Archives de Tag: Mondialisation

Les Québécois parlent aux Français

Depuis dix ans, 30 000 immigrants Français se sont établis au Québec.  On les entend parler partout dans les rues de Montréal, de Québec, de Gatineau, du Saguemay ou dans les bars de la Gaspésie.  Depuis les trois dernières années leur nombre est en augmentation rapide et a plus que doublé en dix ans (+ 113 %).

drapeaux_q==QC-France

Selon les chiffres du Consulat général à Montréal la communauté inscrite qui s’élève à plus de 50.000 personnes, a également connu une forte croissance (+ 45 %) au cours des dix dernières années. Les deux tiers des français installés au Canada,  s’installent au Québec et 100 000 d’entre-eux vivent à  Montréal, et le e nombre des « non-inscrits » est évalué à 10 000.

Les Indignés du Québec se sont demandés ce qui pousse  tant de Français à quitter leurs pays pour venir s’installer chez nous en si grand nombre ?  Et que pensent les Québécois  de ce regain d’intérêt de la part des gens de l’Hexagone. Pour répondre à cette question  nous vous proposons de visionner une série de films, dont le premier intitulé « La France en face », se passe dans une France qui fait face à la mondialisation et ou 60% des gens vivent en état de subsistance. Dans ce pays, 40% de la population vit dans 25 villes où  sont concentrées les cadres, les techniciens spécialisés et l’essentiel des immigrés. C’est là que 80% du PIB du pays est produit. Hors de ces villes, dans le reste de la France, se retrouvent des millions d’employés et d’ouvriers, qui constituent la «France des fragilités». Ils vivent dans la précarité et constatent le fossé grandissant qui les sépare des urbains entrés dans l’ère numérique.

 01

À la lueur de ce reportage on comprend mieux ce qui peut pousser nos cousins à se pointer chez nous. Mais qu’en est-il vraiment de l’expérience des Français au Québec ?   Olivier Zimmermann, Fabrice Luchini, Lorenzo Sterzi, Gilles Proulx et Richard Lehir dans le film intitulé « Le Québec parle aux Français » s’interrogent sur le phénomène en abordant le parcours d’un Français au Québec.  Présenté sous forme de sept reportages « Le Québec parle aux Français » aborde les thèmes de l’arrivée, de la langue française, de l’Identité, de la géographie (Entre fleuve et montagne), de l’économie, de la politique et finalement du départ. A travers ces rencontres et ces témoignages c’est le portrait d’un Québec en réflexion qui apparaît.

« 1- L’arrivée »  

1

« 2- La Langue française »  

2

« 3- L’identité »

3

 « 4- Entre fleuve et montagne »  

4

« L’économie »

5

 « La politique »  

6

« Le départ »  

7

république

Albert

 

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

Le libre-échange avec l’Europe

La mondialisation ne cesse d’étendre ses tentacules ce qui inquiète les Indignés du Québec ainsi que le compositeur Clode Hamelin qui s’interroge sur le fait que : « les lois s’internationalisent au détriment de la liberté. »  Monsieur Hamelin rappelle  qu’au départ, «  la mondialisation devait apporter du mieux-être et des droits à ceux qui n’en n’ont pas, mais on voit bien que (…) c’est exactement le contraire. Les dirigeants « travaillent à l’esclavage de la population mondiale et à la  destruction de  la classe moyenne. La liberté est  devenue un fantasme et on revient lentement à la case départ du moyen-âge. C’est le GRAND balancier de l’histoire et du temps.»

BALANCIER

Jean Charest… ENCORE!

 Bien qu’il ne soit plus premier ministre, celui qui fut l’homme politique le moins aimé de l’histoire du Québec, ce lui qui a perdu son poste dans le déshonneur en étant même éjecté dans son propre comté, ce LUI-LÀ est encore à la TIVI pour tenter d’influencer la politique nationale au bénéfice de ses amis de toujours, ses clients, ses maîtres. Il fut un des premiers et des plus ardents défenseurs de cet accord de libre-échange avec l’Europe. Accord dont plusieurs disent que c’est l’arrêt de mort de la souveraineté nationale en ce qui a trait, entre autre, aux ressources naturelles. On dit aussi que c’est la perte de contrôle de la main-d’œuvre. D’autres plus savants que moi sauront nous expliquer cette entente en détail.

charest

Charest le patapouf national travaille maintenant pour un bureau d’avocat (McCarthy Tétrault) qui représente des clients internationaux (lire méga compagnies comme des minières). Étrangement Charest c’est aussi Monsieur PLAN NORD. Là il y a un lien à approfondir n’est-ce pas? Minières, plan nord, libre-échange et ses clients… Que nous dit Charest à la TIVI ? QUE ÇA PRESSE ET QUE LE GOUVERNEMENT CANADIEN DEVRAIT SIGNER ÇA LE PLUS VITE POSSIBLE…. SANS PLUS TARDER. Sans plus penser aurait-il pu dire… Ça c’est tout un conseil d’avocat ! Mais qui au monde conseillerait à une personne de signer à la sauvette un document qui va changer sa vie pour toujours? Un document qui peut le mettre en grave danger si certaines des lois qui y sont écrites ne sont pas scrutées À LA LOUPE et ce trois fois plutôt qu’une. Qui peut donc avoir cette attitude de dire DÉPÊCHEZ VOUS, ÇA PRESSE?

justice

Seulement deux types de personnes peuvent avoir cette attitude. Premièrement, les fous, les idiots, les incultes. Ceux qui disent n’importe quoi. Ceux qui tapent sur les pneus d’une voiture comme test pour décider de l’acheter ou non. Deuxièmement, ceux à qui va profiter cette mauvaise transaction signée trop hâtivement.  Mais pour qui travaille donc cet homme qui se cachait derrière son poste de premier ministre pour faire, au fond, ce qui ressemble plus à du lobbying de luxe qu’à du service public?  S’il y a une enquête qu’on devrait vraiment faire au Québec en ce moment et ça presse, c’est une enquête sur les agissements de ce réseau de personnages, passant du public au privé en quelques heures. Sur les bureaux d’avocats et les firmes de lobbying. Sur les politiciens, les anciens premiers ministres, anciens ministres, qui passent dans des firmes de super lobbying au service de méga entreprises si souvent dangereuses pour les états. Ces anciens Ministres de la santé qui passe au privé dans des multinationales de la santé PRIVÉE, ou ces ministres des finances ou du trésor qui deviennent des conseillers chez des énormes firmes d’avocats ou des banques… Une enquête en profondeur sur chacun d’eux et leurs liens avec des projets du genre de ce libre-échange est CRUCIAL pour la survie nationale. Sinon on se fait manger la moelle dans l’os, de l’intérieur, sans trop s’en rendre compte. On ne le réalise que juste APRÈS! Et là il est trop tard.

justice-aveugle

Des règles claires et sévères devraient entourer la vie après la politique. Il devrait être IMPOSSIBLE d’avoir le parcours de ces personnages. C’est incestueux ! Et comme citoyen, je suis troublé.

Clode Hamelin, compositeur.

Montréal, 4 juin 2013

map

3 Commentaires

Classé dans Uncategorized

Bonne année 2013

Bonne année 2013

Les indignés du Québec vous souhaitent une bonne année 2013

Cliquez sur l'image pour voir le film

Cliquez sur l’image pour voir le film

Mondialiénation

Cliquez sur l'image pour voir le film

Cliquez sur l’image pour voir le film

Bonne année 2013

Cliquez sur l'image pour voir le Bye Bye 2012

Cliquez sur l’image pour voir le Bye Bye 2012

Nous sommes les légions d'anonymes. Nous sommes les 99%

1 commentaire

Classé dans Uncategorized