Archives de Tag: jeunes

Les larmes de Nathalie Normandeau

Rosie

Rose Flamant

Dans sa lettre à Mme Normandeau, le comédien Stéphane E. Roy s’interroge sur ses «larmes de crocodile  et sur l’insouciance arrogante de nos politiciens.» Cette lettre est un véritable cri du cœur qui témoigne du ras-le-bol de la population qui considère que notre système politique est désuet, que la justice est devenue une parodie et que les politiciens ont perdu la confiance de la population.

Le parti Libéral, n’en fini plus d’être éclaboussé de tout bord tout côté sans que jamais personne ne soit inquiété.  Pourtant au royaume des cônes orange, les signes de la révolte sont partout.  La jeunesse bâillonnée, matraquée, emprisonnée depuis le triste épisode du printemps érable, s’organise ça et là, avec l’appui des grisonnants et des têtes blanches; signe avant coureur d’une révolution latente qui va balayer ce système dépassé et permettre le triomphe de la liberté !

L'Assemblée Nationale du Québec

L’Assemblée Nationale du Québec

N’avez vous pas honte ?

Nathalie Normandeau a presque pleuré à LCN quand elle nous parlait de son passage à la commission Charbonneau et de la dureté de la politique. Je ne sais pas dans quel monde vivent nos politiciens, mais ils devraient revenir sur terre de temps en temps, ça serait bien qu’il côtoie de temps en temps la population pour voir ce qu’elle vit… Après les centaines de millions de dollars détournés par les gouvernements, les entrepreneurs amis du gouvernement, avec la mauvaise gestion incroyable de tout notre système : infrastructure routière, santé , garderie, etc etc… après les avantages éhontés d’une classe politique égoïste et méprisante qui ne pense qu’à leur avantage personnel au détriment de la population ; elle ose nous regarder droit dans les yeux et faire couler ses larmes de crocodile.

nat

Savez-vous M. Normandeau combien il en coûte pour un pain blanc : 3,27$ en moyenne savez combien il y a de 3, 27$ dans vos centaines de millions détournés dans les poches des amis du parti, entre autres dans le scandale du Chum ? Avez-vous perdu le sens des valeurs, savez-vous combien de famille prendrait ce pain blanc volontiers ce matin pour déjeuner et avoir quelque chose à se mettre sous la dent ? Pendant que vous brunchez aux frais d’une firme quelconque qui mettra addition sur un compte de dépense payé par la population.Nous sommes les Indignés

Savez-vous ce que c’est, que de ne pas arriver à la fin du mois ? Connaissez vous la force et l’ampleur de la rage qui nous envahis de voir nos élus s’empiffrer dans le champagne et le caviar lors de soupers payés par les citoyens eux-mêmes. Savez-vous que votre gouvernement entame une politique d’austérité pendant que des centaines de voleurs, amis de votre parti, se sauvent avec des millions en bonus dans les poches ? Vous n’avez pas honte de venir nous jouer vos violons ? Je viens d’une famille plus que humble, qui a toujours payé ses taxes et ses impôts pendant que notre premier ministre a le luxe des abris fiscaux. Mon père a travaillé toute sa vie pour seulement faire survivre sa famille et vous vous vivez au-dessus des gens, vous êtes gavé de vos privilèges, privilèges votés par vous même.

Champagne2

Est-ce que vous vous rendez compte du bris de confiance entre la population et les partis politiques causé par la corruption libérale en premier, et péquiste et finalement de la classe politique au grand complet ? Rendez-vous compte que pendant que vous alliez dans les loges du CH que vous receviez des roses des entrepreneurs il y a des familles qui n’étaient pas capables de faire l’épicerie ? Revenez un peu sur terre, venez voir la vraie réalité. Comprenez tout ce qu’on aurait pu faire avec ces millions de dollars pour les familles dans le besoin, pour les malades, pour les enfants. À force de ne côtoyer que du monde de votre genre, dans des soupers aux frais des contribuables à boire et manger sans jamais avoir une addition réelle à payer devant les yeux, vous avez peut-être perdu le sens de l’argent et assurément celui des valeurs. Cet argent si durement gagné par des millions de travailleurs et si facilement volé par des profiteurs du système.

Jaures

Moi aussi j’ai 46 ans comme vous, et quand je vous vois vous plaindre du traitement que vous avez reçu, j’ai honte pour ma génération. J’ai honte de votre insensibilité face à la population et j’ai honte de votre volonté à défendre bec et ongle vos privilèges. J’ai honte aux noms des citoyens qui peine à nourrir et éduquer leur famille tout en essayant de s’offrir une pension, ces mêmes gens qui paient votre souper ou vos billets de hockey, ces pauvres qui contribuent à votre vie de luxe et à votre retraite.

Mme Normandeau, ne venez pas pleurer des larmes de crocodile sur ceux qui ont été amputés par le crocodile. »

Partagez s.v.p.

Stéphane E. Roy (Auteur du texte)
Comédien et Auteur

Source : Virginie Féray PerezLe Québec Matin

reveil

1 commentaire

Classé dans Uncategorized

Médias québécois, complices de l’ignorance crasse !

printemps-quc3a9bc3a9cois

Le poète indigné Oitarp fait le point sur le problème des médias québécois et sur cette société étouffante qu’est devenue la société canadienne en générale et la société québécoise en particulier.

einstein

De la grande noirceur à la grande obscurité

 Le printemps érable m’a fait sortir de mes gongs, moi le vieux rêveur d’une époque que je croyais révolue, J’ai découvert une jeunesse qui a crié haut et fort: – Assez ! c’est assez ! Dehors les pourris ! 

Indignez-vous !

Indignez-vous !

Devant la déliquescence de cette société québécoise complètement corrompue, usée, amnésique et rapace, des jeunes se sont levés, gonflés et portés par l’immense idéal du printemps érable. La crise provoquée par l’An I de ce printemps érable a fait ressortir toute la laideur des médias complices dans une province ou seulement trois groupes de presse génèrent à eux seuls plus de 80 % de l’information.

Nous sommes légions

Nous sommes légions

Dans les infos québécoises  le sport occupe en effet 32 % de plus d’espace que dans l’ensemble des médias internationaux. TRENTE DEUX % ! Le Club de hockey Canadien (la très sainte et vénérable flanelle) occupe à lui seul 79 % de toute la couverture sportive québéoise soit une nouvelle sur dix (9,67 %), tous thèmes confondus. 

RadioCanada_logo_26TVA_NVX_26

À Radio Cadenas, tous les jours, des journalistes sportifs nous parlent périodiquement du futur Colisée de Québec, de Garmisch-Partenkirchen, de Raonitch ou de Patrick Heu Roy. Eille les tarés on en a assez de vous entendre… TRENTE DEUX % plus de bulletins de sport chez nous que dans l’ensemble des médias internationaux !

Bon an mal an, au Québec, l’actualité traite entre 1,7 et 1,9 million de nouvelles provenant des médias traditionnels, et les faits divers, le sport, la politique et les nouvelles locales représentent plus de 58 % de l’actualité ! 

La révolution

Médias complices

À regarder tout ça on doit s’interroger sur l’état de santé de notre province, (puisqu’à ce jour nous sommes incapables de nous donner un pays !) Dans ce désert cultuel québécois qui se targue pourtant d’être à la fine pointe de la civilisation, la cuisine occupe en moyenne 18 fois plus de place que la pauvreté dans les médias. En fait, la cuisine surpasse désormais la culture dans les médias d’ici. 

Quant à la qualité journalistique des clowns qui passent à la TIVI, que doit-on en penser ?

Que doit-on en penser de ces radios poubelles qui innondent nos ondes ? Franchement poser la question c’est y répondre. À mon avis le Québec est en train de dérapper sérieusement mais heureusement grâce au parti conservateur nous sommes maintenant une nation. Merci M. Harper !  En attendant il y a des lumirères qui s’allument dans la nuit : – Québec Solidaire, Option Nationale qu’à rejoint le vieux lion Jacques Parizeau. Et il y a vous les jeunes, qui regardez ce vieux monde crouler. On est solidaire et on vous souhaite de ne pas passer de la grande noirceur à la grande obscurité

Oitarp poète indigné du printemps érable

oitarp

9 Commentaires

Classé dans Uncategorized

Le budget de l’éducation 2013 selon le Pécul

L'actualité

Les Indignés du Québec vous proposent cette reflexion de Clode Hamelin sur le budget de l’éducation 2013, présenté par le gouvernement du Pécul.  Plus ça change, plus c’est pareil !

RénéBUDGET EN ÉDUCATION 2013 AVANCEZ PAR EN ARRIÈRE SVP

Je viens d’apprendre que le gouvernement Marois, qui jadis, au temps des casseroles, était si sensible à la cause étudiante et à la nécessité d’un bon financement des études pour tout le monde, vient d’offrir aux directeurs des CEGEPS une augmentation de 1,28% du budget totale de fonctionnement. Certains diront BRAVO, une augmentation! Mais il faut savoir ici que seulement pour couvrir l’indexation des salaires des professeurs, les CEGEPS auraient eu besoin d’une augmentation de 1,78%. Et là bien sûr, on ne parle pas encore de l’entretien des bâtisses et des améliorations à y apporter ou des nouveaux services à offrir et qui sont de plus en plus nécessaires, comme l’aide pédagogique individuelle ou les ressources spécialisées. Non, ici on parle plutôt de coupures de services. Coupera-t-on dans les bibliothèques ou le sport se demandait un représentant des directeurs de CEGEPS à RDI «la télé des tas». Mettra-t-on des ressources à la porte tout simplement ÇA C’EST DU PROGRÈS, ne trouvez-vous pas? Pour un Peuple soit disant sorti de la grande noirceur, je trouve qu’on manque de lumières! Faut croire que notre révolution fut trop tranquille.

pAULINE

On disait tout à l’heure à RDI que le budget Marceau prévoyait pourtant une augmentation se situant au delà des 2 %…. (2.6% si je ne m’abuse)… Mais on nous dira qu’il faut revenir à l’équilibre budgétaire le plus vite possible en mettant la classe moyenne et les pauvres dans la marde jusqu’au cou. Cela me rapelle l’époque Bouchard alors qu’on avait coupé de 20% le salaire des employés de l’état dont les PROFESSEURS, LES INFIRMIÈRES Etc… (Oui pour les trop jeunes qui n’étaient pas là, vous avez bien lu 20%). Salaire qu’ils n’ont jamais retrouvé. Moins 20% pour toujours!

Allez travailler bande de paresseux !

Allez travailler bande de paresseux !

Ça c’est une mesure d’évolution sociale, de juste partage des richesses. Ben oui, un autre gouvernement Péquiste progressiste et qui s’autoproclame social démocrate. Nous préparerait-on à la fameuse crise tant annoncée? THE BIG ONE! Cette période qu’on dit inévitable ou les riches deviendront beaucoup plus riches pendant que les pauvres perdront leurs maisons et iront à l’école dans des locaux vétustes et ou les malades s’empileront dans des urgences sans plasters. Tout ça dans une grande mise en scène des Banquiers. Nos Maîtres! Nous sommes donc encore une fois devant une administration qui bécote les banques, qui dit n’importe quoi à la population et qui offre 10 ans de congé d’impôt aux grandes entreprises qui auront l’immense générosité d’investir dans leurs activités habituelles pour faire encore plus de profit!

Ça bouge en Europe !

Ça bouge en Europe !

On offre à n’importe qui (même pas au plus offrant) nos ressources naturelles pour des peanuts, on ne nationalise rien, on parle même d’affaiblir Hydro Québec…. Et au bout du compte, on n’a pas une crisse de cent pour l’éducation ou tout autres besoins primaires de la population qui paye pourtant la plus grosse part des impôts. On s’attaque à la classe moyenne avec violence en ce moment. Avez-vous remarqué combien le coût de la vie a augmenté? Avez vous vu le prix de la viande des légumes, des fruits? On a pas beaucoup d’argent en santé non plus, sauf pour l’augmentation de 500 millions pour le salaire des médecins déjà plutôt bien payés. Mais ça c’est une autre histoire dont j’ai déjà parlé ailleurs.

Votez !

Pensez aux conditions de travail des paramédic et des ambulanciers obligés de faire une grève pour que ce même gouvernement péquiste daigne seulement revenir à une table de négociations. On se croirait devant le gouvernement Charest qui faisait toujours la sourde oreille. C’est honteux!!!!! Un gouvernement de bourgeois à l’écoute de la classe dirigeante, des riches, des banquiers, voilà la sociale démocratie du PQ! Finalement le nauséeux passage de Lucien Bouchard le magnifique à la barre du PQ n’était pas, comme je le pensais jadis, une erreur de parcours. Il y a bien deux visages à ce parti politique titubant. Et pour le citoyen moyen, pour l’électeur, il n’est pas possible de savoir à laquelle de ses deux faces il s’adresse quand vient le temps de voter.

Soumis !

Ils n’ont pas assez de couilles pour imposer des mesures visant l’équité et la solidarité, imaginez les maintenant en face d’un projet de pays! Ils ont tellement peur des Libéraux qu’ils ne sont même pas capable d’aller de l’avant avec leur mesures pourtant promises en campagne électorale. Que ce soit sur l’impôt ou sur la langue ils ont la transmission à R. Je sais qu’on me servira la chanson du gouvernement minoritaire. Mais je reste convaincu qu’il y a des sujets, des causes, pour lesquels il est absolument nécessaire de se tenir debout. Et de toutes les façons, jamais les Libéraux sans chef n’auraient voulu retourner en élection deux semaines après les élections. Jamais! Les Péquistes ont eu peur d’avoir peur. Et en attendant, les urgences sont pleines à 200%, les riches payent de moins en moins d’impôts, les banques on fait des profits records en augmentation de 30%. Faites des recherches pour voir les chiffres du dernier trimestre, mais faites attention, ça pourrait vous faire vomir.

Urgences

Pendant ce temps il y a eu, 50,000 personnes de passage en itinérance dans les rues de Montréal. Les ressources en santé mentale fondent comme la neige au soleil, les pauvres sont plus pauvres, mais la grande Standards and Poor’s «est ben contante!» Madame Marois est même allé leur dire en personne à N.Y qu’on serait gentils avec nos riches. Quand les banques applaudissent les grands changements de la supposée sociale démocratie, j’ai froid dans le dos et j’ai déjà mal aux fesses. Avec le PQ au pouvoir on a plus de chance de devenir une province chinoise qu’un pays souverain. Si ce peuple qui est le mien, désire se protéger des énormes dangers qui nous menacent, si ce peuple désire un jour contrôler moindrement sa destinée, il faut au plus tôt que nous ayons une constitution écrite par le peuple et pour le peuple, jetant ainsi les bases de nos désirs, de notre vision de démocratie, de société, de justice et il faut aussi absolument nationaliser pour toujours, toutes nos ressources naturelles sur ce territoire qui est LE NÔTRE.

M. Bradley Zhenjia Zhao (gauche), directeur du Collège Elite de Montréal, en compagnie de Yang Zhao (droite), vice-président du département des Affaires des Chinois outre-mer, lors de la 4e Formation des représentants de la jeunesse chinoise d’outre-mer en mars 2009, à Pékin. L’évènement vise à dicter, entre autres, aux institutions scolaires à l’extérieur de Chine comment éduquer les étudiants chinois à l’étranger. (elitemontreal.com)

M. Bradley Zhenjia Zhao (gauche), directeur du Collège Elite de Montréal, en compagnie de Yang Zhao (droite), vice-président du département des Affaires des Chinois outre-mer, lors de la 4e Formation des représentants de la jeunesse chinoise d’outre-mer en mars 2009, à Pékin. L’évènement vise à dicter, entre autres, aux institutions scolaires à l’extérieur de Chine comment éduquer les étudiants chinois à l’étranger. (elitemontreal.com)

Ainsi, nous pourrons nous défendre dans l’avenir contre tous les politiciens professionnels qu’ils soient Libéraux ou Péquistes. En attendant d’être inspirés par des héros populaires ayant des visions porteuses de sens et d’avenir, nous pourrons tout de même nous protéger contre ces arrivistes ayant plus en commun avec le théâtre et la mystification qu’avec un réel désir de justice sociale et de démocratie. Ce pays ne saura exister sans constitution et à l’heure actuelle le Québec n’en a pas. Combien de temps attendrons nous encore. Combien de désastres sociaux, de désastres écologiques, de véritables vols devrons nous subir avant de nous réveiller.

dette

Réalisons nous que les ressources naturelles sont de compétence PROVINCIALE et que jamais aucun gouvernement, même indépendantiste, n’aura rien fait dans le sens de la nationalisation de nos ressources. Imaginez les centaines de centaines de milliards de dollars dans nos coffres plutôt que dans des banques étrangères, des comptes off shore et des pays voisins. Non, ils choisissent plutôt d’augmenter les impôts, de laisser la taxe santé, de laisser tomber les CEGEPS et de donner congé d’impôts au méga entreprises qui viennent prendre ces mêmes ressources sur notre territoire tout en nous laissant comme à chaque fois, avec des dégâts écologiques impossibles à gérer. On nous fait miroiter le développement économique et régional, pour peu de temps après nous parler de la crise inévitable où il nous faudra éponger la dette qu’on aura accumulée en enrichissant les déjà trop riches!

La lutte continue

Les printemps Érable, Arabe, ou l’automne Grec, ces millions de personnes dans les rues, les mouvements Occupy ici et là, c’est contre toute cette logique de crosseurs qu’ils en ont! Le peuple doit dire NON à cette théorie de l’austérité qui n’est qu’une gifle de plus du 1% contre nous, les 99%. Nous qu’ils considèrent comme leurs esclaves, comme une quantité négligeable.

Falardeau le prophète

Donnons nous au plus vite des outils véritablement démocratiques pour avoir enfin droit au chapitre. Mais à mon grand regret, pour l’instant, il me semble bien qu’il ne nous reste que la rue.

Clode Hamelin, musicien et citoyen du Québec.

8 janvier 2013

Et-sachez-bien-que-nous-savons

Et-sachez-bien-que-nous-savons

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized