Archives de Tag: Louise Mushikiwabo

Macron achète pour 22 millions d’euros de grenades

À l’heure où le gouvernement Macron sème la terreur avec des armes de répression indignes d’une grande démocratie, le ministère de l’Intérieur a acheté pour 22 millions d’€ de «grenades de maintien de l’ordre» destinées aux forces de police. Ce gouvernement a également commandé 450 nouveaux fusils « super Flash-Balls », avec un barillet, qui permet de tirer six cartouches en quelques secondes, sans compter la douzaine de véhicules blindés (chars d’assaut) pour maintenir «la loi et l’ordre». Ce même gouvernement a également accordé une forte augmentation de salaire aux forces du désordre.

Alors que M. Macron et sa clique tentent un simulacre de rapprochement avec les gilets jaunes ils commandent du même coup, encore plus d’armes pour réprimer les manifestants qui se font massacrer, arrêter, gazer, comme au plus beaux jours de Vichy.

Ce gouvernement n’a plus la légitimité pour gouverner et la communauté internationale doit réagir en contactant les instances démocratiques internationales :

Coordonnées:

  1. Louise Mushikiwabo, Secrétaire générale de la Francophonie https://www.francophonie.org/Contacts.html
  2.  Amnesty International https://www.amnesty.org/fr/

Au Canada:

  1. Amnesty Canada  accueil@amnistie.ca
  2. Justin Trudeau, premier ministre du Canada justin.trudeau@parl.gc.ca
  3. François Legault, premier ministre du Québec Legault.ASSO@assnat.qc.ca
  4. Ambassade de France à Ottawa politique@ambafrance-ca.org

Références: 

  1. Macron commande en panique des centaines de fusils « multi-coups »..
  2. Prévoyant, le gouvernement commande des grenades lacrymo pour 4 ans

  3. Gilets jaunes : à quoi servent les blindés de la gendarmerie face aux manifestants ?

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Francophonie, Gilets jaunes, Indignés

Appel à la violence d’un ancien ministre qui souhaite voir les policers tirer sur les gilets jaunes

La communauté internationale doit absolument dénoncer les propos de l’ancien ministre de l’éducation, Luc Ferry, et ses appels à la violence pour régler la crise des gilets jaunes. Dans une entrevue diffusée sur les ondes de France Classique ,  Luc Ferry a déclaré à propos des gilets jaunes : « Quand on voit des types qui tabassent à coups de pieds un malheureux policier qui est par-terre; qu’ils se servent de leurs armes une bonne fois, écoutez, ça suffit ! »

Luc Ferry souhaite également que l’armée intervienne pour régler la crise: (5:10) Je pense qu’on a une armée, on a je crois la quatrième armée du monde elle est capable de mettre fin à ses saloperies, il faut dire les choses comme elles sont. (5:59) a t’il déclaré.

Nous vous invitons à dénoncer ces propos antidémocratiques en utilisant le modèle de lettre ci-dessous que vous pouvez envoyer à Madame Louise Mushikiwabo, Secrétaire générale de la Francophonie, Amnesty international, Justin Trudeau, premier ministre du Canada, François Legault, premeir ministre du Québec, Kareen Rispal, ambassadeur de France au Canada

Modèle de lettre:

Dans la crise des gilet jaunes, l’ancien ministre français de l’éducation, Luc Ferry, a tenu des propos indignes d’une démocratie moderne. Dans une entrevue diffusée sur les ondes de France Classique , à propos des gilets jaunes, Luc Ferry a déclaré: «Quand on voit des types qui tabassent à coups de pieds un malheureux policier qui est par-terre qu’ils se servent de leurs armes une bonne fois, écoutez, ça suffit ! »

Cette appel à la violence est inacceptable et il serait utile qu’elle soit dénoncée. Merci de bien vouloir agir en conséquences.

Coordonnées:

3 Commentaires

Classé dans Francophonie, Gilets jaunes, Indignés