Archives de Tag: Éric Pineault

L’austérité libérale expliquée au peuple du Québec

ros

Rose Flamant

Depuis son élection, le gouvernement autoritaire de Philippe Couillard poursuit les politiques entamées sous le gouvernement Charest afin de mettre en place des mesures d’austérité visant à démanteler l’état québécois.

Ces mesures d’austérité visent tout particulièrement la permanence dans le secteur public, les régimes de retraite, les soins de santé, les prestations déterminées, les cpe, les congés parentaux, les cégeps, les commissions scolaires, le Conseil du statut de la femme, l’Office de la langue française, Télé-Québec etc.cochoncouille

Le gouvernement autoritaire de Philippe Couillard entend couper dans la fonction publique (réduction des cadres et  des employés municipaux).  

refuscoiteux

Il coupe également  les subventions accordées aux artistes, aux cinéastes ainsi qu’aux bénéficiaires de l’aide sociale.  Son obsession est la privatisation et il entend  privatiser Hydro-Québec, la SAQ, la SÉPAQ, les ponts, les ports, les autoroutes, la Caisse de dépôt et placement etc.

refuscouillard

Face à ce diktat politique sans précédent des voix se lèvent pour trouver une solution

L'austérité expliquée

Comment faire face à la dépossession orchestrée par les néolibéraux ?

dépossession

antonio-gramsci

Publicités

4 Commentaires

Classé dans Uncategorized

Manifeste pour l’Élan global

Élan global

Sophie Doucet

Sophie Doucet

Les Indignés du Québec vous invitent à signer le «Manifeste pour l’Élan global» qui constitue un clin d’œil à l’héritage du Refus global.  Le 9 août 1948 était publié le «Refus global». Ce manifeste signé par 15 membres du groupe automatiste rejetait alors l’immobilisme de la société québécoise. Sa parution en 1948 provoqua une vive controverse au Québec. 

Aujourd’hui, le manifeste pour un Élan global est un clin d’œil à l’héritage du Refus global. L’Élan global se veut radical par ses idées et implore une transformation profonde du Québec comme l’ont fait les Automatistes il y a 67 ans.
Refus+global
L’Élan global n’est pas qu’un manifeste. L’Élan global est un collectif d’objectrices et d’objecteurs de conscience qui souhaitent se libérer des hydrocarbures et bâtir un monde juste et viable. C’est un mouvement de résistance à l’invasion systématique de notre territoire par les pétrolières et par de puissants intérêts financiers. Notre objectif est de marquer une rupture avec l’économie pétrolière et les intérêts qui la soutiennent, au profit de la protection du climat, de l’environnement et d’une économie prospère, durable et solidaire. Nous souhaitons que 100 000 signataires se joignent à nous d’ici à la conférence de Paris sur le climat à la fin 2015.

– Nous exigeons la fin des projets d’exploration et d’exploitation d’hydrocarbures en sol québécois.

– Nous refusons tout passage de pétrole à des fins d’exportation sur notre territoire, que ce soit par train, oléoduc ou navire-citerne.

– Nous exigeons l’adoption par le gouvernement du Québec d’un plan crédible pour réduire notre consommation de pétrole de 50 % d’ici 2030 et atteindre la neutralité carbone pour 2050.

– Nous exigeons que la Caisse de dépôt et placement du Québec désinvestisse le secteur des combustibles fossiles. Nous demandons aux autres gestionnaires de fonds d’investissement dont les capitaux proviennent de citoyennes et citoyens d’en faire autant. Nous agirons aussi individuellement. L’argent de nos retraites ne doit pas appauvrir nos enfants. Il doit servir à assurer leur avenir.

Les initiateurs du manifeste pour un Élan global sont Camil Bouchard, Dominic Champagne, Jérôme Dupras pour Les Cowboys Fringants, Karel Mayrand, Gabriel Nadeau-Dubois, Éric Pineault, Annie Roy et Laure Waridel, appuyés par plus de 200 personnalités de tous horizons.  Pour joindre votre signature à ce document historique cliquez ici

complice

5 Commentaires

Classé dans Uncategorized