Archives de Tag: Sophie Doucet

Homer Simpson avait prédit l’élection de Donald Trump !

Sophie Doucet

Sophie Doucet

Les fans de la série américaine «The Simpsons» se souviendront peut-être qu’en 2000, les scénaristes de cette série avaient prédit l’élection de Donald Trump.

Dans l’épisode 243, Lisa la fille aînée d’Homer et de Marge, est élue présidente des États-Unis à la suite du mandat de Donald Trump qui a plongé le pays en pleine crise économique.

simpson

Quand la réalité rejoint la fiction ça fait parfois frissonner…

2000-2015

trumpipe

1 commentaire

Classé dans Uncategorized

Le maire Labeaume refuse qu’on parle du hockey, du coffre-fort virtuel et des pitbulls…

Sophie Doucet

Sophie Doucet

Québec-Dans une vidéo virale, le maire Régis Labeaume demande à l’équipe du Beu-Bye 16   de ne pas parler du hockey à Las Vegas, du coffre-fort virtuel et des pitbulls, lors de sa revue de l’année qui se tiendra comme chaque année au Théâtre La Bordée

bb

Une histoire à suivre

99

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

Ulcéré par les politiques du CP, un citoyen en appelle au maire Coderre

Sophie Doucet

Sophie Doucet

Si le Canadien Pacifique (CP), continue à faire la sourde oreille aux demandes de la ville de Montréal qui réclame l’arbitrage pour obtenir six passages à niveau, il irrite également de nombreux citoyens par ses politiques autoritaires en matière d’aménagement urbain. Ainsi, dans le quartier Villeray, le passage à niveau est fonctionnel mais la clôture du CP empêche les piétons d’accéder à la rue de Castelnau, ce qui force les usagers à faire un long détour pour acheter leur billet¹.

Des moyens de dissuasion pour le moins discutables

marche

Le CP est probablement l’une des rares institutions canadienne à posséder son propre service de police privé; un service dont la  mission est «d’assurer la sécurité du public par l’application des lois et l’éducation.»

Pour faire respecter sa mission, il semble que le CP soit prêt à utiliser tous les moyens de dissuasion comme en témoigne, la lettre ouverte au maire Coderre, rédigée par François Véronneau, un usager de la piste cyclable Des Carrières qui longe la voie ferrée du Canadien Pacifique.

Nouvelles mesures du Canadien Pacifique (CP) en marge de la piste cyclable Des Carrières à Montréal.

Bonjour M. Coderre,

Je suis un usager régulier de la piste cyclable qui longe le côté nord de la voie ferrée du Canadien Pacifique (CP). Je l’utilise surtout en tant que coureur, et je ne me cacherai pas de profiter allègrement des brèches faites dans la clôture du CP pour traverser d’un côté à l’autre. Depuis mon arrivée à Montréal en 1988, j’ai vu et subit les nombreuses réparations que les employés du CP font régulièrement afin de fermer ces brèches qui ont parfois sauvé des femmes d’un viol. Toutefois, je n’avais encore jamais vu la dernière mesure utilisée par le CP pour décourager les utilisateurs de ces passages improvisés et somme toute illégaux, je l’admets. En effet, quelle ne fut ma surprise de voir que les poteaux adjacents aux nouvelles réparations avaient été généreusement enduits de graisse afin de décourager les utilisateurs qui auront eu le malheur de toucher l’un de ces poteaux, ou pire, de les frôler avec leurs vêtements, comme l’a fait ma conjointe l’autre soir.

journal-le-plateau

Tous les moyens sont bons pour décourager les piétons de traverser les rails. Photo @Journal Le plateau

Ne se pourrait-il pas que quelqu’un, même s’il ne veut pas traverser par l’une de ces brèches illégales, ait le malheur de s’en mettre partout… la maman qui promène son carrosse, le cycliste qui prend une pause en s’y adossant, le marcheur qui veut éviter un cycliste un peu trop envahissant, etc. Je me questionne sur la légalité d’une telle mesure dictée par une administration royaliste et barbare comme le Canadien Pacifique et appliquée dans une ville comme Montréal par leurs employés condescendants.

_______________________________

¹ Montréal montre les dents, face au CP, Journal Métro, 21 septembre 2016

Nous sommes les 99%Nous sommes les 99%

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

Caméras de surveillance et policiers envahissent Montréal. Les citoyens s’inquiètent !

Sophie Doucet

Sophie Doucet

À Montréal, dans certains quartiers, il y a une caméra de surveillance pour 28 habitants et la ville compte actuellement 236 policiers pour 100 000 habitants. C’est 22 % de plus qu’à Toronto et 20 % de plus que dans l’ensemble des grandes villes canadiennes. Pourtant selon Statistique Canada l’Indice de criminalité sur l’île de a été réduit de moitié depuis l’an 2000.

Des citoyens inquiets

tableau de bord

                                       Big Brother vous observe

Plusieurs citoyens s’inquiètent de la prolifération de ces caméras de surveillance qui, depuis une douzaine d’années, envahissent  l’espace  public montréalais. C’est ainsi que Marco Sylvestro, un citoyen de Pointe-Saint-Charles a  localisé «250 caméras installées sur des édifices, des feux de circulation, des commerces ou des entreprises. Si on suppose qu’un nombre équivalent est aussi installé à l’intérieur des commerces, des HLM et des stations de métro, on arrive à 500. Pour un quartier de 14 000 habitants, cela donne une caméra pour 28 habitants, un chiffre spvmsimilaire à la Grande-Bretagne, reconnue comme ayant l’un des plus hauts taux de caméras au monde. C’est sûr que ça peut être utile pour les enquêtes policières ou pour prévenir certaines incivilités, mais ça entretient aussi une culture d’anxiété, alors que le niveau de criminalité est en diminution constante», précise-t-il. Pour sa part, Christian Bourdeau professeur à l’École nationale d’administration publique, se demande si nous n’assistons pas «à la mise en place graduelle d’une infrastructure de “surveillance totale” des lieux publics? Comment surveiller et encadrer le déploiement de caméras de surveillance toujours plus nombreuses, intelli­gentes et interconnectées pour éviter les dérives pos­sibles?»  Le seul moyen serait sans doute de resserrer les règles et de prendre des sanctions. 

Le Québec est-il devenu un état policier ?

Dans une démocratie où les gens sont libres d’afficher leurs convictions,  la question peut paraître incongrue, pourtant plusieurs militants sont inquiets. Déjà en 2015 la Ligue des Droits et Libertés, dénonçait les 7000 arrestations de masse effectuées principalement sur le territoire montréalais ce qui a entraîné l’ONU à se pencher sur le sujet et à produire deux rapports critiques publiés par le Comité des droits de l’Homme des Nations unies.amnesty-liberte_expression-hi

Francis Villeneuve, de l’Association des juristes progressistes, rappelle également que ces dernières années plusieurs règlements abusifs ont été adoptés par le législateur pour  justifier des arrestations et brimer le droit de manifester. «Heureusement, la Cour supérieure a déclaré à la fin de 2015 que l’article 500.1 du Code de la sécurité routière, interdisant de manifester de manière à entraver la circulation, est invalide et contraire aux libertés d’expression et de réunion pacifique. Quant au règlement P-6, qui oblige notamment de donner son itinéraire à l’avance, on a bon espoir qu’il soit jugé inconstitutionnel en Cour supérieure», a-t-il conclu.  L’usage excessif de la force policière lors des arrestations musclées inquiète également La ligue des droits et libertés. Le journaliste Mathias Marchal  rapporte en effet que cet organisme «a recensé 55 événements de ce type depuis 4 ans. Ces arrestations avec usage excessif de la force ont abouti dans 83 % des cas à un retrait des accusations ou à des acquittements quelques années plus tard, ce qui fait dire aux manifestants visés qu’ils font l’objet de profilage politique».

Vers un monde nouveau

Références :

1 commentaire

Classé dans Uncategorized

Trainspotting débarque enfin à Montréal

Sophie Doucet

Sophie Doucet

Le Théâtre Prospero accueille pour la première fois à Montréal Trainspotting, inspiré du film de Danny Boyle dans une mise en scène de Marie-Hélène Gendreau. Traduite en québécois par Wajdi Mouawad, cette pièce a été présentée pour la première fois en 2013 au Théâtre Premier Acte de Québec, puis au Théâtre de La Bordée. Après avoir reçu trois prix aux Prix d’excellence des arts et de la culture en 2013 la troupe de Québec débarque enfin à Montréal.

La traduction québécoise permet au public de se rapprocher pleinement des personnages malgré un langage parfois cru mais direct : – «On est gouvernés par des trous du cul pourris du câlisse. Pis tu sais-tu qu’est-ce que ça fait de nous ça ? Ça fait de nous des minables ! Les plus minables des minables. […] J’haïs pas les Anglais. Ils font c’qu’ils peuvent avec ce qu’y’ont. C’est les Écossais que j’haïs. C’est nous que j’haïs.»

prospero

                Marie-Hélène Gendreau

  Marie-Hélène          Gendreau

Pour Marie-Hélène Gendreau il existe en effet des liens entre l’Écosse et le Québec. Selon elle «les jeunes Écossais cherchent leur identité par rapport à l’Angleterre. Nous autres on a ça aussi, un besoin de s’identifier comme Québécois, par notre langue, par nos différences d’intérêts culturels par moments.» Lucien Ratio, qui interprète le personnage de Mark Renton, icône culte d’une certaine jeunesse écossaise en détresse dans les années 90 approuve car pour lui  il «existe une certaine filiation» entre l’Écosse et le Québec. «On est lié par l’histoire» précise-t-il.

Des clones de Mark Renton, il en existe en effet dans notre société. Des jeunes junkies désabusés qui vivent comme si chaque jour était leur dernier. C’est le cas d’Alison cette toxicomane paumée et attachante, interprétée par Claude Breton-Potvin, qui traîne partout ce mal de vivre qui la conduira au bord de l’abime. Dans Transpotting les interprètes nous font pénétrer dans un univers glauque, dérangeant, inconfortable mais incarné par des interprètes qui savent faire ressortir toute la détresse de l’âme humaine. Dans la peau de Tommy, Begbie, et de Sick Boy, Jean-Pierre Cloutier, Charles-Étienne Beaulne et Martin Boily témoignent de l’amitié qui unit ce groupe de jeunes plongés dans l’enfer de la drogue, mais qui  s’interrogent malgré tout sur leur propre déchéance. Cette pièce intense à ne pas manquer est présentée au Théâtre Prospero jusqu’au 14 mai.

26 avril

Les personnes qui le souhaitent peuvent contribuer en donnant un peu d’argent qui permettra d’offrir des billets à des personnes issues de milieux défavorisés, ou à des gens aux prises avec des problèmes de toxicomanie

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

Philippe Couillard doublera son salaire et celui de ses ministres !

Sophie Doucet

Sophie Doucet

Le premier ministre Couillard a annoncé en point de presse qu’il allait doubler son salaire et celui de ses ministres. Pour M. Couillard «Il est temps que les élus soient reconnus et payés à leur juste valeur». Depuis l’automne, le gouvernement réfléchissait à une façon d’augmenter le salaire versé au premier ministre, celui de ses ministres et des députés de l’assemblée Nationale. « Il n’y a rien de nouveau la-dedans » a t-il précisé.

En effet, depuis le mois de novembre des rumeurs circulaient à l’effet que M. Couillard envisageait d’augmenter son salaire de 196 808$ à 272 020$, celui de ses ministres de 154 326$ à 217 616$ ; et celui des députés de 118 686$ à 136 686$, mais le projet avait suscité la grogne dans la population.

CouillarjpgPour le porte-parole du Ministère des Finances du Québec, M. Rock Poisson, le nouveau salaire de 393 616$ attribué à M. Couillard, « est tout à fait correct ainsi que celui des ministres qui passe de 154 326$ à 308 62$». Pour le chef de l’opposition officielle, Pierre-Karl Péladeau, cette proposition est tout à fait innaceptable», de même François Legault, a déploré le fait que « cette augmentation ministérielle sera puisée à même le salaire des députés de l’opposition, qui voient leurs émolutions amputées de 50%». Il a été impossible d’obtenir les commentaires de Madame David actuellement en retraite fermée en Abitibi. Par contre le chef d’Option Nationale, Sol Zanetti, a déclaré que ces augmentations salariales étaient difficilement concevables en pleine période d’austérité.

Le porte-parole du Ministère des Finances du Québec, M. Rock Poisson, vous souhaite un joyeux poisson d’avril

pa

3 Commentaires

Classé dans Uncategorized

Attentats de Cologne : les réfugiés victimes des médias

Sophie Doucet

Sophie Doucet

L’enquête sur les agressions de Cologne progresse et démontre qu’elles n’impliquaient pas les migrants et que la majorité des agressions n’étaient pas à caractère sexuel. Selon la RTBF : «sur les 58 suspects, seuls trois d’entre eux sont originaires d’un pays en guerre: deux Syriens et un Irakien. Les 55 autres sont pour la plupart Algériens et Marocains et ne seraient pas arrivés récemment en Allemagne. Trois Allemands figurent aussi parmi les personnes arrêtées. Ces chiffres ont été fournis par le procureur de Cologne dans une interview à Die Welt, l’un des plus gros quotidiens du pays.

cologne1

Pas des réfugiés

On peut parler d’un fameux revirement de situation. Des sources anonymes de la police avaient dit, début janvier dans les médias, que la plupart des agresseurs étaient des réfugiés syriens. Mais après avoir interrogé près de 300 personne et visionné 590 heures de vidéos, il s’avère que ce n’est pas le cas.

La majorité des agressions n’étaient pas à caractère sexuel

Et ce n’est pas tout. Le second rebondissement dans cette affaire est que la majorité des agressions du soir du Nouvel An n’étaient pas à caractère sexuel.

Sur 1054 plaintes, 454 concernent des agressions sexuelles. Cela reste énorme, mais les 600 autres plaintes concernent des vols. Une réalité très différente de celle décrite par certaines sources policières dans les médias il y a un mois. Elles affirmaient que les auteurs voulaient surtout s’en prendre sexuellement aux passantes et pas les voler.»

cologne

2 Commentaires

Classé dans Uncategorized