Archives de Tag: Mary-Lou Esmeralda

Merci Monsieur

Mary-Lou Esmeralda

Mary-Lou Esmeralda

Les Indignés du Québec tiennent à souligner le décès de Jacques Parizeau, qui fut vraisemblablement le plus grand premier ministre du Québec. Économiste de formation, il enseigne à l’École des hautes études commerciales et participe à titre de consultant et de conseiller à plusieurs réalisations d’envergure de la Révolution tranquille (nationalisation des compagnies d’électricité, création du plan de pension du Québec, de la Caisse de dépôt et de placement, etc.). Il joint les rangs du Parti québécois (PQ) peu de temps après sa fondation et est candidat défait lors des élections de 1970 et 1973.

Jacques Parizeau en 2007

Jacques Parizeau en 2007

Lorsque le PQ forme le gouvernement, en 1976, le premier ministre René Lévesque lui confie les poste de ministre des Finances et du Revenu, ainsi que la présidence du Conseil du trésor. Toujours aux Finances pendant la crise économique des années 1980, il met en place le Régime d’épargne-actions qui sera salué comme une de ses plus grandes réussites. Son refus d’accepter la mise en veilleuse du projet souverainiste – le « beau risque » – mène à son départ du gouvernement, en 1984. Successeur de Pierre Marc Johnson, en 1988, il dirige le PQ lors des élections générales de 1989. L’échec des ententes constitutionnelles de Meech et Charlottetown, ainsi que la détérioration de l’économie, favorisent son avènement au pouvoir en 1994. Jacques Parizeau souhaite donner un nouvel élan au gouvernement (« L’autre façon de gouverner »), mais son objectif principal demeure la réalisation de l’indépendance du Québec. Fidèle à son engagement, il tient un référendum le 30 octobre 1995. Cette soirée est marquée par la défaite dramatique du Oui, ainsi que des propos controversés de sa part sur « l’argent et des votes ethniques » qui feront la manchette. Il démissionne ensuite de son poste de premier ministre. Auteur de nombreux textes et ouvrages, il continue de se passionner pour les questions économiques et demeure un des porte-parole les plus connus et les plus respectés du mouvement souverainiste.

Monsieur

MERCI

Sources : Bilan du siècle et

RadioCanada_logo_26

René Lévesque

1 commentaire

Classé dans Uncategorized

Le Québec bientôt un pays ?

Mary-Lou Esmeralda

Mary-Lou Esmeralda

La victoire de Pierre Karl Péladeau (PKP), qui a remporté la course à la direction du Parti québécois (PQ) au premier tour avec 58 % des votes marque un nouveau tournant vers l’indépendance du Québec. Avec 58 % des voix Pierre Karl Péladeau récolte deux fois plus de votes que son plus proche adversaire Alexandre Cloutier  (29 %), loin devant Martine Ouellette  avec 13 %.

Au sujet de la souveraineté PKP a déclaré dans son discours enflammé  « que tous les projets de société seront réalisables lorsque nous aurons un seul État et que nous serons entièrement maîtres de notre destinée ».  l'actuAjoutant que « Nous n’accepterons pas une constitution négociée derrière des portes closes. Pas plus que nous n’accepterons d’abandonner notre modèle québécois qui nous aura permis de nous hisser dans le palmarès de tête des nations les plus justes et les plus équitables. Nous n’accepterons pas non plus de disposer de nos joyaux collectifs comme Hydro-Québec pour satisfaire quelques économistes et idéologues néo-libéraux »

macleansPuis s’adressant aux anglophones, aux Canadiens et aux Nord-américains en général. Il a jouté que c’est  « Dans le respect de la démocratie et de la loi, nous voulons avoir notre propre pays et pouvoir en profiter. Nous voulons donner les meilleures opportunités possible à notre peuple, et nous voulons vivre heureux et en paix

 « Notre projet n’est contre personne, ni contre quoi que ce soit, il est pour le peuple du Québec. »— Pierre Karl Péladeau.

PKP

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

Quand les organisations écologistes dérapent

Mary-Lou Esmeralda

Mary-Lou Esmeralda

Depuis quatre décennies les organisations écologistes se sont multipliées  à la surface de la planète. Au fil des ans des organisations telles que Greenpeace, WWF, Amazon watch, Sierra Club. World Watch etc…se  sont érigées en chien de garde pour dénoncer les abus de la pollution qui minent notre planète. Toutefois, comme le montre le film de Kip Andersen, il semble que ces organisations ne nous disent pas toute la vérité. Cowspiracy est un documentaire qui montre l’impact de l’élevage d’animaux sur l’environnement. Dans son film, Kip Andersen, révèle des informations exclusives portant sur les politiques de groupes environnementaux comme Greenpeace, Sierra Club, Surfrider Foundation, and Rainforest Action Network. Probablement le documentaire le mieux fait sur l’industrie agroalimentaire et ses impacts. N’oubliez pas d’activer les sous-titres si vous n’êtes pas bilingues. et bon cinéma!


aum

regc3a9rescence

_V4No

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

Le Québec dans la mire des investisseurs chinois

Mary-Lou Esmeralda

Mary-Lou Esmeralda

Il semble que les investisseurs chinois aient de grands projets pour la province de Québec, notamment à Longueuil où pas moins de mille entrepreneurs chinois tentent de faire un investissement d’un milliard de dollars. Pour que ce projet aboutisse, Québec devra t-il changer ses quotas d’immigration pour satisfaire aux besoins de ces investisseurs ?
Selon Thomas Gerbet, « les hommes d’affaires impliqués sont tellement nombreux qu’ils envisagent de noliser un avion d’Air Canada pour faire le voyage depuis la Chine. Ils veulent aussi construire des centaines de maisons pour loger leurs familles sur la Rive-Sud et à Montréal.
La compagnie Min Ying Holdings a de très grandes ambitions pour son projet de Centre commercial de distribution internationale. Elle veut en faire une plaque tournante en Amérique du Nord pour permettre de commander directement, sans intermédiaire, des produits manufacturés aux usines chinoises.

Le marché de Yiwu

Le marché de Yiwu

Le Centre est inspiré du Yiwu International Trade Center, au sud de Shanghai, qui regroupe 70 000 kiosques de produits où viennent magasiner les entreprises. Selon le même principe, la version québécoise prendrait la forme d’un gigantesque hangar, de la taille d’un IKEA, divisé en centaines de kiosques de vente. Chaque homme d’affaires représenterait un produit manufacturé dans une usine chinoise. »wong

Source : Radio-Canada

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

61% des Québécois sont insatisfaits du gouvernement Couillard selon un sondage Léger :

Mary-Lou Esmeralda

Mary-Lou Esmeralda

Le gouvernement autoritaire de Philippe Couillard et ses politiques d’austérité continuent a susciter la grogne et la désapprobation de la population québécoise en général.  Selon ce sondage mené pour le journal Le Devoir, entre le 6 et le 9 avril,  47 % des répondants se déclarent insatisfaits du nouveau ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, François Blais, contre 22 % qui sont satisfaits.

Rappelons que M. Blais a succédé le mois dernier à Yves Bolduc, qui a quitté  la politique sous la pression populaire après une série de cafouillages et de politiques controversées.

Par ailleurs, les résultats de ce sondages révèlent que tous les ministres du gouvernement Couillard obtiennent une forte désapprobation des électeurs. En effet 61 % des répondants se sont déclarés insatisfaits du gouvernement Couillard, un taux persistant  par rapport au 62 % de février dernier. L’électorat se montre sévère envers les politiques libérales puisque plus de la moitié des répondants (54 % )ont déclaré que le gouvernement a performé « en deçà de leurs attentes ».

GogolLe ministre de la santé Gaétan Barrette est le plus mal noté de tous les ministres. En effet, près de six électeurs sur dix (58 %) se sont déclarés insatisfait des politiques du ministre de la Santé. Dans une même proportion similaire de 62 % des répondants se disent insatisfaits de la réforme de la santé du Dr Barrette.

Malgré tout, ce sondage démontre néanmoins que les libéraux de Philippe Couillard maintiennent leur avance dans les intentions de vote,  autour de 37 %. Le Parti québécois (PQ) a gagné trois points, à 28 %, tandis que la Coalition avenir Québec (CAQ)  a perdu quatre points, à 21 %. Québec solidaire, récolte 10 % des voix.reveil

5 Commentaires

Classé dans Uncategorized

Les taupes de Revenu Québec

Mary-Lou Esmeralda

Mary-Lou Esmeralda

Le journal de Québec a publié le courriel d’une fonctionnaire de Revenu Québec intitulé «Madame Bonheur prend congé».  Ce torchon de Michel Hébert est vraiment révoltant  puisque ce démagogue parle sans ambages d’une « orgie de congés de maladie accumulés», et de «la joie d’une fonctionnaire retraitée payée plein salaire», ce qui donne la nausée au Mossieur !

Ce coulage médiatique est également repris par sa collègue Geneviève Lavoie qui nous apprend que ce courriel peu commun a rapidement fait le tour de la haute fonction publique. Si cette situation n’est pas unique dans l’appareil de l’État, écrit-elle, rares sont ceux qui exposent aussi ouvertement les généreuses conditions de travail offertes dans le secteur public.»

revenu QcCurieusement Madame Lavoie nous apprend que «le ministre Coiteux veut éliminer en cinq ans les banques de congés pour maladie que se sont constituées certains fonctionnaires.»  On comprend dès lors, que ce coulage médiatique provient d’une taupe gouvernementale chargée de lancer un énième ballon politique !

La stratégie est simple.  On jette le projecteur sur le peuple mais on oublie, les généreuses primes de départs des ministres sans scrupules qui siphonnent allègrement la province de Québec.

Vous avez raison Madame c’est à vomir !

leitao2

2 Commentaires

Classé dans Uncategorized

Gaétan Barrette envisage de bâillonner l’opposition une seconde fois

Mary-Lou Esmeralda

Mary-Lou Esmeralda

Le ministre de la Santé du Québec, Gaétan Barrette n’exclut pas d’imposer le bâillon une seconde fois pour faire passer le projet de loi 20.  Cette déclaration du ministre survient quelques jours seulement après que son gouvernement ait muselé l’opposition pour faire adopter son projet de loi 10 sur la réorganisation du réseau de la santé.

Dans une entrevue accordée à Radio-Canada, le ministre Barrette a dit avoir bon espoir que ce nouveau projet de loi, qui prévoit notamment l’imposition de quotas de patients aux omnipraticiens sous peine de sanctions, soit adopté selon la procédure parlementaire normale.  « Moi, je pense que si tout le monde travaille collégialement, sans obstruction – c’est ce que je souhaite -, ce projet de loi devrait passer parce qu’il n’est pas très long », a-t-il déclaré.

Barrette_Gaetan

Gaétan Barrette

Selon lui, les parlementaires pourraient commencer l’étude du projet dès la fin de la semaine prochaine. Lorsqu’on lui a demandé si le bâillon pourrait aussi être utilisé pour faire passer ce second projet de loi, Gaétan Barrette, a admis que cela constituait une possibilité. « Ça fait partie des règles parlementaires. Les règles prévoient que lorsqu’il y a de l’obstruction, on passe à ça, sinon le gouvernement est paralysé. Le gouvernement ne peut pas passer son temps paralysé », a-t-il affirmé.« Je peux vous dire une chose : le faire adopter selon les règles habituelles, ça va dépendre de moi – je peux vous garantir que je vais tout faire pour ça. Mais si ça ne se passe pas comme ça, ce sera la faute des oppositions », a-t-il ajouté. Gaétan Barrette reconnaît que le projet de loi 20 rencontre beaucoup d’opposition dans le réseau de la santé, mais assure néanmoins que la population du Québec l’appuie, parce qu’elle cherche à améliorer l’accès au réseau, ce qui constitue l’objectif de la législation proposée.

Source :
RadioCanada_logo_26

4 Commentaires

Classé dans Uncategorized