Archives mensuelles : janvier 2013

Ces médias qui nous hypnotisent…

Les Indignés du Québec suscitent un certain intérêt chez nos ami-es Belges qui ont amorcé une réflexion sur le mouvement des indignés.   Ces médias qui nous hypnotisent est tiré du document intitulé : Une journée d’Ivan l’Indigné. L’épisode bruxellois: Projet ou utopie?  

nous sommes les white rabbitss

Ces médias qui nous hypnotisent… Un hommage à la Belgique

Si les journaux écrits, télévisés et parlés ont souvent consacré un « espace/temps » non négligeable aux indignés, ceux-ci ne les tiennent pas pour autant en haute estime.  De quoi faire penser à la revue Temps critiques que « L’attitude vis-à-vis de la presse est celle d’une quête de son effet miroir (miroir qu’on espère grossissant) » et que « cette mise en abyme communicationnelle signe dès le départ le manque de perspectives ou simplement l’élan insuffisant du mouvement. 1» Ainsi s’exprime celle qui se donne pour mission de procéder à « un état des lieux de l’activité critique en France et dans le monde »2

media_monkeys

 Avant de se fendre d’un exemple révélateur… « En Espagne, (…) les médias passèrent en boucle des scènes d’accrochage censées démontrer la violence des indignados. Depuis, les porte-parole du mouvement cherchent à donner des preuves du caractère pacifique des rassemblements et demandent à leurs participants d’exprimer visiblement cette position (par des affichettes au format A5 par exemple). » 3

RadioCanada_logo_26TVA_NVX_26Le «  quatrième pouvoir  » serait-il pour les indignés un simple outil ayant vocation exclusive à servir de caisse de résonance à leurs idées ? « Non, nous assure Damien. Pas plus que nous ne cherchons à nous plaindre du nombre de reportages qui nous ont  été directement ou indirectement consacrés, nous n’entendons refuser la critique. Le problème que nous avons avec bon nombre de journalistes se situe à un autre niveau. Il renvoie moins au cas spécifique de leur couverture du projet indigné qu’au rôle général qu’ils jouent dans la société. Car dans le chef de la presse classique, il n’est jamais vraiment question de sortir du moule capitaliste.  Aujourd’hui, il s’agit plus pour elle de faire du profit que de ramener de l’information. Une information, qui plus est, sélectionnée en fonction de ce qui est susceptible d’intéresser ce consommateur qu’est devenu le lecteur, le téléspectateur ou l’auditeur. Elle fait office d’hypnotiseur afin de  garder les gens « dans leur film ». Nous sommes en effet sous la coupe d’une oligarchie des médias. Attention  ! Il ne faut pas tous les mettre dans le même sac.

la fourmi

Notre frustration ne porte pas du tout sur les supports alternatifs tels qu’il en existe sur Internet : sites, blogs… Elle renvoie uniquement aux « main stream medias ». Ceux qui cherchent moins à interpeller qu’à rapporter de l’argent. Ceux qui jouent le carte du réductionnisme. Ceux qui se complaisent dans la simplification à outrance. Autant de perversions qui confinent au dysfonctionnement…»

TU ES

 

Publicités

1 commentaire

Classé dans Uncategorized

Hommage à Pierre Falardeau

La révolution

Pour cette centième chronique les Indignés du Québec, vous offrent  cet  hommage à Pierre Falardeau par l’entremise du poète indigné Oitarp. Falardeau un indigné de la première heure mérite d’être revisité.  Pour les francophones hors-Québec, si vous ne  comprenez pas tout, ben pognez vous un dictionnaire québécois tabarnak !  Lachez vous lousses mes chums, pis payez-vous un trip !

nous sommes les 99%

Hommage à Pierre Falardeau

Pierre Falardeau est disparu le 3 octobre 2009.  Polémiste de la première heure.  Falardeau entreprend des études en anthropologie à l’Université de Montréal en 1967.  En 1971, il réalise son premier documentaire : Continuons le combat qu’il  présente comme le premier volet de son mémoire de maîtrise intitulé « La lutte ». Dans ce scénario, Falardeau se sert de la lutte (catch pour les français) comme un exemple du rituel de la dualité manichéenne véhiculée par la société pour départager les bons et les méchants.

Falardeau

Auteur d’une vingtaine de films, presqu’autant de publications, l’œuvre de Falardeau est riche.  Le temps des bouffons paru en 1993  est particulièrement intéressante : « On est au Ghana en 1957, avant l’indépendance. Jean Rouch tourne un documentaire, Les Maîtres fous, sur la religion des Haoukas. Chaque année, les membres de la secte se réunissent pour fêter. Ils sont possédés. Possédés par des dieux qui s’appellent le gouverneur, le secrétaire général, la femme du gouverneur, le général, la femme du docteur. En 1957, le Ghana, c’est une  colonie britannique… quelques rois nègres pour faire semblant, mais les vrais maîtres sont anglais. Une colonie avec tout le kit: Union Jack, God Save the Queen, perruques, cornemuse, pis la face de la reine en prime. Ici, on connaît.

Soumis !

La religion Haoukas reproduit le système colonial en plus petit, mais à l’envers. Les colonisés se déguisent en colonisateurs, les exploités jouent le rôle des exploiteurs, les esclaves deviennent les maîtres. Une fois par année, les pauvres mangent du chien. Une fois par année, les fous sont maîtres. Le reste du temps, les maîtres sont fous. On est au Québec en 1985. Chaque année, la bourgeoisie coloniale se rassemble au Queen Elizabeth Hotel pour le banquet du Beaver Club. Ici, pas de possédés, juste des possédants. A la table d’honneur, avec leur fausse barbe et leur chapeau en carton, les lieutenants gouverneurs des 10 provinces, des hommes d’affaires, des juges, des Indiens de centre d’achats, des rois nègres à peau blanche qui parlent bilingue. Comme au Ghana, on célèbre le vieux système d’exploitation britannique. Mais ici, c’est à l’endroit. Ici, les maîtres jouent le rôle des maîtres, les esclaves restent des esclaves. Chacun à sa place!

Allez travailler bande de paresseux !

Allez travailler bande de paresseux !

– Bonsoir, mesdames et messieurs. Good evening, ladies and gentlemen. My name is Roger Landry. I am your president of the Beaver Club. It is my privilege to welcome you to the twenty-seventh annual dinner of the Beaver Club celebrating this year the two-hundredth anniversary of the Beaver Club in Montreal. Sont réunis ici ce soir, dans cette illustre enceinte, des personnalités dont le seul nom évoque assurément la grandeur et l’honorabilité; puisque, en fait, à cette table ils sont tous honorables. En titre… Mais rassurez-vous, ce soir, exceptionnellement, ils redeviennent tous humains et les règles du protocole sont dès maintenant abolies. Avant de ce faire, j’ai reçu, il y a quelques instants, a few minutes ago this telegram: I am very sorry that I am unable to be with you tonight, but I am pleased to be able to send congratulations on the occasion of the anniversaries. Je vous souhaite à tous une soiré agréable et au Beaver Club beaucoup de succès dans les années à venir. The right honorable prime minister of Canada, Brian Mulroney.

Nous sommes les 99%

Des bourgeois pleins de marde d’aujourd’hui déguisés en bourgeois pleins de marde d’ autrefois célèbrent le bon vieux temps. Le bon vieux temps, c’est la Conquête anglaise de 1760; par la force des armes, les marchands anglais s’emparent du commerce de la fourrure. Chaque année, les grands boss se réunissent pour fêter leur fortune. Ils mangent, ils boivent, ils chantent. Ils s’appellent McGill, Ellice, Smith, Frobisher, Mackenzie. C’est ca, le Beaver Club il y a 200 ans. C’est la mafia de l’époque. Ils achètent tout : les terres, les honneurs, les médailles, le pouvoir, tout ce qui s’achète. La gang de fourrure forme lentement l’élite de la société. Les voleurs deviennent tranquillement d’honorables citoyens. Ils blanchissent l’argent sale en devenant banquiers, seigneurs, politiciens, juges. C’est ça, le Beaver Club au début. Deux cents ans plus tard, leurs descendants, devenus tout à fait respectables, font revivre cette fête par excellence de l’exploitation coloniale. Le gros Maurice, ministre des Forêts, devenu boss d’une multinationale du papier. Jeanne Sauvé, sa femme, administrateure de Bombardier, d’Industrial Insurance, et gouverneuse générale. Marc Lalonde, ancien ministre des Finances, maintenant au conseil d’administration de la City Bank of Canada. Francis Fox, ministre des Communications, engagé; par Astral Communications. Toute la gang des Canadiens français de service est là, costumé en rois nègres biculturels. Des anciens poiticiens devenus hommes d’affaires. Des anciens hommes d’affaires devenus politiciens. Des futurs politiciens encore hommes d’affaires.

Le français se dégrade à Montréal

Toute la rapace est là: des boss pis des femmes de boss, des barons de la finance, des rois de la pizza congelée, des mafiosos de l’immobilier. Toute la gang des bienfaiteurs de l’humanité.  Des charognes à qui on élève des monuments, des profiteurs qui passent pour des philanthropes, des pauvres types amis du régime déguisés en sénateurs séniles, des bonnes femmes au cul trop serré, des petites plottes qui sucent pour monter jusqu’au top, des journalistes rampants habillé en éditorialistes serviles, des avocats véreux, costumés en juges à 100 000$ par année, des liche-culs qui se prennent pour des artistes. Toute la gang est là : un beau ramassis d’insignifiants chromés, médaillés, cravatés, vulgaires et grossiers avec leurs costumes chics et leurs bijoux de luxe. Ils puent le parfum cher. Sont riches pis sont beaux; affreusement beaux avec leurs dents affreusement blanches pis leur peau affreusement rose. Et ils fêtent…

monument_john_young_monument_john_young_

Au Ghana, une fois par année, les pauvres imitent les riches. Ici, ce soir, les riches imitent les riches. Chacun à sa place… Les bourgeois anglais se déguisent en bourgeois anglais, les collabos bilingues s’habillent en collabos bilingues, souriant et satisfaits, les Écossais sortent leur jupe écossaise, les Indiens se mettent des plumes dans le cul pour faire autochtones. On déguise les Québécois en musiciens pis en waiters. Les immigrés? Comme les Québécois, en waiters! Chemises à carreaux et ceintures fléchée. Manque juste les raquettes pis les canisses de sirop d’érable. Des porteurs d’eau déguisés en porteurs de champagne. Alouette, gentille alouette!  C’est toute l’histoire du Québec en raccourci. Toute la réalité du Québec en résumé : claire, nette pour une fois, comme grossie à la loupe. Ce soir, les maîtres fêtent le bon vieux temps. Ils fêtent l’âge d’or et le paradis perdu. Ils crient haut et fort, sans gêne, leur droit au profit, leur droit à l’exploitation, leur droit à la sueur des autres. Ils boivent à leurs succès. Ils chantent que tout va bien, que rien ne doit changer, que c’est pour toujours… toujours aux mêmes, toujours les mêmes.

BouffonBouffon

Ils sont pareils partout… à New York, à Paris, à Mexico. Je les ai vus à Moscou vomir leur champagne et leur caviar sur leurs habits Pierre Cardin. Je les ai vus à Bangkok fourrer des enfants, filles ou garçons, pour une poignée de petit change. Je les ai vus à Montréal dans leur bureau avec leurs sales yeux de boss, leur sale voix de boss, leur sale face de boss, hautains, méprisants, arrogants. Des crottés avec leur chemise blanche pis leur Aqua Velva. Minables avec leur Mercedes pis leur raquette de tennis ridicule. Comme des rats morts. Gras et épais avec leurs farces plates pis leurs partys de cabane à sucre. Pleins de marde jusqu’au bord à force de bêtise et de prétention. Crosseurs, menteurs, voleurs. Et ça se reproduit de père en fils. Une honte pour l’humanité! Au Ghana, les pauvres mangent du chien. Ici, c’est les chiens qui mangent du pauvre. Et ils prennent leur air surpris quand on en met un dans une valise de char. – Ensemble, merci au chef, nos applaudissements, nous lui disons merci. Ladies and gentlemen, together let’s thank magnificently. Bravo! Et maintenant, as president of the Beaver Club, may I say to you the following : never any club has been so honoured and so magnificently rewarded on its two-hundredth anniversary to have such a magnificent membership as you are. A vous tous, nos membres, à nous tous, applaudissons-nous. We are magnificent people and I raise my hat to all of us. Bravo. You are as beautiful as I think I am. Thank you very much. Good evening. Bravo. Good night. Tout le monde, les serviettes, on fête, on témoigne notre appréciation. Everyone, yes, that’s right! Bravo.

Applaudissons-nous. We are magnificent people. Quelle boufonnerie! – Bravo. God bless you.

Pierre Falardeau

Ce texte que Falardeau, a rédigé pour  le temps des bouffons a été repris   dans la version 2012 mise en ligne par Anonymous sous l le titre Le temps des bouffons 2012 ou Sagard version courte.  Les deux oeuvres mises  en parallèle méritent vraiment d’être visionnées, à vous de juger …

Terminons enfin sur une note plus gaie avec cet autre film de Falardeau

Chubby Kentucky Kid

Cliquez sur l'image pour voir le film

Cliquez sur l’image pour voir le film

En 1995, son  film sur Chevalier de Lorimier, un notaire pendu lors des soulèvements de 1837-1838, a  suscité la polémique

Cliquez  pour voir lextrait

Cliquez pour voir l’extrait

Merci Pierre pour ta vision polémiste des choses.  Tu nous manque dans ce monde édulcoré fade et aseptisé 

RIP

Pierre-Falardeau

1946 -2009

Falardeau le prophète

Amélie Veille, une belle indignée. Cliquez pour l'entendre chanter

Amélie Veille, une belle indignée. Cliquez pour l’entendre chanter

6 Commentaires

Classé dans Uncategorized

L’absence de jugement

Réveil

Les indignés du Québec vous invitent à partager cette réflexion à propos d’un professeur universitaire qui défia ses élèves avec cette question: « Est-ce que Dieu a créé tout ce qui existe?». Un étudiant répondit bravement: – Oui, Il l’a fait! Le professeur dit: «Dieu a tout créé?». – Oui, Monsieur, répliqua l’étudiant. Le professeur répondit: « Si Dieu a tout créé, Il a donc aussi créé le mal puisque le mal existe et selon le principe de nos travaux qui définissent ce que nous sommes, alors Dieu est mauvais ». L’étudiant fut silencieux devant une telle réponse. Le professeur était tout à fait heureux de lui-même et il se vantait devant les étudiants d’avoir su prouver encore une fois que la foi en un dieu était un mythe.

Évolution
Un autre étudiant leva sa main et dit: «Puis-je vous poser une question professeur?». – Bien sûr, répondit le professeur. L’étudiant répliqua, «Professeur, le froid existe-t-il?». – Quel genre de question est-ce cela? Bien sûr qu’il existe. Vous n’avez jamais eu froid? dit le professeur. Le jeune homme dit, «En fait monsieur, le froid n’existe pas. Selon la loi de physique, ce que nous considérons être le froid est en réalité l’absence de chaleur. Tout individu ou tout objet possède ou transmet de l’énergie. La chaleur est produite par un corps ou par une matière qui transmet de l’énergie. Le zéro absolu (-460°F) est l’absence totale de chaleur; toute la matière devient inerte et incapable de réagir à cette température. Le froid n’existe pas. Nous avons créé ce mot pour décrire ce que nous ressentons si nous n’avons aucune chaleur.»

215195_313879585393978_2015072864_n

L’étudiant continua. «Professeur, l’obscurité existe-t-elle?». Le professeur répondit: – Bien sûr qu’elle existe! L’étudiant: «Vous avez encore tort Monsieur, l’obscurité n’existe pas non plus. L’obscurité est en réalité l’absence de lumière. Nous pouvons étudier la lumière, mais pas l’obscurité. En fait, nous pouvons utiliser le prisme de Newton pour fragmenter la lumière blanche en plusieurs couleurs et étudier les diverses longueurs d’onde de chaque couleur. Vous ne pouvez pas mesurer l’obscurité. Un simple rayon de lumière peut faire irruption dans un monde d’obscurité et l’illuminer. Comment pouvez-vous savoir l’espace qu’occupe l’obscurité? Vous mesurez la quantité de lumière présente. N’est-ce pas vrai? L’obscurité est un terme utilisé par l’homme pour décrire ce qui arrive quand il n’y a pas de lumière».

Resserrer les règles entourant les manifestations a quebec cliquez sur l'image pour voir la vidéo

Finalement, le jeune homme demanda au professeur, «Monsieur, le mal existe-t-il»? Maintenant incertain, le professeur répondit: – Bien sûr, comme je l’ai déjà dit. Nous le voyons chaque jour. C’est dans les exemples quotidiens de l’inhumanité de l’homme envers l’homme. C’est dans la multitude des crimes et des violences partout dans le monde. Ces manifestations ne sont rien d’autre que du mal!  L’étudiant répondit, « le Mal n’existe pas Monsieur, ou au moins il n’existe pas de lui-même. Le Mal est simplement l’absence de foi en Dieu. Il est comme l’obscurité et le froid, un mot que l’homme a créé pour décrire l’absence de foi en Dieu. Dieu n’a pas créé le mal. Le Mal n’est pas comme la foi, ou l’AMOUR qui existe tout comme la LUMIÈRE et la chaleur. Le Mal est le résultat de ce qui arrive quand l’homme n’a pas l’AMOUR de Dieu dans son coeur. Il est comme le froid qui vient quand il n’y a aucune chaleur ou l’obscurité qui vient quand il n’y a aucune LUMIÈRE. »

Le professeur s’assis, abasourdit d’une telle réponse. Le nom du jeune étudiant ?  Albert Einstein.

strange-albert-einstein

5 Commentaires

Classé dans Uncategorized

Le budget de l’éducation 2013 selon le Pécul

L'actualité

Les Indignés du Québec vous proposent cette reflexion de Clode Hamelin sur le budget de l’éducation 2013, présenté par le gouvernement du Pécul.  Plus ça change, plus c’est pareil !

RénéBUDGET EN ÉDUCATION 2013 AVANCEZ PAR EN ARRIÈRE SVP

Je viens d’apprendre que le gouvernement Marois, qui jadis, au temps des casseroles, était si sensible à la cause étudiante et à la nécessité d’un bon financement des études pour tout le monde, vient d’offrir aux directeurs des CEGEPS une augmentation de 1,28% du budget totale de fonctionnement. Certains diront BRAVO, une augmentation! Mais il faut savoir ici que seulement pour couvrir l’indexation des salaires des professeurs, les CEGEPS auraient eu besoin d’une augmentation de 1,78%. Et là bien sûr, on ne parle pas encore de l’entretien des bâtisses et des améliorations à y apporter ou des nouveaux services à offrir et qui sont de plus en plus nécessaires, comme l’aide pédagogique individuelle ou les ressources spécialisées. Non, ici on parle plutôt de coupures de services. Coupera-t-on dans les bibliothèques ou le sport se demandait un représentant des directeurs de CEGEPS à RDI «la télé des tas». Mettra-t-on des ressources à la porte tout simplement ÇA C’EST DU PROGRÈS, ne trouvez-vous pas? Pour un Peuple soit disant sorti de la grande noirceur, je trouve qu’on manque de lumières! Faut croire que notre révolution fut trop tranquille.

pAULINE

On disait tout à l’heure à RDI que le budget Marceau prévoyait pourtant une augmentation se situant au delà des 2 %…. (2.6% si je ne m’abuse)… Mais on nous dira qu’il faut revenir à l’équilibre budgétaire le plus vite possible en mettant la classe moyenne et les pauvres dans la marde jusqu’au cou. Cela me rapelle l’époque Bouchard alors qu’on avait coupé de 20% le salaire des employés de l’état dont les PROFESSEURS, LES INFIRMIÈRES Etc… (Oui pour les trop jeunes qui n’étaient pas là, vous avez bien lu 20%). Salaire qu’ils n’ont jamais retrouvé. Moins 20% pour toujours!

Allez travailler bande de paresseux !

Allez travailler bande de paresseux !

Ça c’est une mesure d’évolution sociale, de juste partage des richesses. Ben oui, un autre gouvernement Péquiste progressiste et qui s’autoproclame social démocrate. Nous préparerait-on à la fameuse crise tant annoncée? THE BIG ONE! Cette période qu’on dit inévitable ou les riches deviendront beaucoup plus riches pendant que les pauvres perdront leurs maisons et iront à l’école dans des locaux vétustes et ou les malades s’empileront dans des urgences sans plasters. Tout ça dans une grande mise en scène des Banquiers. Nos Maîtres! Nous sommes donc encore une fois devant une administration qui bécote les banques, qui dit n’importe quoi à la population et qui offre 10 ans de congé d’impôt aux grandes entreprises qui auront l’immense générosité d’investir dans leurs activités habituelles pour faire encore plus de profit!

Ça bouge en Europe !

Ça bouge en Europe !

On offre à n’importe qui (même pas au plus offrant) nos ressources naturelles pour des peanuts, on ne nationalise rien, on parle même d’affaiblir Hydro Québec…. Et au bout du compte, on n’a pas une crisse de cent pour l’éducation ou tout autres besoins primaires de la population qui paye pourtant la plus grosse part des impôts. On s’attaque à la classe moyenne avec violence en ce moment. Avez-vous remarqué combien le coût de la vie a augmenté? Avez vous vu le prix de la viande des légumes, des fruits? On a pas beaucoup d’argent en santé non plus, sauf pour l’augmentation de 500 millions pour le salaire des médecins déjà plutôt bien payés. Mais ça c’est une autre histoire dont j’ai déjà parlé ailleurs.

Votez !

Pensez aux conditions de travail des paramédic et des ambulanciers obligés de faire une grève pour que ce même gouvernement péquiste daigne seulement revenir à une table de négociations. On se croirait devant le gouvernement Charest qui faisait toujours la sourde oreille. C’est honteux!!!!! Un gouvernement de bourgeois à l’écoute de la classe dirigeante, des riches, des banquiers, voilà la sociale démocratie du PQ! Finalement le nauséeux passage de Lucien Bouchard le magnifique à la barre du PQ n’était pas, comme je le pensais jadis, une erreur de parcours. Il y a bien deux visages à ce parti politique titubant. Et pour le citoyen moyen, pour l’électeur, il n’est pas possible de savoir à laquelle de ses deux faces il s’adresse quand vient le temps de voter.

Soumis !

Ils n’ont pas assez de couilles pour imposer des mesures visant l’équité et la solidarité, imaginez les maintenant en face d’un projet de pays! Ils ont tellement peur des Libéraux qu’ils ne sont même pas capable d’aller de l’avant avec leur mesures pourtant promises en campagne électorale. Que ce soit sur l’impôt ou sur la langue ils ont la transmission à R. Je sais qu’on me servira la chanson du gouvernement minoritaire. Mais je reste convaincu qu’il y a des sujets, des causes, pour lesquels il est absolument nécessaire de se tenir debout. Et de toutes les façons, jamais les Libéraux sans chef n’auraient voulu retourner en élection deux semaines après les élections. Jamais! Les Péquistes ont eu peur d’avoir peur. Et en attendant, les urgences sont pleines à 200%, les riches payent de moins en moins d’impôts, les banques on fait des profits records en augmentation de 30%. Faites des recherches pour voir les chiffres du dernier trimestre, mais faites attention, ça pourrait vous faire vomir.

Urgences

Pendant ce temps il y a eu, 50,000 personnes de passage en itinérance dans les rues de Montréal. Les ressources en santé mentale fondent comme la neige au soleil, les pauvres sont plus pauvres, mais la grande Standards and Poor’s «est ben contante!» Madame Marois est même allé leur dire en personne à N.Y qu’on serait gentils avec nos riches. Quand les banques applaudissent les grands changements de la supposée sociale démocratie, j’ai froid dans le dos et j’ai déjà mal aux fesses. Avec le PQ au pouvoir on a plus de chance de devenir une province chinoise qu’un pays souverain. Si ce peuple qui est le mien, désire se protéger des énormes dangers qui nous menacent, si ce peuple désire un jour contrôler moindrement sa destinée, il faut au plus tôt que nous ayons une constitution écrite par le peuple et pour le peuple, jetant ainsi les bases de nos désirs, de notre vision de démocratie, de société, de justice et il faut aussi absolument nationaliser pour toujours, toutes nos ressources naturelles sur ce territoire qui est LE NÔTRE.

M. Bradley Zhenjia Zhao (gauche), directeur du Collège Elite de Montréal, en compagnie de Yang Zhao (droite), vice-président du département des Affaires des Chinois outre-mer, lors de la 4e Formation des représentants de la jeunesse chinoise d’outre-mer en mars 2009, à Pékin. L’évènement vise à dicter, entre autres, aux institutions scolaires à l’extérieur de Chine comment éduquer les étudiants chinois à l’étranger. (elitemontreal.com)

M. Bradley Zhenjia Zhao (gauche), directeur du Collège Elite de Montréal, en compagnie de Yang Zhao (droite), vice-président du département des Affaires des Chinois outre-mer, lors de la 4e Formation des représentants de la jeunesse chinoise d’outre-mer en mars 2009, à Pékin. L’évènement vise à dicter, entre autres, aux institutions scolaires à l’extérieur de Chine comment éduquer les étudiants chinois à l’étranger. (elitemontreal.com)

Ainsi, nous pourrons nous défendre dans l’avenir contre tous les politiciens professionnels qu’ils soient Libéraux ou Péquistes. En attendant d’être inspirés par des héros populaires ayant des visions porteuses de sens et d’avenir, nous pourrons tout de même nous protéger contre ces arrivistes ayant plus en commun avec le théâtre et la mystification qu’avec un réel désir de justice sociale et de démocratie. Ce pays ne saura exister sans constitution et à l’heure actuelle le Québec n’en a pas. Combien de temps attendrons nous encore. Combien de désastres sociaux, de désastres écologiques, de véritables vols devrons nous subir avant de nous réveiller.

dette

Réalisons nous que les ressources naturelles sont de compétence PROVINCIALE et que jamais aucun gouvernement, même indépendantiste, n’aura rien fait dans le sens de la nationalisation de nos ressources. Imaginez les centaines de centaines de milliards de dollars dans nos coffres plutôt que dans des banques étrangères, des comptes off shore et des pays voisins. Non, ils choisissent plutôt d’augmenter les impôts, de laisser la taxe santé, de laisser tomber les CEGEPS et de donner congé d’impôts au méga entreprises qui viennent prendre ces mêmes ressources sur notre territoire tout en nous laissant comme à chaque fois, avec des dégâts écologiques impossibles à gérer. On nous fait miroiter le développement économique et régional, pour peu de temps après nous parler de la crise inévitable où il nous faudra éponger la dette qu’on aura accumulée en enrichissant les déjà trop riches!

La lutte continue

Les printemps Érable, Arabe, ou l’automne Grec, ces millions de personnes dans les rues, les mouvements Occupy ici et là, c’est contre toute cette logique de crosseurs qu’ils en ont! Le peuple doit dire NON à cette théorie de l’austérité qui n’est qu’une gifle de plus du 1% contre nous, les 99%. Nous qu’ils considèrent comme leurs esclaves, comme une quantité négligeable.

Falardeau le prophète

Donnons nous au plus vite des outils véritablement démocratiques pour avoir enfin droit au chapitre. Mais à mon grand regret, pour l’instant, il me semble bien qu’il ne nous reste que la rue.

Clode Hamelin, musicien et citoyen du Québec.

8 janvier 2013

Et-sachez-bien-que-nous-savons

Et-sachez-bien-que-nous-savons

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

Les plumes rouges du printemps érable

nous-sommes-legions de plumes rouges

Les plumes rouges se joignent aux carrés rouges en cet an II du printemps érable.  Fondé par Widia Larivière, une Algonquine de 28 ans et par Mélissa Mullen-Dupuis, une Innue de 34 ans, le mouvement s’inscrit dans la foulée de la grève de la faim entamée par la chef de la nation d’Attawapiskat, Theresa Spence et du mouvement Idle no More.

Widia Larivière et l’Innue Mélissa Mullen-Dupuis, cofondatrices de la section québécoise du mouvement Idle no more.  Photo : Jacques Nadeau - Le Devoir

Widia Larivière et l’Innue Mélissa Mullen-Dupuis, cofondatrices de la section québécoise du mouvement Idle no more. Photo : Jacques Nadeau – Le Devoir

Les deux jeunes femmes reçoivent des appuis sur Twitter et Facebook et le mouvement s’accentue partout au Québec.  Selon Widia Larivière, les autochtones québécois ont été plus longs à se mobiliser c’est entre autre à cause de la la langue, car plusieurs d’entre-eux sont bilingues, « ils parlent le français et leur langue autochtone, mais ne parlent pas anglais».  Ce qui les isolent parfois de leurs frères et soeurs autochtones du Canada anglais.

Cliquez sur l'image pour entendre la neuvaine des peuples nomades

Cliquez sur l’image pour entendre la neuvaine des peuples nomades

Pendant ce temps, Theresa Spence la chef de la nation d’Attawapiskat, poursuit grève de la faim qui dure depuis un mois 

Theresa Spence

Idle no more

Les Conservateurs viennent de passer une loi mammouth mettant à sec la protection de nos lacs et rivières. En réaction, la chef Theresa Spence a entamé une grève de la faim. Peinturé dans le coin, Stephen Harper a dû accepter de rencontrer les dirigeants des Premières Nations ce vendredi – l’occasion d’une génération de réclamer des droits concrets pour les Premières Nations. Signez cette pétition urgente aux côtés de milliers de Canadiens réclamant un changement de cap:

Signez la pétition

Carte des Premières nations du Québec

Carte des Premières nations du Québec

Nous sommes les 99%

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

Babillard janvier 2013

liberte-egalite-verite

Manifestation contre le plan nord 

Vendredi 8 février 

Square victoria, Montreal, Quebec

***A l’occasion du Salon des ressources naturelles au Palais des congrès de Montréal***

En avril dernier, les capitalistes de la Chambre de commerce de Montréal organisaient une grande foire à la destruction des territoires nordiques, le Salon du Plan Nord. Sans beaucoup de style, ils remettent ça cette année, sous le slogan « retrouvez le Salon des ressources naturelles ». Les pilleurs se rassemblent. Commandités en grand par les minières (Osisko) et les pétrolières des sables bitumineux (E…nbridge), ils préparent l’assimilation des communautés autochtones dans leur schéma industriel et la destruction des espaces sauvages à grande échelle. Les femmes InnuEs se sont levées l’année dernière et ont marché plus de 1000 kilomètres de la Côte-Nord à Montréal pour dire non à cette exploitation. Les InnuEs ne sont pas inactivEs depuis : blocages routiers, grèves de la faim, paralysie des chantiers furent fréquents en 2012. Plusieurs groupes autochtones les appuient et sont eux aussi en résistance contre ce plan monstrueux de dévastation du territoire!

Mado

Peu importe que l’argent aille dans les coffres de l’État québécois, canadien ou des transnationales, ce développement du nord nous menace en tant que parties du vivant. Alors que les environnementalistes répètent leurs tentatives de développement alternatif, de développement durable, de capitalisme renouvelable, nous brisons les limites du monde qui nous est imposé. Nous voulons interrompre le processus colonisateur et civilisateur qui existe depuis l’arrivée des premiers conquérants européens et qui s’accélère depuis. En solidarité avec toutes les communautés en résistance au modèle de développement qui leur est imposé, au Nord comme au Sud, avec les peuples autochtones qui ont choisi de s’y opposer, des InnuEs du Nitassinan, aux opposantEs CriEs ainsi qu’à toutes/tous les membres en combat des autres nations. Avec eux/elles, pour notre terre, nous serons dans la rue pour perturber leur salon le 8 février!

PARCE QUE LE GOUVERNEMENT A CHANGÉ MAIS PAS L’ÉTAT COLONIALISTE

PARCE QU’EN DÉTRUISANT LE VIVANT, NOUS NOUS DÉTRUISONS NOUS-MÊMES,

BLOQUONS LE DÉVELOPPEMENT DU NORD!

_____________________________________________________________

À propos de la gratuité scolaire

grat

Un autre rêve qui va s’envoler ?

_____________________________________________________________________________________________

 Assemblée populaire autonome de Laval!

 Laval

 Des citoyenNEs ont choisi de donner suite au Forum social en organisant cette première assemblée.

Samedi le 2 février 2013 13h à 15h3 Au Centre communautaire St-Louis-de-Montfort

25 rue St Louis

_________________________________________________________________________________________________

Cycle de conférences du Collectif scientifique sur la question du gaz de schiste au Québec

Mercredi 30 janvier, 18h00 à 20h30 collectif-scientifique-gaz-de-schiste.com

CollectifScientifiqeGazSchiste

Huitième conférence 

Gaz et pétrole : éléments d’une problématique énergétique globale au Québec

 Conférenciers: Normand Mousseau, Titulaire de la Chaire de recherche du Canada en physique numérique de matériaux complexes, Département de Physique, Université de Montréal. Auteur des ouvrages Au bout du pétroleLa révolution du gaz de schisteL’avenir du Québec passe par l’indépendance énergétique, Le défi des ressources minières.

Les ressources pétrolières au Québec: mythes, réalités, enjeux

 Marc Durand, Doct-ing. en géologie appliquée, Professeur retraité, Sciences de la Terre et de l’atmosphère, UQAM Les risques et enjeux de l’exploitation du pétrole de roche-mère d’Anticosti

Bernard Saulnier, Ing.-Chercheur à l’Institut de Recherche d’Hydro-Québec (1977-2006). Co-auteur de L’éolien au coeur de l’incontournable révolution énergétique (Multi mondes, 2009)

Réné

 Pétrole, grenouilles et bœufs : un regard sur les marchés pétroliers

Salle des Boiseries – J-2805 Pavillon Judith-Jasmin – 405, rue Sainte-Catherine Est

Université du Québec à Montréal Entrée libre Conférence organisée en collaboration avec le Centre de recherche en éducation et formation relatives à l’environnement et à l’écocitoyenneté, la Faculté des sciences de l’éducation et l’Institut des sciences de l’environnement de l’Université du Québec à Montréalé.  Pour information: info@collectif-scientifique-gaz-de-schiste.com

_____________________________________________________________________________________________________

Les États-Unis ont sur le point d’offrir au monde un cadeau empoisonné : le premier saumon génétiquement modifié qui pourrait décimer les saumons sauvages et menacer notre santé. Mais nous pouvons encore agir avant de retrouver ce poisson mutant dans nos assiettes.

Les saumons transgéniques un cadeau de l'oncle Sam

Les saumons transgéniques un cadeau de l’oncle Sam

Ce nouveau saumon génétiquement modifié grandit deux fois plus vite que les saumons naturels et aucun scientifique ne connaît les conséquences à long terme de sa consommation sur la santé. Pourtant, la FDA américaine (Food and Drug Administration) s’apprête à le déclarer propre à la consommation sur la base de recherches financées par l’entreprise qui a fait naître cette créature ! Heureusement, la législation américaine contraint le gouvernement à consulter l’opinion publique avant de prendre sa décision. Les consommateurs, les défenseurs de l’environnement et les pêcheurs sont de plus en plus nombreux à appeler le gouvernement à rejeter cette folie. Pour qu’ils gagnent, le monde entier doit se faire entendre des autorités américaines.

La consultation se tient en ce moment même. Ne ratons pas cette occasion de renvoyer ce poisson mutant loin de nos assiettes. Signez ici pour arrêter l’invasion de ce « poisson Frankenstein » et parlez-en autour de vous. Quand nous aurons recueilli un million de signatures, nous ajouterons notre appel à la consultation publique: http://www.avaaz.org/fr/stoppez_le_poisson_mutant/?bhAJbbb&v=21138
_____________________________________________________________________________________________________

Les indignés de Dunkerque nous ont fait parvenir ce communiqué.

Les indignés de Dunkerque tiennent à préciser qu’ils ne sont pas les auteurs du communiqué du Front Révolutionnaire des Indépendants de la Culture (FRIC), que cette organisation nous fait parvenir par Anne O’nim.  Nous choisissons de le diffuser en raison de la pertinence de leurs propos, après avis favorable de notre service juridique, et de notre Conseil des Singes.

Communiqué du Fric

Un texte inspirant pour notre ministre de la Culture du Québec M. Maka Kotto ____________________________________________________________________________________________________

Taxons les Pauvres pour donner aux riches. Car les riches font rêver les pauvres 

Les indignés parisiens

Les indignés parisiens

nous-sommes-legions de plumes rouges________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Theresa Spence  Grande Chef de la nation Attawapiskat poursuit sa grève de la faim entamée depuis le 23 décembre.  Elle attend toujours de rencontrer le premier ministre Stephen Harper. Soulèvement populaire en Solidarité avec les Premières Nations et pour souligner l’importance de la Reconnaissance du Patrimoine.

Rendez-vous à la cathédrale Rimouski : vendredi le 11 janvier 2013, 20h00 en solidarité avec les premières nations

1. Ouverture de la soirée
2. Présentation des 11 Premières Nations.
3. Témoignages libres sur 11 grands mouvements historiques pour la Justice Sociale.
4. Chants et prestations artistiques.
4.1 Une Colombe interprété par Virginie
4.2 Freedom Reigns de Jason Upton interprété par Jérôme Michel
4.3 Conquest of Paradise de Vangelis interprété par le Coeurs des Familles

Toute la population est invitée! GRATUIT ET OUVERT À TOUS!

Theresa Spence

La chef autochtone d’Attawapiskat, Theresa Spence, continue de recevoir des appuis d’un peu partout. Des représentants de Québec solidaire lui ont offert son appui.

11 janvier

Ce vendredi le 11 janvier 2013, tenons-nous solidaires avec la Chef Theresa Spence et toutes les premières nations du Canada. Il s’agit de la portion la moins considérée de toute la population Canadienne, qui ironiquement mènent seuls le combat pour protéger nos terres. Ou peut-être cela relève-t-il de la simple logique, puisque ces peuples habitent après tout ce territoire depuis plus de 50 000 ans. Leur attachement et leur relation à ces terres en sont par conséquent d’autant plus profonds.

Cela dit, il est PLUS QUE TEMPS que le peuple Canadien non-autochtone se réveille et commence à sortir de son engourdissement apathique. C’est l’inaction qui détruit ce pays. C’est l’apathie et le désintérêt des masses populaires Canadiennes qui laissent libre court à la destruction entière de cette grande nation qu’est le Canada.

En tant que CANADIENS tout comme QUÉBÉCOIS, il est maintenant temps de se tenir debout ensemble tel un seul corps. Levons-nous aujourd’hui avec les peuples des premières nations. Soyons à leurs côtés les guerriers de la solidarité qui défenderont nos terres.

Ce vendredi, apportez pancartes et tambours et venez démontrer votre indignation PACIFIQUEMENT et SANS VIOLENCE, mais avec force et clarté.

Reprenons le contrôle de ce pays et mettons terme à ce gouvernement hors de contrôle. Rassemblez votre famille et vos amis, passez le mot. C’est notre devoir à tous.

La chef autochtone d'Attawapiskat, Theresa Spence, continue de recevoir des appuis d'un peu partout.

Les appuis s’accumulent en faveur de la Grande Chef Spence

_________________________

Apportez vos appareils photos et caméras, des tambours, des pancartes et autres pour montrer votre solidarité avec Chef Theresa Spence et le mouvement Idle No More!!!

** ATTENTION À TOUS / ATTENTION EVERYONE! ** Voici l’horaire et l’itinéraire tant attendu pour la manifestation de Québec! Je tiens à vous le rappeler que c’est une manifestation pacifique – tout le monde est bienvenu! La manifestation sera pacifique et escortée par la police.
1) Nous nous rendrons au Carré d’Youville à 12h pour des cérémonies menées par des membres des Premières Nations.
2) À 13h15 nous marcherons vers le Parlement.
3) À 13h30 nous aurons d’autres cérémonies, chants et round dance. Nous inviterons ici ceux et celles qui désireront faire un discours ou dire quelques mots de la faire.
4) Nous prévoyons la fin de la manifestation vers 15h.
Nous avons également invité les médias et des membres des groupes environnementaux de la ville de Québec. En éspérant vous voir en très grand nombre! 🙂

_______________________________________________________________________________________________

Les Indignés du Québec sont inquiets car de plus en plus de conseils municipaux québécois font appel aux policiers pour faire expulser des citoyens qui exigent des comptes de leurs élus.  Dans le contexte de la commission Charbonneau, on doit sérieusement se demander si les maires doivent encore avoir cet avantage pour faire taire les citoyens. Cela pose une question d’éthique ainsi qu’une question plus fondamentale: y a t’il encore une séparation des pouvoirs ?

Cliquez sur l'image pour voir la vidéo

Cliquez sur l’image pour voir la vidéo

Équiterre dresse un bilan de l’Année 2012

avec ses  principaux porte-paroles, Sidney Ribaux, Isabelle St-Germain et Steven Guilbeault, qui vous feront découvrir nos moments marquants de 2012 et les dossiers à surveiller pour la prochaine année

marineau

Nous sommes les 99%

Cliquez sur l'image pour voir le film

Cliquez sur l’image pour voir le film

Les Pitounes chantent Gérald Godin. Cliquez sur l’image pour les entendre

1 commentaire

Classé dans Uncategorized

Bonne année 2013

Bonne année 2013

Les indignés du Québec vous souhaitent une bonne année 2013

Cliquez sur l'image pour voir le film

Cliquez sur l’image pour voir le film

Mondialiénation

Cliquez sur l'image pour voir le film

Cliquez sur l’image pour voir le film

Bonne année 2013

Cliquez sur l'image pour voir le Bye Bye 2012

Cliquez sur l’image pour voir le Bye Bye 2012

Nous sommes les légions d'anonymes. Nous sommes les 99%

1 commentaire

Classé dans Uncategorized