Archives de Tag: urgences

Les infirmières sont à boutte et vous le savez !

Gina Augustin

Gina Augustin

Suite à la sortie publique d’Émilie Ricard pour dénoncer la réforme du système de santé, les infirmières du Québec dénoncent à leur tour la surcharge de travail. Pour se faire entendre elles organisent des sit-in dans plusieurs régions, notamment à Trois-Rivières, à Sorel et à Laval. Dans tous les milieux les infirmières sont brûlées par le manque de ressources et le «temps supplémentaire obligatoire» imposé par le gouvernement Couillard.

À Saint-Jean-sur-Richelieu,  une infirmière qui a exigé l’anonymat par peur de représailles de la part de son employeur, a été obligée de travailler 24 heures. Une situation totalement inacceptable, dont elle peine à se remettre. 

Plus personne ne vous croit

Plus personne ne vous croit

À cause du manque de personnel, on assiste à des scènes d’horreur comme celle qui s’est passée lundi, à Laval, alors que : «l’Hôpital de la Cité-de-la-Santé a reçu 80 patients sur civière pour une capacité totale de 49. Lors de telles situations, les patients se retrouvent dans des zones de débordement, comme des couloirs, où l’on ne trouve pas des sonnettes d’appel pour les cas d’urgence.» Cette situation rapportée par Radio Canada a également été dénoncée par Marie-Eve Gosselin, une citoyenne dont la mère est hospitalisée depuis plusieurs jours à la Cité de la Santé de Laval. Selon cette citoyenne lors de la visite du Dr Barrette, on aurait refusé des ambulances « pour montrer a quel point nos urgences vont bien ! ».

Madame Gosselin a également dénoncé la présence « d’une équipe qui passe juste en avant [du ministre Barrette] pour libérer les corridors… pour montrer qu’il y a pas t’attente ici ».     Toutes ces aberrations résultent des coupes en santé et des politiques d’austérité orchestrées par le gouvernement Couillard. On se rappellera que deux semaines après son élection ce gouvernement annonçait des coupures de 3,7 milliards $, et l’élimination de la moitié des 1300 postes de cadres du réseau de la santé. Et aujourd’hui, ces deux docteurs devenus politiciens, jouent les vierges offensées face aux revendications plus que légitimes des infirmières !

SVP, Dr Couillard, Dr Barrette, cessez de nous mentir, car vous avez perdu la confiance de la population qui va se rappeler de vous aux prochaines élections.  ASSEZ !  

Publicités

3 Commentaires

Classé dans Uncategorized

La province de jovialistes

Il est temps de tourner la page sur cette nouvelle année.  En cette fin 2012, les Indignés du Québec s’interrogent de plus en plus sur l’avenir de notre belle province de jovialistes.

BOB

Une province où 4 maires ont offert leurs démissions car ils n’avaient plus vraiment la faveur de leurs électeurs.  À Montréal,  deuxième ville francophone du monde (ce qui reste à être démontré), notre maire M. Michael Applebaum s’exprime dans un sabir qui ne semble pas déranger la majorité des Canadiens Français (s’cusez des Québécois qui sont maintenant une nation depuis qu’ils ont été reconnus comme tels par les conservateurs). C’est vrai que la bouillie du maire Applebaum en dérange quand même quelques uns comme Biz mais bon who cares about that ?

On vient de fêter les 25 ans de la disparition de Che René Lévesque.  Le père de la nation québécoise (et du beau risque), et qui à l’époque nous avait simplement demandé de négocier avec Ottawa. On a préféré dire non…

Réné

Aujourd’hui Réné est devenu la voix de tout un peuple  . Merci Réné mais tu étais trop en avance sur ton temps, on avait pas vraiment compris ta question. S’cuse nous, on a d’la difficulté à comprendre la plupart des textes du journal de Mouréal alors quand la question est trop longue ça nous dépasse un peu…

En attendant Montréal s’anglicise de plus en plus, le PQ tergiverse et recule en matière de langue.  Pour patienter on nous parle de Laval, de Terrebonne et de Mascouche

Heureusement ce qui a la côte dans les médias québécois c’est le sport, Patrick heu Roy,  Milos Raonic ,  Lucian Bute Notre fierté !

georgie

Pendant ce temps dans les urgences on continue d’attendre à cause d’un système inefficace que tous les gouvernements perpétuent au détriment du peuple. C’est ainsi qu’au Québec le nombre de médecins par 100 000 habitants est de 225, contre  203 médecins au Canada anglais et de 330 médecins dans la belle France.

pAULINE

Le nombre d’omnipraticiens par 100 000 habitants est de 120 omnipraticiens au Québec contre 100 omnipraticiens au Canada anglais  et de  98 omnipraticiens (médecins) en cabinet) en France. En 2010, le Québec dépensait 4773 dollars par habitant selon l’Organisation de Coopération et de Développement Économique (OCDE). En 2010, le Canada dépensait 4478 dollars. En 2009, la France dépensait 3978 dollars.

Pendant ce temps les médecins de la Province de Québec se plaignent et les patients attendent des heures dans les urgences.  Merci, à vous chers jovialistes.  C’est vrai qu’ici on est différents et qu’on est un phare culturel planétaire!

Démocratie canadienne

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized