Archives de Tag: Parti québécois

Le Québec une province laïque ? Vous voulez rire !

Les politiciens n’en finissent plus de se refiler la patate chaude de la laïcité. Dix ans après la Commission Bouchard-Taylor le gouvernement Couillard vient, encore une fois de se mettre les pieds dans les plats, en adoptant le projet de loi 62 sur la laïcité.  Cette nouvelle loi qui a suscité l’indignation chez nos compatriotes ontariens prévoit que les services publics doivent être donnés et reçus à visage découvert, autant dans les transports en commun que dans les hôpitaux.  Elle permet également  d’obtenir des accommodements raisonnables.

Cette politique est d’autant plus curieuse puisqu’aucune photo ne permet d’identifier le titulaire d’un titre de transport en commun. Selon la ministre de la Justice, Stéphanie Vallée la nouvelle loi  prescrit : L’obligation du visage découvert (…) pour la durée de la prestation de service, pas seulement pour la femme voilée, mais pensons aussi à ceux qui ont le visage couvert (…) par des cagoules ou des verres fumés» et des bandanas…

Cette loi inique, en plus de stigmatiser les femmes voilées, déborde de son sens premier en stigmatisant également les personnes cagoulées, celles qui portent des verres fumés ou des bandanas dans les transports en communs. Position difficilement défendable dans un pays où l’on peut voter avec un masque lors des élections fédérales! De plus la nouvelle loi ne sur la laïcité se garde bien de se prononcer sur le crucifix de l’Assemblée Nationale,  un signe religieux jugé patrimonial par le gouvernement du Parti Québécois, mais qui n’a fait son apparition à l’Assemblée Nationale en 1936, pour souligner l’alliance étroite entre l’Église et l’État québécois.

Au Canada on peut voter déguisé, mais les femmes voilées, celles qui portent des verres fumés ou des bandanas doivent avoir le visage découvert dans les trans-ports en communs

Au Canada on peut voter déguisé, mais les femmes voilées, ceux qui portent des verres fumés ou des bandanas doivent avoir le visage découvert dans les trans-ports en communs

Le gouvernement fédéral a ouvert la porte à une éventuelle contestation judiciaire. En effet le premier ministre Trudeau  a déclaré à Alma : «Je sais que les gens s’attendent à ce que je défende la Charte des droits. Le gouvernement va étudier attentivement ce qui est proposé et il va prendre ses responsabilités»…

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

En réponse à Jean-François Lisée

Rose Flamant

Rose Flamant

Jean-François Lisée, le chef du Parti Québécois, a décidé pour des raisons purement électorales, de repousser l’indépendance aux calendes grecques.

M Lisée s’est engagé à distinguer sa tâche essentielle – faire l’indépendance du Québec – de sa tâche immédiate – « débarrasser le Québec du gouvernement libéral le plus toxique qu’on ait connu ».

Avec Jean-François Lisée, le Parti Québécois a gagné un nouveau chef mais il a perdu une électrice.  Ma réponse à M. Lisée la voici :

on

4 Commentaires

Classé dans Uncategorized

Le Québec bientôt un pays ?

Mary-Lou Esmeralda

Mary-Lou Esmeralda

La victoire de Pierre Karl Péladeau (PKP), qui a remporté la course à la direction du Parti québécois (PQ) au premier tour avec 58 % des votes marque un nouveau tournant vers l’indépendance du Québec. Avec 58 % des voix Pierre Karl Péladeau récolte deux fois plus de votes que son plus proche adversaire Alexandre Cloutier  (29 %), loin devant Martine Ouellette  avec 13 %.

Au sujet de la souveraineté PKP a déclaré dans son discours enflammé  « que tous les projets de société seront réalisables lorsque nous aurons un seul État et que nous serons entièrement maîtres de notre destinée ».  l'actuAjoutant que « Nous n’accepterons pas une constitution négociée derrière des portes closes. Pas plus que nous n’accepterons d’abandonner notre modèle québécois qui nous aura permis de nous hisser dans le palmarès de tête des nations les plus justes et les plus équitables. Nous n’accepterons pas non plus de disposer de nos joyaux collectifs comme Hydro-Québec pour satisfaire quelques économistes et idéologues néo-libéraux »

macleansPuis s’adressant aux anglophones, aux Canadiens et aux Nord-américains en général. Il a jouté que c’est  « Dans le respect de la démocratie et de la loi, nous voulons avoir notre propre pays et pouvoir en profiter. Nous voulons donner les meilleures opportunités possible à notre peuple, et nous voulons vivre heureux et en paix

 « Notre projet n’est contre personne, ni contre quoi que ce soit, il est pour le peuple du Québec. »— Pierre Karl Péladeau.

PKP

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

Philippe Couillard démissionne

Pierre-Jacques Ratio

Pierre-Jacques Ratio

-Québec- Le Premier ministre du Québec, Philippe Couillard de Lespinay, a surpris tout le monde en annonçant sa démission à la sortie de l’Assemblée nationale.

Philippe Couillard était à la barre du gouvernement libéral depuis le 7 avril 2014, avec une équipe majoritaire de 70 députés sur 125. Interrogé sur les raisons qui l’ont poussé à démissionner moins d’un an après son élection, M. Couillard est resté vague, ajoutant qu’il ferait bientôt une annonce télévisée à la nation, mais qu’il «quittait à tout jamais la vie politique».

Couillarjpg

Le premier ministre annonce sa démission

Sultan

Son Altesse Royale Abdelaziz ben Abderrahmane al-Saoud

Depuis quelque temps, la rumeur courait dans les couloirs de l’Assemblée nationale à l’effet que le premier ministre envisageait de retourner en Arabie Saoudite comme conseiller spécial du roi Abdelaziz ben Abderrahmane al-Saoud, en matière de ressources énergétiques. On se rappellera que M. Couillard connaît bien ce pays puiqu’entre 1992 et 1996, il a participé à la fondation d’un service de neurochirurgie à Dhahran, une ville située dans l’est du pays. Il fut également membre du conseil consultatif international mis sur pied par le ministre de la santé de ce pays, suite à sa démission comme ministre de la santé du gouvernement Charest.

M. Couillard a déclaré que sa «démission était immédiate et irrévocable et qu’il en avait longuement parlé avec son caucus et avec la Vice première ministre du Québec, Lise Thériault», qui, a-t-il dit «assume désormais les fonctions de première ministre». M. Couillard s’est ensuite dirigé vers sa limousine sans ajouter un seul commentaire.

Lise_Theriault

La nouvelle Première ministre du Québec, Lise Thériault.

Au bureau de Mme Thériault, son chef de cabinet a indiqué qu’elle ne ferait aucune déclaration avant la communication télévisée de M. Couillard. Même silence du côté du caucus libéral. Le ministre des finances Carlos J. Leitão, a déclaré que c’était «une triste journée pour le Québec, mais que pour sa part il comptait maintenir le cap sur l’austérité». Même son de cloche du côté du ministre de l’Éducation, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, François Blais M. Blais a déclaré qu’il «poursuivrait la politique d’austérité de M. Couillard», tout en prévenant que « Si jamais les étudiants choisissent la grève prolongée, le gouvernement ne sortira pas 36,8 M$ des coffres publics pour la reprise des cours comme en 2012. »

Barrette_Gaetan

Le Dr Barrette est resté flou sur son avenir politique

Pour sa part le ministre de la santé Gaétan Barrette a déclaré qu’il «ne plierai pas devant les étudiants en médecine» qui s’opposent au projet controversé de Loi 20 sur la santé. – «Je les invite à prendre leurs informations correctement. Je peux vous assurer que les conditions de pratique de la médecine sont immensément meilleures au Québec qu’aux États-Unis, et certainement meilleures qu’en Ontario aujourd’hui » a-t-il déclaré.

Interrogé sur le fait qu’il ait rencontré M. Péladeau en privé, le Dr. Barrette a refusé de dire s’il pensait se joindre au Parti Québécois lors de la prochaine campagne électorale. Rappelons qu’en 2012, M. Barrette s’était présenté come candidat de la Coalition Avenir Québec (CAQ) dans la circonscription de Terrebonne.

13 Commentaires

Classé dans Uncategorized

On veut votre bien et on l’aura

Oitarp

Oitarp

Philippe Couillard est Premier ministre du Québec depuis le 7 avril 2014.  Deux semaines après son élection il annonce des coupures de 37 milliards.  Le 5 novembre il confirme l’abolition des CRÉ et des CLD et annonce une nouvelle coupure de 300 M$ pour les municipalités.

Homme d’action Philippe Couillard préfère ne plus parler de lutte contre l’intégrisme, mais bien de lutte contre la radicalisation.  Le premier ministre connait bien le sujet pour avoir vécu en Arabie saoudite, d’ailleurs à cette époque «Il avait vendu toutes ses possessions au Canada et n’était plus considéré comme un résident canadien. »

philippe golum 4jpg

Lise Thériault assume les fonctions de Vice-première ministre du Québec, elle est également Ministre de la Sécurité publique.  En 2013 Madame Thériault avait déclaré ne pas craindre «l’avis du Directeur général des élections (DGE), si jamais il décidait d’enquêter sur le fait qu’elle a loué deux appartements pour son personnel durant la dernière campagne électorale, le tout aux frais des contribuables». Cependant Malgré l’accumulation de faux pas de sa part, Philippe Couillard maintient une totale confiance envers sa ministre de la Sécurité publique.  L’évasion héliportée de trois détenus dangereux à Orsainville a provoqué un dur atterrissage pour Lise Thériault dans son poste de ministre de la Sécurité publique.  Dans ce dossier cependant la ministre aurait été mal informée sur plusieurs aspects de l’évasion.  Heureusement rien ne vaut un peu de vacances aux Îles-de-la-Madeleine.pour se reposer,,,

Liz Piggie

Le ministre des finances du Québec, Carlos Leitão est titulaire d’un baccalauréat ès sciences économiques de l’Université McGill. Il a travaillé pendant plus de trente ans dans le domaine des services bancaires et financiers dont la Banque Royale du Canada et la Banque Laurentienne où il a occupé le poste d’économiste en chef.  Selon M. Leitão« les Québécois prêts à faire des sacrifices ».  Aussitôt en poste, le ministre n’a pas tardé à imposer une importante cure minceur à l’appareil d’État québécois, ce qui doit permettre au gouvernement d’économiser 2,7 milliards de dollars en année 2014 et 2,4 milliards en 2015. Homme de rigueur il s’est offert une paire de souliers à 279$  lors du dépôt du budget qu’il a payé de sa poche.  Le milieu communautaire a cependant dénoncé avec indignation les propos tenus par le ministre des Finances qui a déclaré qu’« Il y a énormément d’organismes communautaires qui peuvent livrer des services sociaux. Ça coûte moins cher que s’il s’agit d’un réseau »  Cependant il n’a pas hésité à voler au secours du Cosmodôme de Laval en injectant 10 millions $.

leitao2

La ministre de la justice du Québec, Kathleen Weil  planche sur un plan d’action pour lutter contre la montée du radicalisme religieux.  Dans le dossier de l’imam Chaoui, Mme Weil a estimé que son discours  «ne véhicule ni plus ni moins que l’oppression des femmes.» Mme Weil,  qui est aussi Ministre de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion, a cependant fait volte-face et renoncée à revoir l’équilibre des régions du monde où le Québec cherche à attirer ses immigrants.  Elle a par contre déclaré qu’elle étudie la possibilité d’intenter des poursuites judiciaires contre l’ancienne lieutenant-gouverneure Lise Thibault, afin de lui réclamer le remboursement de dépenses injustifiées.  Madame Weil qui occupa successivement dans les années 1980 et 1990, les fonctions de « Chief of Staff », conseillère juridique et directrice d’Alliance Québec, ne suscite pas l’admiration de Christian Gagnon, Vice-président puis président régional du Parti Québécois de Montréal-Centre de 1998 à 2005.

justiceWeill

Depuis le 7 avril dernier, le Dr Gaétan Barrette occupe la fonction de Ministre de la Santé et des Services sociaux du Québec. Politicien aguerri, le Dr Barrette étonne par son audace et par sa détermination. Le ministre n’a démontré aucun remords pour avoir fait adopter son premier projet de loi à titre de ministre sous le coup d’un bâillon.  Par ailleurs, le chef libéral, Philippe Couillard, ne voit aucun problème dans l’indemnité de départ de 1,2 million de dollars touchée par son candidat dans La Pinière, Gaétan Barrette, lorsqu’il a quitté la présidence de la Fédération des médecins spécialistes du Québec (FMSQ) pour se lancer en politique.  Selon la Pravda, il semble d’ailleurs que la RAMQ devra payer 173 000$ supplémentaire au ministre  Bolduc. Enfin, Radio Canada a annoncé que Québec éliminer des la moitié des 1300 postes de cadres du réseau de la santé qui se trouvent à Montréal. Au total, Québec compte ainsi économiser 60 millions de dollars.barrette golum2

3 Commentaires

Classé dans Uncategorized

1984, 1 de ?

IngsocOitarp, le poète indigné du Printemps érable vous offre cette première chronique sur 1984, le roman écrit par Georges Orwell. Au cours de ses chroniques, Oitarp s’interrogera sur les pertes de liberté chronique qui marquent ce début de siècle tout en dressant un parallèle avec 1984.

george

Georges Orwell en 1976 

 J’avais vingt ans lorsque j’ai lu 1984, ce roman écrit par Georges Orwell en 1949. Alors que je feuilletais avidement les pages du livre, la terre s’invitait au Québec pour la tenue des Jeux Olympiques de 1976.  À cette époque les jeunes étaient majoritaires et le salaire minimum venait de passer à 2,87 $. Le 23 juin sur le Mont Royal, trois cent mille personnes assistaient au spectacle de Une fois cinq. La révolution était dans l’air …

Charlebois_1fois5

Le 17 juillet, alors que la reine du Canada Elisabeth II, présidait à la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques de Montréal je travaillais dans un bar au parc Étienne Desmarteau, tout en découvrant l’univers glauque de 1984.

George_Orwell_-_1984

Entre deux verres de bière servis à des clients plus ou moins éméchés je découvrais l’univers oppressant de 1984, avec son régime totalitaire où la liberté d’expression avait entierement disparu. Dans ce monde étouffant, les dissidants étaient rigoureusement surveillés, et placés sous l’emprise de Big Brother, dont le slogan était Big Brother vous surveille (Big Brother is watching you). L‘aventure olympique allait s’avérer un véritable fiasco et engloutir plus de 1,5 milliard de dollars que le peuple du Québec résigné allait payer pendant des décennies

 stade

Le 15 novembre, le Parti québécois était porté au pouvoir. Lévesque avait axé sa campagne sur le « bon gouvernement » plutôt que sur la souveraineté-association . Déjà les rumeurs de corruption entourant la construction du stade olympique se faisaient entendre et c’est avec effroi que je refermais le livre d’Orwell, tout en me félicitant de vivre dans une société libre et démocratique, qui ne manquerait pas de déboucher sur le pays Québec. Un pays bien à nous où nous pourrions enfin nous libérer de l’exploitation et redistribuer la richesse pour le bien du plus grand nombre

Réné

Comme je l’ai précisé plus haut, nous étions en 1976.

À suivre  ….

Oitarp, en ce 28 mai de l’An II du Printemps érable  

1 commentaire

Classé dans Uncategorized