Archives de Tag: Dr Barrette

Allo Dr Barrette ? La terre appelle la lune…

Gina Augustin

Gina Augustin

La visite du ministre Gaetan Barrette à la Cité de la Santé de Laval a suscité l’indignation de Marie-Eve Gosselin, une citoyenne dont la mère est hospitalisée depuis plusieurs jours. Dans un message publié sur Facebook, Madame Gosselin a dénoncé le « show médiatique » entourant la visite du ministre à la Cité de la Santé.

Selon cette citoyenne on aurait refusé des ambulances « pour montrer a quel point nos urgences vont bien ! ». Madame Gosselin a également dénoncé la présence « d’une équipe qui passe juste en avant [du ministre] pour libérer les corridors… pour montrer qu’il y a pas t’attente ici … »

La nouvelle a été reprise par Catherine Brisson, chroniqueuse au 98,5 FM, et qui a rapporté que l’attachée de presse du Ministre Barrette, conteste les propos de Madame Gosselin. Mais qu’en pense le ministre de la santé ? Il serait intéressant de connaître sa position.

Souhaitons que Catherine Brisson poursuive son enquête et l’interroge à ce sujet de même que les grands médias nationaux. Une histoire que Les Indignés du Québec vont suivre de près d’ici les prochaines élections…

Publicités

7 Commentaires

Classé dans Uncategorized

L’économie québécoise rejoint celle de la Grèce et de l’Italie

Sophie Doucet

Sophie Doucet

Depuis l’élection du gouvernement libéral de Philippe Couillard en avril dernier, l’économie québécoise glisse  lentement vers  celle  de  la  Grèce  et  de  l’Italie.  La dette du secteur public québécois dépasse maintenant les 264 milliards de dollars.

À partir des données fournies  par le ministère des Finances dans son Plan budgétaire 2014-2015 (qui excluent la part de la dette fédérale qui revient au Québec), on constate que la dette augmentera de: 9,3 milliards $ d’ici au 31 mars 2015, ou 25 millions $ par jour. Rappelons qu’à l’arrivée du gouvernement Charest en 2003, la dette brute du Québec était de 133,2 milliards.

italie

Fausses promesses électorales cafouillage libéral

En campagne électorale les libéraux avaient promis d’investir 15 milliards de dollars de plus sur 10 ans dans les infrastructures. Ce projet a été abandonné. En juin dernier, lors de la présentation du budget 2014-2015, le gouvernement disait viser la création de 31300 emplois durant l’année 2014. La prévision devra être revue à la baisse. En octobre 2014. Hausse de 4,3 %.

Lors de la dernière campagne électorale, les libéraux s’étaient engagés à annuler la hausse de 2 $ des frais de garde annoncée par le gouvernement péquiste, pourtant le ministre des finances a annoncé une hausse des tarifs de garderie de 4,3 %.

Dans le domaine de la santé  les établissements montréalais devront économiser 87 millions cette année, dont 17 millions en administration, 8,4 millions en alimentation, 9 millions en santé mentale, 8,8 millions en soins aux aînés et 2,3 millions en déficience intellectuelle et en troubles envahissants du développement.

leitao

Pendant ce temps les PME profitent d’une baisse de 50 % du taux d’imposition des manufacturières, baisse de la cotisation au Fonds sur les services de santé et réduction de 20 % des exigences administratives. De plus le gouvernement Couillard compte investir 20 millions de fonds publics pour une étude de faisabilité, alors que deux études récentes concluent que ce lien ferroviaire n’est pas nécessaire, voire inutile.

plan nord

Suite aux compressions de 106 millions $ imposées pour l’année 2012-2013, le ministre Le ministre de l’Éducation, Yves Bolduc, après son cafouillage sur les livres dans les écoles du Québec a demandé un effort budgétaire de 163 millions aux 72 Commissions scolaires pour l’année 2014-2015,ce qui représente environ 10 % de leurs budgets respectifs.

assez de livres

Le Dr Barrette de son coté, après avoir empoché une généreuse prime de départ de 1,2 million provenant de la poche des contribuables vise des compressions de 600 millions en santé

coucouille

Le triumvirat de petits médecins besogneux issus du parti minéral continue son œuvre de destruction systématique du territoire québécois.  Alors que  La responsable du dossier climat à l’ONU met en garde le Québec et le Canada «La tendance lourde à l’échelle de la planète consiste à se diriger vers une économie à faible emprunte carbone. Cette transition est irréversible».

zin1

Libérons nous des Libéraux

«Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est pour le peuple, et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs »(Déclaration des droits de l’homme et du citoyen).

lib

 mc3a9decine-libc3a9rale

ccons

 Références :

http://www.iedm.org/fr/57-compteur-de-la-dette-quebecoise

http://www.pressegauche.org/spip.php?article17943

http://blogues.radio-canada.ca/geraldfillion/2014/06/05/8-faits-sur-le-budget-leitao/

http://fr.canoe.ca/infos/quebeccanada/politiqueprovinciale/archives/2014/06/20140605-135617.html

http://affaires.lapresse.ca/economie/quebec/201208/02/01-4561560-annees-charest-un-quebec-plus-endette.php

http://www.lapresse.ca/actualites/sante/201409/29/01-4804761-le-reseau-de-sante-montrealais-ampute-de-87-millions.php

http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/Politique/2014/09/30/004-plan-nord-gouvernement-couilliard-voies-ferrees.shtml

http://quebec.huffingtonpost.ca/jeff-begley/services-a-la-population-coupures-indecentes_b_5599910.html

http://www.lapresse.ca/le-soleil/actualites/education/201212/06/01-4601468-compression-de-106-millions-dans-le-reseau-universitaire.php

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

Peut-on encore parler de démocratie québécoise ?

 

Rose

Rose Flamant

La vague qui souffle sur le Québec depuis les manifestations massives du printemps érable témoigne d’une volonté de changement dans toutes les sphères de la société. Depuis la chute du gouvernement libéral de Jean Charest deux gouvernements se sont succédés.  Le premier, celui de Pauline Marois a été porté au pouvoir  à l’automne 2012, pour être renversé le 7 avril dernier par le parti libéral de Philippe Couillard.

Cette apparente contradiction de la part de l’électorat tient au fait de notre système majoritaire uninominal à un tour qui caractérise notre monarchie constitutionnelle.  En termes clairs cela signifie qu’à la dernière élection, à peine un électeur francophone sur quatre (24%) a voté pour le parti libéral. Pourtant, selon notre mode électoral le PLQ récolte quand même la majorité à l’assemblée Nationale (63%) avec 70 sièges.

an

Si le Québec adoptait un mode de scrutin basé sur la proportionnelle, le Parti libéral aurait obtenu 18 sièges de moins le 7 avril dernier, tandis que tous les autres partis auraient fait des gains. De plus, Option nationale et le Parti vert du Québec auraient pu faire leur entrée à l’Assemblée nationale.

croix

Fort de sa majorité le nouveau premier ministre entend donc parler au nom de la majorité du peuple québécois,  lui assurant plus de « rigueur que d’austérité ».  Le premier ministre souhaite également « être le gouvernement de la vérité et de la réalité ».

Rigueur Libérale

Sitôt élu, M. Couillard a annoncé que son gouvernement  allait s’atteler résolument au redressement des finances publiques : « Nous devons nous libérer de ce que ni empêche de faire nos choix.  Depuis des années nous dépensons plus que ce que nos revenus nous le permettent » a-t-il déclaré lors d’un discours à l’Assemblée nationale. Cette rigueur politique apparente a de quoi surprendre lorsque l’on sait que le le Premier ministre ne voit aucun problème dans l’indemnité de départ de 1,2 million de dollars touchée par son candidat dans La Pinière, Gaétan Barrette, lorsqu’il a quitté la présidence de la Fédération des médecins spécialistes du Québec. Selon M. Couillard « C’est une entente privée, entre le Dr Barrette et l’organisation qu’il dirigeait. C’était connu. Et ça coupe complètement le lien entre lui et la fédération. Il ne représente plus les 8000 médecins spécialistes, mais l’ensemble des Québécois comme membre de notre équipe ».

Dr

De même le Premier ministre s’est montré très à l’aise en majorant à 310 000 $ le salaire de son premier fonctionnaire auquel s’ajoute un boni au rendement qui peut atteindre 15% de son salaire.

Couill

En attendant le gouvernement Couillard a donné le feu vert aux travaux d’explorations de pétrole et de gaz de schiste sur l’île d’Anticosti.

RDI

Tout va donc pour le mieux au Québec et la démocratie est saine et sauve !

st-Couillard

Source : La Pravda

Vive la démocratie !

mouton noir

 

3 Commentaires

Classé dans Uncategorized