Archives de Tag: Grèce

L’envol!

« Sois le changement que tu veux voir dans le monde »

-Gandhi

Gandhi

grece

be


indignés

ins

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

Ciné sélection

Rose Flamant

Rose Flamant

Pour fêter l’automne je vous ai concocté une rubrique cinéma qui comprend trois nouveaux films. Ma première sélection est le film de Jacque Fresco intitulé « Paradis ou Perdition »

Ce documentaire montre les changements sociaux positifs qui entraîneront  inévitablement la postérité sur notre  planète dominée par un système économique au bord de la faillite.

                        Jacque
Ne vivons plus comme des esclaves, le plus récent film de Yannis Youlountas vous entraîne  au cœur de l’Utopie grecque. Ce film vous présente un portrait vivant des indigné-es de la Grèce éternelle. Depuis sa sortie, en 2013  Ne vivons plus comme des esclaves a été sélectionné par plusieurs festivals de cinéma (GrolandRésistanceS, Zones Portuaires, Échos d’ici échos d’ailleurs, Images mouvementées, Bobines sociales), grec (Thessalonique), argentin (Cine Migrante) et belge (Bruxelles).

Alors que la Grèce vit des profonds bouleversements sociaux, un cinéaste se lève pour nous faire partager son rêve.  Et si l’Utopie était en train de se réaliser dans ce pays ?

Uropie

Home est un documentaire sortit en 2009  et qui montre de façon saisissante l’état de la Terre vue du ciel, ainsi que les pressions que l’homme fait subir à l’environnement.  Les images aériennes fabuleuses montrent les conséquences que cela entraîne sur les changements climatiques. Toutefois, le réalisateur Yann Arthus-Bertrand ne présente pas son film comme film catastrophe mais plutôt comme un message d’espoir pour l’humanité.

Home

BON CINÉMA !

mouton noir

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

Le beurre, l’argent du beurre et le beurrier !

Sophie Doucette

Sophie Doucet

Depuis 2008, nous sommes rentrés dans une crise du capitalisme d’une ampleur comparable à la crise de 1929. Si une série de phénomènes déjà bien présents : endettement massif, pauvreté, chômage, etc, s’accélèrent, la perspective de changements importants et rapides de notre mode de vie s’ouvrent dans une mesure qu’il est encore difficile d’estimer.

Une chose est sûre : comme le récitaient en cœur les médias britanniques durant les émeutes de l’été 2011, les affaires doivent continuer pour faire rouler l’économie. Si la crise de 1929 a conduit à la plus grande guerre de l’histoire, une autre guerre est maintenant au programme de la relance : la guerre contre le prolétariat.

0 22 avril 2012  fin de la manif la main

Définit en fonction de sa place dans le système productif, le prolétariat forme une catégorie sociale contrainte de vendre sa force de travail pour survivre. Seule la révolution peut permettre au prolétariat, atomisé et divisé sous le capitalisme, d’agir en tant que classe. Comme disait Marx, il est révolutionnaire ou il n’est rien. C’est dans une attaque mondiale sans précédent contre les prolos, que le capitalisme peut sortir de la crise. Pour ce faire, il doit réduire drastiquement le coût du travail. C’est ce que nous pouvons déjà voir en Grèce et qui tend à se généraliser à d’autres pays. Le champ des possibles se réduit de plus en plus : c’est le capitalisme ou nous.

reve

En Europe comme en Amérique, la ritournelle est la même, celle de la rigueur, des sacrifices et de l’austérité. Ailleurs, la surexploitation connaît désormais ses limites : crise alimentaire, crise du logement…  Face à cette perspective, le prolétariat ne reste pas inerte.indignados

Une autre réponse (…), consiste à s’indigner, à réclamer un capitalisme alternatif où les banques seraient (…) publiques, où les salariés seraient toujours exploités par les patrons, mais dans la dignité, etc. : le tout sous l’égide d’un État social (socialiste pour les plus énervés) et bienveillant. Tant qu’il y aura de l’Argent aucune réforme, aucun moyen légal, ne supprimera ce qui est inscrit dans le code génétique du capitalisme : l’exploitation.

radio galere

Pour en savoir sur la relance de la guerre contre le prolétariat.plus cliquez ici

La colombe de la paix

2 Commentaires

Classé dans Uncategorized

En 2014, ne vivons plus comme des esclaves

Ne vivons plus comme des esclaves

Ce film de Yannis Youlountas vous présente un portrait vivant des indigné-es de la Grèce éternelle. Depuis sa sortie, en 2013  Ne vivons plus comme des esclaves a été sélectionné par plusieurs festivals de cinéma (GrolandRésistanceS, Zones Portuaires, Échos d’ici échos d’ailleurs, Images mouvementées, Bobines sociales), grec (Thessalonique), argentin (Cine Migrante) et belge (Bruxelles).

Alors que la Grèce vit des profonds bouleversements sociaux, un cinéaste se lève pour nous faire partager son rêve.  Et si l’Utopie était en train de se réaliser dans ce pays ? Le plus récent film de Yannis Youlountas vous emmène au cœur de l’Utopie grecque.

Uropie

ne vivons plu

3 Commentaires

Classé dans Uncategorized