Archives de Tag: PQ

Cimenterie de Port-Daniel : PQ-PLQ mêmes objectifs !

La nouvelle cimenterie McInnis de Port-Daniel-Gascons en Gaspésie, générera 1,76 million de tonnes de gaz à effet de serre (GES) par année, ce qui n’inquiète en rien le premier ministre Couillard qui a déclaré assumer «totalement, totalement» ce projet initié par le gouvernement de Pauline Marois en 2014.

La cimenterie aura coûté 450 millions de plus que le montant de 1,1 milliard annoncé par le gouvernement Marois, soit une  hausse de 40 % par rapport au budget initial.

La cimenterie de Port-Daniel-Gascons aura une capacité de production annuelle de 2,2 millions de tonnes métriques de ciment destiné au marché américain. Pourtant ce marché est loin d’être acquis puisque l’État du Maine, qui partage une frontière de 420 kilomètres avec le Québec, vient d’adopter un projet de loi intitulé Maine Buy America and Build Maine Act qui force cet état à favoriser le ciment américain dans les édifices publics et autres projets financés par l’État.

Ce  projet industriel, considéré comme le plus polluant de l’histoire du Québec confirme que les gouvernements du PQ ou du PLQ poursuivent les mêmes objectifs et les mêmes politiques néolibérales!

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

Les joyeux naufrageurs!

libres99Alors qu’Alexandre Cloutier a été hué lors du deuxième débat officiel, face à son refus d’imposer l’affichage unilingue en français dans les commerces et que Jean-Francois Lisée refuse de s’excuser ou de revenir sur ses propos associant Alexandre Cloutier au prédicateur controversé Adil Charkaoui, les Indignés du Québec considèrent qu’ils doivent s’immisser dans la course à la chefferie du Parti Québécois puisque ces deux candidats jouent à merveille leur rôle de Joyeux Naufrageurs!

gilligan

7 Commentaires

Classé dans Uncategorized

Élection partielle dans Saint-Henri-Sainte-Anne; les Canadiens-Français sont vraiment des couillons…

Charles de Lorimier

Charles de Lorimier

Le premier ministre Couillard jubile, puisque lors de l’élection partielle qui s’est tenue dans Saint-Henri-Sainte-Anne, Fabre et Beauce-Sud, le Parti Libéral (PLQ) conserve ses trois sièges.

De son côté le Parti Québécois (PQ) a également conservé son siège dans René-Lévesque, sur la Côte-Nord.

Le taux de participation dans chacune des circonscriptions avoisinait les 32 %, soit 23,89 %, dans Saint-Henri-Sainte-Anne, 23,03% dans Fabre, 43,21% dans Beauce-Sud et 39,62 % dans René-Lévesque. Sept électeurs sur dix sont donc restés chez eux, au lieu d’aller voter.  %

Malgré le projet de loi 3 déposé par le ministre Pierre Moreau qui prévoit une réforme importante des régimes de retraite, malgré l’abolition des agences de la santé, les compressions dans les écoles et les universités, la modulation des tarifs des CPE. la réduction des congés parentaux, la fermeture des conservatoires en région, la fin du ministère des Relations internationales, les coupes à l’aide sociale annoncées par le gouvernement, les libéraux sont quand même été reportés au pouvoir.

Pour le premier Couillard cette élection se traduit sous la forme de « Trois belles victoires et un beau combat. Une bonne soirée pour le parti de la relance et du redressement du Québec. Une bonne soirée pour la démocratie ».

L’indiférence crasse et la division des votes 

Mais peut-on vraiment parler « d’une bonne soirée pour la démocratie » alors que 32% des électeurs ne se sont même pas déplacés pour voter? Le fait que 70% des gens ne se sont pas présentés aux bureaux de vote, ajouté à la division des votes souverainistes a permis la victoire des libéraux!

Bravo M, Couillard, et merci les Canadiens français c’est vraiment du beau travail !

complice

1 commentaire

Classé dans Uncategorized

Regards sur la campagne électorale

Les Indignés du Québec s’invitent dans la campagne électorale en vous proposant une revue des caricatures qui traduisent mieux que les sondages, l’état d’âme des électrices et des électeurs du Québec.

lib

Sans commentaires !

lawrence

Dr Thomas

couill2

PK

PKP

fardoche

franc3a7ois-et-lulu

couill

Gumby

 Radio-canada continue sa campagne de désinformation  ! Non l’autobus de QS n’était pas vide car  Gumby y était !

Gogol

foi

D’autres préfèrent s’abstenir …

eteignez-votre-tele-et-rejoignez-les-indignez-du-quebec

1 commentaire

Classé dans Uncategorized

Babillard septembre 2013

 paix

Le 21 septembre prochain, les Indignés du Québec vous invitent  à  participer à la journée mondiale pour la paix Le 21 Septembre, les organisations autour de notre planète collaborent pour créer 3 moments de paix intérieure à 00h00, 12h00, et minuit GMT. Rejoignez-nous et organisez un événement dans votre ville! Be the Peace ! (Soyez la Paix) accueille des gens de toutes les cultures, toutes les traditions spirituelles et chaque point de vue politique à s’unir comme un seul. Nous invitons les organisations locales à collaborer et créer des événements dans vos villes.

world_religion

Nous invitons les organisations mondiales à passer le mot et inspirer les masses à se joindre. Ensemble , nous créons un monde où la paix intérieure et extérieure est le mode de vie normal. Ensemble, nous créons l’histoire. Heureux de partager ces moments de paix intérieure mondiale ensemble. Rejoignez-nous!

Budget 29 septembreBudget 29 septembreBudget 29 septembreBudget 29 septembreBudget 29 septembre

Le 28 septembre prochain, les Indignés du Québec vous invitent  à  participer à la manifestation  contre la privatisation et la tarification des services publics. La Coalition opposée à la tarification et à la privatisation des services publics regroupe 140 organisations communautaires, syndicales, étudiantes, féministes et populaires. Cette coalition revendique l’accès à des services publics universels et de qualité, l’un des moyens pour assurer la réalisation des droits humains et pour agir efficacement sur les causes de la pauvreté. Afin d’y arriver, elle entend proposer des projets et des politiques qui permettront de renflouer, sur une base équitable, les coffres de l’État.  Elle propose un financement adéquat des services publics et des programmes sociaux dans une perspective de lutte contre la privatisation et la marchandisation du bien commun. Ce financement passe notamment par une fiscalité plus progressive.

Réné

La coalition  s’oppose également aux hausses de tarifs de l’électricité résidentielle et des services publics, particulièrement l’éducation et les services de santé et les services sociaux.  La Coalition opposée à la tarification et à la privatisation des services publics compte 140 organisations nationales (communautaires, populaires, étudiantes, syndicales et féministes).

https://www.facebook.com/events/383588295077598/

      retour des casserolesretour des casserolesretour des casseroles

Le mois de septembre s’annonce chargé avec le retour des casseroles dans les rues de Montréal.  Le 4 septembre prochain ressortons nos casseroles pour protester contre les trahisons d’une année de gouvernement péquiste. Parce que le PQ a trahi :

  • Les carrés rouges en imposant l’indexation des frais de scolarité – Les Autochtones avec le plan « Nord pour tous » 

  • Les casseroles avec une fausse enquête sur la police
  • Les travailleur-e-s avec une loi spéciale anti-syndicale
  • Les écologistes avec le pétrole d’Anticosti
  • Les contribuables avec le recul sur les redevances minières
  • Les malades avec le maintien de la taxe santé
  • Les manifestant-e-s avec les arrestations de masse (P-6)
  • Les plus vulnérables avec la réforme de l’aide sociale. 

Le 4 septembre, ressortons nos casseroles ! Manifestions dans nos rues, dans nos quartiers, sur nos balcons, dans notre cuisine !

               retour des casserolesAliceretour des casseroles

 Le 4 septembre ça bouge à Alma 

La Coalition régionale contre la RÉFORME DE L’ASSURANCE-EMPLOI ORGANISE un «4 à 7» hot-dog et maïs en marge de la Commission nationale d’examen de l’assurance-emploi dans le stationnement du Secrétariats des syndicats nationaux (bâtisse de la CSN), au 20 St-Joseph Sud (à côté de l’Église St-Joseph) à Alma. Sous le thème «Attachons-le avant qu’il détruise tout!», les participant-es seront invité-es à poser une action symbolique contre la réforme de l’assurance-emploi du gouvernement Harper !

VENEZ EN GRAND NOMBRE !

4 a 7

Le 7 septembre à 17 heures venez assister à la présentation de notre animateur vedette Pat « Sauce »!

Au  Périscope, présenté en simultané à CKRL 89,1 FM.  Pat « Sauce », un vrai de vrai !

L'GROS

georgie

Les Indignés de Notre-Dames-des-Landes poursuivent la lutte et se demandent quand le gouvernement français va tenir compte de leur opinion ?

NDL

Journée de la terre

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

L’insondable cul-de-sac québécois

Les Indignés du Québec sont heureux de vous présenter cette réflexion de Ivan Parent qui signe cet article, tout en s’interrogeant sur l’Insondable cul-de-sac auquel doit faire face le gouvernement québécois depuis l’avènement au pouvoir du Parti Québécois.

Réné

Depuis l’avènement du Gouvernement de Jello Marois, le Québec est dans un insondable cul-de-sac

Souvenons-nous de l’ancienne publicité du Jello : « bébé chinois content, content ! »   Aujourdhui  avec le gouvernement de Jello Marois c’est : « …investisseurs miniers, contents, contents ! » Selon les experts dans ce domaine, entre autre M. Yvon Allaire, président de l’Institut sur la gouvernance d’organisations privées et publiques, ( IGOPP ), c’est encore plus mauvais pour les Québécois que dans le temps de John James Charest, en faisant référence bien sûr au Plan Nord si houspillé à l’époque par l’ineffable PQ, modèle de vertu autoproclamé. C’est la même chose sur presque tous les plans. La boîte de vitesse du véhicule de gouvernance du PQ comporte une vitesse avant et cinq arrière. L’argument du gouvernement minoritaire a tout de même ses limites.

pAULINE

Politiquement, au Québec, c’est la grande déprime. S’il y avait des élections demain matin, pour qui pourrions-nous voter ? Québec solidaire est vilipendé par ceux qui ne le connaissent pas. Option Nationale a un extraordinaire programme mais il est boycotté par les médias au service des prédateurs. Il y a la CAQ….soyons sérieux ! C’est un vrai cul-de-sac vous dis-je ! En attendant, les minières se pourlèchent les babines. Un tel cadeau de Jello Marois….c’était inattendu. Nous verrons aussi si ces minières vont employer des Québécois. Ce sera à vérifier. 

Soumis !

Comment les inconditionnels du PQ font-ils pour pérorer de basses flatteries, des louanges à ce parti politique rongé par une attitude vire-capot désastreuse, une antithèse de sa raison d’être et une cargaison de promesses brisées ? Comment réagir face à un gouvernement qui veut renflouer ses coffres vidés par, entre autre, la corruption, en s’en prenant aux plus démunis de la société et n’a pas le courage politique de s’attaquer aux vraies sources de financement ?  Comment Jello Marois peut-elle encore pavoiser ?

rouge

Lors du printemps dit érable, ses protestations face à la sauvagerie policière étaient pétaradantes, carré rouge à la boutonnière. Qu’en est-il aujourd’hui ?…rien, bien sûr, toujours rien. Il n’y a qu’un seul politicien qui s’est tenu debout devant cette sauvagerie débridée, Amir Khadir. Il a tenté, à ses risques et périls, d’avoir des explications des officiers de police présents. C’était aussi vain que de demander à un chien de parler le latin. Le gouvernement dit social-démocrate a-t-il réglé le problème ? À ce sujet, il ne se passe rien, encore rien, politique fantôme sur tout ce qui touche le social. Jello Marois n’en a que pour les nantis qui, comme elle, se foutent éperdument de ceux qui n’ont pas, comme eux, le sourire figé par les millions et, à l’instar d’Agnès Maltais, on écrase les petits davantage.

Popo

Évidemment, la chouveraineté, ça c’est bon pour les crédules, pour appâter ceux qui ne se donnent pas la peine de réfléchir sur ses actions réelles dans le but de se faire élire et aussi pour conserver captifs les inconditionnels suiveux de la maroiserie nationale. Vous me trouvez excessif ?. Considérez que je n’ai pas entièrement livré le fond de ma pensée. Pourquoi cet excès ? J’en ai marre de voir mon pays s’étioler constamment sous la férule des pleutres qui nous gouvernent et par les actions de nos ennemis réels, extérieurs. Le ROC veut notre perte de tout temps mais les plus dangereux sont les nôtres, les vendus et ils sont légion. Imaginez que le nouveau chef du PLQ veut signer la constitution Trudeau de 1982. 

Ici, à ce niveau, c’est comme ailleurs. La différence c’est qu’ailleurs les populations ont réagi, ne se sont pas laissées faire tandis qu’ici, la population dort au gaz.

Ivan Parent

Falardeau le prophète

4 Commentaires

Classé dans Uncategorized

Vers un génocide culturel francophone

Le musicien Clode Hamelin, cet indigné du Québec bien connu de nos lecteurs, s’inquiète de la politique du gouvernement québécois en matière de culture.  Alors que la France se prépare à bannir le français dans l’éducation supérieure, le gouvernement québécois, poursuit sa politique néo-libérale en s’attaquant aux plus faibles de la société et à la suppression des Arts et Lettres au CEGEP.

TV

MORT DES ARTS ET LETTRES

ILS ONT PEUR DES MOTS, ILS VEULENT TUER LA PENSÉE

Bienheureux les creux

OUI, vous aurez bien compris. C’EST LA FIN DES ARTS ET LETTRES au CEGEP.  Une autre grande politique du PQ. Ces fossoyeurs d’espoir, ces fossoyeurs de société. Le PQ de Marois et les Conservateurs d’Harper sont toujours dans la même ligne de pensée. Toujours synchronisés. Ce n’est pas un hasard quand même. Il faut bien qu’il y ait une idéologie commune. Alors qu’Harper s’attaque de plein fouet à l’assurance chômage, Marois quant à elle s’attaque au B.S. Deux niveaux de gouvernement, deux annonces et ce presque le même jour… À croire que par des manœuvres convergentes, on désire appauvrir les plus que pauvres, les plus vulnérables et par le fait même fermer les régions. Mais ça c’est un autre sujet. 

Darth Vader

Hier Harper nous annonçait que la recherche scientifique, par l’entremise du CNRS, ferait toute la place aux compagnies. Faisant maintenant de la recherche appliquée son but ultime, tout en disant bye bye à la recherche fondamentale. Le lendemain matin, c’est le PQ qui nous annonce que la LITÉRATURE, LES LETTRES, n’ont plus assez d’intérêt pour qu’elles soient en elles-mêmes un programmes et donc, pour cette raison, la littérature sera maintenant une option noyée dans un programme de communication. Comme si communication et littérature étaient synonymes. De plus, dans ce nouveau programme, on n’y nommera plus une OEUVRE par ce nom. En effet  dorénavant on utilisera plutôt le terme « OBJET CULTUREL ». Vous aurez bien compris qu’on tente de faire disparaître la culture littéraire et la pensée de l’écran radar, pour faire place au contenant. Pour se concentrer maintenant sur le plus général « bruit communicatif » dont le sens, quand il en a un, n’est qu’une variable secondaire.

Le choix

Ça ne vous rappelle pas les longs discours de Gabriel Nadeau-Dubois qui se révoltait à l’idée que les écoles, CEGEP et Universités, soient en train de se transformer en lieux où on prépare de futurs esclaves pour un travail commandé par l’industrie, plutôt que de préparer des citoyens à la pensée. Et que la recherche scientifique y était maintenant dirigée par l’industrie. Plutôt que d’exposer nos jeunes citoyens à la culture, à la pensée et à la réflexion, on les enferme dans un rôle technique, un rôle de salarié, un rôle de contribuable, où il vaut mieux ne pas trop réfléchir. Combien de fois les jeunes ont-ils hurlé contre cette commercialisation de l’éducation?

La conscience

S’il y a en science une recherche dite fondamentale, il y a très certainement dans les LETTRES une pensée fondamentale. Mais dans un cas comme dans l’autre, on tente de tuer par asphyxie ces fondements mêmes de la culture humaine, ces joyaux de notre socio-culture, dans le but de faire place à des activités pratiques et commerciales. On veut des citoyens tranquilles. Bienheureux les creux!!! À quand la fermeture de l’option MUSIQUE pour faire place à BRUITS ET COMMUNICATION? Pourquoi nommer la musique? De toutes les façons, c’est pas un métier ça musicien. Communicateur sonore, ça ça ressemble à un métier.  Littérature, peux tu ben me dire à quoi ça sert cette affaire là? 

Un indigné de la première heure !

Depuis longtemps on me fait vomir en parlant à bouche que veux-tu de L’INDUSTRIE CULTURELLE, terme qui a remplacé l’ART. Et les créateurs furent remplacés par des INTERVENANTS DU MILIEU CULTUREL. En d’autres mots on donne de moins en moins de subventions aux ARTISTES, aux créateurs et de plus en plus aux compagnies de productions de divertissements. Aux cirques et aux grands festivals qui vendent de la bière et des T-shirts. Ça c’est les vraies affaires. Les crisses d’artisses, les crisses de grateux de guitares QUOSSE ÇA DONNE? Pis des scientifiques qui regardent des atomes à la journée longue? Ouatte de phoque ? Dans l’article du Devoir ci-joint, que je vous invite à lire, Monsieur Luc Bouchard, professeur de littérature au cégep du Vieux-Montréal, déplore que le mot « oeuvre » ait été remplacé dans le programme par  « objet culturel ».  « Un objet culturel, ça peut être L’homme rapaillé, mais ça peut être aussi une bouteille d’eau » 

http://www.ledevoir.com/societe/education/377665/c-est-la-fin-du-programme-arts-et-lettres

La loi et l'ordre

Beau monde que le nôtre. On s’attaque à l’eau, à l’air et à ce que nous mangeons. On nous dicte à quelle heure et comment on doit manifester, sous peine de nous faire battre par des fous armés. Et on s’attaque maintenant subtilement, mais avec tout autant de violence, à la transmission de la pensée humaine. Y a pas un dictateur au monde, même le pire, qui en demandait autant ? Est-ce un génocide culturel ou un suicide collectif? Peu importe, faut pas laisser faire. Il faut se battre. Le PQ de Marois, depuis le jour sombre de son élection, a fait plus pour assombrir le Québec que les Libéraux eux même ne l’auraient souhaités dans leurs rêves les plus fous. Un vrai wet dream. De quoi assurer, dans notre système politique psychotique, la réélection des bandits de grands chemins. Assombrir notre société dis-je, au point de nous replonger avec fermeté dans LA GRANDE NOIRCEUR, elle qui a mené nos pères, nos sœurs, à faire la mythique révolution tranquille.

 Démocratie canadienne

Je souhaite à tous ceux et celles qui nous suivent, à tous nos enfants, aux citoyens de demain, que la prochaine révolution ne soit pas trop tranquille pour que ces néo-libéraux de mes deux, ces vides de sens, ces traitres à la nation, d’ici et d’ailleurs, ne s’imaginent plus jamais qu’ils puissent prendre un quelconque pouvoir.

Clode Hamelin, compositeur, Montréal 8 mai 2013

Nous sommes les 99 pourcent

3 Commentaires

Classé dans Uncategorized

La province de jovialistes

Il est temps de tourner la page sur cette nouvelle année.  En cette fin 2012, les Indignés du Québec s’interrogent de plus en plus sur l’avenir de notre belle province de jovialistes.

BOB

Une province où 4 maires ont offert leurs démissions car ils n’avaient plus vraiment la faveur de leurs électeurs.  À Montréal,  deuxième ville francophone du monde (ce qui reste à être démontré), notre maire M. Michael Applebaum s’exprime dans un sabir qui ne semble pas déranger la majorité des Canadiens Français (s’cusez des Québécois qui sont maintenant une nation depuis qu’ils ont été reconnus comme tels par les conservateurs). C’est vrai que la bouillie du maire Applebaum en dérange quand même quelques uns comme Biz mais bon who cares about that ?

On vient de fêter les 25 ans de la disparition de Che René Lévesque.  Le père de la nation québécoise (et du beau risque), et qui à l’époque nous avait simplement demandé de négocier avec Ottawa. On a préféré dire non…

Réné

Aujourd’hui Réné est devenu la voix de tout un peuple  . Merci Réné mais tu étais trop en avance sur ton temps, on avait pas vraiment compris ta question. S’cuse nous, on a d’la difficulté à comprendre la plupart des textes du journal de Mouréal alors quand la question est trop longue ça nous dépasse un peu…

En attendant Montréal s’anglicise de plus en plus, le PQ tergiverse et recule en matière de langue.  Pour patienter on nous parle de Laval, de Terrebonne et de Mascouche

Heureusement ce qui a la côte dans les médias québécois c’est le sport, Patrick heu Roy,  Milos Raonic ,  Lucian Bute Notre fierté !

georgie

Pendant ce temps dans les urgences on continue d’attendre à cause d’un système inefficace que tous les gouvernements perpétuent au détriment du peuple. C’est ainsi qu’au Québec le nombre de médecins par 100 000 habitants est de 225, contre  203 médecins au Canada anglais et de 330 médecins dans la belle France.

pAULINE

Le nombre d’omnipraticiens par 100 000 habitants est de 120 omnipraticiens au Québec contre 100 omnipraticiens au Canada anglais  et de  98 omnipraticiens (médecins) en cabinet) en France. En 2010, le Québec dépensait 4773 dollars par habitant selon l’Organisation de Coopération et de Développement Économique (OCDE). En 2010, le Canada dépensait 4478 dollars. En 2009, la France dépensait 3978 dollars.

Pendant ce temps les médecins de la Province de Québec se plaignent et les patients attendent des heures dans les urgences.  Merci, à vous chers jovialistes.  C’est vrai qu’ici on est différents et qu’on est un phare culturel planétaire!

Démocratie canadienne

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

Budget du Québec 2012

Les indignés du Québec s’interrogent sur le nouveau budget du Parti Québécois. Bonnet blanc et blanc bonnet.  Le ministre Marceau n’a pas su profiter de la position de force de son parti face au parti libéral sans chef et aux pitoyables caqueteux.

Une fois encore le s grosses compagnies s’en tirent haut la main. Par contre on continue à parler du modèle suédois, danois , etc.  BLA BLA BLA BLA BLA…

Clode Hamelin nous livre une réflexion sur le sujet :

UN BUDGET

L’opposition en entier, de gauche à droite s’élève contre le budget déposé par le PQ hier. Le PQ hérite bien sûr d’une économie et de décisions Libérales coulées dans le ciment, mais augmente malgré tout, OH SACRILÈGE, les impôts des 100,000$ et plus, ce que la CAQ et son chef, le trop hurluberlu Legault conspuent à tour de gras. Oups excusez-moi, à tour de bras…

Quant à eux, les Libéraux sans chef, ce qui est quand même mieux qu’avant, menacent d’aller en élection en défiant le Gouvernement minoritaire. De son côté l’organisatrice en chef des pauvres lance des lignes théatrales qui ne peuvent que me rapeller la belle envolée de Pierre Falardeau au sujet de Québec Solidaire et de sa chef lors d’une entrevue mémorable. (Écoutez-le c’est inspirant)

Moi ce qui me gratouille quand je vois ces budgets tomber les uns après les autres, c’est le manque de vision à long terme. L’absence de désir réel à tendre, à travers ces exercices budgétaires obligés, à une réelle justice sociale. L’absence de désir réel d’établissement d’une société nouvelle, en jetant lentement, mais vraiment, les bases d’une sincère redistribution équitable de la richesse. Le bien être de tous placé au dessus du bien-être d’une clique! Mais notre système oligarchique à d’autres intérêts. On y voit toujours poindre à travers des tours de passe-passes comptables, une façon de faire plaisir à Standard and Poor’s et à leurs amis! Et sous ces prétextes de rigueur et d’austérité, apparaissent les troublantes images de la Grèce mise à mal par ces mêmes vautours. On y entend le chant des sirènes de l’austérité…«Soyez mesurés dans vos demandes, oh plébéiens ! Voyez le triste sort qui est réservé à ceux qui ne sont pas assez humbles»….

Et dire que certains pensent que le PQ est un parti de gauche. Il le fut peut-être un peu dans les années 80, alors que ses représentants s’adressaient aux Québécois moyens, qui commençaient à peine à sortir de la médiocrité économique dans laquelle ils étaient plongés depuis la conquête britannique  Mais en 2012, maintenant que ces mêmes Québécois sont plus riches et forment une réelle classe moyenne, le PQ est plus que jamais au centre-droit. Je me trompe peut-être et un sociologue pourrait l’expliquer autrement, mais c’est une réalité qui m’apparaît importante. Mais le point dans ce budget qui m’a fait avoir un pincement, c’est l’augmentation de 10% du salaire des médecins. J’ai rien contre les médecins, mais c’est un trop bel exemple. Quand on augmente le salaire minimum c’est généralement de 10 cents. Ce fut 25 cents de l’heure lors de la dernière augmentation pour atteindre 9.90$ de l’heure. J’ai lu ceci sur le site de Radio-Cadenas… «À l’occasion de la Journée internationale des travailleurs, qui sera célébrée mardi, le gouvernement du Québec augmentera de 25 cents l’heure le salaire minimum, pour qu’il atteigne 9,90 $ l’heure. Les employés touchant un pourboire verront leur taux horaire haussé de 20 cents l’heure pour s’établir à 8,55 $ l’heure. La ministre Lise Thériault avait alors déclaré que cette augmentation permettrait d’améliorer la qualité de vie des personnes à faible revenu tout en assurant la compétitivité des entreprises»

OK, restons réaliste ici contrairement à l’ancienne Ministre Libérale. Nous parlons bien d’une augmentation de 10$ par semaine BRUT ! ÇA MON AMI, ÇA CHANGE ET AMÉLIORE UNE QUALITÉ DE VIE! D’un autre côté, si j’ai bien compris le sympatique ministre des finances, nos amis les médecins et par dessus tous les médecins spécialistes fièrement représentés par le très caquiste Docteur Barrette, recevront grosso-modo une augmentation de 10% par année. Mais restons calmes et considérons simplement ces chiffres représentant les revenus moyens donnés par la RAMQ.  Spécialistes : Revenus nets moyens 2010-2011 Chirurgie cardiaque :535 914 $- Radiologie:466 916 $ -Ophtalmologie : 451 159 $-Neurochirurgie : 404 772 $ – Cardiologie : 403 678 $ – Chirurgie orthopédique : 394 084 $-Anesthésiologie : 382 247 $ Urologie : 366 304 $ – Obstétrique-gynécologie : 358 960 $- Chirurgie générale : 356 267 $ Omnipraticiens : Revenus nets moyens 2010-2011 : 188 369 $ En régions : 196 543 $. Source : Études des crédits 2012-2013. RAMQ

Nous sommes les 99%

Nous sommes donc en mesure de dire que le Gouvernement Marois vient d’augmenter légèrement les impôt des 100,000$ et plus, ceci faisant autant mourir de souffrance Legault que les Libéraux, mais en même temps il vient d’augmenter le salaire des médecins d’un montant absolument impossible à imaginer pour la classe moyenne qui depuis 20 ans reçoit soit rien ou des 1 ou 2% de temps à autre. Encore moins possible à imaginer pour les plus pauvres d’entre-nous. Un spécialiste verra donc son salaire augmenter de 35 ou 55,000 $ par année et un omnipraticien de 18, 19 ou 20,000 $ par année. J’AI BIEN ÉCRIT AUGMENTER ! Alors que le salaire minimum si vous avez la chance de travailler à temps plein, vous donnera 396 $ brut par semaine. Donc si vous avez l’honneur de travailler 50 semaines par année (parce que vous n’aurez que 2 semaines de vacances) vous aurez le privilège de recevoir 19,800 $ par année BRUT, soit environ l’augmentation moyenne que recevra un généraliste. (Omnipraticien). Radio-Canada vient de nous présenter des reportages- documentaires sur la médecine au Québec en la comparant à la situation de la France. Je ne sais pas pour vous, mais j’ai eu à expérimenter la médecine en France à 3 reprises. Et ça m’avait donné un coup à chaque fois en constatant l’efficacité, la fluidité et la facilité d’accès aux soins. Service à domicile, bureau du médecin accessible en tout temps, services hospitaliers non-engorgés… Mais ce que nous avons appris de très intéresant dans ces reportages, c’est qu’un médecin en France pour un travail comparable, gagne environ la moitié de ce que gagnent nos médecins au Québec. Ouain, mais on est en Amérique! PIS Ouatte de phoque???

Je ne porterai pas de jugement, ce serait trop facile. Mais je comprend mieux pourquoi on les retrouve tant à faire du ski dans les Alpes, de la plongée en Asie, des voyages d’un mois au bout du monde, ou à faire leurs courses rue Laurier à Outremont quand ils ne sont pas dans leur domaine à la campagne ou en Lombardie ou au garage Mercedes. Je blague un peu bien sûr. Mais c’est comme ça quand même! Bon parlons donc maintenant de répartition de la richesse, d’éducation gratuite qu’on ne peut pas se payer, de salaire minimum, d’urgence engorgée… Parlons aussi du fait que l’espérance de vie est de 10 ans plus courte dans Hochelaga-Maisonneuve qu’à Westmount. C’est pas juste des docteurs dont ont besoin les pauvres, C’EST DU CASH ! Une chance que le fameux Dr Barrette a perdu ses élections, parce que si non nous aurions eu droit à une crise de larmes pathétique à cause de la trop petite augmentation de salaire des spécialistes qu’il représente du haut des ses millions. Je l’entend nous dire combien ça coute cher de dépenses et d’impôt quand on gagne 750,000$ par année et ce payé par les contribuables qui eux ont eu droit pour les plus pauvres d’entre eux à une augmentation de 10 $ par semaine. Augmentation à chaque fois décriée par le généreux patronat.

Je ne vous parlerai pas ici du congé fiscal pour les grandes compagnies… (Un congé fiscal de 10 ans pour inciter les entreprises à investir au Québec dans des grands projets d’investissement est instauré, le C2I…) Si j’en parle, je vais sauter une coche. Quel monde de merde! Merci au PQ pour sa belle continuité.

 Clode Hamelin, 21 novembre 2012

1 commentaire

Classé dans Uncategorized

Un singe à cravate est-il civilisé ?

Un singe même à cravate est-il civilisé ?

Les évènements qui agitent le Québec depuis l’attentat manqué contre la première ministre Marois suscitent bien des réactions dans la population, ce qui a fait réagir Madame Rose Flamant, une indignée de la première heure qui nous a fait parvenir ce texte.

Un singe, même avec une cravate est-il civilisé ?

Depuis cet attentat manqué j’ai parfois l’impression que le Québec est vraiment dans un cul de sac, puis j’entends les propos d’anglophones comme ceux d’Erin Moores qui me redonnent espoir. Dans son article Erin s’insurge contre cette mentalité du « nous et vous » que charrient les deux communautés linguistiques. Ce clivage entre ces deux communautés est très présents dans les médias sociaux depuis ce tragique évènement qui a coûté la vie à une personne et qui en a gravement blessé une autre. Des deux côtés on ressort les vieux épouvantails.- Les péquistes et Pauline Marois seraient des intégristes de la langue selon certains représentants de la communauté anglophone, alors que du coté francophone on ressort également les vieux épouvantails du placard.

C’est ainsi que j’ai été surprise de voir sur Facebook l’effigie de John George Lambton (1792-1840) celui  que l’on a appris a détester depuis notre enfance sous le nom de Lord Durham. Fanc-maçon et Grand Maître de la Grande Loge Unie d’Angleterre, Lord Durham n’a pas été particulièrement tendre pour les Canadiens Français de l’époque et 172 ans après sa mort voici que ses propos refont surface dans les médias sociaux :

À cette question lancée sur le forum j’ai répondu : « Peut-être mais si les gens du Québec en avaient vraiment assez il y a longtemps que nous aurions repris en main notre pays. C’est trop facile de toujours rejeter le problème sur les autres. À Montréal la plupart des Canadiens-Français se font un plaisir de SWITCHER à l’anglais quand un immigrant leur adresse la parole dans cette langue. Alors laissons donc Durham où il est, et occupons nous plutôt de faire le pays, qui malheureusement a mon avis ne verra jamais le jour, car comme le démontre les dernières élections, nous sommes colonisés jusqu’à l’os. Félix Leclerc l’a chanté : Ventre plein n’a pas de rage !

Ce à quoi un intervenant enthousiaste m’a répondu : « Rose, vous avez raison. D’ailleurs les publications ici ne visent qu’à réveiller ces canadiens-français qui «dorment au gaz» et non à blâmer les autres communautés. C’est l’interprétation que j’en fais. Mais si vous avez de meilleures idées pour réveiller les canadiens-français ou québécois, ne vous gênez surtout pas pour les publier.»

Rose

La question était pertinente en effet, et après mûre réflexion il me semble que l’éducation est la clef de tout. En effet selon la fondation pour l’alphabétisation « Au Québec, 16 % et au Canada, 15 % de la population âgée de 16 à 65 ans a une capacité de lecture très limitée.» Énorme problème quand on sait que ce qui se conçoit bien s’énonce clairement et que les mots pour le dire arrivent aisément … et qu’en plus ces gens doivent se choisir des dirigeants politiques ! N’oublions pas non plus qu’au Québec le nombre d’anglophones bilingues est de près de sept sur 10 (68,9 %) selon Statistiques Canada, ce qui fait que près de 32% des anglos québécois sont unilingues, ce qui ne facilite pas vraiment le dialogue ! Rappelons-nous que la révolution tranquile vient tout juste de fêter ses 50 ans. C’est peu pour un peuple qui, jusqu’à cette époque était soumis au dictât de l’église catholique romaine et qui, somme toute vivait encore dans des conditions semi moyenâgeuses, où l’élite qui ne désirait pas collaborer avec le pouvoir n’avait d’autre choix que de s’exiler.

Bref, tout cela me laisse perplexe et je me demande sincèrement : – Si un singe porte une cravate ou un tailleur de chez Dior, devient-il obligatoirement civilisé ?

grenouilles indignées

Poster un commentaire

par | septembre 14, 2012 · 4:52