles Côté de La Presse, « [s]elon l’Association of American Railroads, au cours des 10 dernières années aux États-Unis, les fuites de pétrole transporté par train totalisaient 2268 barils. Pour l’oléoduc, le volume est 210 fois plus important: il s’élève à 474 441 barils »[5]. Encore une fois le relativisme de Pratte dédramatise une réalité préoccupante.

georgie

À la lecture de son argumentaire, une question demeure : pourquoi André Pratte continue-t-il d’ignorer les faits que font ressortir ses collègues journalistes? Peut-être par amour inconditionnel pour les pipelines (il approuve aussi fermement le projet d’oléoduc Keystone XL aux États-Unis). Ou peut-être parce que le rôle d’un éditorialiste en chef est de faire ressortir les intérêts de son propriétaire, en l’occurrence Power Corporation. Comme nous le rappelle le journaliste Pierre Dubuc, « Power Corporation […] est (l’)un des principaux actionnaires de la pétrolière Total, qui a d’importants intérêts dans l’exploitation des sables bitumineux »[6]. Tout cela porte à réflexion…

[1] http://www.lapresse.ca/debats/editoriaux/andre-pratte/201304/04/01-4637677-notre-keystone.php

[3] http://www.lapresse.ca/debats/editoriaux/andre-pratte/201410/27/01-4813240-simpliste-et-irrealiste.php

[3] http://www.lapresse.ca/environnement/dossiers/les-sables-bitumineux/201301/23/01-4614053-les-sables-bitumineux-5e-menace-climatique-selon-greenpeace.php

[4] http://www.lapresse.ca/debats/editoriaux/andre-pratte/201409/15/01-4800470-or-noir-et-baleines-blanches.php

[5] http://www.lapresse.ca/actualites/dossiers/tragedie-a-lac-megantic/201307/10/01-4669402-transport-de-petrole-oleoduc-ou-train-chacun-a-ses-risques.php

[6] http://www.lautjournal.info/default.aspx?page=3&NewsId=5133%20

0 22 avril 2012  fin de la manif la main

6 Commentaires

Classé dans Uncategorized