Archives mensuelles : novembre 2011

Gentilly 2 : Quand la bétise et la cupidité l’emportent sur la raison

La centrale nucléaire de Gentilly 2 au Québec est un bel exemple de la cupidité et de la bétise humaine. Au Québec, il n’existe qu’une centrale nucléaire c’est celle de Gentilly-2, qui atteindra sa durée de vie utile en 2013. La fuite de 200 litres d’eau lourde radioactive survenue en juin dernier dans cette centrale nucléaire illustre une fois de plus la nécessité de la déclasser, selon le député de Nicolet Jean-Martin Aussant. Le gouvernement libéral, fidèle à ses traditions tergiverse : – Oui, non peut-être, fermeture au printemps ?

Toujours est-il que pour Maurice Richard, maire de Gentilly, il n’est pas question de laisser Gentilly être déclassée, puisque la centrale procure du travail à 800 personnes. Il est donc important d’entreprendre la réfection, qui assurera à une nouvelle génération de techniciens, d’opérateurs et d’ingénieurs de l’emploi pour les vingt-cinq prochaines années, croit M. Richard.

Le problème majeur c’est qu’au Nouveau Brunswick les coûts de réfection de Point Lepreau, une centrale similaire à Gentilly-2, sont passés de 1,4 milliard $ en 2004 à 2,4 milliards $ en 2011, et que les travaux ne sont pas encore terminés. Au Québec nous sommes les plus gros producteurs d’hydroélectricité sur le continent américain. Nous n’avons pas besoin de cette centrale, qui présente des fuites, et un danger potentiel grave pour la population. De plus cette centrale produit à peine 2 % de l’électricité de la province, et elle est revendue à perte à nos voisins.

Loin de s’inspirer de la tragédie de Fukushuma le gouvernement libéral poursuit son indignante politique en matière d’insécurité nucléaire. Peuple du Québec Indignez-vous et réclamez la fermeture de cette centrale avant quelle ne vous pette au visage. Alors, il sera trop tard et vous n’aurez plus que vos yeux pour pleurer.

Nous vaincrons car nous sommes les 99% ! Nous ne pardonnons pas ! Nous n’oublions pas ! Redoutez-nous !

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

Appel aux indignés du Québec : Occupons nos églises

Finalement le maire Labeaume a chassé les Indignés de Québec, il peut dire mission accomplie ! Son homologue de Montréal, Gérald Tremblay, va surement l’imiter. «Monkey see Monkey do», comme disent les Chinois. Malgré la répression, vous ne parviendrez jamais à nous détruire car nous ne sommes qu’une idée et on ne peut tuer cette idée qui se répand, tel un gigantesque égrégore partout sur la planète.

L’hiver est à nos portes et les Indignés doivent se trouver une place où ils pourront continuer à s’indigner. Où aller sinon dans nos églises ? Ces lieux que nos ancêtres ont payé à fort prix sous le dictât de impérialisme catholique romain, déjà complice du pouvoir et qui a fait du Québec un peuple soumis et à sa botte. Puis un jour la révolution tranquille a brisé les chaînes de l’immobilisme pour se libérer des tirants et chasser la grande noirceur.

Pour éviter que nous passions de la grande noirceur à la grande obscurité, OCCUPONS NOS ÉGLISES, pour dire assez ! c’est assez ! Nous sommes les 99% ! Nous ne pardonnons pas ! Nous n’oublions pas ! Redoutez nous !


Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

Manifeste des Indigné-es du Québec

Les Indignés du Québec sont avec leurs frères et soeurs de partout. Il vous invitent à lire leur Manifeste et à visiter leur site. Nous ne reconnaissons plus l’autorité suprême, sur nos lois et sur notre territoire, de Sa Majesté la Reine Elizabeth II.

L’intérêt général doit primer sur l’intérêt particulier. Le juste partage des richesses créées par le monde du travail doit primer sur le monde de l’argent. Nous sommes les 99% ! Nous ne pardonnons pas ! Nous n’oublions pas ! Redoutez-nous !

je-me-souviens1

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized