Ulcéré par les politiques du CP, un citoyen en appelle au maire Coderre

Sophie Doucet

Sophie Doucet

Si le Canadien Pacifique (CP), continue à faire la sourde oreille aux demandes de la ville de Montréal qui réclame l’arbitrage pour obtenir six passages à niveau, il irrite également de nombreux citoyens par ses politiques autoritaires en matière d’aménagement urbain. Ainsi, dans le quartier Villeray, le passage à niveau est fonctionnel mais la clôture du CP empêche les piétons d’accéder à la rue de Castelnau, ce qui force les usagers à faire un long détour pour acheter leur billet¹.

Des moyens de dissuasion pour le moins discutables

marche

Le CP est probablement l’une des rares institutions canadienne à posséder son propre service de police privé; un service dont la  mission est «d’assurer la sécurité du public par l’application des lois et l’éducation.»

Pour faire respecter sa mission, il semble que le CP soit prêt à utiliser tous les moyens de dissuasion comme en témoigne, la lettre ouverte au maire Coderre, rédigée par François Véronneau, un usager de la piste cyclable Des Carrières qui longe la voie ferrée du Canadien Pacifique.

Nouvelles mesures du Canadien Pacifique (CP) en marge de la piste cyclable Des Carrières à Montréal.

Bonjour M. Coderre,

Je suis un usager régulier de la piste cyclable qui longe le côté nord de la voie ferrée du Canadien Pacifique (CP). Je l’utilise surtout en tant que coureur, et je ne me cacherai pas de profiter allègrement des brèches faites dans la clôture du CP pour traverser d’un côté à l’autre. Depuis mon arrivée à Montréal en 1988, j’ai vu et subit les nombreuses réparations que les employés du CP font régulièrement afin de fermer ces brèches qui ont parfois sauvé des femmes d’un viol. Toutefois, je n’avais encore jamais vu la dernière mesure utilisée par le CP pour décourager les utilisateurs de ces passages improvisés et somme toute illégaux, je l’admets. En effet, quelle ne fut ma surprise de voir que les poteaux adjacents aux nouvelles réparations avaient été généreusement enduits de graisse afin de décourager les utilisateurs qui auront eu le malheur de toucher l’un de ces poteaux, ou pire, de les frôler avec leurs vêtements, comme l’a fait ma conjointe l’autre soir.

journal-le-plateau

Tous les moyens sont bons pour décourager les piétons de traverser les rails. Photo @Journal Le plateau

Ne se pourrait-il pas que quelqu’un, même s’il ne veut pas traverser par l’une de ces brèches illégales, ait le malheur de s’en mettre partout… la maman qui promène son carrosse, le cycliste qui prend une pause en s’y adossant, le marcheur qui veut éviter un cycliste un peu trop envahissant, etc. Je me questionne sur la légalité d’une telle mesure dictée par une administration royaliste et barbare comme le Canadien Pacifique et appliquée dans une ville comme Montréal par leurs employés condescendants.

_______________________________

¹ Montréal montre les dents, face au CP, Journal Métro, 21 septembre 2016

Nous sommes les 99%Nous sommes les 99%

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

Seriez-vous d’accord pour destituer le gouvernement Couillard afin de mettre en place un Conseil National de Transition ?

1%vs99%Selon un sondage Léger, «Philippe Couillard est devenu le politicien le plus mal aimé du Québec et les libéraux ont retrouvé leur plus faible pourcentage d’appuis depuis la défaite électorale de Jean Charest en 2012.»

Malgré tout, le parti de Libéral de Philippe Couillard conserve tout de même sa première place dans ce sondage Léger/Le Journal-Le Devoir

De votre côté, seriez-vous d’accord pour destituer le gouvernement Couillard afin de mettre en place un Conseil National de Transition ?     

          

gouverne-ment

28 Commentaires

par | septembre 13, 2016 · 3:13

Ce pétrole qui menace notre eau potable

Rose Flamant

     Rose Flamant

La faiblesse des raccords de certaines sections de  l’oléoduc d’Énergie Est a été fermement dénoncée par l’ingénieur Evan Vokes. Ce problème structurel qui toucherait plus de 1000 raccords a mené à la rupture du pipeline à Buffalo Creek en Alberta; un accident qu’avait prédit M. Vokes avant d’être congédié par la compagnie.

Bien qu’Énergie Est assure que la situation a été corrigée, l’Office de l’énergie lui a demandé d’établir une liste localisant tous les raccords douteux.

avis

Plus de cinq millions de personnes à risque

On estime actuellement que plus de trois millions de Québécois seraient menacés par un déversement potentiel.  De plus, selon le maire de Montréal, Denis Coderre,  «TransCanada ne remplit pas 78% des conditions […]. Il n’y a pas de plan de contingence, pas de plan de gestion des plans d’eau, le tracé ne respecte pas notre nouveau plan métropolitain d’aménagement et de développement […]. Le pipeline va «scraper» l’équivalent de 270 terrains de football. On ne peut pas laisser faire les choses comme ça, on a des terres agricoles et des milieux humides à protéger».

De passage à l’émission le 15-18,  le militant écologiste  JiCi Lauzon «  a fait remarqué que «Ce pétrole qui est dans le sous-sol de l’Alberta ou du Québec, on n’en a pas vraiment besoin. Il y a d’autres énergies et plein d’autres solutions »

jici

Nombre de personnes vivant dans des zones menacées par un potentiel déversement : 5 061 433 

o   Manitoba 676 613

o   Ontario 1 040 788

o   Québec 3 213 353

o   Nouveau-Brunswick 130 679

  • Taille totale du pipeline – 4 600 km

o   3 000 km – Ancien gazoduc converti

o   1 600 km – Canalisation neuve

  • 1,1 million de barils par jour
Pétition contre Énergie Est

résistance

 

1 commentaire

Classé dans Uncategorized

Alexandre Cloutier un social-démocrate aux valeurs néo-libérales ?

démoDans la course à la chefferie du PQ, Alexandre Cloutier ne cache pas l’admiration qu’il porte à son mentor Lucien Bouchard : « C’est lui qui nous a amenés aux limites du pays et c’est un homme de conviction et d’intégrité. Peut-être que le fait que ce soit un gars du Lac, ça aide un peu… » a-t-il déclaré au journaliste Vincent Marissal.

Rappelons que son modèle politique s’est porté à la défense des gaz de schistes au Québec.  Un modèle qui s’est également mérité les éloges du premier ministre du Québec, Philippe Couillard, qui a déclaré qu’il ne trouvait « pas exagéré le contrat de gré à gré de 500 000 $ que son gouvernement a accordé à Lucien Bouchard pour agir comme médiateur dans le différend entre l’État québécois, l’entreprise Produits forestiers Résolu et les communautés cries et innues du Lac-Saint-Jean.»

Allez travailler bande de paresseux !

Allez travailler bande de paresseux !

Alexandre Cloutier deviendra-t-il chef du PQ ? Souhaitons-nous plutôt une femme plus près du peuple du Québec et des valeurs sociales démocrates comme Martine Ouellette.

Sources :

7 Commentaires

Classé dans Uncategorized

Parce qu’on est en 2016, le Canada doit servir de modèle

Félix Dubé-Nguyen Jr.

Félix Dubé-Nguyen Jr.

Depuis son élection en avril dernier le premier ministre du Canada Justin Trudeau, nous a fait découvrir son penchant prononcé pour les autoportraits (selfies), au point où le Toronto Sun, l’a rebaptisé Prime Minister Selfie.

Une photo controversée

Alors que le ministre des finances, Bill Morneau, expliquait aux Canadiens pourquoi le déficit de 29,4 milliards de $ serait  trois fois plus élevé que prévu, le premier ministre Trudeau avait une rencontre ultra secrète avec une ambassade composée d’humanoïdes provenant d’un endroit tenu secret.

Justin
Cette nouvelle photo confirme la volonté de M. Trudeau de faire rayonner le Canada aux quatre coins de la planète.  On se rappellera que le 24 octobre 2013, lors d’une visite à Washington D.C.,  Monsieur Trudeau avait déclaré que «le Canada doit s’impliquer davantage sur la scène internationale» … Une initiative louable  de la part du premier ministre, mais de là à prendre contact avec les «extraterrestres», il y a quand même une marge !
Références :

1 commentaire

Classé dans Uncategorized

Recrudescence du Burkunu

Gina Augustin

Gina Augustin

On assiste actuellement à une recrudescence marquée du Burkunu sur les plages de la côte est des États-Unis, mais aussi en Californie et en méditerranée.

L’État du Maine ne  fait pas exception et les plages de Old Orchard  et de Ogonquit inspirent de nombreuses adeptes qui adoptent avec enthousiasme ce nouveau costume de plage. Ginette Côté passe tous ces étés à Old Orchard  et c’est avec joie qu’elle a adopté cette nouvelle tenue de plage qu’elle trouve « tout à fait relaxe et naturelle.»

burkunuSon amie, Louise Guindon trouve que le Burkunu a quelque chose de sensuel et de très aéré et elle se dit en accord avec les propos de la ministre de la Justice du Québec Stéphanie Vallée qui a déclaré «qu’une femme a le droit de se vêtir comme elle le souhaite. Les femmes qui sont vêtues de façon un peu plus choquante aussi par moments.»

BURKUNU2Les piscines montréalaises n’échappent à la mode du Burkunu mais pour l’instant cela ne cause aucun problème de cohabitation avec les habitués et aucun incident notable n’a  été reporté à ce jour.

Notons que la mode du Burkunu se propage également chez les hommes qui n’hésitent pas à endosser ce nouveau costume des plus trendy !

Cette  recrudescence du Burkunu confirme, en quelque sorte, qu’un certain libéralisme remodèle peu à peu la vision que nous avons de nous-même et de notre société. Seul l’avenir nous dira si le phénomène du Burkunu fait désormais partie de nos moeurs ou bien s’il ne s’agit en fait qu’une mode estivale qui passera avec l’été

nous sommes un

14 Commentaires

Classé dans Uncategorized

Le Burkini Québécois…

Charles de Lorimier

Charles de Lorimier

Alors que la CAQ exige du gouvernement québécois qu’il interdise le burkini, Manon Massé de Québec Solidaire, se demande si la CAQ ne cherche pas « à se faire du capital politique sur une question sensible? ».  Si Madame Massé a sans doute raison sur ce point elle précise qu’elle  ne voit pas « d’un bon œil qu’un gouvernement impose aux femmes, peu importe leur religion, comment elles devraient s’habiller à la plage. Si le gouvernement interdit le burkini, va-t-il interdire le wetsuit pour les surfeuses et les plongeuses? Cette proposition de la CAQ n’est pas très sérieuse. Si des femmes se voient forcer par leur entourage ou par une doctrine intégriste à porter le burkini, leur émancipation ne passe certainement pas par l’interdiction. Cela risquerait au contraire d’isoler encore plus ces femmes qui seraient privées de se rendre à la plage et deviendraient encore moins libres.

Cela ferait même le jeu des groupes comme l’État islamique qui se plaisent à dire que l’Occident est hostile envers les musulman.es pour mobiliser les individus à risque de se radicaliser. Ne leur donnons pas raison. J’invite la classe politique québécoise à ne pas jouer dans ce film. Sur cette question précise, n’essayons pas d’imiter la France qui n’est certainement pas un modèle. L’intégration se porte beaucoup mieux au Québec et il faut continuer dans le même sensMaroc

Je me demande si Madame Massé a déjà visité le célèbre complexe aquatique OASIRIA de Marrakech ? Assurément non, puisque les burkinis y sont interdits ! Eh non Madame Massé nous ne sommes pas en France, mais bien au royaume du Maroc. Alors SVP cesser de ressasser inlassablement votre discours go-gauche caviar déconnecté, car vous perdez ainsi toute crédibilité !$$

 

2 Commentaires

Classé dans Uncategorized