Archives de Tag: Charles de Lorimier

Qu’arrivera-t-il en Catalogne française ?

Charles de Lorimier

Maintenant que la Catalogne a déclaré unilatéralement l’indépendance on peut se demander ce qui arrivera de la Catalogne française ?

Le président Macron craignait sans doute les débordements en Catalogne française, lorsqu’il s’est rangé derrière le Premier ministre espagnol Mariano Rajoy en précisant qu’il avait son « plein soutien » pour « faire respecter » l’État de droit en Espagne.

En France certains militants indépendantistes proposent d’héberger  le gouvernement catalan en exil en Catalogne française.  Selon leader du comité pour l’autodétermination de la Catalogne Nord Carles Puigdemont,  « sera bien accueilli » et il a proposé sa maison de  Théza pour accueillir le gouvernement en exil.

En cas d’exil, cette villa située près de Perpignan pourrait devenir le siège de la Generalitat, l’organisation politique de la communauté autonome de Catalogne. Selon Europe 1 l’idée est plutôt bien accueillie dans ce quartier résidentiel. Certaines maisons arborent même un drapeau de l’indépendance.

Publicités

1 commentaire

Classé dans Uncategorized

La fausse information contamine 37% des Québécois !

Charles de Lorimier

À l’heure où les sites de désinformation pullulent sur le web et que les fausses nouvelles font les choux gras des sites racistes et xénophobes, près de deux Québécois sur cinq ne sont nullement dérangés par le fait qu’une nouvelle ne soit pas totalement vraie.
Ce qui est important pour eux c’est que cette nouvelle fasse vibrer une corde sensible.

C’est dans ce contexte que l’un des plus gros sites de désinformation est la propriété d’inrérêts Québécois. Dans une province où le taux d’analphabètes fonctionnels frise les 53%, de tels sites peuvent avoir des effets délétères sur notre société.  C’est ainsi qu’au lendemain de l’attentat contre la mosquée de Québec des vidéos complètement délirantes sont apparues sur la toile.  L’une d’elle titrait en toute impunité «La fusillade d’hier dans une mosquée de Québec : événement monté de toute part par la gauche».  Et quelques jours plus tard, l’auteur en remettait en titrant «Boom! L’agenda caché contre la mosquée de Québec démasqué ! »

Ces fausses informations délirantes ne doivent pas nous forcer à remettre en cause la liberté d’expression, car supprimer ce droit fondamental conduit au totalitarisme.  Il faut plutôt exercer notre vigilance et dénoncer de tels sites générateurs d’information complètement farfelue.
RÉFÉRENCES :

2 Commentaires

Classé dans Uncategorized

Les Esties d’BS et la gangrène libérale

Charles de Lorimier

Charles de Lorimier

Alors que le taux d’assistés sociaux n’a jamais été si bas, depuis quarante ans,  le gouvernement Couillard a décidé de poursuivre sa politique de marginalisation des plus démunis en adoptant la loi A-16 qui réduit le chèque des prestataires de l’aide sociale  de 623 $ à 399 $ par mois. Après avoir imposé des coupures dans les services sociaux . dans les CHSLD, dans les hôpitaux, dans les services sociaux, la gangrène libérale poursuit inlassablement le démantèlement de la sociale-démocratie québécoise en augmentant le prix de l’assurance médicaments .

Ce gouvernement qui a déjà coupé 120 millions dans les CPE,  et plus de 25% en éducation a pourtant dégagé un surplus budgétaire de 1,65 milliard de dollars! Malgré ces coupures le gouvernement n’a pas hésité à approuver les généreuses contributions accordées à certains membres du PLQ.

Antonio GramsciAlors que le gouvernement Couillard cherche à augmenter le revenu des élus, qu’il cumule les bévues budgétaires  qu’il gaspille les fonds publics dans des projets douteux qu’il cautionne un anniversaire bidon, le bon peuple dort au gaz.   On peut d’ailleurs se demander depuis quand et dans quels autres endroits célèbre-t-on un 375e anniversaire de fondation ? Pour célébrer cet «événement», le premier Couillard s’est même permis d’inviter le pape  aux frais des contribuables. Témoignage édifiant de la laïcité québécoise. En attendant, le gouvernement peut continuer à «varger impunément sur ces Esties d’BS» car bien évidemment se sont eux qui sont la source « de tous nos maux»…

2 Commentaires

Classé dans Uncategorized

Le Burkini Québécois…

Charles de Lorimier

Charles de Lorimier

Alors que la CAQ exige du gouvernement québécois qu’il interdise le burkini, Manon Massé de Québec Solidaire, se demande si la CAQ ne cherche pas « à se faire du capital politique sur une question sensible? ».  Si Madame Massé a sans doute raison sur ce point elle précise qu’elle  ne voit pas « d’un bon œil qu’un gouvernement impose aux femmes, peu importe leur religion, comment elles devraient s’habiller à la plage. Si le gouvernement interdit le burkini, va-t-il interdire le wetsuit pour les surfeuses et les plongeuses? Cette proposition de la CAQ n’est pas très sérieuse. Si des femmes se voient forcer par leur entourage ou par une doctrine intégriste à porter le burkini, leur émancipation ne passe certainement pas par l’interdiction. Cela risquerait au contraire d’isoler encore plus ces femmes qui seraient privées de se rendre à la plage et deviendraient encore moins libres.

Cela ferait même le jeu des groupes comme l’État islamique qui se plaisent à dire que l’Occident est hostile envers les musulman.es pour mobiliser les individus à risque de se radicaliser. Ne leur donnons pas raison. J’invite la classe politique québécoise à ne pas jouer dans ce film. Sur cette question précise, n’essayons pas d’imiter la France qui n’est certainement pas un modèle. L’intégration se porte beaucoup mieux au Québec et il faut continuer dans le même sensMaroc

Je me demande si Madame Massé a déjà visité le célèbre complexe aquatique OASIRIA de Marrakech ? Assurément non, puisque les burkinis y sont interdits ! Eh non Madame Massé nous ne sommes pas en France, mais bien au royaume du Maroc. Alors SVP cesser de ressasser inlassablement votre discours go-gauche caviar déconnecté, car vous perdez ainsi toute crédibilité !$$

 

2 Commentaires

Classé dans Uncategorized

La mouche et le terroriste

Charles de Lorimier

Charles de Lorimier

Yuval Noah Harari, l’auteur du bestseller Sapiens : Une brève histoire de l’humanité s’est interrogé sur les causes du terrorisme.  Voici sa réflexion sur le sujet

Un terroriste, c’est comme une mouche qui veut détruire un magasin de porcelaine. Petite, faible, la mouche est bien incapable de déplacer ne serait-ce qu’une tasse. Alors, elle trouve un éléphant, pénètre dans son oreille, et bourdonne jusqu’à ce qu’enragé, fou de peur et de colère, ce dernier saccage la boutique. C’est ainsi, par exemple, que la mouche Al-Qaeda a amené l’éléphant américain à détruire le magasin de porcelaine du Moyen-Orient.

Comme son nom l’indique, la terreur est une stratégie militaire qui vise à modifier la situation politique en répandant la mouchepeur plutôt qu’en provoquant des dommages matériels. Ceux qui l’adoptent sont presque toujours des groupes faibles, qui n’ont pas, de toute façon, la capacité d’infliger d’importants dommages matériels à leurs ennemis. Certes, n’importe quelle action militaire engendre de la peur. Mais dans la guerre conventionnelle, la peur n’est qu’un sous-produit des pertes matérielles, et elle est généralement proportionnelle à la force de frappe de l’adversaire. Dans le cas du terrorisme, la peur est au cœur de l’affaire, avec une disproportion effarante entre la force effective des terroristes et la peur qu’ils parviennent à inspirer.

peurModifier une situation politique en recourant à la violence n’est pas chose aisée. Le premier jour de la bataille de la Somme, le 1er juillet 1916, l’armée britannique a déploré 19.000 morts et 40.000 blessés. À la fin de la bataille, en novembre, les deux camps réunis comptaient au total plus d’un million de victimes, dont 300.000 morts. Pourtant, ce carnage inimaginable ne changea quasiment pas l’équilibre des pouvoirs en Europe. Il fallut encore deux ans et des millions de victimes supplémentaires pour que la situation bascule.

indiEn comparaison, le terrorisme est un petit joueur. Les attentats de Bruxelles du 22 mars 2016 ont fait trente et un morts. En 2002, en plein cœur de la campagne de terreur de la campagne de terreur palestinienne contre Israël, alors que des bus et des restaurants étaient frappés tous les deux ou trois jours, le bilan annuel a été de 451 morts dans le camp israélien. La même année, 542 Israéliens ont été tués dans des accidents de voiture. Certaines attaques terroristes, comme l’attentat du vol Pan Am 103 de 1988, qui a explosé au-dessus du village de Lockerbie, en Écosse, font parfois quelques centaines de victimes. Les 3.000 morts des attentats du 11 Septembre constituent un record à cet égard. Mais cela reste dérisoire en comparaison du prix de la guerre conventionnelle.

Source : Bibliobs

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

Barrette en faveur de l’interdiction des pitbulls au Québec

Charles de Lorimier

Charles de Lorimier

Pour le Dr Gaétan Barrette, ministre de la santé du Québec les pitbulls constituent une menace et s’il n’en tenait qu’à lui, il serait prêt à les interdire dans la province.

Dans une entrevue accordée à TVA, M. Barrette a déclaré : «Personnellement, je suis en faveur à ce qu’il y ait une réglementation allant jusqu’à l’interdiction de ce chien-là. C’est un chien qui est agressif. C’est documenté. On n’arrête pas d’avoir des événements».gbms

 

oui

2 Commentaires

Classé dans Uncategorized

#Nuit Debout Montréal, branchée sur Radio Debout

Charles de Lorimier

Charles de Lorimier

En ce 46 mars 2016¹, «Radio Debout» continue d’émettre à partir de la Place de la République. Cette radio indépendante prend les ondes quotidiennement de 18h à minuit en direct de Paris,
Radio Debout a été fondée par deux producteurs de France Culture et regroupe une quarantaine d’intervenants, dont un bon nombre travaillent à Radio France. Tous ces journalistes ont décidé de garder l’anonymat «pour ne pas avoir de problèmes avec la direction».

Radio Debout

                                                Cliquez pour écouter Radio Debout

Radio Debout permet au public de mieux connaître l’évolution du mouvement et les sujets discutés lors des rencontres citoyennes. À quand une «Radio Debout Montréal» ?

ND

¹ Puisque le mouvement Nuit Debout a décidé que le mois de mars ne s’achèverait pas.

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized