Archives de Tag: Gilets jaunes

Les policiers refusent d’être des larbins!

Le premier ministre français, Edouard Philippe, vient d’annoncer qu’un dispositif de sécurité « considérable » va être déployé pour encadrer la prochaine journée de mobilisation des « gilets jaunes » :

Le gouvernement entend mobiliser 80.000 policiers et gendarmes alors que selon le ministère de l’Intérieur il n’y aurait eu que 50.000 manifestants pour l’acte 8. France Police-Policiers en colère ne voit pas l’intérêt d’avoir deux fois plus de policiers que de manifestants dans les rues ce samedi pour l’acte 9 et avertit le gouvernement que : « Ce gouvernement doit cesser de prendre les policiers pour ses larbins. Nous ne sommes pas corvéables à merci. Il existe un code du travail en France.

Pour 50.000 manifestants, un dispositif de 10.000 forces de l’ordre soit 1 policier pour 5 manifestants est très amplement suffisant. Nos collègues ne peuvent pas être massivement rappelés ainsi tous les week-ends, faute de quoi les arrêts maladies risquent de pleuvoir. »

Les policiers refusent le syndrome du larbin

Les policiers refusent le syndrome du larbin

Références:

Poster un commentaire

Classé dans Gilets jaunes, Indignés

Fly Rider, ce gilet jaune qui interpelle le Canada

Fly Rider, est l’un des porte-paroles officiels des Gilets jaunes de France. Il administre la page Facebook Fly Rider infos blocage qui compte plus de 135 000 abonnés.

Dans sa dernière vidéo il affirme que : «Certains liens ne passent pas. Je sais qu’au Canada, ils n’arrivent pas à visionner les vidéos françaises, essayez de centraliser ça sur des clés USB et envoyez-le à quelqu’un là-bas pour qu’il les diffuse sur des réseaux» a t-il déclaré dans la vidéo ci-dessous:

C’est là une grave accusation qui impliquerait la censure du gouvernement Canadien, c’est pourquoi Les Indignés du Québec vous invitent à commenter cette déclaration, en répondant au sondage suivant:

 

Rappelons que cet article n’est pas rédigé contre le mouvement des gilets jaunes ou contre leur porte-parole et que  Les Indignés du Québec appuient la cause des gilets jaunes, en matière de non-violence, d’équité sociale, de démocratie participative, de transition énergétique. Nous souhaitons simplement vérifier auprès de nos membres pour voir si ce mouvement est censuré ou non au Canada. Merci d’avance.

2 Commentaires

Classé dans Environnement, Francophonie, Gilets jaunes, Indignés

Gilets jaunes et carrés rouges; éléments comparatifs

Le  nombre d’arrestations et des violences policières entourant le mouvement des gilets jaunes inquiète Amnesty international. Dix personnes sont décédées depuis le début du conflit et en un mois seulement, du (17 novembre au 17 décembre 2018), 4570 personnes ont été placées en garde à vue.

Quand la machine s’emballe

Depuis le début du mouvement des gilets jaunes, le nombre de blessés, serait de 1843 pour les manifestants et 1048 chez les forces de l’ordre (Source : BMF TV).

À titre comparatif, lors de la grève étudiante de 2012, 3509 carrés rouges avaient été arrêtées entre le  16 février et  le 3 septembre 2012. 

Le comportement autoritaire du gouvernement Macron doit être dénoncé jusqu’à la démission de ce gouvernement qui a perdu toute crédibilité. Vive la démocratie, vive la liberté!  

Références:

Poster un commentaire

Classé dans Gilets jaunes, Indignés

La France n’est plus une démocratie

Depuis que l’état d’urgence a été instauré en France le gouvernement a interdit 155 manifestations, soit une tous les trois jours!  Par ailleurs, 639 interdictions individuelles de manifester ont été ordon-nées par les préfectures.

Selon Amnesty International, France plus de 1000 personnes auraient été blessées rien qu’à Paris lors des manifestations contre la loi travail et la situation s’est grandement détériorée depuis les manifestations des gilets jaunes. On compte déjà plusieurs morts dont une octogénaire, de nombreux blessé-es, passages à tabac de handicapés, de femmes, de jeunes et de simples citoyens; sans parler d’arrestations arbitraires et de détentions douteuses de mineurs dans un lycée. Voici la liste du bilan provisoire des violences policières (liste non-exhaustive), si vous  désirez compléter cette liste contactez la page Facebook en cliquant sur ce lien: Vécu, le média du gilet jaune 

Handicapé molesté par la police

BILAN PROVISOIRE des VIOLENCES POLICIERES (uniquement) :

ZINEB REDOUANE, 80 ans, a été tuée par une grenade lacrymogène reçue en plein visage à Marseille le 1er décembre 2018.

JEROME H. a perdu son œil gauche à cause d’un tir de LBD 40 à Paris le 24 novembre 2018.

PATRICK, a perdu son œil gauche à cause d’un tir de LBD 40 à Paris le 24 novembre 2018.

ANTONIO, 40 ans, vivant à Pimprez, a été gravement blessé au pied par une grenade GLI F4 à Paris le 24 novembre 2018.

GABRIEL, 21 ans, apprenti chaudronnier vivant dans la Sarthe, a eu la main arrachée par une grenade GLI F4 à Paris le 24 novembre 2018.

SIEGFRIED, 33 ans, vivant près d’Epernay, a été gravement blessé à la main par une grenade GLI F4 à Paris le 24 novembre 2018.

MAXIME W., a été brûlé à la main et a perdu définitivement l’audition à cause d’une grenade GLI F4 à Paris le 24 novembre 2018.

CEDRIC P., apprenti carreleur vivant à la Possession (Réunion), a perdu son œil gauche à cause d’un tir de LBD 40 à la Possession le 27 novembre 2018.

GUY B., ~60 ans, a eu la mâchoire fracturée par un tir de LBD 40 à Bordeaux le 1er décembre 2018.

AYHAN, ~50 ans, technicien Sanofi vivant à Joué-les-Tours, a eu la main arrachée par une grenade GLI F4 à Tours le 1er décembre 2018.

BENOIT, 29 ans, a été gravement blessé à la tempe par un tir de LBD 40 à Toulouse le 1er décembre 2018. Il a été placé dans le coma pour 15 jours, sa vie est en danger.

MEHDI, 21 ans, a été gravement blessé lors d’un passage à tabac à Paris le 1er décembre 2018.

MAXIME I., 40 ans, a eu une double fracture de la mâchoire à cause d’un tir de LBD 40 à Avignon le 1er décembre 2018.

FREDERIC R., 35 ans, a eu la main arrachée par une grenade GLI F4 le 1er décembre 2018 à Bordeaux.

DORIANA, 16 ans, lycéenne vivant à Grenoble, a eu le menton fracturé et deux dents cassées par un tir de LBD 40 à Grenoble le 3 décembre 2018.

Mamie frappée par un policier

ISSAM, 17 ans, lycéen vivant à Garges les Gonesse, a eu la mâchoire fracturée par un tir de LBD 40 à Garges-les-Gonesse le 5 décembre 2018.

OUMAR, 16 ans, lycéen vivant à Saint Jean de Braye, a eu le front fracturé par un tir de LBD 40 à Saint Jean de Braye le 5 décembre 2018.

JEAN-PHILIPPE L., 16 ans, a perdu son œil gauche à cause d’un tir de LBD 40 le 6 décembre 2018 à Bézier.

RAMY, 15 ans vivant à Vénissieux, a perdu son œil gauche à cause d’un tir de LBD 40 ou une grenade de désencerclement à Lyon le 6 décembre 2018.

ANTONIN, 15 ans, a eu la mâchoire et la mandibule fracturées par un tir de LBD 40 à Dijon le 8 décembre 2018.

THOMAS, 20 ans, étudiant vivant à Nîmes, a eu le sinus fracturé par un tir de LBD 40 à Paris le 8 décembre 2018.

DAVID, tailleur de pierre vivant en région parisienne, a eu la maxillaire fracturée et la lèvre arrachée par un tir de LBD 40 à Paris le 8 décembre 2018.

FIORINA L., 20 ans, étudiante vivant à Amiens, a perdu son œil gauche à cause d’un tir de LBD à Paris le 8 décembre 2018.

ANTOINE B., 26 ans, a eu la main arrachée par une grenade GLI F4 à Bordeaux le 8 décembre 2018.

JEAN-MARC M., 41 ans, horticulteur vivant à Saint-Georges d’Oléron, a perdu son œil droit à cause d’un tir de LBD 40 à Bordeaux le 8 décembre 2018.

ANTOINE C., 25 ans, graphiste freelance vivant à Paris, a perdu son œil gauche à cause d’un tir de LBD 40 à Paris le 8 décembre 2018.

CONSTANT, 43 ans, technico-commercial au chômage vivant à Bayeux, a eu le nez fracturé par un tir de LBD 40 à Mondeville le 8 décembre 2018.

CLEMENT F., 17 ans, a été blessé à la joue par un tir de LBD 40 à Bordeaux le 8 décembre 2018.

NICOLAS C., 38 ans, a eu la main gauche fracturée par un tir de LBD 40 à Paris le 8 décembre 2018.

YANN, a eu le tibia fracturé par un tir de LBD 40 à Toulouse le 8 décembre 2018.

PHILIPPE, a été gravement blessé aux côtes, avec hémorragie interne et fracture de la rate par un tir de LBD à Nantes le 8 décembre 2018

ALEXANDRE F., 37 ans, a perdu son œil droit à cause d’un tir de LBD 40 le 8 décembre 2018 à Paris.

MARIEN, 27 ans, a eu une double fracture de la main droite à cause d’un tir de LBD 40 le 8 décembre 2018 à Bordeaux.

FABIEN, a eu la pommette fendue et le nez fracturé par un tir de LBD 40 le 8 décembre 2018 à Paris.

JIM, 41 ans, a perdu son oeil lors de l’acte IV de la mobilisation des gilets jaunes à Bordeaux par tir de LBD 40, le 8 décembre 2018. Les policiers ont visé la tête.

OLIVER C., blessé le 24 novembre 2018 aux genoux par les projectiles de la grenade GLI F4, jambe brûlée sur toute la partie inférieure. (Même jour et même chambre d’hôpital qu’Antonio. A toujours les points de sutures à ce jour.)

AXELLE M., 28 ans, Champs Élysée le 8 décembre 2018, mâchoire fracturée et dents cassées par tir de flash ball dans la joue. Dans l’attente de consolidation de la fracture pour diagnostic et intervention.

GUILLAUME P., a reçu 45 jours d’ITT pour fracture ouverte et arrachement des tendons de sa main à Nantes le 8 décembre 2018 suite à un tir de flash ball.

FRANCK D, 19 ans, Marne (52). Énucléé le 1 décembre 2018 par flash ball à bout portant. Malgré plusieurs opérations et la pose de plaques sur son malaire et orbite broyé (laissant une « immense cicatrice »); son oeil droit, n’a pu être sauvé. Il n’a plus de mutuelle et se trouve dans une situation inquiétante. Il sera demain samedi 21/12 en interview exclusive sur Vécu, le média du gilet jaune.

ROMEO B., 19 ans, élève en classe prépa, blessé à Toulouse, place Jeanne d’Arc, le 1er décembre 2018 par un tir offensif de LBD alors qu’il fuyait la manifestation, 90 jours d’ITT pour fracture ouverte du tibia.

ANISSA D., touchée par un tir de flashball à la tête le 1er décembre à Paris sur le boulevard Haussmann à 13h30 en face de l’hôtel Freidland. Souffre d’un trauma crânien avec plaie ouverte de 5cm et des acouphènes. Actuellement en cours d’enquête judiciaire pour retrouver le coupable de cette bavure.

LOLA, (en photo de ce post), 17 ans, prépa supérieure d’art à Bayonne, 41 points de suture, mâchoire fracturée en 3, dents cassées et la joue perforée par un tir de Flash Ball en plein visage à Biarritz le 18 décembre 2018 (elle n’avait pas de gilet); lors des manifestations tenues en marge de la visite de Jean-Yves Le Drian pour la préparation du prochain G7 présidée par la France, fin août, à Biarritz. Courage à elle, vous pouvez l’aider ainsi que ses proches, désemparés, sur Leechi; ce serait bienvenu quand à leur situation(..) On pense très fort à elle 😔 : https://www.leetchi.com/c/lola-blessee-injustement-a-biarri…

  • Si vous connaissez d’autres victimes de violences policières (uniquement) parmi les 2000 qui ne sont pas recensées dans cette liste, n’oubliez pas de nous transmettre en commentaires de ce post Vécu, le média du gilet jaune, l’intitulé précis de la modification à effectuer sur ce post: Nom-Prénom des personnes, âge, lieu, date, nature de l’agression, moyen(s) utilisé(s), traumatisme(s) encouru(s).
    Partagez un maximum. Pour les victimes. Merci pour eux et courage à vous. VQ.

 

Cliquez sur l’image pour accéder au site

 

4 Commentaires

Classé dans Uncategorized

Répressions féodales en Macronie

Rose Flamant à Paris

Le mouvement des gilets jaunes (GJ) est apparu sur les réseaux sociaux en octobre dernier. Les premières manifestations ont lieu lors des cérémonies de commémoration de l’armistice de 1918. Les quelques manifestants sont alors refoulés par la police créant ainsi l’étincelle qui mettra le feu aux poudres. Au lendemain de cette première manifestation des militants rattachés au mouvement décident de bloquer un rond-point dans le département de l’Eure. Dès-lors le mouvement se répand à travers le pays et des millions de GJ, regroupant des millions de gens ordinaires sortent dans les rues pour manifester.

Surpris par la vigueur de ces manifestations le gouvernement ne sait pas comment réagir, puisque le président est à l’extérieur du pays (Belgique-Argentine). Les médias d’état tentent de minimiser les revendications de GJ en réduisant leurs revendications à la hausse du prix du carburant mais en réalité ces revendications vont bien au-delà. Les GJ s’opposent aux coupures dans les pensions de vieillesses, à l’abolition de la taxe sur la grande fortune, à l’augmentation des charges salariales, à l’augmentation des timbres, et l’augmentation des taxes en général. 

Emmanuel et Brigitte Macron ont dépensé 500 000 euros de vaisselle pour l’Elysée : couverts en feuilles d’or. Le président met les petits plats dans les grands mais les caisses de l’État sont vide l’augmentation des taxes n’y sont pas pour rien…

On accuse le couple Macron de se comporter comme des monarques d’Ancien Régime (500 000 euros pour la vaisselle de l’Elysée, 300 000 euros pour la moquette).


Alors que les médias d’état tentent de minimiser le nombre de manifestants, l’organisme
Policiers en colère en dénombre plus d’un million lors du premier jour des manifestations. Lors des manifestations subséquentes les casseurs (engagés par l’état, selon certaines vidéos mises en ligne par les GJ) entrent dans la danse et les violences provoquent d’importants dégâts matériels, notamment à Paris, et conduisent à de nombreuses arrestations. Pendant les rassemblements, des GJ sot tués et des centaines sont blessés.
 

Depuis que le président Macron a offert une prime exceptionnelle au CRS, rien ne les arrêtent, ils frappent aussi bien les lycéens, que les femmes ou les retraités.

Témoignage d’un infimier membre des gilets jaunes 
Témoignage d’une femme membre des GJ

La police avec nous

Témoignage d’un policier

Et Manu s’en lave les mains…

1 commentaire

Classé dans Uncategorized

Article 16: Macron se dote des pleins pouvoirs

«D’après une source policière, le président Macron voulait arriver à ce qu’il y ait des scènes de violences pour actionner l’article 16 de la constitution. Cet article lui donne les pleins pouvoirs et l’assemblée nationale ne peut pas être dissoute.

Il pourra reconduire la période puisque qu’il a la majorité à l’assemblée nationale.

RAPPEL :

Il a fait inscrire dans le droit commun l’état d’urgence qui permet d’assigner, SANS juge, une personne à résidence et de placer sur écoutes téléphoniques, toujours sans juge, qui il souhaitera. Tout ça ne laisse pas présager des jours heureux. !!! » ( Un peu comme la loi des mesures de guerre au Québec en 1970).

1 commentaire

Classé dans Gilets jaunes

Les gilets jaunes portent plainte contre le président Macron et son gouvernement

Alors que les jeunes du Québec portent plainte contre le gouvernement canadien, leurs cousins français, membres des gilets jaunes, portent plainte contre le président Macron et son gouvernement. Selon le journal Ouest-France:

« Un représentant du mouvement des Gilets jaunes de Saint-Malo s’est présenté au commissariat de police de la ville pour porter plainte contre Emmanuel Macron et le gouvernement français. « Ils n’avaient jamais vu ça. Les policiers sont allés rechercher dans le code de la constitution pour voir si cela était possible », en rigole encore Loïc.

Thierry et Loïc, membres des gilets jaunes de Saint-Malo, ont déposé une plainte contre le Président et le gouvernement. Photo OUEST FRANCE

Thierry et Loïc, membres des gilets jaunes de Saint-Malo, ont déposé une plainte contre le Président et le gouvernement. Photo OUEST FRANCE

Devant la conformité de la demande, l’officier de police a enregistré la plainte pour « les faits de racket, dilapidation de l’argent public, préjudice moral et mise en danger de la vie d’autrui, violences volontaires avec arme, usage abusif de la force publique sur personne vulnérable, atteinte au droit de manifestation».

Copie de la déposition déposée au nom du collectif des Gilets jaunes de ST Malo. (Merci Katy)

Copie de la déposition déposée au nom du collectif des Gilets jaunes de ST Malo. (Merci Katy)

4 Commentaires

Classé dans Uncategorized