Archives de Tag: répression

Un film qui dénonce les violences policières dans la France des gilets jaunes.

Ce film dénonce les graves dérives autoritaires du gouvernement Macron dans la crise des Gilets Jaunes.  Un film qui appelle à manifester le 29 Juin à Paris, en hommage aux blessés du mouvement des Gilets Jaunes, et contre la répression policière, pour l’interdiction du LBD 40, pour l’amnistie des prisonniers, l’annulation des amendes et au droit à manifester.

Un film collectif créé par Christian Grandman, Pascal Montagna, Guillaume Bataillon, Eric Tachin, Pierre Thomas, Delphine Maury, Pepita Car, Marie Eynard, avec la participation de Lisa Le Texier, Emmanuelle Guattari, Sheila O’Connor, Alexandra Pic, China Moses, Yvan Le Bolloc’h, Xavier Mussel, Swann Arlaud, Bruno Gaccio, Matthieu Ponchel et Emmanuel Leduc.

Publicités

1 commentaire

Classé dans Francophonie, Gilets jaunes, Indignés

Macron achète pour 22 millions d’euros de grenades

À l’heure où le gouvernement Macron sème la terreur avec des armes de répression indignes d’une grande démocratie, le ministère de l’Intérieur a acheté pour 22 millions d’€ de «grenades de maintien de l’ordre» destinées aux forces de police. Ce gouvernement a également commandé 450 nouveaux fusils « super Flash-Balls », avec un barillet, qui permet de tirer six cartouches en quelques secondes, sans compter la douzaine de véhicules blindés (chars d’assaut) pour maintenir «la loi et l’ordre». Ce même gouvernement a également accordé une forte augmentation de salaire aux forces du désordre.

Alors que M. Macron et sa clique tentent un simulacre de rapprochement avec les gilets jaunes ils commandent du même coup, encore plus d’armes pour réprimer les manifestants qui se font massacrer, arrêter, gazer, comme au plus beaux jours de Vichy.

Ce gouvernement n’a plus la légitimité pour gouverner et la communauté internationale doit réagir en contactant les instances démocratiques internationales :

Coordonnées:

  1. Louise Mushikiwabo, Secrétaire générale de la Francophonie https://www.francophonie.org/Contacts.html
  2.  Amnesty International https://www.amnesty.org/fr/

Au Canada:

  1. Amnesty Canada  accueil@amnistie.ca
  2. Justin Trudeau, premier ministre du Canada justin.trudeau@parl.gc.ca
  3. François Legault, premier ministre du Québec Legault.ASSO@assnat.qc.ca
  4. Ambassade de France à Ottawa politique@ambafrance-ca.org

Références: 

  1. Macron commande en panique des centaines de fusils « multi-coups »..
  2. Prévoyant, le gouvernement commande des grenades lacrymo pour 4 ans

  3. Gilets jaunes : à quoi servent les blindés de la gendarmerie face aux manifestants ?

Poster un commentaire

Classé dans Francophonie, Gilets jaunes, Indignés

La France sombre dans le totalitarisme et la répression

Les zombiesLe Président Hollande et sa clique semblent prêts à tout pour se maintenir au pouvoir : – censure de la presse, répression politique et sociale, instauration d’un état policier.

Portrait de la répression :

Des manifestants et des journalistes ont été obligés d’effacer leurs photos par la police pour ne pas diffuser des images de répression et de violences policières.

démocratie

À Saint-Malo onze enfants ont été blessés après l’évacuation musclée du collège Surcouf
Intervention musclée de la police à Saint-Malo ce jeudi pour évacuer l’entrée du collège Surcouf, occupée par des élèves, des parents et des enseignants, qui menaient une action depuis le matin, pour manifester leur opposition à la décision de fermeture de l’établissement à la rentrée 2017.

Surcouf

A Rennes, la police charge sur des manifestants en voiture, plusieurs blessés
«quatre à cinq véhicules de police ont foncé vers la foule […] Les policiers ont ouvert les vitres des véhicules pour vaporiser au passage de grandes quantités de gaz lacrymogène sur les manifestants. Ils ne se sont arrêtés qu’après avoir traversé le groupe.»

AFP

Cliquez sur l’image

[REPORTAGE] Loi travail. La mobilisation trouve un nouvel élan

Loi travail

mouton

 

zombies

Cliquez sur l’image

7 Commentaires

Classé dans Uncategorized

Les indignés de France feront ils tomber le gouvernement ?

libres99Les médias québécois demeurent muets alors que 1,2 million d’indignés occupent les principales villes de France.  Depuis la fin mars la grogne s’amplifie et la répression s’intensifie contre ceux et celles qui s’opposent à la loi travail.

violence policiere

Cette mobilisation est également marquée par des grèves dans les transports (SNCF, Air France…), à la tour Eiffel, chez EDF, dans la fonction publique, dans les organes de presse les  lycées et les universités. Les indignés de France feront ils tomber le gouvernement néolibéral de François Hollande ?  millions

Suivez-nous sur Facebook

convergence

Plus d’info ici 

31 mars

travail

eteignez-votre-tele-et-rejoignez-les-indignez-du-quebec

6 Commentaires

Classé dans Uncategorized

Les Tunisiennes ne peuvent plus voyager sans l’autorisation de leur mari

Rose Flamant

Rose Flamant

Les temps changent en Tunisie. Aujourd‘hui  pour sortir du pays, les femmes doivent fournir une autorisation signée par un tuteur masculin. Les Tunisiennes ne peuvent plus voyager sereinement, révèle le site Baya. De nouvelles instructions parvenues aux aéroports stipulent que les femmes de moins de 35 ans ne peuvent plus quitter le pays sans une autorisation de sortie du territoire signée par leur mari, leur père ou leur tuteur. Un temps démenties par les sites d’information tunisiens, ces restrictions ont été confirmées par le directeur de la police des frontières, joint par Baya. Elles ne s’appliqueraient qu’à certaines destinations, précise l’article: Algérie, Maroc, Jordanie, Egypte, Libye, Turquie ou encore la Syrie.

femme-tunisienne-drapeau-sociétéCette nouvelle disposition serait justifiée par la menace sécuritaire, indique le site. Il s’agirait en effet de freiner le trafic de jeunes filles tunisiennes envoyées au Liban pour y être prostituées ou recrutées pour satisfaire les besoins sexuels des combattants islamistes syriens, explique l’article.

Le personnel d’aéroport interrogé par Baya refuse de s’exprimer sur ce sujet. Une agente accepte toutefois de témoigner sous couvert d’anonymat. Elle affirme à Baya que les douaniers jugent «à la tête du client», ou plutôt de la cliente: «Ce n’est pas officiel, mais vrai, tout dépend de la femme, son état, si elle est “propre“ et “correcte“, elle n’aura aucun problème pour voyager.» Pourtant, elles sont plusieurs à se plaindre de difficultés à l’embarquement, retrace Baya. La blogueuse Jolanare relate son expérience à la douane et souligne que ce sont surtout les jeunes femmes célibataires qui sont visées. Un père de famille raconte qu’il a dû fournir une autorisation pour ses filles majeures qui voyageaient avec lui. La liberté de circulation des femmes tunisiennes est en danger et il est urgent de mobiliser

Source: MBC Times

nous sommes un

 

 

1 commentaire

Classé dans Uncategorized

Printemps érable 2015 : la police arrête 274 étudiants

Charles de Lorimier

Charles de Lorimier

Le gouvernement autoritaire de Philippe Couillard continue la répression contre les étudiants.  En effet la police de Québec vient de procéder à 274 arrestations.  C’est davantage qu’au printemps 2012 pour une seule soirée.

-Québec-   Les manifestants ont déploré des interventions musclées, mais les policiers disent suivre les mêmes procédures lors de toutes les manifestations : ils exigent de connaître l’itinéraire du rassemblement, sans quoi la manifestation est déclarée illégale. « Quand la manifestation a débuté, on n’avait toujours pas de collaboration de la part des responsables. On a donné plusieurs avis. Par la suite, il faut que les infractions commises cessent. Le moyen, c’est soit de collaborer, soit il y a des arrestations », explique Christine Lebrasseur, porte-parole du Service de police de la Ville de Québec (SPVQ). La police confirme qu’au moins une personne a été blessée. Elle a été mordue par un chien policier. L’animal aurait agir par « mesure de protection » lorsque la personne a tenté de « foncer » sur un policier, raconte Christine Lebrasseur. Les ambulanciers affirment de leur côté avoir transporté deux blessés à l’hôpital.

amnesty-liberte_expression-hi
La plupart des manifestants ont reçu une amende de 220 $ en vertu du règlement municipal qui interdit de participer à une manifestation illégale sur le domaine public. La porte-parole de la police de Québec affirme que les personnes interpellées savaient à quoi s’attendre. « Lorsqu’on avise qu’il y aura des interventions policières, les gens ont le choix de rester ou de quitter. En 2012, on peut présumer que les gens décidaient de quitter », souligne Christine Lebrasseur. Au printemps 2012, 571 constats d’infraction avaient été distribués au cours de 200 manifestations. Au plus fort du mouvement étudiant, 176 manifestants avaient été arrêtés en une seule soirée à Québec. Dans la plupart des manifestations de 2012, la police avait choisi de remettre des constats de 494 $ pour avoir entravé la circulation en vertu du Code de la sécurité routière.

L’Association pour une solidarité syndicale étudiante (ASSE) organise une autre manifestation en fin d’après-midi demain à Québec pour souligner le dépôt du budget provincial.

ns

Source : Radio Canada

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

Ciné sélection de mars 2013

Nous sommes les 99 pourcent Pour fêter l’arrivée prochaine du printemps, les Indignés du Québec ont sélectionné pour vous quelques vidéos qui traitent essentiellement de la montée de la violence et de la répression dans notre société.  Le premier reportage a été réalisé le 5 mars dernier à Montréal.  Il rapporte des images vraiment inquiétantes sur l’état de la liberté d’expression en Amérique francophone.

Bon visionnement.

5 mars 2013

Le second reportage demeure dans la même veine et il vous présente des gens de toutes les classes de la société qui témoignent de la répression insidieuse qui s’est installée dans notre société.  Des gens venus du Québec et d’ailleurs sur la terre portent une réflexion sur l’état de la démocratie et  s’inquiètent de la situation en tisssant des liens entre le printemps érable et celui de l’An II du printemps érable.

dérives

Suite à ce film une pétition a été initiée sur Internet afin d’exiger une Commission d’enquête publique  sur la violence policière. À ce sujet voici  le témoignage d’une maman qui exige Commission d’enquête publique: « Triste anniversaire aujourd’hui. Il y a un an tout juste, mon fils partait le matin pour se rendre à une manifestation étudiante. Je lui ai dit « Bonne manif mon grand », ça ne m’est même pas passé par l’esprit de de lui dire « sois prudent ». Il est parti. Je n’ai même pas surveillé les nouvelles pendant la journée. Je ne voyais aucun danger. Il m’a téléphoné en fin de PM ; « M’man, peux-tu venir me chercher svp, je suis un peu blessé ». Un peu avait-il dit, oui, le visage tuméfié par des coups de boucliers, oui, coups de bouclier au visage. Au visage !!!!! Ça m’a mis en état de choc, je crois. Il avait aussi au ventre et à la poitrine, les traces d’une quinzaine de coups de matraque. Pas un ou deux, une quinzaine !!! Il avait été en première ligne, c’est ce qui lui a valu cette avalanche de coups. Je n’en revenais pas, je ne pouvais pas croire, je ne comprenais pas. Que c’était-il donc passé ??!! J’avais les larmes aux yeux, la gorge serrée, je ne savais ni où ni comment trouver de l’info sur ce qui s’était passé… et puis j’ai trouvé sur youtube les images d’horreur de cette manif-là. Ce 7 mars 2012, absolument personne ne portait de lunettes de protection. Aucun masque. Les seuls foulards que les manifestants avaient étaient ceux qu’on porte normalement au début de mars.

pAULINE

À l’évidence, personne n’imaginait la violence qui allait leur tomber dessus. Sur un de ces vidéos, j’ai vu mon fils être frappé au visage. Je l’ai vu tenter de protéger une manifestante qui était près de lui. Je l’ai entendu dire au policier « Tu vois bien que j’peux pas reculer, ‘y a du monde derrière moi ! » Et le policier qui frappe… et frappe… et frappe… Chacun de ces coups, je les ai reçus moi aussi, droit au cœur. Et j’ai eu mal. Un autre manifestant a perdu un oeil ce même jour-là. Et j’ai eu mal. Mal à l’âme. Nombreux sont ceux qui ont été frappés durement, gazés, poivrés inutilement, injustement. Que de rage, d’indignation, de colère ! Un an aujourd’hui. Déjà, ce 7 mars 2012, je ne savais plus quel mot utiliser pour nommer ce degré de colère que je ressentais et que jamais auparavant je n’avais même imaginé.

26

Depuis ce 7 mars 2012, ma colère n’a fait qu’augmenter. Pas juste pour les blessures de mon fils, mais pour tous les autres qui ont demandé à être entendus, pour tous les citoyens qui ont ensuite soutenu les étudiants et qui de ce fait ont connu le même sort ; blessures physiques, blessures psychologiques, arrestations, contraventions, accusations criminelles, colère, colère, colère. Depuis ce 7 mars 2012, un an aujourd’hui, mère en colère je suis, mère solidaire je resterai. Pour le mien et pour tous les autres. Bien triste anniversaire… Maintenant, j’exige une Commission d’enquête publique sur la violence policière. Il a fallu attendre 3 ans pour la Commission Charbonneau et on voit bien maintenant à quel point c’était nécessaire. Il faut stopper aussi la dérive policière. »

amnesty-liberte_expression-hi

Rappelons-nous qu’entre 1990 et  2010, le mouvement étudiant a fait l’objet de plus de 1000 arrestations. En 2012, en 6 mois seulement, ce nombre a été multiplié par 3.  Depuis le mois de mars 2013 les arrestations se poursuivent  .Les Indignés du Québec, tout comme un en grande partie de la population québécois s’inquiètent, car le Québec dérive de plus en plus vers un état policier

État policier

Les évènements impliquant l’agente #728 ne sont que la pointe de l’iceberg.  Avec 3418 arrestations du 16 février au 3 septembre 2012, le Québec a connu la plus grande vague de répression policière de son histoire. Les méthodes employées ont été brutales, souvent excessives et inadéquates. Des centaines de témoignages  rapportent des sévices, des violences corporelles et verbales à répétition, du profilage politique et des stratégies d’intervention agressives sur des foules pacifiques. De nombreuses personnes ont été blessées et plusieurs jeunes porteront des séquelles permanentes. Des membres de médias citoyens ont également été brutalisés gratuitement. Les procédures normales de plainte en déontologie policière ne s’intéressent qu’aux actions singulières et aux cas isolés. Elles ne permettent pas de faire la lumière sur l’ensemble du système de gestion de la répression qui s’est déchaîné envers les étudiants et de questionner son recours systématique à la violence.

einsteinLa culture de l’impunité doit cesser. Il est temps de réclamer une enquête au nom de la vérité, de la justice et de la dignité humaine

blessé

En terminant les Indignés du Québec vous invitent à méditer sur cette pensée d’Albert Einstein : « La paix ne peut-être maintenue par la force.  Elle ne peut-être réalisée que par la compréhension »

liberte-egalite-verite

Dalai Lala

2 Commentaires

Classé dans Uncategorized