Archives de Tag: Nathalie Normandeau

Les Québécois : masos ou idiots ?

Rose Flamant

Rose Flamant

À la lueur des odeurs de corruption tenaces qui poursuivent d’ex membres du gouvernement et du parti libéral du Québec,78% des Québécois s’attendent à ce que d’autres politiciens soient arrêtés dans un avenir rapproché et 79% de la population s’accorde pour dire qu’elle ne fait pas ou peu confiance aux politiciens.

UpacDans la foulée des arrestations de l’ancienne vice-première ministre du Québec, Nathalie Normandeau, de l’ancien ministre Marc Yvan Côté et de l’affaire Sam Hamad, le parti libéral perd des plumes et se retrouve à 33% des intentions de vote contrairement à 43% le mois passé, une chute qui profite surtout péquistes.

intentions de vote

Malgré toutes ces données le parti libéral demeure en tête de lice dans les intentions de vote des Québécois avec 33% des votes contre 30% pour le parti Québécois. En analysant le pourcentage des intentions de votes on constate que 62% vont à d’autres partis que le PLQ  (30% pour le PQ, 22% pour la CAQ et 10% pour QS).  Cette répartition des intentions de votes montre clairement que la nation rejette le PLQ en masse, mais qu’elle est profondément divisée au niveau de l’Opposition qui s’empêtre encore et toujours entre les tenants et les contres d’une éventuelle souveraineté du Québec. Puisque gouverner c’est prévoir, il incombe aux chefs des trois partis d’opposition de s’entendre pour bloquer le vote libéral aux prochaines élections.

direct

cor

 

5 Commentaires

Classé dans Uncategorized

Occupons Québec à l’origine de la plainte criminelle contre Nathalie Normandeau

libres99Le mouvement Occupy, section Québec (Occupons Québec) est à l’origine de la plainte criminelle déposée contre Nathalie Normandeau. Une plainte criminelle était nécessaire pour entamer une enquête  et c’est, M. André Bérubé, qui a déposé cette plainte au nom du mouvement, le 15 octobre 2012.

Les Indignés du Québec souhaitent  partager avec vous les documents relatifs à cette affaire, soit le texte de la plainte criminelle, telle que signée au poste de police de Québec le 15 octobre 2012, et le communiqué de presse.

Texte de la plainte criminelle

Je dépose aujourd’hui une plainte criminelle contre Nathalie Normandeau, ex vice-première ministre du Québec, en raisons des allégations que je considère crédibles de monsieur Lino Zambito, à la Commission Charbonneau sur la Corruption dans le Domaine de la Construction.

Les allégations de Zambito sont à l’effet qu’il a incité des entrepreneurs en construction à recourir à des prête-noms dans le cadre d’une activité de financement qu’il a organisée en janvier 2008, pour le compte de l’ex-vice-première ministre et ex-ministre des Affaires municipales du Québec, Nathalie Normandeau.

De plus, la firme Roche (qui a obtenu le contrat des plans et devis de l’usine d’épuration des eaux de Boisbriand) ainsi que Zambito (propriétaire le la firme Infrabec, ayant reçu $28 million pour la construction de cette même usine) ont conjointement organisé CINQ, je dis bien CINQ soirées de financement pour Nathalie Normandeau, qui occupait aussi le poste de Ministre des Affaires Municipales.

(Source: journaliste Marie-Maude Denis, de l’émission Enquête de Radio-Canada)

(lien internet : http://www.radiocanada.ca/widgets/mediaconsole/medianet/5864446/?seektime=undefined)

Les entrepreneurs, dont Zambito lui-même, se repayaient par la suite en faisant de fausses réclamations sur des contrats publics, appelés « extras », dont les montants se trouvaient du coup gonflés.

Il semble clair par tous ces témoignages que Nathalie Normandeau était complètement au courant des méthodes illégales de Zambito et a fermé les yeux sur celles-ci, car cela amenait plus de revenus de financement politique pour elle.

De plus, monsieur Zambito fait état de cadeaux qui ont été donnés en remerciement à Nathalie Normandeau pour sa participation dans ce stratagème:

– 9 (neuf) billets pour un concert de Céline Dion au Centre Bell,

– 2 (deux) billets pour le spectacle de la chanteuse Madonna,

– 40 (quarante) roses en mai 2008 pour souligner son 40e anniversaire de naissance.

Ma plainte criminelle déposée aujourd’hui est en relation avec les articles

suivants du code criminel:

——————————

  1. (1) Est coupable d’un acte criminel et passible d’un emprisonnement maximal de quatorze ans quiconque, selon le cas :
  2. a) pendant qu’il occupe une charge judiciaire ou est membre du Parlement ou d’une législature provinciale, accepte ou obtient, convient d’accepter ou tente d’obtenir, directement ou indirectement, par corruption, pour lui-même ou pour une autre personne, de l’argent, une contrepartie valable, une charge, une place ou un emploi à l’égard d’une chose qu’il a faite ou s’est abstenu de faire ou qu’il fera ou s’abstiendra de faire en sa qualité officielle;
  3. b) donne ou offre directement ou indirectement à une personne visée à l’alinéa a) ou à quiconque au profit de cette personne, par corruption, de l’argent, une contrepartie valable, une charge, une place ou un emploi à l’égard d’une chose qu’elle a faite ou s’est abstenue de faire ou qu’elle fera ou s’abstiendra de faire en sa qualité officielle.

——————————

  1. Est coupable d’un acte criminel et passible d’un emprisonnement maximal de quatorze ans quiconque, selon le cas :
  2. a) pendant qu’il est juge de paix, commissaire de police, agent de la paix, fonctionnaire public ou fonctionnaire d’un tribunal pour enfants, ou est employé à l’administration du droit criminel, accepte ou obtient, convient d’accepter ou tente d’obtenir, directement ou indirectement, par corruption, pour lui-même ou pour une autre personne, de l’argent, une contrepartie valable, une charge, une place ou un emploi, avec l’intention :

        (i) soit d’entraver l’administration de la justice,

        (ii) soit de provoquer ou de faciliter la perpétration d’une infraction,

(iii) soit d’empêcher la découverte ou le châtiment d’une personne qui a commis ou  se propose de commettre une infraction;

  1. b) donne ou offre directement ou indirectement à une personne visée à l’alinéa a) ou à quiconque au profit de cette personne, par corruption, de l’argent, une contrepartie valable, une charge, une place ou un emploi dans le dessein de lui faire faire une chose mentionnée aux sous-alinéas a)(i), (ii) ou (iii).

——————————-

  1. (1) Commet une infraction quiconque, selon le cas :
  2. a) directement ou indirectement :

(i) soit donne, offre ou convient de donner ou d’offrir à un fonctionnaire ou à un  membre de sa famille ou à toute personne au profit d’un fonctionnaire,

        (ii) soit, étant fonctionnaire, exige, accepte ou offre ou convient d’accepter de  quelqu’un, pour lui-même ou pour une autre personne, un prêt, une récompense,   un avantage ou un bénéfice de quelque nature que ce soit en considération d’une       collaboration, d’une aide, d’un exercice d’influence ou d’un acte ou omission concernant :

        (iii) soit la conclusion d’affaires avec le gouvernement ou un sujet d’affaires ayant    trait au gouvernement,

(iv) soit une réclamation contre Sa Majesté ou un avantage que Sa Majesté a l’autorité ou le droit d’accorder, que, de fait, le fonctionnaire soit en mesure ou non de collaborer, d’aider, d’exercer une influence ou de faire ou omettre ce qui est projeté, selon le cas;

  1. b) traitant d’affaires avec le gouvernement, paye une commission ou une récompense, ou confère un avantage ou un bénéfice de quelque nature, directement ou indirectement, à un employé ou à un fonctionnaire du gouvernement avec lequel il traite, ou à un membre de sa famille ou à toute personne au profit de l’employé ou du fonctionnaire, à l’égard de ces affaires, à moins d’avoir obtenu le consentement écrit du chef de la division de gouvernement avec laquelle il traite;
  2. c) pendant qu’il est fonctionnaire ou employé du gouvernement, exige, accepte ou offre ou convient d’accepter d’une personne qui a des relations d’affaires avec le gouvernement une commission, une récompense, un avantage ou un bénéfice de quelque nature, directement ou indirectement, pour lui-même ou pour une autre personne, à moins d’avoir obtenu le consentement écrit du chef de la division de gouvernement qui l’emploie ou dont il est fonctionnaire;
  3. d) ayant ou prétendant avoir de l’influence auprès du gouvernement ou d’un ministre du gouvernement, ou d’un fonctionnaire, exige, accepte ou offre, ou convient d’accepter, directement ou indirectement, pour lui-même ou pour une autre personne, une récompense, un avantage ou un bénéfice de quelque nature en contrepartie d’une collaboration, d’une aide, d’un exercice d’influence ou d’un acte ou d’une omission

concernant :

(i) soit une chose mentionnée aux sous-alinéas a)(iii) ou (iv),

(ii) soit la nomination d’une personne, y compris lui-même, à une charge;

——————————–

…ou pour tout autre article de loi que les enquêteurs ou procureurs au dossier jugeront valables.

Il est à noter qu’en tant que contribuable, je suis victime du stratagème décrit par Zambito, puisqu’en fin de compte, la facture était refilée aux contribuables.

J’inclus avec ma plainte, 2 (deux) articles de presse relatant les allégations de Zambito.

Et j’ai signé à Québec, le ___________________________

COMMUNIQUÉ DE PRESSE                                   Lundi, 15 octobre 2012

Pour publication immédiate

Le mouvement Occupy, section Québec, dépose aujourd’hui, par l’intermédiaire d’un de ses membres (André Bérubé, du Comité juridique), une plainte criminelle à l’endroit de l’ex-vice première ministre du Québec, et ex-ministre des Affaires Municipales, Nathalie Normandeau. Nous considérons que les allégations faites par M. Lino Zambito à la Commission Charbonneau sont suffisamment sérieuses et crédibles pour porter une plainte criminelle reliée aux articles 119, 120 et 121 du Code Criminel Canadien. Ces articles portent sur la corruption de politiciens, fraude, et abus de confiance.

Les allégations de Zambito sont à l’effet qu’il a incité des entrepreneurs en construction à recourir  à des prête-noms, dans le cadre de plusieurs activités de financement qu’il a organisées, pour le compte de l’ex-vice première ministre. L’argent ainsi recueilli était donné à l’organisation politique de madame Normandeau. Les entrepreneurs, dont Zambito lui-même, se repayaient par la suite en faisant de fausses réclamations  sur des contrats publics, appelés « extras », dont les montants se trouvaient du coup gonflés. La facture était ensuite refilée aux contribuables.

Il semble clair pour nous que madame Normandeau était au courant du stratagème; de plus, celle-ci a reçu des cadeaux personnels de monsieur Zambito (billets de spectacle à plus d’une reprise, bouquet de roses), démontrant sa participation dans l’astuce pour frauder le public. Cette plainte criminelle s’inscrit pleinement dans notre mission de dénoncer la corruption et les abus du système actuel.

André Bérubé, membre du comité juridique

pour Occupons Québec.                      ————————————-

Site internet d’Occupons Québec :             http://occuponsquebec.org/

Contact :                                            info@occuponsquebec.org

indignés

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

Les larmes de Nathalie Normandeau

Rosie

Rose Flamant

Dans sa lettre à Mme Normandeau, le comédien Stéphane E. Roy s’interroge sur ses «larmes de crocodile  et sur l’insouciance arrogante de nos politiciens.» Cette lettre est un véritable cri du cœur qui témoigne du ras-le-bol de la population qui considère que notre système politique est désuet, que la justice est devenue une parodie et que les politiciens ont perdu la confiance de la population.

Le parti Libéral, n’en fini plus d’être éclaboussé de tout bord tout côté sans que jamais personne ne soit inquiété.  Pourtant au royaume des cônes orange, les signes de la révolte sont partout.  La jeunesse bâillonnée, matraquée, emprisonnée depuis le triste épisode du printemps érable, s’organise ça et là, avec l’appui des grisonnants et des têtes blanches; signe avant coureur d’une révolution latente qui va balayer ce système dépassé et permettre le triomphe de la liberté !

L'Assemblée Nationale du Québec

L’Assemblée Nationale du Québec

N’avez vous pas honte ?

Nathalie Normandeau a presque pleuré à LCN quand elle nous parlait de son passage à la commission Charbonneau et de la dureté de la politique. Je ne sais pas dans quel monde vivent nos politiciens, mais ils devraient revenir sur terre de temps en temps, ça serait bien qu’il côtoie de temps en temps la population pour voir ce qu’elle vit… Après les centaines de millions de dollars détournés par les gouvernements, les entrepreneurs amis du gouvernement, avec la mauvaise gestion incroyable de tout notre système : infrastructure routière, santé , garderie, etc etc… après les avantages éhontés d’une classe politique égoïste et méprisante qui ne pense qu’à leur avantage personnel au détriment de la population ; elle ose nous regarder droit dans les yeux et faire couler ses larmes de crocodile.

nat

Savez-vous M. Normandeau combien il en coûte pour un pain blanc : 3,27$ en moyenne savez combien il y a de 3, 27$ dans vos centaines de millions détournés dans les poches des amis du parti, entre autres dans le scandale du Chum ? Avez-vous perdu le sens des valeurs, savez-vous combien de famille prendrait ce pain blanc volontiers ce matin pour déjeuner et avoir quelque chose à se mettre sous la dent ? Pendant que vous brunchez aux frais d’une firme quelconque qui mettra addition sur un compte de dépense payé par la population.Nous sommes les Indignés

Savez-vous ce que c’est, que de ne pas arriver à la fin du mois ? Connaissez vous la force et l’ampleur de la rage qui nous envahis de voir nos élus s’empiffrer dans le champagne et le caviar lors de soupers payés par les citoyens eux-mêmes. Savez-vous que votre gouvernement entame une politique d’austérité pendant que des centaines de voleurs, amis de votre parti, se sauvent avec des millions en bonus dans les poches ? Vous n’avez pas honte de venir nous jouer vos violons ? Je viens d’une famille plus que humble, qui a toujours payé ses taxes et ses impôts pendant que notre premier ministre a le luxe des abris fiscaux. Mon père a travaillé toute sa vie pour seulement faire survivre sa famille et vous vous vivez au-dessus des gens, vous êtes gavé de vos privilèges, privilèges votés par vous même.

Champagne2

Est-ce que vous vous rendez compte du bris de confiance entre la population et les partis politiques causé par la corruption libérale en premier, et péquiste et finalement de la classe politique au grand complet ? Rendez-vous compte que pendant que vous alliez dans les loges du CH que vous receviez des roses des entrepreneurs il y a des familles qui n’étaient pas capables de faire l’épicerie ? Revenez un peu sur terre, venez voir la vraie réalité. Comprenez tout ce qu’on aurait pu faire avec ces millions de dollars pour les familles dans le besoin, pour les malades, pour les enfants. À force de ne côtoyer que du monde de votre genre, dans des soupers aux frais des contribuables à boire et manger sans jamais avoir une addition réelle à payer devant les yeux, vous avez peut-être perdu le sens de l’argent et assurément celui des valeurs. Cet argent si durement gagné par des millions de travailleurs et si facilement volé par des profiteurs du système.

Jaures

Moi aussi j’ai 46 ans comme vous, et quand je vous vois vous plaindre du traitement que vous avez reçu, j’ai honte pour ma génération. J’ai honte de votre insensibilité face à la population et j’ai honte de votre volonté à défendre bec et ongle vos privilèges. J’ai honte aux noms des citoyens qui peine à nourrir et éduquer leur famille tout en essayant de s’offrir une pension, ces mêmes gens qui paient votre souper ou vos billets de hockey, ces pauvres qui contribuent à votre vie de luxe et à votre retraite.

Mme Normandeau, ne venez pas pleurer des larmes de crocodile sur ceux qui ont été amputés par le crocodile. »

Partagez s.v.p.

Stéphane E. Roy (Auteur du texte)
Comédien et Auteur

Source : Virginie Féray PerezLe Québec Matin

reveil

1 commentaire

Classé dans Uncategorized