Archives de Tag: liberté

Voyez-vous ça ?

voir

Voyez-vous ce que nous voyons ?

Nous voyons sept milliards d’habitants sur notre planète

Journée de la terre

Nous voyons 30 000 enfants mourir de faim chaque jour

Nous voyons des mannequins à moitié nues exploitant leur propre corps

et vendant leur intégrité contre une compensation pécuniaire

nous-sommes-les-99-les-indignes-du-quebec

Nous voyons 500 000 tonnes de nourriture, jetées aux ordures chaque jour

Nous voyons une décadence dans l’inhumain et l’immoral par la télé-réalité et les séries TV

Nous voyons des meurtres de sang-froid, pour l’argent, la propriété et le pouvoir

Nous sommes les 99%

Nous voyons la terre se faire voler de tout son sang, le pétrole

Nous voyons quatre milliards de personnes vivants dans un conte de fée

Nous voyons le vol organisé du peuple par les corporations pour le profit !

Nous voyons le complexe militaro-industriel commettre un génocide au niveau mondial

monkey see

Voyez-vous ce que nous voyons ?

Nous voyons 2 millions de tonnes de déchets industriels toxiques chaque année

Nous voyons 2 milliards de téléphones encore fonctionnels jetés chaque année

Nous voyons le cartel bancaire nous réduire en esclavage dans la recherche du profit individuel

20000

Nous voyons les corporations posséder plus de 51% des ressources de notre planète

Nous voyons notre gouvernement lécher les bottes de ces corporations

Nous voyons les entreprises organiser et profiter de l’obsolescence programmée

Nous voyons les politiques nous mentir jour après jour

487632_357459254339168_552702082_n

Nous voyons que 80% des forets vierges sont maintenant rasées

Nous voyons que une population vivre sur la consommation excessive et l’auto-promotion

Pas sur l’unité et la connaissance … Et encore moins sur la liberté

Nous voyons un système économique qui n’a pas d’autre choix que de s’effondrer

Vous pouvez ignorer la réalité mais vous ne pourrez pas ignorer les conséquences qui en découleront. Ayn Rand

les Indignados

Film

einstein

 

 

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

Joyeuses fêtes !

pere no

En cette période des Fêtes, les Indignés du Québec

 pensent  tout particulièrement à toutes ces personnes  qui,

partout sur la terre contribuent à maintenir vivante

 la flamme de la liberté, de la Résistance.

-Mr&MrsSantaClaus

Merci à tous ces  gens qui nous soutiennent et qui

nous font parvenir leurs commentaires, leurs textes.

Solidarité avec ces 99% de partout.

Gens de Côte d’Ivoire,  du Brésil, de Malaisie ou  de Brunei Darussalam

joyeux_noel

Merci à la centaine de pays qui nous ont accompagnés  tout au long de l’année

Merci à tous ces Indigné-es !

qui  contribuent  à notre succès.

Nous vous remercions d’avoir été là

BA

Merci de nous faire confiance.

Merci de nous aider à maintenir vivante

la flamme de la liberté et de la Résistance.

Joyeux Noël et Bonne Année!

guit

-Mr&MrsSantaClaus

La colombe de la paix

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

Paul McCartney demande à Poutine de libérer les militants de Greenpeace

les Indignados

Suite à l’arrestation le 19 septembre dernier, de vingt-huit militants de Greenpeace et de deux photographes qui ont été inculpé pour « crimes graves » après avoir tenté d’accrocher une banderole sur une plateforme pétrolière,  Paul McCartney a rédigé une lettre ouverte à Vladimir Poutine pour tenter de faire changer les choses :

Cher Vladimir,

J’espère que vous prendrez connaissance de cette lettre. Cela fait maintenant plus de dix ans que j’ai joué sur la Place Rouge, mais je pense encore souvent à la Russie et à son peuple.

Je vous écris concernant les 28 militants de Greenpeace et les deux journalistes détenus à Mourmansk. J’espère que vous ne vous opposerez pas au fait que je m’intéresse à leurs cas. J’ai entendu de mes amis russes que ces militants sont souvent assimilés en tant qu’anti-russe, qu’ils ont répondu aux offres des gouvernements occidentaux, et qu’ils menaçaient la sécurité des personnes qui travaillaient sur le navire Arctic Sunrise.

Je vous écris pour vous assurer que le Greenpeace que je connais n’est certainement pas une organisation anti-russe. D’après mon expérience, ils ont tendance à ennuyer chacun des gouvernements ! Et ils n’ont jamais reçu quelconque argent de la part d’aucun gouvernement ni aucune société à travers le monde.

Greenpeace

Et par-dessus tout, ils sont pacifiques. Selon ce que je sais, la non-violence occupe une place essentielle dans ce qu’ils sont.

Je vois que vous-même avez dit qu’ils n’étaient pas des pirates, et bien c’est quelque chose que tout le monde peut comprendre. Ils ne pensaient pas déroger la loi. Ils disent qu’ils sont prêts à répondre de leurs actes, il y a donc peut-être un moyen de sortir de tout cela, de trouver une issue qui serait bénéfique à tous ? Vladimir, des millions de personnes dans des dizaines de pays seraient extrêmement reconnaissant si vous interveniez dans cette affaire afin d’y mettre un terme. Je comprends bien évidement que les tribunaux russes et la présidence sont deux choses bien distinctes. Néanmoins, je me demande si vous pourriez être en mesure d’utiliser votre influence afin de parvenir à réunir les détenus et leurs familles.

beatleswhite

Il y a 45 ans, j’ai écrit une chanson sur la Russie dans le « White Album », à l’époque où cela n’était pas à la mode chez les anglais de dire des choses sympathiques à l’égard de votre pays. Dans cette chanson (“Back In The U.S.S.R”), il y a une de mes phrases préférées des Beatles : « Been away so long I hardly knew the place, gee it’s good to be back home ». Pourriez-vous faire en sorte que cela devienne réalité pour les prisonniers Greenpeace?

J’espère, lorsque nos agendas le permettront, que nous aurons prochainement l’occasion de nous rencontrer à Moscou.

Cordialement,

Paul McCartney

Paul

peace-and-love

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

Soutenons Djemila

soutenons Djemila

Les Indignés du Québec vous invitent à participer à la campagne de soutien envers l’écrivaine et journaliste Djemila Benhabib, Prix international de la laïcité 2012 et finaliste du Prix Simone de Beauvoir en 2013, qui est actuellement « poursuivie en justice par un établissement scolaire privé portant le nom Écoles musulmanes de Montréal (EMMS) pour avoir tenu publiquement des propos « anti-coraniques » et « diffamatoires » (comme l’atteste la poursuite) lors d’une entrevue radiophonique au 98,5 FM à l’émission de Benoit Dutrizac, le 8 février 2012, qui donnait suite à un article publié sur son blogue du Journal de Montréal mettant en cause la dite école.

oui a la laicité

Campagne de soutien et de financement

 Comme cette école religieuse créée en 1985 offre des services en maternelle, au primaire et au secondaire, est subventionnée en partie par des deniers publics à raison de plus de 400 000 $ par année, nous considérons qu’il est de notre devoir de nous questionner sur ses agissements ainsi que sur ses méthodes d’enseignements et le contenu de ses programmes. Étant donné les moyens disproportionnés dont dispose cette institution scolaire affiliée à La Mosquée de Montréal et au réseau Muslim community of Montreal (MCQ) aux ramifications internationales, il nous apparaît que l’un des objectifs visés par cette poursuite est de plonger madame Benhabib dans une situation inextricable pour l’intimider, lui faire peur, contrarier son engagement et finalement la condamner au silence. Car force est de constater que ni la station radiophonique 98,5FM, ni Le Journal de Montréal n’ont été visés par la même poursuite.

Face à cette situation que nous jugeons très préoccupante, nous nous sommes organisés en Comité de soutien à Djemila Benhabib et nous avons désigné comme porte-parole, Louise Mailloux, professeur de philosophie, auteure et militante laïque, féministe et indépendantiste bien connue.  A travers cette action, nous voulons apporter à Djemila Benhabib notre soutien et lui exprimer aussi l’admiration que nous vouons à son engagement constant en faveur de la société québécoise.  Nous agirons désormais en qualité de Comité de soutien de Djemila et nous nous engageons à recueillir les fonds nécessaires pour défrayer ses frais juridiques.  Par ailleurs, l’organisme à but non lucratif, Génération nationale, se chargera de coordonner les dons.  A préciser que les noms des donateurs ne seront pas rendu publics.

L’auteure de Ma vie à contre-Coran, vous le savez, milite depuis des années contre l’intégrisme musulman et dénonce ses stratégies d’entrisme et ses ambitions hégémoniques aussi bien dans les pays musulmans qu’en Occident. La réduire au silence serait une perte considérable pour la liberté d’expression. Puisque le précédent crée le droit, une victoire des accusateurs aurait des conséquences très graves pour l’avenir de notre société, en particulier en ce qui concerne la liberté de critiquer les religions. Ces enjeux qui touchent aux libertés fondamentales, au système éducatif ou encore à l’égalité entre les femmes et les hommes ou au droit du public à être informé, concernent tout le monde. Ils doivent retenir notre attention, plus encore, être débattus sur la place publique sans crainte de représailles de qui que ce soit.

ma vie

Il est à souligner, dans cette affaire que les adversaires de madame Benhabib organisent des rallyes à travers des réseaux islamiques afin de financer leur cause et ce depuis 2012. Nous devons faire preuve de solidarité envers madame Benhabib car cette affaire dépasse sa simple personne. Ce procès est d’abord et avant tout politique et idéologique. C’est une femme courageuse, une intellectuelle engagée en faveur de la laïcité et des droits des femmes ainsi qu’une farouche opposante à l’islam politique que l’on cherche à atteindre.» C’est pourquoi nous vous invitons à soutenir cette campagne en faisant parvenir un don Vous pouvez également libeller votre chèque  au nom de : Génération Nationale

Génération Nationale
701 rue Thibeau
CP 33023
Trois-Rivières, QC
G8T 9T8

Merci pour votre solidarité !

Le Comité de soutien à Djemila

La grande noirceur

1 commentaire

Classé dans Uncategorized

L’obligation d’une charte claire des valeurs de ce pays

Clode Hamelin, cet indigné de la première heure s’interroge sur la finalité de la charte des valeurs québécoises proposée par le gouvernement du Québec. Pour M, Hamelin le gouvernement a l’obligation de proposer «une charte claire des valeurs de ce pays».  Selon lui, «dans un pays, comme le Québec, (qui n’en est pas encore un), c’est avant tout des citoyens réunis en société depuis un certain temps, souvent depuis assez longtemps et qui, face à la réalité de l’immigration, décident, choisissent, acceptent, de recevoir chez eux des personnes qui viennent d’ailleurs. Des personnes qui viennent soit par obligation, (lire sécurité ou pour leur survie. Les réfugiés ont toujours été reçu ici et le seront toujours je l’espère avec toute l’humanité et la générosité du monde…) soit par désir de liberté, par goût, par besoins économique, par désir d’aventure, par attirance culturelle, pour un changement de vie et de nouveaux défis.»

Albert

LE PAYS D’OÙ JE VIENS  –  POUR UNE IMMIGRATION COMPATIBLE-

Clode

L’obligation d’une charte claire des valeurs de ce pays.

J’imagine que vous serez nombreux à vous poser des questions à la lecture de ce titre. A-t-on jamais parlé de compatibilité dans les textes d’immigration au Québec ? Peut-être que non, mais il commencerait fort probablement à être temps que ce concept fasse partie des buts visés, des résultats escomptés, des désirs de la société d’accueil qu’est la nôtre avant qu’il ne soit trop tard.

La compatibilité ce n’est pas d’où tu viens ou ta religion, c’est avant tout les valeurs humaines et sociales dans lesquelles tu crois et le désir de la mixité possible, du mariage possible avec celles de la société d’accueil. Ceci n’est ni raciste ou xénophobe, c’est tout simplement réaliste. Comment pourrait-on à l’inverse imaginer une possible intégration, ou même cohabitation avec une personne ou un groupe dont le rêve ultime est de voir disparaître les gens comme vous et leurs habitudes de vie ? On commence à peine à réfléchir à l’idée d’une charte incluant la laïcité de l’état et l’égalité homme-femme 2.0 que déjà, ça brasse de partout et on attaque mes ancêtres en les traitants de xénophobes et de personnes refermées sur elles-mêmes. On attaque aussi les membres du gouvernement démocratiquement élu en les traitant de nazis et on met sur des affiches géantes lors d’une manifestation à Québec city, « ne nous laissez pas seuls avec ces Québécois de souche ».

nous sommes un

L’idée de compatibilité n’a pas à voir avec la race ou la religion. Je vais toujours me rappeler de cette femme d’origine Algérienne, (Kabyle je crois), ayant pris la parole lors de la manifestation en faveur de la charte des valeurs Québécoises. Elle hurlait sa soif de liberté, pour elle et pour ses filles et nous suppliait en tant que société québécoise de ne pas les abandonnées en baissant les bras devant ceux qu’elle traitait d’extrémistes et de terroristes, on comprenait qu’elle, ne les trouvaient pas compatibles avec elle. Elle nous disait qu’elle ne s’attendait jamais à les revoir ici et elle nous exhortait de ne pas mettre tout le monde dans le même panier. Et ça c’est important ! Voilà pourquoi j’insiste, le principe de compatibilité doit être au cœur de notre réflexion sur l’immigration et ceci n’est ni raciste, ni xénophobe[1].

Clode Hamelin, compositeur, 24 septembre 2013.

Nous sommes les Indignés

En juillet et en septembre, la firme de sondage Angus Reid a interrogé les Québécois, les Canadiens et les Américains au sujet de leurs attitudes face à l’immigration. Avec les résidents de Colombie-Britannique, les Québécois se démarquent comme les plus tolérants envers l’immigration.

graph8

Source :  l‘Actualité septembre 2013

république


[1] L’intégralité de ce long texte est disponible en cliquant sur ce lien

 

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

A tous les indignés

Les Indignés du Québec sont fiers de vous offrir ce texte dErnest Pépin, un homme qui est considéré comme un des grands indignés de  la Caraïbe, aux côtés d’Aimé Césaire, d’Édouard Glissant et de Patrick Chamoiseau.

dors 2

Nous sommes les indignés

Les hommes et les femmes de la transe
Les reins noués
Les mains ouvertes
Nous marchons  sur les nuages inquiets
Nous sommes les pierres blessées d’un monde égaré
Les suppliciés de la Bourse
Nos yeux sont des oranges amères
Des vendanges jamais vues
Nous conduisons nos pensées dans la brûlure du monde

Nous sommes les indignés

Gaz

Les brasiers qu’on n’éteint pas
Et quand souffle le vent
La liberté enflamme nos yeux

Nous sommes les indignés

Les sans-papiers
Les tas de vie en suspens
Tous ceux que le monde a mis en sursis
Nous sommes la fumée qui dit non
Les peuples que l’on pille et les femmes que l’on viole
Le cri qui enjambe les mensonges
Nous avons élu domicile dans la rue
Car seule la rue entend
Il y des silences que l’on vomit
Des solitudes mortes-nées
Des planètes assassinées
Et sous les paupières le rêve qui accouche

Nous sommes les indignés

réveil

Accrochés à l’orage
Enfouis sous la lumière
Nous enlaçons les oiseaux
Nous creusons des nids d’oiseaux
Des lendemains frais dans les citernes qu’on assèche
Des traces d’étincelles
Nous bâtissons
Des ponts d’herbe folle
Des palmiers soudés au ciel
Nous pétrissons un autre soleil
N’abimez pas nos prières
Même nos cendres renaissent à chaque siècle
Nous allons comme la sève
Goutte à goutte vers l’aube
Nous allons comme la mer
Vague après vague
Mais nous adorons la prière du volcan
Nous savons que la terre tourne dans l’espoir d’une justice
Nous savons que les poètes ont déjà planté  tous les mots
Nous voulons d’un monde bleu
Le bleu absolu des hommes et des femmes

Nous sommes les indignés

indignados

Les horlogers de l’arc-en-ciel
Nous écrivons sur les lignes de la vie
Nous vénérons la vie et nous affirmons qu’elle est possible
Que la lumière enfante la lumière
Et voltige dans toutes les couleurs   du monde
Magma du monde
Chair du monde
Nous nous souvenons de la promesse des étoiles avant de tomber
Battement du monde
Nous voilà

Nous sommes les indignés

media - Copie

Et campés sur la place noud attendons le cérémonial des colères
A marée basse la terre est une île
Un jardin contagieux qui tient dans la main

Les arbres  peuvent y danser à volonté
Ouvrir leur parasol
Les oiseaux signer de nouveaux contrats
Les hommes y prendre pied et s’envoler debout
Le temps perd ses eaux

Faugas/Lamentin
Le  14  Septembre

Karl

3 Commentaires

Classé dans Uncategorized

Le libre-échange avec l’Europe

La mondialisation ne cesse d’étendre ses tentacules ce qui inquiète les Indignés du Québec ainsi que le compositeur Clode Hamelin qui s’interroge sur le fait que : « les lois s’internationalisent au détriment de la liberté. »  Monsieur Hamelin rappelle  qu’au départ, «  la mondialisation devait apporter du mieux-être et des droits à ceux qui n’en n’ont pas, mais on voit bien que (…) c’est exactement le contraire. Les dirigeants « travaillent à l’esclavage de la population mondiale et à la  destruction de  la classe moyenne. La liberté est  devenue un fantasme et on revient lentement à la case départ du moyen-âge. C’est le GRAND balancier de l’histoire et du temps.»

BALANCIER

Jean Charest… ENCORE!

 Bien qu’il ne soit plus premier ministre, celui qui fut l’homme politique le moins aimé de l’histoire du Québec, ce lui qui a perdu son poste dans le déshonneur en étant même éjecté dans son propre comté, ce LUI-LÀ est encore à la TIVI pour tenter d’influencer la politique nationale au bénéfice de ses amis de toujours, ses clients, ses maîtres. Il fut un des premiers et des plus ardents défenseurs de cet accord de libre-échange avec l’Europe. Accord dont plusieurs disent que c’est l’arrêt de mort de la souveraineté nationale en ce qui a trait, entre autre, aux ressources naturelles. On dit aussi que c’est la perte de contrôle de la main-d’œuvre. D’autres plus savants que moi sauront nous expliquer cette entente en détail.

charest

Charest le patapouf national travaille maintenant pour un bureau d’avocat (McCarthy Tétrault) qui représente des clients internationaux (lire méga compagnies comme des minières). Étrangement Charest c’est aussi Monsieur PLAN NORD. Là il y a un lien à approfondir n’est-ce pas? Minières, plan nord, libre-échange et ses clients… Que nous dit Charest à la TIVI ? QUE ÇA PRESSE ET QUE LE GOUVERNEMENT CANADIEN DEVRAIT SIGNER ÇA LE PLUS VITE POSSIBLE…. SANS PLUS TARDER. Sans plus penser aurait-il pu dire… Ça c’est tout un conseil d’avocat ! Mais qui au monde conseillerait à une personne de signer à la sauvette un document qui va changer sa vie pour toujours? Un document qui peut le mettre en grave danger si certaines des lois qui y sont écrites ne sont pas scrutées À LA LOUPE et ce trois fois plutôt qu’une. Qui peut donc avoir cette attitude de dire DÉPÊCHEZ VOUS, ÇA PRESSE?

justice

Seulement deux types de personnes peuvent avoir cette attitude. Premièrement, les fous, les idiots, les incultes. Ceux qui disent n’importe quoi. Ceux qui tapent sur les pneus d’une voiture comme test pour décider de l’acheter ou non. Deuxièmement, ceux à qui va profiter cette mauvaise transaction signée trop hâtivement.  Mais pour qui travaille donc cet homme qui se cachait derrière son poste de premier ministre pour faire, au fond, ce qui ressemble plus à du lobbying de luxe qu’à du service public?  S’il y a une enquête qu’on devrait vraiment faire au Québec en ce moment et ça presse, c’est une enquête sur les agissements de ce réseau de personnages, passant du public au privé en quelques heures. Sur les bureaux d’avocats et les firmes de lobbying. Sur les politiciens, les anciens premiers ministres, anciens ministres, qui passent dans des firmes de super lobbying au service de méga entreprises si souvent dangereuses pour les états. Ces anciens Ministres de la santé qui passe au privé dans des multinationales de la santé PRIVÉE, ou ces ministres des finances ou du trésor qui deviennent des conseillers chez des énormes firmes d’avocats ou des banques… Une enquête en profondeur sur chacun d’eux et leurs liens avec des projets du genre de ce libre-échange est CRUCIAL pour la survie nationale. Sinon on se fait manger la moelle dans l’os, de l’intérieur, sans trop s’en rendre compte. On ne le réalise que juste APRÈS! Et là il est trop tard.

justice-aveugle

Des règles claires et sévères devraient entourer la vie après la politique. Il devrait être IMPOSSIBLE d’avoir le parcours de ces personnages. C’est incestueux ! Et comme citoyen, je suis troublé.

Clode Hamelin, compositeur.

Montréal, 4 juin 2013

map

3 Commentaires

Classé dans Uncategorized