Archives mensuelles : juin 2014

Gaz de schiste : des organismes poursuivent le gouvernement

2 Commentaires

Classé dans Uncategorized

Quand les 99% bouffent une multinationale !

Félix

Félix Dubé-Nguyen Jr.

Les Indignés espagnols viennent de faire reculer Coca-Cola qui a du se plier au verdict des 99%.  En effet, le 22 janvier dernier, la filiale espagnole de Coca-Cola annonçait un plan social massif de restructuration impliquant la fermeture de quatre usines et plus d’un millier de licenciements.

«En plus de la grève et des manifestations, les salariés ont appelé leurs compatriotes à ne plus consommer les produits de la marque», rapporte le site de Courrier International. Leur slogan: «Si Madrid ne fabrique plus de Coca-Cola, Madrid n’en boira plus». Et le message a été entendu.

La plus grosse chute jamais enregistrée

Dans le centre de l’Espagne, «les ventes de la marque ont diminué de moitié», a révélé Le journal El Economista. «Il s’agit de la plus grosse chute jamais enregistrée par Coca-Cola», explique le quotidien économique. Il y a quelques mois, le président de Coca-Cola Espagne avait reconnu dans les colonnes d’El País que le plan social «ne servait pas vraiment l’image de la marque». Cependant, pour lui, «les ventes évoluaient selon les prévisions». (Source : 20 minutes.fr). Cette histoire n’est pas sans rappeler celle de Shanti, cette indignée indienne qui au bout de cinq années de luttes est parvenue a faire fermer l’usine qui polluait la nappe phréatique de son village.

femme admirable

Le pouvoir des 99%

Si les Indignados espagnols ont réussi a faire plier une multinationale aussi puissante que Coca-Cola c’est qu’ils détiennent le pouvoir absolu; le pouvoir du peuple, celui des 99% ! En termes clairs cela signifie qu’au Québec, il suffirait de se lever pour renverser le gouvernement fantoche qui nous gouverne et nous impose ses politiques rétrogrades en matière de gaz de schiste, de pétrole, de santé d’économie  et de justice sociale. Rappelons nous que ce gouvernement est fragile puisqu’à la dernière élection, à peine un électeur francophone sur quatre (24%) a voté pour le parti libéral récoltant quand même la majorité à l’assemblée Nationale (63%) avec 70 sièges.

Cibler et boycotter

Pour se faire entendre du gouvernement les Indignados québécois doivent identifier des cibles afin d’en organiser le boycott. C’est le plus difficile, on peut toutefois penser au boycott de certains événements comme :

02 août 2014 – 20 août 2014 (Période discontinue)
12 juillet 2014 – 26 juillet 2014
Montréal (Quartier des spectacles) (Région: Montréal)
06 août 2014 – 10 août 2014
14 août 2014 – 17 août 2014
Québec (Vieux-Québec – secteur Vieux-Port) (Région: Québec)
15 août 2014 – 24 août 2014
Québec (Limoilou) (Région: Québec)
26 septembre 2014 – 28 septembre 2014
01 octobre 2014 – 02 novembre 2014
Québec (Centre-ville – Haute-Ville) (Région: Québec)
Nous sommes les 99%

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

La reine Elisabeth II appuie la fracturation du gaz de schiste

Félix Dubé-Nguyen Jr.

Félix Dubé-Nguyen Jr.

Lors du discours du trône, Elisabeth II, reine d’Angleterre, du Canada et de 15 autres pays a présenté un projet de loi-cadre qui donne accès aux forages souterrains et favorise les consultations sur le gaz de schiste.  En favorisant cette industrie la reine ouvre ainsi la porte à l’exploitation du gaz de schiste au Royaume-Uni.

En ce sens la position britannique s’approche tout à fait de celle du Conseil européen. Le Conseil a en effet « l’intention d’examiner la question d’un recours plus systématique aux sources d’énergies autochtones sur terre et en mer, en vue de leur exploitation sûre, durable et efficace au regard des coûts, tout en respectant les choix des États membres en matière de bouquet énergétique». Différents pays européens, comme le Royaume-Uni, la Pologne, ou l’Espagne, voient le recours aux gaz de schiste comme un levier vers une réduction du prix de l’énergie¹.

je me souviens

Selon les vœux de notre souveraine, les propositions de la consultation permettraient aux entreprises de fracturer pour du gaz de schiste en dessous de 300 m de la surface sans avoir à obtenir l’autorisation du propriétaire. Ceci vaut également pour la géothermie. « Les propositions pour permettre aux développeurs de forage à plus de 300 mètres sous la surface sont rafraîchissantes et représentent un tournant pour l’industrie du gaz de schiste au Royaume-Uni, qui a déjà subi un certain nombre de revers », a déclaré Melissa Thompson, spécialiste à Pinsent Masons, une compagnie qui s’occupe des litiges sur l’énergie et les droits de propriétés. « Le gouvernement a maintenant prouvé qu’il est en effet prêt à faire tout son possible pour le schiste. »

puits

La proposition apporte une réglementation au gaz de schiste en droite ligne avec des sources d’énergie plus matures. Les opérateurs du charbon ont déjà le droit d’accès à la terre en sous-sol pour les activités minières et n’ont pas besoin de fournir de compensation. En contrepartie de l’accès, les industries du schiste (et de la géothermie) ont offert un paiement unique à la communauté locale de £ 20 000 (36,814 $ cdn) pour chaque puits horizontal. L’introduction de contrats d’achat obligatoires supprimera un obstacle clé pour les explorateurs de gaz de schiste et devrait accélérer le processus de développement.

20000

« Le projet apportera aux industries du pétrole, du gaz et de la géothermie des lois en ligne avec d’autres activités, comme l’exploitation minière et les services publics, et n’aura pas d’effet notable sur la vie domestique ni sur les propriétaires », a déclaré Ken Cronin, directeur du Groupement des Operateurs Onshore du Royaume-Uni. « Personne n’a intérêt à une anomalie dans le système juridique qui permettrait à quelques-uns de bloquer l’accès aux ressources naturelles indispensables qui sont profondément enfouies sous la surface du Royaume-Uni et qui pourraient bénéficier à l’ensemble du pays. »

reine 2012

Cependant, il pourrait y avoir certaines oppositions à la proposition de dédommager les communautés plutôt que les individus. « Une chose évidente est absente de la proposition du gouvernement. C’est un régime d’indemnisation des propriétaires fonciers », a déclaré Angus Evers, partenaire et chef de groupe de l’environnement au King & Wood Mallesons SJ Berwin. « Malgré les affirmations du gouvernement que la fracturation hydraulique et le forage pour la géothermie ne sont pas susceptibles de causer des dommages, les propriétaires fonciers pourraient bien lever leurs pancartes d’opposants en l’absence d’un système formel de compensation dans le cas où les dommages se produiraient cependant. Ce qui pourrait faire la différence entre l’hostilité et le soutien. »

feu

Les militants écologistes ont protesté contre la fracturation hydraulique, une technique utilisée pour extraire le gaz de schiste, en affirmant qu’elle provoque des tremblements de terre et pollue l’eau.

Source : City A.M. Traduction : Jean-Pierre Cousty pour Contrepoints.

nag2

 

5 Commentaires

par | juin 18, 2014 · 1:48

La médecine à deux vitesses de Philippe Couillard

oitarp bis

Oitarp

Le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, est un ardent défenseur des cliniques privées et d’un système de santé à deux vitesses. Lorsqu’il était ministre de la santé et des Services sociaux, le Dr Couillard a publié un projet de règlement permettant aux cliniques médicales spécialisées, de réaliser un nombre accru de chirurgies. Cette libéralisation des cliniques privées créées par la loi 33 (L.Q. 2006, c. 43) fut adoptée sous le bâillon en décembre 2006.

carte_soleil

Transparence libérale

Le 25 juin 2008, Philippe Couillard annonçait sa démission comme ministre de la santé, en compagnie du premier ministre Jean Charest qui lui a rendit un vibrant hommage. Moins de deux mois après son retrait de la vie politique, l’ex-ministre Couillard était engagé par le fonds d’actions Persistence Capital Partners (PCP), propriétaire des cliniques privées Medisys. Malgré le tollé de protestations, l’ex-ministre avoua candidement avoir eu des contacts avec son futur employeur alors qu’il était titulaire du portefeuille de la Santé. Il avait d’ailleurs signé deux décrets favorisant l’expansion des cliniques privées alors qu’il songeait à se joindre à PCP.

juin-2008-ex-ministre
Philippe Couillard en compagnie de Jean Charest. Photo Le Soleil, Steve Deschênes.

En janvier 2009, le passage au privé de Philippe Couillard fit l’objet d’une enquête officielle. Les premières vérifications du commissaire l’amènent à vouloir approfondir le dossier car comme le soulignait alors Louise-Andrée Moisan, directrice des communications : «À la suite de nos démarches d’inspection, on a des raisons suffisantes de croire qu’il y a eu des manquements. On fait enquête pour aller voir si effectivement c’est le cas

Une enquête qui piétine ?

Cinq ans plus tard qu’en est-il des résultats de cette enquête ? Le Dr Couillard n’a pas a s’inquiéter, il est maintenant à la tête de la Province et d’ailleurs comme le précisait le journaliste Simon Boivin «Ce n’est pas l’ancien ministre et député de Jean-Talon qui risque d’être pénalisé si le commissaire prouve qu’il y a eu infraction à la Loi sur le lobbyisme. Il s’agit plutôt du lobbyiste ou de l’entreprise pour laquelle il travaille.»

001

Utilisateur payeur : quand frappe la maladie 

Pour le commun des mortels toutes ces manigances politiques de bas-étage demeurent bien théoriques, mais concrètement, qu’est-ce que cela signifie lorsque l’on doit faire face à la maladie ? Au Québec, lorsque l’on doit passer une coloscopie, le temps d’attente est de 5 à 7 mois; au privé il n’y pas d’attente. J’étais heureux de l’apprendre car mon médecin suspectait que j’avais peut-être un cancer. J’ai donc payé 650 $ pour une coloscopie, et le verdict est tombé, cancer colorectal ! Il me fallait passer d’autre tests, scans abdominaux et thoraxique; temps d’attente au public 4 à 5 mois. Je suis retourné au privé et j’ai payé 630 $. Il ne reste plus qu’a passer la résonance magnétique 650 $ en attendant d’être opéré… L’aventure vient de me coûter près de 2000 $ et je ne suis même pas encore opéré. Y aura t-il d’autres frais ? Le médecin qui me traitait m’a consolé en me disant « qu’il valait mieux payer, car de toute façon quand on est mort on n’emporte pas notre argent dans la tombe». Bel encouragement, merci Dr Ben H…!

Oitarp.

La vache à lait 

En matière de santé le contribuable québécois est le double dindon de la farce, puisqu’en plus de payer pour obtenir des services dans les cliniques privés, il doit également présenter sa carte d’assurance-maladie, afin que le médecin traitant puisse refiler à nouveau la facture au gouvernement. Ainsi le médecin est doublement gagnant, il facture une première fois à son patient, puis il facture à nouveau au gouvernement par le biais de la carte maladie.

lES VACHES A LAIT

Spéculation sur les médicaments

Si vous avez un cancer du poumon, du sein ou des ovaires vous devez prendre du Paclitaxel, c’est un médicament donné par injection, lors de traitements de chimiothérapie. «Normalement, une fiole de ce médicament coûte au minimum 42 $. Or, en raison de l’incapacité de Biolyse Pharma Corp., un fournisseur de l’Ontario, à honorer le contrat qui le lie à un groupe d’hôpitaux du Québec, ces hôpitaux doivent s’approvisionner auprès du seul autre fournisseur à fabriquer le médicament au Canada, Hospira. Ce dernier facture jusqu’à 4000 $ la fiole». Heureusement le bon Dr Couillard s’est engagé «à ce que tous les soins soient financés par le public, peu importe si les soins sont offerts par le réseau public ou par des cliniques privées».

Merci Docteur !

moutons

 

9 Commentaires

Classé dans Uncategorized

Chants pour la Terre Mère

La Chorale du peuple a commencé en décembre 2011 à la suite d’Occupons Montréal, l’occupation du Square Victoria rebaptisé pour l’occasion la Place du peuple. Depuis, la chorale chante dans les manifestation, les  spectacles pour l’environnement, la justice sociale et la paix.

Le nouvel enregistrement de la Chorale du peuple ! “Eau, air et Terre” parle de l’urgence de lutter contre le réchauffement climatique. Écoutez et téléchargez gratuitement ici . Cet album-démo est dédié à la lutte pour des énergies vertes et pour un avenir sans oléoducs ni hydrocarbures. Il a été inspiré en partie par la Marche des peuples pour la Terre Mère. Nous ajoutons des chansons à chaque semaine jusqu’à la fin juin 2014 environ. *Le dessin du logo a été réalisé par Jacques Newashish et est reproduit avec son autorisation. Le serpent qui y est représenté, métaphore pour l’oléoduc, fait référence à la prophétie Mohawk des deux serpents. 

Vous pouvez également vous procurer l’album intitulé : Quelques notes du printemps érable

occupons

album

La colombe de la paix

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

La face cachée de la grande séduction

Le Québec consomme 300 000 barils par jour pendant que le nouveau pipeline de TransCanada en transporterait 1,1 million. La demande québécoise serait de l’ordre de 7%, et celle de l’étranger de 70 à 90%. En somme, le projet est largement destiné au marché extérieur.

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

De la grande noirceur à la grande obscurité ?

Rose Flamant

Au Québec les escrocs volent allègrement dans le trésor public, les principales villes de la province sont en tutelle, les infrastructures tombent en ruine, les rues sont de vastes cratères remplies de nid de poules. Nous assistons à la destruction quotidienne de notre environnement, de notre système de santé, à l’à-plat-ventrisme de nos politiciens, à la perte quotidienne de nos libertés sans que la colère du peuple ne se manifeste outre-mesure. Lorsqu’une manifestation comme celle de la Grande Marche des Peuples de la Terre-Mère s’organise les médias n’en parlent pas préférant focaliser sur les héros sportifs qui font la manchette du jour.

joueur

Ventre plein n’a pas de rage ?

Partout, dans toutes les sphères de la collectivité, nous assistons actuellement à la déliquescence de cette société québécoise complètement corrompue, usée, amnésique et rapace. Province où les analphabètes sont rois puisqu’au Québec 49 % de la population est incapable de saisir le sens d’un texte ! Cette inculture crasse, savamment entretenue par les médias complices et les radios-poubelles qui abreuvent le bon peuple de nouvelles insipides et sportives, où des analphabètes fonctionnels transformés en pilotes de F1, en joueurs de hockey, en boxeurs, en joueurs de Baseball millionnaires nous abreuvent quotidiennement et inlassablement de leur discours abrutissant et creux.  Reflets inquiétants des masses endormies et incultes vautrées dans le confort et l’indifférence!

Nous sommes légions

Nous sommes légions

Ce discours creux et insipide est savamment entretenu dans les infos québécoises, où le sport occupe en 32 % de plus d’espace que dans l’ensemble des médias internationaux.TRENTE DEUX % !  À lui seul, le Club de hockey Canadien occupe 79 % de toute la couverture sportive, soit une nouvelle sur dix (9,67 %), tous thèmes confondus. Effectivement ça sent la coupe !

pandas new

Un pétard mouillé ?

Le printemps érable ne sera t-il qu’un pétard mouillé ? L’avenir nous le dira, mais il est certain que l’on ne peut tenir indéfiniment un peuple sous le joug de la dictature néo-libérale !  Actuellement au quatre coins du Québec, la Résistance s’organise, signe avant-coureur d’une révolution qui fera pourrir la Grande main qui nous cloue au sol. En effet le jour est proche où cette grande main pourrira et nous pourrons nous lever pour aller ailleurs !

Félix

la main du peuple

Keny

Clones

9 Commentaires

Classé dans Uncategorized

La grande Marche des peuples de la terre Mère triomphe à Montréal

Sophie Doucette

Sophie Doucet

 

Une foule venue des quatre coins du Québec, de l’Ontario, du Nouveau-Brunswick et même de la Nouvelle-Angleterre s’est déplacée en grand nombre pour accueillir les artisans de la Grande marche des Peuples pour la Terre mère, lors de leur deuxième escale à la Place du Peuple de Montréal. Cette marche citoyenne a quitté Cacouna le 10 mai dernier, avec comme comme objectif de sensibiliser les communautés aux risques du tracé qu’emprunterait l’oléoduc Énergie Est de TransCanada qui acheminerait du pétrole extrait des sables bitumineux de l’Alberta jusqu’au Nouveau-Brunswick.dans la rue
video

Les membres des Premières Nations, de même que plusieurs groupes environnementaux comme Nature Québec, Greenpeace, Équiterre, l’Association québécoise de lutte contre la pollution atmosphérique, Ensemble contre les sables bitumineux, Coule pas chez Nous !, Pétroliques anonymes, Non à une marée noire dans le Saint-Laurent, Coalition pour une prospérité sans pétrole, Coalition vigilance oléoducs, le regroupement interrégional sur le gaz de schiste de la vallée du Saint-Laurent, Pollution non merci, soutiennent cette démarche.

manif 1

La foule converge vers la place du peuple

Un seul parti politique présent sur les sur les lieux 

Les représentants des partis politiques brillaient par  leur absence, pourtant les trois député-e-s de Québec solidaire accompagnés de militantes et militants ont rejoint « la Marche des Peuples pour la Terre Mère » afin de manifester leur appui à un mouvement populaire qui symbolise l’opposition à plusieurs projets de développement d’hydrocarbures néfastes pour l’avenir du Québec et celui de nos enfants.


pipeline

Les manifestants portaient un pipeline symbolique

Selon Amir Khadir, député de Mercier, 
« Le gouvernement de Philippe Couillard a affiché ses couleurs lors du récent budget : moins 20 % au ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques. Des pipelines aux gaz de schiste en passant par l’autorisation du projet de cimenterie à Port-Daniel, le Parti libéral démontre une fois de plus son parti pris pour des industries polluantes qui menacent notre territoire et nos ressources. À quoi bon changer de gouvernement si c’est pour avoir les mêmes politiques qui favorisent le gaspillage de fonds publics et la destruction de l’environnement? »

amir

Le député Kadhir lors du passage de la Grande marche à Québec

« Québec solidaire est le seul parti qui se préoccupe véritablement d’environnement et nous le déplorons, car ce devrait être le cas de chaque parti présent à l’Assemblée nationale, s’indigne Manon Massé, députée solidaire deSainte-Marie Saint-Jacques. Une chose est certaine, l’industrie de l’exploitation du pétrole et du gaz et ses alliés à Québec nous trouveront sur leur chemin, nous et des milliers de citoyens et citoyennes dont ceux et celles des Premières nations qui luttent depuis bien des  années pour se faire entendre. Nous appelons à la plus large mobilisation possible pour ne pas laisser le Québec être dévasté pour une poignée de redevances».

qs

Après ce bref arrêt à Montréal la Grande marche des Peuples de la Terre mère poursuit sa route, direction Laval, puis Kanehsatà:ke. Bon vent les ami-es! Ikhawe ! 

oleoduc

bélou

 

 

 

 

4 Commentaires

Classé dans Uncategorized

À l’ombre des raffineries montréalaises

oitarp bis

Oitarp

Une foule compacte se pressait à l’ombre des raffineries  Suncor situées juste devant le bureau de Nicole Léger, députée de Pointe-aux-Trembles.  Le temps grisâtre ajoutait au sinistre des lieux.

Dans la foule bigarrée, beaucoup de jeunes mais également des plus vieux, venus accueillir les marcheurs et les marcheuses de la grande marche des Peuples pour la Terre mère.

L'accueuilMarcheurs

Partis de Cacouna le 10 mai dernier, cette marche a comme objectif de sensibiliser les communautés aux risques du tracé qu’emprunterait l’oléoduc Énergie Est de TransCanada. Cet oléoduc acheminerait du pétrole extrait des sables bitumineux de l’Alberta jusqu’au Nouveau-Brunswick.

Bureau déput

Rapidement la foule s’est rassemblée devant les bureaux de la députée Nicole Léger

Le projet qui vise à inverser un tronçon de 639 kilomètres de la canalisation 9 entre North Westover, en Ontario, et Montréal, est la seconde et dernière phase de l’initiative d’accès aux raffineries de l’est du Canada d’Enbridge. La compagnie propose d’augmenter sa capacité de 240 000 à 300 000 barils par jour pour alimenter deux raffineries au Québec, celle de Suncor Énergie, à Pointe-aux-Trembles, et celle de Valero (Ultramar), à Lévis.

Marche

La marcheurs et marcheuses face aux raffineries

Chez Suncor, l’idée d’avoir accès à du pétrole canadien plus abordable est accueillie avec effervescence. « Nous sommes très satisfaits de cette décision, indique Dean Dussault, conseiller principal aux communications de l’entreprise. Ce pétrole va nous permettre d’être beaucoup plus compétitif, ce qui va avoir un impact direct sur l’économie locale de Montréal-Est et de l’arrondissement de Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles. » La députée sortante de Pointe-aux-Trembles Nicole Léger a déclaré avoir travaillé sur ce projet dans le but de trouver l’équilibre entre les facteurs économique, d’emploi et d’environnement dans le secteur. « Je pense à nos travailleurs et à la survie de cette industrie qui est essentielle pour les gens de l’est de Montréal, dit-elle. Il y a beaucoup d’efforts qui se font au niveau de l’environnement pour que ce projet soit socialement acceptable et que les citoyens ne soient pas inquiets au niveau de la sécurité. »

Marcheurs

Les porteurs d’espoir

Rappelons que Mme Léger est intervenue au mois de décembre dernier auprès des intervenants de l’Est pour qu’ils participent à la commission parlementaire qui étudiait le projet d’Enbridge.« L’avenir de l’industrie pétrochimique est importante à mes yeux, mais il ne faut pas oublier qu’il faut améliorer nos manières de faire pour répondre à toutes les questions qui ont été soulevées par les citoyens inquiets de leur sécurité et pour l’environnement. »

Portes paroles

Les gens sont inquiets et ils ont venus le dire à la députée

Chantal Rouleau, mairesse de l’arrondissement de Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles dont le pipeline traverse le quartier, s’est dit « satisfaite » de la décision de l’ONÉ en raison des emplois directs et indirects qui ont pu être garantis aux citoyens. « Nous sommes contents, mais il faut rester prudents et s’assurer qu’Enbridge respecte les conditions imposées par les autorités. » Elle signale qu’elle est d’accord avec le point de vue du maire de Montréal Denis Coderre en ce qui concerne le possible système de redevances qui pourrait être proposé à Enbridge. « Il faut que la municipalité trouve son compte, alors du côté de l’arrondissement nous allons pousser dans ce sens-là. » (source : L’Avenir de l’Est)

PRS

De leur côté, les marcheurs et les marcheuses de la Marche des Peuples pour la Terre mère, après un parcours de 700 km poussaient dans un autre sens en invitant les gens à signer une une pétition intitulée Coule pas chez nous.

oléoduc

Tracé de l’oléoduc

Les yeux pleins de lumière ces porteurs d’espoir expliquent que «Le projet de pipeline engendrent plus de risques que d’avantages pour ma région. Il met en péril mon eau potable, mon fleuve Saint-Laurent, nos terres agricoles, forestières, la valeur des propriétés le long du tracé.

Porte parole

 Il n’offre pas de véritable création d’emplois régionaux et va à l’encontre des objectifs de développement durable dont s’est dotée ma région. La liste des déversements de pétrole causés par des bris d’oléoduc parle d’elle-même : ils sont trop nombreux et les compagnies ne prouvent pas leur capacité à prendre en charge les dégâts irréparables causés à l’environnement. »

Coul pas

En conséquence, ils demandent aux élus municipaux, provinciaux et fédéraux d’assurer de protéger le territoire et d’assurer notre avenir énergétique collectif avec des énergies renouvelables responsables.

Cacouna

Vous pouvez signer la déclaration de protection de notre territoire ici.

Vers un monde nouveau

2 Commentaires

Classé dans Uncategorized

Montréal accueille la Marche pour la Terre mère

terre mèreAprès un parcours de 700 km la Marche pour la Terre mère est arrivée à Montréal.  Partis de  Cacouna  le 10 mai dernier, cette marche a comme objectif de sensibiliser les communautés aux risques du tracé qu’emprunterait l’oléoduc Énergie Est de TransCanada. Cet oléoduc acheminerait du pétrole extrait des sables bitumineux de l’Alberta jusqu’au Nouveau-Brunswick. Plusieurs activités sont prévues à Montréal.  Bienvenue à tous.

coule pas

Manifestation devant les raffineries Suncor et le bureau de la député de Pointe-aux-Trembles

Activités du 5 au 8 juin 2014

JEUDI 5 JUIN 16h: Rassemblement devant les raffineries Suncor et le bureau de la député de Pointe-aux-Trembles, 3715 boulevard St-Jean-Baptiste Page Facebook de l’activité : https://www.facebook.com/events/1456472981259193/ VENDREDI 6 JUIN 9h* Départ de Montréal Est, la Marche partira du 750 Rue Georges Bizet – itinéraire 16h* Arrivée de la Marche au Parc Laurier 20h30: Soirée spectacle – Salle Piccolo Rialto (sous-sol), 5723 Avenue du Parc Page Facebook de l’activité : https://www.facebook.com/events/1543987569161816/ SAMEDI 7 JUIN 14h: Manifestation “Brisons le cercle visqueux” – Square Victoria (Place des peuples) Venez vêtu.e.s de noir avec un t-shirt de couleur en dessous! Page Facebook de l’activité : https://www.facebook.com/events/1423248924617281/ 19h30: Projection de films à Project Écosphère, Esplanade du Parc Olympique, 4141 avenue Pierre-De Coubertin. DIMANCHE 8 JUIN 10h (approx.) Départ de la marche vers Laval, la marche partira du 454 Laurier E. –Itinéraire 14h (approx.) Arrivée à Laval – La Marche arrivera au Parc Roger-Provost / 231 rue Sables, Laval Rencontre citoyenne à Laval avec les marcheurs-ses Page Facebook de l’activité : https://www.facebook.com/events/418645531610981/ * Les heures sont approximatives. Pour les questions d’ordre logistique le jour même, cellulaire de la Marche : 514 923 3223 Twitter : @MarcheTerreMere / #MarcheTerreMerre / #MotherEarthMarch Courriel : peuplespourterremere@gmail.com Facebook : fb.me/peuplespourlaterremere Carte interactive: http://goo.gl/KbLBkL

mouton noir

3 Commentaires

Classé dans Uncategorized