Archives de Tag: Indignez-vous

Comment gaspiller 80 millions $ aux frais des contribuables ?

Félix Dubé-Nguyen Jr

Félix Dubé-Nguyen Jr

Le projet d’illumination du pont Jacques-Cartier, qui marquera le 375 anniversaire de fondation de Montréal et le 150e anniversaire de la confédération canadienne coûtera 39,5 millions aux contribuables.

Selon le ministre Denis Lebel, la Société des ponts Jacques-Cartier et Champlain investira 30 millions dans le projet. Les 9,5 millions manquants seront déboursés par la Société du 375e. Ce projet permettra d’illuminer le pont Jacques-Cartier pendant 10 ans. 

pont

Ce projet coûteux s’inscrit dans la lignée de la croix du Mont-Royal dont la restauration a coûté 1,5 million aux contribuablesPar ailleurs, le maire de Montréal, le jovialiste Denis Coderre, a annoncé que son administration dépensera 11 millions $, au cours des trois prochaines années pour rénover les terrains de baseball de Montréal. 

youpp4pg

Bref plus de 80 millions $, qui s’envoleront en fumée pour des projets ridicules.   Bandeau_Refusons_lausterite

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

100,000 visiteurs chez les Indignés du Québec

indLe site des Indignés du Québec vient de franchir le cap des 100,000 visiteurs.  Nés dans la foulée du mouvement «Occupy», les Indignés du Québec se sont donnés comme mission d’informer la population sur les grands enjeux de société souvent délaissés par les médias traditionnels.

À travers la voix de ses sympathisant-es, les indignés travaillent à promouvoir et à encourager l’accessibilité à l’éducation, tout en dénonçant la corruption galopante et le capitalisme à outrance exercé dans le seul but de promouvoir l’enrichissement personnel sans considération pour la planète ou le bonheur du prochain.

Les Indignés du Québec dénoncent également l’absence de vision de nos politiques de même que le monopole exercé par les néo-libéraux qui contribuent au pillage systématique des ressources mondiales au détriment de l’environnement et d’une richesse collective qui se perd au profit de quelques actionnaires.

Photo Irène Yakonowsky

Photo Irène Yakonowsky

Les événements du 11 septembre 2011 ont bouleversé la dynamique planétaire. Depuis, l’Occident a dépensé des milliards de dollars pour contrer cette menace qui semblait venir de partout.  Sous l’administration de George Doublevé ce pays a dépensé plus d’un milliard de dollars par jour dans l’armement.  Résultats : treize ans plus tard. – des guerres sanglantes partout sur la planète, des milliers de morts, d’orphelins, de vies ruinées.  La violence appelle la violence, la haine appelle la haine. L’émergence d’une nouvelle conscience planétaire doit obligatoirement passer par la non-violence et c’est pourquoi le mouvement des Indignés qui représente le 99% de la planète doit demeurer non violent. La parution du Best seller Indignez vous de Stéphane Hessel, a fait ressortir les rouages liés à l’émergence de cette nouvelle conscience planétaire, issue d’une longue réflexion amorcées au seuil de la deuxième guerre mondiale.

merci

Sur le site des Indignés du Québec, une multitude d’Anonymes des cinq continents et de 140 pays se fait entendre tous les jours.   Parmi les pays les plus représentés on retrouve  le Canada, la France, les États-Unis, la Belgique, la Suisse, l’Algérie, l’Allemagne, le Maroc, l’Angleterre, l’Espagne et la Tunisie.

pays

Les Indignés du Québec tiennent à remercier chaleureusement toutes ces personnes qui contribuent grâce à leur soutien quotidien à travailler à l’élaboration d’un monde meilleur, plus juste et plus équitable.  N’hésitez pas à nous faire parvenir vos articles pour publication. Rejoignez-nous !

Malcom X

2 Commentaires

Classé dans Uncategorized

La force de nos rêves !

Rose

Rose Flamant

Portés par nos rêves nous résistons toujours à la dictature néolibérale.  Au Québec, malgré les collabos, qui nous trahissent nous résistons toujours !  Depuis 1760, nous continuons à résister, encarcanés dans un pays volé où nous assistons à la déliquescence de nos institutions publiques, à la privatisation de notre système de santé, aux mensonges répétés de nos politiciens, à la mise en tutelle de nos villes. à la destruction quotidienne de notre environnement à la perte de nos libertés fondamentales et à la multiplication des cônes oranges dans nos rues léprosées, dignes des plus beaux quartiers de Beyrouth !

cone
Nous résistons toujours. Depuis 1760, nous continuons à résister
La résistance se manifeste sous toutes sortes de forme, « mais nos ennemis sont puissants. Ils ont le pouvoir, l’argent, la force. Nous n’avons que nos rêves, notre volonté, notre détermination. Ils ont la télévision, la radio, les journaux. Nous n’avons que nos bras, nos jambes et nos cerveaux. Ils ont la loi, le nombre, le poids de ce qui a été et de ce qui est. Nous n’avons que l’imagination, le courage, l’espoir. Nous avons la force de ce qui demande à être, la force de ce qui sera. Comme la fleur qui pousse dans une craque d’un mur de béton. Le mur finira par s’écrouler. Dr
Nous pouvons vaincre. Nous devons vaincre. Pas le choix. Le temps nous est compté. Nous sommes au pied du mur. L’indépendance n’est pas une lutte constitutionnelle, comme aime à le répéter le bouffon à la gueule croche, mais une lutte pour la vie ou la mort. Et la mort des peuples, c’est aussi la mort de quelqu’un.
indignez
Nous pouvons vaincre. Si nous le voulons. Seulement si nous le voulons. Notre pire ennemi, c’est nous-mêmes. Notre paresse. Notre stupidité. Notre manque de constance. Notre sens congénital de la culpabilité. Notre manque de confiance.  Y a des jours, (…) j’ai l’impression qu’on n’y arrivera jamais. Je regarde aller nos élites, comme certains se nomment eux-mêmes, et ça me donne envie de vomir. La petitesse de ceux qui nous trahissent et nous vendent, depuis plus de deux cents ans, pour quelques médailles et une poignée de dollars me lève le coeur. La mollesse de ceux qui tentent de résister et de défendre le peu qu’il reste à défendre me désole. C’est vrai que souvent notre seul accès au réel passe par les journalistes à gages ou les autres, cyniques et désabusés, qui à force de vouloir avoir l’air objectifs penchent toujours du côté du plus fort. Entre le fort et le faible, entre l’exploiteur et l’exploité, entre le colonisateur et le colonisé, il n’y a pas de place pour ce qu’ils appellent doctement l’objectivité. Cette pseudo-objectivité est en soi un choix politique. C’est une trahison. On est d’un bord. Ou de l’autre.
harper
Mais il y a plus grave encore que la mollesse des chefs. Il y a la mollesse du peuple. La mollesse de ceux qu’on appelle les mous, qu’on traîne comme un boulet et qui nous entraînent vers le fond comme des bottines de ciment. Notre propre mollesse. À chacun d’entre nous. Nos querelles intestines. Nos divisions incessantes. Ce ton pleurnichard et enfantin dans la défense corporatiste des petits intérêts de chacun, jeune ou vieux. Moi. Moi. Moi. Toujours moi. Toujours des consommateurs. Jamais des citoyens responsables. Responsables d’eux-mêmes, des autres, de la société, du pays. Mes privilèges, mes droits. Toujours. Jamais mes devoirs. Où sont-ils les intellectuels, les artistes, les savants? Où sont-ils les artisans, les ouvriers, les syndicalistes? Où sont-ils les cultivateurs, les étudiants, les jeunes travailleurs? Et les autres? « Où êtes-vous donc, bande de câlices? » comme disait le cinéaste Gilles Groulx.
stevie
Au baseball? Au centre commercial? À Paris? À New York? Chez Citadelle, en train d’acheter une piscine hors-terre? Dans le garage en train de faire reluire un tas de tôle? Dans la cour en train d’éliminer les pissenlits à grands coups d’insecticide?
dd
Chacun est responsable. Personnellement. Responsable de tous. Responsable de tout. Quelles que soient sa langue, son origine ethnique et la couleur de sa peau. Il y a un prix pour la victoire. Il y a un prix pour la défaite. Le moment venu, chacun devra rendre des comptes…  »
Source :  Pierre Falardeau, lettre à Jérémie, 1995
speak white
reve

1 commentaire

Classé dans Uncategorized

Portraits des indignés du Québec

En 2013 parmi les 10 premiers pays qui ont visité le site des Indignés du Québec, on retrouve en premier lieu le Canada, la France, les États-Unis, la Belgique, la Suisse, l’Allemagne, le Maroc, la Tunisie, l’Espagne et  l’Angleterre.

10

En 2013, les Indignés de 106 pays se sont rendus sur le site des Indignés du Québec, dont plusieurs personnes issues de pays francophones comme le Sénégal, Madagascar, le Liban, le Cameroun, Haïti, Monaco, la Côte d’Ivoire, le Bénin, le Burundi, le Togo, la Mauritanie, Djibouti, le Mali, le Luxembourg, le Burkina-Faso,  le Gabon, la République Démocratique du Congo, les Comores, les DOM tels que la Réunion, la Guadeloupe, la Nouvelle-Calédonie, la Martinique, la Guyane, Saint-Pierre & Miquelon et la Polynésie française.

images

En Europe les Indignés de  21  pays ont visité le site des Indignés du Québec en 2013, dont l’Italie, l’Autriche, Chypre, le Portugal, la Roumanie, la Pologne, l’Irlande, la Turquie, la Hollande, la Suède, la Russie, la Hongrie, la Serbie, la République Tchèque, la Lituanie, la Croatie, la Moldavie,  la Bulgarie, la Grèce, le Danemark, la Pologne,  l’Ukraine.

indignez

Parmi les indignés en provenance de pays hispanophones on retrouve le Mexique, le Pérou, la Colombie, le Panama, le Chili, L’Équateur, le Costa Rica, le Nicaragua, le Guatemala, le Venezuela. Les Indignés du Québec sont également lus dans les Caraïbes dont les îles Cayman,  la République Dominicaine et les Bermudes. En Asie, le Japon se trouve parmi les 15 pays les plus représentés, suivi par le Viêt-Nam, le Laos, le Cambodge, l’Indonésie, la Thaïlande, la république de Corée, le  Brunei Darussalam, l’Inde, Taiwan, les Philippines, la Mongolie. Dans les pays Arabes on retrouve l’Égypte, l’Arabie-Saoudite, les Émirats Arabes Unis, Oman.  Israël, le Ghana, la république de Tanzanie l’Afrique du Sud, le Brésil et l’Australie sont également représentés.

Indignez vous

Merci de nous suivre, nous sommes les 99%, nous sommes le peuple des Indignés !

Conscience globale

Nous sommes les 99 pourcent

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

Les grenouilles endormies

Les Indignés du Québec vous proposent ce nouveau texte de Rose Flamant qui s’interroge sur les effets du néolibéralisme à travers les écrits de Natha Caputo.

Rose

La tragédie du lac Mégantic fait encore fois la preuve, que le néolibéralisme et le laxisme de la population nous tuent à petit feu. Nous acceptons quotidiennement de vivre dans un monde de plus en plus corrompu mené par des carriéristes ternes et sans imagination et qui n’ont d’autre but, que de faire fructifier l’épaisseur de leur porte-feuille et la valeur de leurs actions boursières.

À l’heure où le néolibéralisme et le laxisme menacent notre survie en tant que créature vivant sur cette planète, j’ai pensé vous présenter ce beau très texte de Natha Caputo tiré des Contes des quatre vents et publié en 1954. En lisant ce texte on réalise d’emblée que les idées ne meurent pas puisqu’elles traversent le temps pour nous interpeller même longtemps après. On peut tracer bien des parallèles entre ce texte de Natha Caputo et la grande vague d’indignés qui balaie la planète d’est en ouest et du nord au sud. Plus que jamais le temps de s’indigner n’a jamais été aussi pressant, plus que jamais le texte de Caputo, n’a jamais été aussi vivant ! 

grenouilles indignées

Deux grenouilles vivaient dans un même étang. L’une d’elle était courageuse, travailleuse et gaie ; tandis que l’autre était peureuse, paresseuse et de caractère maussade. Pourtant elles s’entendaient très bien, ces deux grenouilles…
Un soir, elles sortirent faire un petit tour et, tout en se promenant, elles aperçurent une maisonnette.
– Allons voir de plus près, proposa la première grenouillette.
Sous la maison, il y avait une cave, et, de cette cave, venait une odeur délicieuse. Cela sentait le moisi, l’humidité, les champignons, juste une odeur pour plaire aux grenouilles.
– Hum ! Que ça sent bon ! dit la deuxième grenouille.
Elles passèrent par le soupirail et se mirent à jouer. Elles sautaient sur les tonneaux, jouaient à cache-cache parmi les bouteilles, les pots, et s’amusaient vraiment beaucoup quand, tout à coup, elles glissèrent et tombèrent toutes les deux dans une jarre pleine de crème.

lait

Les grenouilles sont bonnes nageuses, comme chacun sait, mais elles avaient beau agiter leurs pattes, elles ne parvenaient pas à grimper contre les parois lisses et glissantes de la jarre ; elles retombaient continuellement.
La grenouille paresseuse et peureuse se découragea vite :
– À quoi bon lutter, dit-elle. Je vais me fatiguer en vain. Autant en finir tout de suite.
– Mais non, disait l’autre, nage, ne perds pas courage !
– Non, non, disait la paresseuse. Tant pis j’abandonne… Et puis cette crème est trop écœurante…
Elle se laissa couler et se noya.

nous sommes les white rabbitss

L’autre grenouille continuait à se débattre de toutes ses forces. Elle essayait de grimper sur la paroi de le jarre, glissait puis recommençait sans se lasser.
– Je ne veux pas me noyer, se répétait-elle… Allons, un peu de courage !
Mais ses forces diminuaient. La tête commençait à lui tourner :
– Vais-je vraiment me noyer ? Se disait-elle. Allons, encore un petit effort. On n’a jamais vu une grenouille périr dans un pot de crème !
Et elle agitait, agitait les pattes, malgré la fatigue qui l’envahissait de plus en plus. La grenouille semblait perdue.
éléphant

Et quelque chose changea soudain : la crème n’était plus ni molle, ni liquide, la crème n’était plus crème ; les pattes de la grenouille n’enfonçaient plus mais pouvaient prendre appui sur une base solide.
La grenouille regarda autour d’elle : elle était assise sur du beurre.

Natha Caputo via Rose Flamant 

georgie

3 Commentaires

Classé dans Uncategorized

Babillard février 2013

merci M. Hessel

Le sommet sur l’éducation est une vraie réussite

Popo

Pour le gouvernement, on  a pas les moyens de s’offrir la gratuité scolaire

Éducation

Colonisé un jour, colonisé toujours ! Heureusement que désormais nous sommes une nation reconnue au sein du Canada.  Merci mon bon monsieur, nous sommes un peuple fier grâce à vos bons soins.  Royauté, assurance chômage, ministère de la religion, avions de chasses.  Vous faites notre fierté !

Manifestons le 23 février

Dérives un documentaire a ne pas manquer 

Stéphane_Hessel_IMG_9283

Stéphane Hessel est décédé à l’age de 95 ans.  Cet indigné de la première heure avait publié en 2010 Indignez-vous, un opuscule, d’une quinzaine de pages, qui démontrait que  l’indignation est la base de l’« esprit de résistance ».  Cet ouvrage de 32 pages, est devenu rapidement un phénomène littéraire en se vendant à plus de 300 000 exemplaires en 3 mois, et il s’est vendu à 1,3 millions d’exemplaires en moins d’un an et demi (d’octobre 2010 à février 2011). Acclamé par la critique,  Stéphane Hessel est rapidement devenu une icone du mouvement des indignés Hessel en prenant comme modèle le programme du Conseil National de la Résistance, qui en 1944, préconisait « l’instauration d’une véritable démocratie économique et sociale, impliquant l’éviction des grandes féodalités économiques et financières de la direction de l’économie » et le monde ultra-libéral d’aujourd’hui.  Rendez-vous sur Facebook. Merci M. Hessel.

Dérives

Tract_2_Recto

Pour plus d’infos cliquez ici 

Bonne retraite Ben

Plusieurs activités sont prévues ce mois-ci et les Indignés du Québec vous invitent à y participer

REGÉRESCENCE

M. le ministre Pierre Duchesne, alors que le sommet sur l’éducation se prépare, les Indignés du Québec vous invitent à méditer sur cette réflexion du Dalai Lama qui vient de se prononcer sur l’éducation  :

« Nous devons penser et  voir comment nous pouvons changer fondamentalement notre système d’éducation, afin que nous puissions former des gens qui développeront la générosité afin de créer une société plus saine. Je ne veux pas dire qu’il faut changer tout le système, juste l’améliorer. Nous devons encourager la compréhension pour que la paix intérieure  se fonde sur des valeurs humaines comme, l’amour, la compassion, la tolérance et l’ honnêteté, afin que la paix dans le monde repose sur les individus qui  auront trouvé la paix intérieure .»

Dalai Lama 1er février 2013

nous sommes les white rabbitss

À la mémoire des Patriotes qui ont donné leur vie pour une  nation désormais reconnue grâce à Stephen Harper.

«Un peuple fier!»  ?????

indignés

Février c’est le mois de l’Histoire des Noirs au Québec

Le 23 novembre 2006, l’Assemblée nationale a adopté le projet de loi visant à faire du mois de février le Mois de l’histoire des Noirs, afin de souligner la contribution historique des communautés noires à la société québécoise.  Cette loi est entrée en vigueur le 1er février 2007. L’excellente émission Noir en France présentée à TV5  d.montre à quel point les Français blancs sont redevables à leur frères d’Afrique de l’ouest au moment de la libération.  Comment ils ont été accueillis en métropole mais ils n’ont pu défiler à Paris au moment de la la libération à cause des pressions ségrégationnistes du gouvernement américain.  En ce sens le président Hollande ne fait que renvoyer l’ascenseur  au peuple du Mali.

SAPA990428457790

Le  documentaire DÉRIVES est enfin en ligne.  Ce  long-métrage, réalisé par le collectif 99% Média traite des dérives politiques et médiatiques du Printemps érable. nUn documentaire èa ne pas manquer !

Dérives

Vigile en mémoire Jean-François Nadeau16 f

Si vous passez par Québec allez voir  La Guerre des tuques présenté par le Théâtre Sous Zéro (TSZ) au Musée national des beaux-arts du Québec.  Un spectacle à ne pas manquer 

o-GUERRE-DES-TUQUES-570

Escroquerie bancaire de l’argent virtuel et de la dette qu’il entraîne pour chacun d’entre-nous

Victoria Grant

Assemblée populaire autonome de Laval!

 Laval

 Des citoyenNEs ont choisi de donner suite au Forum social en organisant cette première assemblée.

Samedi le 2 février 2013 13h à 15h3 Au Centre communautaire St-Louis-de-Montfort

25 rue St Louis

TU ES

Manifestation contre le plan nord 

Vendredi 8 février 

Square victoria, Montreal, Quebec

***A l’occasion du Salon des ressources naturelles au Palais des congrès de Montréal***

En avril dernier, les capitalistes de la Chambre de commerce de Montréal organisaient une grande foire à la destruction des territoires nordiques, le Salon du Plan Nord. Sans beaucoup de style, ils remettent ça cette année, sous le slogan « retrouvez le Salon des ressources naturelles ». Les pilleurs se rassemblent. Commandités en grand par les minières (Osisko) et les pétrolières des sables bitumineux (E…nbridge), ils préparent l’assimilation des communautés autochtones dans leur schéma industriel et la destruction des espaces sauvages à grande échelle. Les femmes InnuEs se sont levées l’année dernière et ont marché plus de 1000 kilomètres de la Côte-Nord à Montréal pour dire non à cette exploitation. Les InnuEs ne sont pas inactivEs depuis : blocages routiers, grèves de la faim, paralysie des chantiers furent fréquents en 2012. Plusieurs groupes autochtones les appuient et sont eux aussi en résistance contre ce plan monstrueux de dévastation du territoire!

Mado

Peu importe que l’argent aille dans les coffres de l’État québécois, canadien ou des transnationales, ce développement du nord nous menace en tant que parties du vivant. Alors que les environnementalistes répètent leurs tentatives de développement alternatif, de développement durable, de capitalisme renouvelable, nous brisons les limites du monde qui nous est imposé. Nous voulons interrompre le processus colonisateur et civilisateur qui existe depuis l’arrivée des premiers conquérants européens et qui s’accélère depuis. En solidarité avec toutes les communautés en résistance au modèle de développement qui leur est imposé, au Nord comme au Sud, avec les peuples autochtones qui ont choisi de s’y opposer, des InnuEs du Nitassinan, aux opposantEs CriEs ainsi qu’à toutes/tous les membres en combat des autres nations. Avec eux/elles, pour notre terre, nous serons dans la rue pour perturber leur salon le 8 février!

____________________________________________________________________________________________________

grat

Vers la gratuité scolaire
 
12 mars
 

Info

carré

La galerie photo du printemps québécois

2 Commentaires

Classé dans Uncategorized