Archives de Tag: médias complices

Le désert culturel québécois

Depuis la tragédie de Mégantic, le peuple du Québec demeure étrangement muet comme traumatisé, pourtant comme l’a noté le journaliste du Devoir, Christian Rioux, lors de cette tragédie « Nous avons vu l’infâme Ed Burkhardt s’adresser aux colonisés dans la langue de l’empire. L’homme n’a même pas pris la peine de se faire accompagner d’un attaché de presse parlant minimalement le français. Plus tôt, il avait adressé à la population un communiqué dans un baragouin informe, reflet du plus parfait mépris. Nous l’avons tous entendu accabler d’abord les pompiers, puis son propre conducteur de locomotive avant de reconnaître, au bout d’une semaine, « quelques erreurs » 1. Pourtant malgré les morts, la pollution, les insultes, la grande majorité des québécois demeure prostrée, amorphe et aphone. Cette situation fait réagir Rose Flamant cette indignée de la première heure qui s’interroge sérieusement sur l’apathie chronique du peuple québécois, sur la déliquescence de notre société, sur son indifférence généralisée face aux politiciens véreux, corrompus et abjectes qui nous écrasent jour après jour sans que l’on réagisse. 

Rose

Au royaume des borgnes les aveugles sont rois

Au Québec on donne désormais des primes aux escrocs qui ont volé allègrement le trésor public, on assiste à la mise en tutelle de nos villes, à la destruction de notre environnement, à l’à-plat-ventrisme de nos politiciens, à la perte quotidienne de nos libertés sans que la colère du peuple ne se manifeste. Aucune manifestation dans les rues; discours creux et insipides généralisés sur les ondes des médias complices ! 

la main du peuple

Un pétard mouillé ?

 L’An II du printemps érable ne sera t-il qu’un pétard mouillé ? Partout, dans toutes les sphères de la collectivité nous assistons actuellement à la déliquescence de cette société québécoise complètement corrompue, usée, amnésique et rapace. Province ou les analphabètes sont rois puisque’au Québec 49 % de la population est incapable de saisir le sens d’un texte ! 2.

Cet inculture crasse savamment entretenue par les médias complices et les radios-poubelles qui abreuvent le bon peuple de nouvelles insipides et sportives, où des analphabètes fonctionnels transformés en joueurs de hockey, en boxeurs en joueurs de Baseball millionnaires nous abreuvent quotidiennement et inlassablement de leur discours abrutissant et creux.  Reflets inquiétants des masses endormies et incultes qui caractérisent  une grande partie de la population de cette province ! C’est ainsi que dans les infos québécoises le sport occupe en 32 % de plus d’espace que dans l’ensemble des médias internationaux. TRENTE DEUX % ! Le Club de hockey occupe à lui seul 79 % de toute la couverture sportive soit une nouvelle sur dix (9,67 %), tous thèmes confondus. 

cerveau

Apathie chronique !

Bon an mal an, au Québec, l’actualité traite entre 1,7 et 1,9 million de nouvelles provenant des médias traditionnels, et les faits divers, le sport, la politique et les nouvelles locales représentent plus de 58 % de l’actualité ! En analysant tout ça on doit s’interroger sur l’état de santé mental de notre province, (peuple amorphe, incapable de se donner un pays et qui doit quémander des miettes faute de pouvoir s’auto-gérer!). Dans ce désert culturel québécois, qui se targue pourtant d’être à la fine pointe de la civilisation, la cuisine occupe en moyenne 18 fois plus de place que la pauvreté dans les médias. En fait,la cuisine surpasse désormais la culture dans les médias d’ici. Alors peut-on seulement imaginer l’indignation, la révolte ou la colère quand la seule chose qui préoccupe la majorité des Canadiens-Français de la Province de Québec c’est l’épaisseur de leur porte-feuille et le pointage du Canadien ?

felix

ccons

Publicités

5 Commentaires

Classé dans Uncategorized

Médias québécois, complices de l’ignorance crasse !

printemps-quc3a9bc3a9cois

Le poète indigné Oitarp fait le point sur le problème des médias québécois et sur cette société étouffante qu’est devenue la société canadienne en générale et la société québécoise en particulier.

einstein

De la grande noirceur à la grande obscurité

 Le printemps érable m’a fait sortir de mes gongs, moi le vieux rêveur d’une époque que je croyais révolue, J’ai découvert une jeunesse qui a crié haut et fort: – Assez ! c’est assez ! Dehors les pourris ! 

Indignez-vous !

Indignez-vous !

Devant la déliquescence de cette société québécoise complètement corrompue, usée, amnésique et rapace, des jeunes se sont levés, gonflés et portés par l’immense idéal du printemps érable. La crise provoquée par l’An I de ce printemps érable a fait ressortir toute la laideur des médias complices dans une province ou seulement trois groupes de presse génèrent à eux seuls plus de 80 % de l’information.

Nous sommes légions

Nous sommes légions

Dans les infos québécoises  le sport occupe en effet 32 % de plus d’espace que dans l’ensemble des médias internationaux. TRENTE DEUX % ! Le Club de hockey Canadien (la très sainte et vénérable flanelle) occupe à lui seul 79 % de toute la couverture sportive québéoise soit une nouvelle sur dix (9,67 %), tous thèmes confondus. 

RadioCanada_logo_26TVA_NVX_26

À Radio Cadenas, tous les jours, des journalistes sportifs nous parlent périodiquement du futur Colisée de Québec, de Garmisch-Partenkirchen, de Raonitch ou de Patrick Heu Roy. Eille les tarés on en a assez de vous entendre… TRENTE DEUX % plus de bulletins de sport chez nous que dans l’ensemble des médias internationaux !

Bon an mal an, au Québec, l’actualité traite entre 1,7 et 1,9 million de nouvelles provenant des médias traditionnels, et les faits divers, le sport, la politique et les nouvelles locales représentent plus de 58 % de l’actualité ! 

La révolution

Médias complices

À regarder tout ça on doit s’interroger sur l’état de santé de notre province, (puisqu’à ce jour nous sommes incapables de nous donner un pays !) Dans ce désert cultuel québécois qui se targue pourtant d’être à la fine pointe de la civilisation, la cuisine occupe en moyenne 18 fois plus de place que la pauvreté dans les médias. En fait, la cuisine surpasse désormais la culture dans les médias d’ici. 

Quant à la qualité journalistique des clowns qui passent à la TIVI, que doit-on en penser ?

Que doit-on en penser de ces radios poubelles qui innondent nos ondes ? Franchement poser la question c’est y répondre. À mon avis le Québec est en train de dérapper sérieusement mais heureusement grâce au parti conservateur nous sommes maintenant une nation. Merci M. Harper !  En attendant il y a des lumirères qui s’allument dans la nuit : – Québec Solidaire, Option Nationale qu’à rejoint le vieux lion Jacques Parizeau. Et il y a vous les jeunes, qui regardez ce vieux monde crouler. On est solidaire et on vous souhaite de ne pas passer de la grande noirceur à la grande obscurité

Oitarp poète indigné du printemps érable

oitarp

9 Commentaires

Classé dans Uncategorized