Archives de Tag: le teigneux

Fascisme ordinaire au pays du Québec ?

Les Indignés du Québec s’inquiètent de cet engin qui volait au dessus de nos têtes au parc Émilie Gamelin lors du rassemblement du 22 octobre 2012.

La manifestation pour souligner le premier anniversaire d’Occupons Montréal se solde par trois arrestations. Deux des manifestantes criaient trop fort, semble t-il.

La manifestation pour le renvoi du matricule 728 est déclarée illégale

Les organisateurs de la marche, ont également  invité les participants à signer une pétition en ligne afin de réclamer une commission d’enquête publique sur la violence policière de 2012.

Les Indignés du Québec vous proposent ce billet d’Oitarp, poète indigné du printemps érable qui s’insurge suite au reportage de Radio Canada intitulé SPVM : Matricule 728 au coeur d’une nouvelle controverse.  

Ce reportage de Normand Grondin  nous présente la policière du SPVM Stéphanie Trudeau, que l’on avait vue en mai dernier poivrer sans préavis un groupe de manifestants dans une vidéo qui a fait le tour de la toile, est impliquée dans une nouvelle histoire controversée. Cette fois, la policière est au centre d’une intervention musclée, où quatre personnes ont été arrêtées pour des motifs nébuleux et dans des conditions pénibles. Écoutez la policière Trudeau parler de l’intervention avec son supérieur dans une conversation enregistrée par mégarde dans son véhicule de patrouille (Mise en garde: langage grossier)

Fascisme ordinaire au pays du Québec ? par Oitarp, poète indigné

J’ai mal à mon Québec !

Corruption généralisée, loi répressive, police agressive, population passive

J’ai mal à mon Québec !

Suite à ces arrestations massives qui ont marqué le règne des collabos 

le bilan provisoire  inquiéte : 3, 2o3  arrestations 41  blessées

Pourtant le soleil rouge du printemps érable a triomphé

Un souffle nouveau a chassé  le teigneux  qui s’en est allé sous d’autres cieux 

Des voix se sont levées pour contrer le nucléaire, les gaz de schistes

D’autres se sont levés pour les appuyer

J’ai mal à mon Québec !

Des maires se sont retrouvés pointés du doigt

Des politiciens ont été éclaboussés

Les urgences ont continué à déborder et un frisé est venu parlé du privé

Il me donne envie de dégueuler ! J’ai mal à mon Québec !

Des jeunes, des vieux ont été poivrés et une star est née

J’ai mal à mon Québec !

Matricule 728 a-t-elle encore frappée ?

Somme-nous cadenassés désormais ?

J’ai mal à mon Québec en cet An II du printemps érable !

3 Commentaires

Classé dans Uncategorized

Le teigneux

Les Indignés du Québec vous proposent le teigneux un nouveau poème de Oitarp, cet Indigné québécois qui pose un regard inquiet et mitigé sur notre démocratie: 

Le teigneux

Bouffi, rabougri, bouffé par l’orgueil et manipulé par les forces occultes du pouvoir

Le teigneux sourit, le teigneux s’agite

Engoncé dans la fange, le teigneux commande, jappe, invective. S’agite

Médaillé par ses ex amis d’Outre-Atlantique le teigneux s’inquiète depuis peu

Il craint que l’on lui retire la médaille qu’il a reçu en grande pompe mais qui entache l’honneur de la république

Le teigneux pourtant,se ressaisit de ce mouvement d’égarement passager

Il se recompose un visage et parle avec assurance de ses devoirs démocratiques

Il n’a rien à craindre car les virtuoses de la matraque sont là pour le couvrir

Malgré la rumeur de la rue le teigneux essaie tant bien que mal de se composer un discours

Le teigneux est habile, il passe une loi qui bâillonnera ces manants

Pourtant dehors, la rumeur monte et monte encore

Alors le teigneux feint de s’ajuster. Il doit prendre les ordres

Finalement rassuré le teigneux commande à nouveau à la police, aux tribunaux à la justice

– « Passez moi cette racaille au pilori, Qu’on les arrête, qu’on les matraque, qu’on les frappe ! »

Bref qu’on m’en débarrasse à coup de balles de plastique, de gaz lacrymogène, de bombes assourdissantes

La démocratie doit triompher !

Devant la glace, le teigneux arrange sa belle cravate rouge, se rassure et sourit

La loi et l’ordre sont là pour rester et pour être respectés

Pourtant dehors, la rumeur monte, monte, monte jusqu’à devenir un gigantesque cri !

Le teigneux regarde par la fenêtre inquiet, car ses jours sont comptés …

Oitarp poète indigné québécois, ce 23 mai 2012

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized