Archives de Tag: Sidney Ribaux

Le pipeline Énergie Est de TransCanada est condamné à ne pas voir le jour

Félix Dubé-Nguyen Jr.

Félix Dubé-Nguyen Jr.

 Alors que l’ONU condamne le Canada et le Québec pour leur politique énergétique, le projet d’oléoduc Keystone XL (TransCanada) tarde à être autorisé aux États-Unis et celui de Northern Gateway (Enbridge) est bloqué en Colombie-Britannique.  Les deux projets d’oléoducs québécois restent donc  les seules options permettant d’envisager l’exportation nécessaire à la croissance de l’industrie des sables bitumineux.

Face à ce non sens environnemental, le projet de pipeline québécois comme celui d’Énergie Est à Cacouna interpelle Christiana Figueres responsable du dossier climatique à l’ONU.  Selon  Madame  Figueres  «Il y a assez d’analyses qui démontrent les risques de poursuivre les investissements dans les énergies fossiles, a-t-elle rappelé. Vous devez donc décider si vous voulez vous situer du bon côté de l’Histoire et du bon côté de la logique économie.» «Qu’il s’agisse du Canada ou de toute autre juridiction, la situation est la même. La tendance lourde à l’échelle de la planète consiste à se diriger vers une économie à faible emprunte carbone. Cette transition est irréversible»

cac5

Cacouna: l’endroit choisit comme terminal pétrolier

Alors que le gouvernement Couillard a approuvé des forages au cœur d’une pouponnière de bélugas dans l’estuaire du Saint-Laurent «pour des raisons inexpliquées» et sans avis scientifique forme, la Résistance s’organise. Le port de Gros-Cacouna est en effet reconnu comme la pouponnière des bélugas du Saint-Laurent les scientifiques s’inquiètent de l’impact du projet sur ces poupulations vulnérables. Pour plusieurs observateurs comme Sidney Ribaux le projet Cofondateur et coordonnateur général d’Équiterre, le projet est condamné d’avance. Sidney Ribaux qui préside la Maison du développement durable a contribué aux efforts de coalitions citoyennes pour le financement du transport en commun et de la ratification du protocole de Kyoto par le Canada, en plus d’avoir contribué à développer un programme national d’efficacité énergétique destiné aux personnes à faible revenu.

bel

syd

Vous n’avez peut-être pas regardé les nouvelles ce weekend de l’Action de grâce; il faisait tellement beau, je vous comprends! Il s’est pourtant passé quelque chose de vraiment inspirant, un événement qui marquera l’histoire environnementale québécoise. Samedi passé, 2500 personnes se sont rassemblées à Cacouna pour manifester contre le projet de pipeline Énergie Est de TransCanada et plus particulièrement contre le port pétrolier qu’on prévoit installer dans cette petite municipalité du bas du fleuve.  Le port serait d’une longueur de 700 mètres et serait situé dans la pouponnière des bélugas du Saint-Laurent dont la faible population inquiète les scientifiques.

cacou

Photo: Nicolas Falcimaigne

La marche a attiré mon attention pour trois raisons.

Premièrement, la population de Cacouna est de 1800 âmes. Le village se trouve à 450 km de Montréal, donc à 450 km du Plateau Mont-Royal. On ne pourra pas dire que ce sont encore les gauchistes et artistes du Plateau qui manifestaient! Par ailleurs, une manifestation de 2500 personnes dans un village, je n’ai jamais vu ca, du moins au Québec. Deuxièmement, la marche était une initiative citoyenne. Les groupes comme Greenpeace et Équiterre ont soutenu l’initiative, mais sans plus.  Amener du monde dans la rue (ou, dans le cas qui nous concerne, littéralement dans les champs) est un exploit sans l’infrastructure de communication d’un grand syndicat ou d’un Greenpeace. Le faire, en plus, à Cacouna, est un signe de toute l’importance qu’accordent les citoyens à cet enjeu.

cac4

Projection du futur terminal pétrolier de Cacouna

Troisièmement, des représentants d’au moins quatre partis politiques étaient présents: le NPD, le Bloc, le Parti québécois et Québec Solidaire. Outre ce dernier, il s’agit d’un virage important pour ces formations. Pour la première fois, des partis politiques majeurs s’opposent au projet de TransCanada. À l’égard des prochaines élections fédérales, cela aura un impact certain.  La pression sera forte sur les autres partis fédéraux dont les Libéraux et les Conservateurs qui devront se positionner.

À mon humble avis, le mouvement d’opposition au projet d’Énergie Est vient de franchir un point de bascule. Ce dossier vient de devenir l’un des principaux enjeux environnementaux du moment et des deux prochaines années.

Au-delà des enjeux prioritaires, certains dossiers définissent l’appartenance des groupes et partis politiques à un camp ou à l’autre. Le protocole de Kyoto était ainsi devenu un symbole: on ne pouvait pas être pour la protection de l’environnement sans être pour Kyoto. La question du développement des gaz de schiste s’est aussi hissée à ce rang: être favorable à leur développement est devenu incompatible avec une vision d’un Québec responsable écologiquement. La manifestation de Cacouna contre le projet Énergie Est me laisse croire que ce pipeline deviendra lui aussi un enjeu du même ordre. Nous sommes de plus en plus nombreux à penser que ce pipeline ne passera pas. Je lève mon chapeau aux citoyens qui ont organisé cette marche ainsi qu’aux groupes qui ont soulevé les premiers l’enjeu des bélugas et du port pétrolier: WWF, la Fondation David Suzuki, le Centre québécois du droit de l’environnement, Nature Québec et la Société pour la nature et les parcs.

Le pipeline Énergie Est de TransCanada c’est:

  • une infrastructure indispensable au développement des sables bitumineux qui émet trois fois plus de gaz à effet de serre que le pétrole conventionnel;
  • une augmentation de 32 millions de tonnes de gaz à effet de serre par année (à titre comparatif, les émissions totales du Québec sont de l’ordre de 78 millions de tonnes);
  • des risques accrus pour les écosystèmes et les communautés qu’il traverserait sur 4500 km;
  • une menace extrême pour les bélugas du St-Laurent et autres mammifères marins au Québec, au Nouveau-Brunswick et ailleurs.
  • Source : Journal Métro

Pour signez la pétition contre le projet Énergie Est cliques ici 

Références :

http://www.ledevoir.com/environnement/actualites-sur-l-environnement/419594/la-responsable-du-dossier-climat-a-l-onu-met-en-garde-le-quebec-et-le-canada

http://www.ledevoir.com/environnement/actualites-sur-l-environnement/421055/non-a-cacouna

http://ici.radio-canada.ca/regions/est-quebec/2014/06/18/008-cacouna-transcanada-energie-est.shtml

http://baleinesendirect.org/blogue/actualites-dici-et-dailleurs/projet-de-port-petrolier-a-cacouna-un-danger-pour-les-belugas/

0 22 avril 2012  fin de la manif la main

Publicités

4 Commentaires

Classé dans Uncategorized

Babillard janvier 2013

liberte-egalite-verite

Manifestation contre le plan nord 

Vendredi 8 février 

Square victoria, Montreal, Quebec

***A l’occasion du Salon des ressources naturelles au Palais des congrès de Montréal***

En avril dernier, les capitalistes de la Chambre de commerce de Montréal organisaient une grande foire à la destruction des territoires nordiques, le Salon du Plan Nord. Sans beaucoup de style, ils remettent ça cette année, sous le slogan « retrouvez le Salon des ressources naturelles ». Les pilleurs se rassemblent. Commandités en grand par les minières (Osisko) et les pétrolières des sables bitumineux (E…nbridge), ils préparent l’assimilation des communautés autochtones dans leur schéma industriel et la destruction des espaces sauvages à grande échelle. Les femmes InnuEs se sont levées l’année dernière et ont marché plus de 1000 kilomètres de la Côte-Nord à Montréal pour dire non à cette exploitation. Les InnuEs ne sont pas inactivEs depuis : blocages routiers, grèves de la faim, paralysie des chantiers furent fréquents en 2012. Plusieurs groupes autochtones les appuient et sont eux aussi en résistance contre ce plan monstrueux de dévastation du territoire!

Mado

Peu importe que l’argent aille dans les coffres de l’État québécois, canadien ou des transnationales, ce développement du nord nous menace en tant que parties du vivant. Alors que les environnementalistes répètent leurs tentatives de développement alternatif, de développement durable, de capitalisme renouvelable, nous brisons les limites du monde qui nous est imposé. Nous voulons interrompre le processus colonisateur et civilisateur qui existe depuis l’arrivée des premiers conquérants européens et qui s’accélère depuis. En solidarité avec toutes les communautés en résistance au modèle de développement qui leur est imposé, au Nord comme au Sud, avec les peuples autochtones qui ont choisi de s’y opposer, des InnuEs du Nitassinan, aux opposantEs CriEs ainsi qu’à toutes/tous les membres en combat des autres nations. Avec eux/elles, pour notre terre, nous serons dans la rue pour perturber leur salon le 8 février!

PARCE QUE LE GOUVERNEMENT A CHANGÉ MAIS PAS L’ÉTAT COLONIALISTE

PARCE QU’EN DÉTRUISANT LE VIVANT, NOUS NOUS DÉTRUISONS NOUS-MÊMES,

BLOQUONS LE DÉVELOPPEMENT DU NORD!

_____________________________________________________________

À propos de la gratuité scolaire

grat

Un autre rêve qui va s’envoler ?

_____________________________________________________________________________________________

 Assemblée populaire autonome de Laval!

 Laval

 Des citoyenNEs ont choisi de donner suite au Forum social en organisant cette première assemblée.

Samedi le 2 février 2013 13h à 15h3 Au Centre communautaire St-Louis-de-Montfort

25 rue St Louis

_________________________________________________________________________________________________

Cycle de conférences du Collectif scientifique sur la question du gaz de schiste au Québec

Mercredi 30 janvier, 18h00 à 20h30 collectif-scientifique-gaz-de-schiste.com

CollectifScientifiqeGazSchiste

Huitième conférence 

Gaz et pétrole : éléments d’une problématique énergétique globale au Québec

 Conférenciers: Normand Mousseau, Titulaire de la Chaire de recherche du Canada en physique numérique de matériaux complexes, Département de Physique, Université de Montréal. Auteur des ouvrages Au bout du pétroleLa révolution du gaz de schisteL’avenir du Québec passe par l’indépendance énergétique, Le défi des ressources minières.

Les ressources pétrolières au Québec: mythes, réalités, enjeux

 Marc Durand, Doct-ing. en géologie appliquée, Professeur retraité, Sciences de la Terre et de l’atmosphère, UQAM Les risques et enjeux de l’exploitation du pétrole de roche-mère d’Anticosti

Bernard Saulnier, Ing.-Chercheur à l’Institut de Recherche d’Hydro-Québec (1977-2006). Co-auteur de L’éolien au coeur de l’incontournable révolution énergétique (Multi mondes, 2009)

Réné

 Pétrole, grenouilles et bœufs : un regard sur les marchés pétroliers

Salle des Boiseries – J-2805 Pavillon Judith-Jasmin – 405, rue Sainte-Catherine Est

Université du Québec à Montréal Entrée libre Conférence organisée en collaboration avec le Centre de recherche en éducation et formation relatives à l’environnement et à l’écocitoyenneté, la Faculté des sciences de l’éducation et l’Institut des sciences de l’environnement de l’Université du Québec à Montréalé.  Pour information: info@collectif-scientifique-gaz-de-schiste.com

_____________________________________________________________________________________________________

Les États-Unis ont sur le point d’offrir au monde un cadeau empoisonné : le premier saumon génétiquement modifié qui pourrait décimer les saumons sauvages et menacer notre santé. Mais nous pouvons encore agir avant de retrouver ce poisson mutant dans nos assiettes.

Les saumons transgéniques un cadeau de l'oncle Sam

Les saumons transgéniques un cadeau de l’oncle Sam

Ce nouveau saumon génétiquement modifié grandit deux fois plus vite que les saumons naturels et aucun scientifique ne connaît les conséquences à long terme de sa consommation sur la santé. Pourtant, la FDA américaine (Food and Drug Administration) s’apprête à le déclarer propre à la consommation sur la base de recherches financées par l’entreprise qui a fait naître cette créature ! Heureusement, la législation américaine contraint le gouvernement à consulter l’opinion publique avant de prendre sa décision. Les consommateurs, les défenseurs de l’environnement et les pêcheurs sont de plus en plus nombreux à appeler le gouvernement à rejeter cette folie. Pour qu’ils gagnent, le monde entier doit se faire entendre des autorités américaines.

La consultation se tient en ce moment même. Ne ratons pas cette occasion de renvoyer ce poisson mutant loin de nos assiettes. Signez ici pour arrêter l’invasion de ce « poisson Frankenstein » et parlez-en autour de vous. Quand nous aurons recueilli un million de signatures, nous ajouterons notre appel à la consultation publique: http://www.avaaz.org/fr/stoppez_le_poisson_mutant/?bhAJbbb&v=21138
_____________________________________________________________________________________________________

Les indignés de Dunkerque nous ont fait parvenir ce communiqué.

Les indignés de Dunkerque tiennent à préciser qu’ils ne sont pas les auteurs du communiqué du Front Révolutionnaire des Indépendants de la Culture (FRIC), que cette organisation nous fait parvenir par Anne O’nim.  Nous choisissons de le diffuser en raison de la pertinence de leurs propos, après avis favorable de notre service juridique, et de notre Conseil des Singes.

Communiqué du Fric

Un texte inspirant pour notre ministre de la Culture du Québec M. Maka Kotto ____________________________________________________________________________________________________

Taxons les Pauvres pour donner aux riches. Car les riches font rêver les pauvres 

Les indignés parisiens

Les indignés parisiens

nous-sommes-legions de plumes rouges________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Theresa Spence  Grande Chef de la nation Attawapiskat poursuit sa grève de la faim entamée depuis le 23 décembre.  Elle attend toujours de rencontrer le premier ministre Stephen Harper. Soulèvement populaire en Solidarité avec les Premières Nations et pour souligner l’importance de la Reconnaissance du Patrimoine.

Rendez-vous à la cathédrale Rimouski : vendredi le 11 janvier 2013, 20h00 en solidarité avec les premières nations

1. Ouverture de la soirée
2. Présentation des 11 Premières Nations.
3. Témoignages libres sur 11 grands mouvements historiques pour la Justice Sociale.
4. Chants et prestations artistiques.
4.1 Une Colombe interprété par Virginie
4.2 Freedom Reigns de Jason Upton interprété par Jérôme Michel
4.3 Conquest of Paradise de Vangelis interprété par le Coeurs des Familles

Toute la population est invitée! GRATUIT ET OUVERT À TOUS!

Theresa Spence

La chef autochtone d’Attawapiskat, Theresa Spence, continue de recevoir des appuis d’un peu partout. Des représentants de Québec solidaire lui ont offert son appui.

11 janvier

Ce vendredi le 11 janvier 2013, tenons-nous solidaires avec la Chef Theresa Spence et toutes les premières nations du Canada. Il s’agit de la portion la moins considérée de toute la population Canadienne, qui ironiquement mènent seuls le combat pour protéger nos terres. Ou peut-être cela relève-t-il de la simple logique, puisque ces peuples habitent après tout ce territoire depuis plus de 50 000 ans. Leur attachement et leur relation à ces terres en sont par conséquent d’autant plus profonds.

Cela dit, il est PLUS QUE TEMPS que le peuple Canadien non-autochtone se réveille et commence à sortir de son engourdissement apathique. C’est l’inaction qui détruit ce pays. C’est l’apathie et le désintérêt des masses populaires Canadiennes qui laissent libre court à la destruction entière de cette grande nation qu’est le Canada.

En tant que CANADIENS tout comme QUÉBÉCOIS, il est maintenant temps de se tenir debout ensemble tel un seul corps. Levons-nous aujourd’hui avec les peuples des premières nations. Soyons à leurs côtés les guerriers de la solidarité qui défenderont nos terres.

Ce vendredi, apportez pancartes et tambours et venez démontrer votre indignation PACIFIQUEMENT et SANS VIOLENCE, mais avec force et clarté.

Reprenons le contrôle de ce pays et mettons terme à ce gouvernement hors de contrôle. Rassemblez votre famille et vos amis, passez le mot. C’est notre devoir à tous.

La chef autochtone d'Attawapiskat, Theresa Spence, continue de recevoir des appuis d'un peu partout.

Les appuis s’accumulent en faveur de la Grande Chef Spence

_________________________

Apportez vos appareils photos et caméras, des tambours, des pancartes et autres pour montrer votre solidarité avec Chef Theresa Spence et le mouvement Idle No More!!!

** ATTENTION À TOUS / ATTENTION EVERYONE! ** Voici l’horaire et l’itinéraire tant attendu pour la manifestation de Québec! Je tiens à vous le rappeler que c’est une manifestation pacifique – tout le monde est bienvenu! La manifestation sera pacifique et escortée par la police.
1) Nous nous rendrons au Carré d’Youville à 12h pour des cérémonies menées par des membres des Premières Nations.
2) À 13h15 nous marcherons vers le Parlement.
3) À 13h30 nous aurons d’autres cérémonies, chants et round dance. Nous inviterons ici ceux et celles qui désireront faire un discours ou dire quelques mots de la faire.
4) Nous prévoyons la fin de la manifestation vers 15h.
Nous avons également invité les médias et des membres des groupes environnementaux de la ville de Québec. En éspérant vous voir en très grand nombre! 🙂

_______________________________________________________________________________________________

Les Indignés du Québec sont inquiets car de plus en plus de conseils municipaux québécois font appel aux policiers pour faire expulser des citoyens qui exigent des comptes de leurs élus.  Dans le contexte de la commission Charbonneau, on doit sérieusement se demander si les maires doivent encore avoir cet avantage pour faire taire les citoyens. Cela pose une question d’éthique ainsi qu’une question plus fondamentale: y a t’il encore une séparation des pouvoirs ?

Cliquez sur l'image pour voir la vidéo

Cliquez sur l’image pour voir la vidéo

Équiterre dresse un bilan de l’Année 2012

avec ses  principaux porte-paroles, Sidney Ribaux, Isabelle St-Germain et Steven Guilbeault, qui vous feront découvrir nos moments marquants de 2012 et les dossiers à surveiller pour la prochaine année

marineau

Nous sommes les 99%

Cliquez sur l'image pour voir le film

Cliquez sur l’image pour voir le film

Les Pitounes chantent Gérald Godin. Cliquez sur l’image pour les entendre

1 commentaire

Classé dans Uncategorized