Archives de Tag: censure

Fly Rider, ce gilet jaune qui interpelle le Canada

Fly Rider, est l’un des porte-paroles officiels des Gilets jaunes de France. Il administre la page Facebook Fly Rider infos blocage qui compte plus de 135 000 abonnés.

Dans sa dernière vidéo il affirme que : «Certains liens ne passent pas. Je sais qu’au Canada, ils n’arrivent pas à visionner les vidéos françaises, essayez de centraliser ça sur des clés USB et envoyez-le à quelqu’un là-bas pour qu’il les diffuse sur des réseaux» a t-il déclaré dans la vidéo ci-dessous:

C’est là une grave accusation qui impliquerait la censure du gouvernement Canadien, c’est pourquoi Les Indignés du Québec vous invitent à commenter cette déclaration, en répondant au sondage suivant:

 

Rappelons que cet article n’est pas rédigé contre le mouvement des gilets jaunes ou contre leur porte-parole et que  Les Indignés du Québec appuient la cause des gilets jaunes, en matière de non-violence, d’équité sociale, de démocratie participative, de transition énergétique. Nous souhaitons simplement vérifier auprès de nos membres pour voir si ce mouvement est censuré ou non au Canada. Merci d’avance.

Publicités

2 Commentaires

Classé dans Environnement, Francophonie, Gilets jaunes, Indignés

De Corridart à SLĀV; on est au coton parce que les fées ont soif!

Sophie Doucet

À Montréal, dans la nuit du 13 au 14 juillet 1976, l’exposition d’art public Corridart était sauvagement déman-telée sur l’ordre du Comité exécutif de la Ville de Montréal.

Cette exposition longue de huit kilomètres, s’étendait alors sur la rue Sherbrooke entre les rues Atwater et Pie-IX. Le maire Drapeau justifia la censure et la destruction des œuvres d’art en parlant « de danger public et d’indécence». 

L’exposition Corridart sur la rue Sherbrooke a été démantelée par l’administra-tion Drapeau. Photo : Archives de la Ville de Montréal

M. Le maire avait peut-être lu certains passages du texte annonçant l’exposition et ça lui avait sans doute déplu. En effet on pouvait lire sur un des panneaux de Corridart que Depuis les années 60 le caractère de la rue Sherbrooke a changé en même temps que se transformait le rôle de Montréal dans un Québec en pleine évolution. Depuis quelques années une spéculation effrénée, la démolition de ses larges trottoirs et d’édifices importants ont contribué a conférer à la rue Sherbrooke, un rôle de voie de circulation automobile.

Cette même année, alors que Montréal accueillait les Jeux Olympiques dans un stade inachevé, On est au coton,le film du cinéaste Denys Arcand subissait lui aussi la censure. Dans ce film documentaire qui trace un sombre portrait de l’industrie québécoise du coton, l’entrevue accordée par le président de la Dominion Textile, Edward F. King avait été censurée suite aux pressions politiques des dirigeants du Canadian Textile Institute. Le film tourné en 70 ne sera diffusé qu’en 2004 en version intégrale non censurée!

En 1978, la pièce de théâtre Les fées ont soif de la dramaturge Denise Boucher, subissait également la censure pour avoir déplu à une poignée de catholiques. Qualifiée de «cochonnerie» par le président du Conseil Métropolitain, le juge Jacques Vadeboncoeur, Les fées ont soif est rapidement devenu un symbole de la lutte contre la censure au théâtre, mais aussi de la cause féministe.

La censure, Monique Charbonneau,1969

Quarante ans plus tard, un groupuscule d’idéologues d’extrê-me-gauche issu essen-tiellement de la communauté blanche, s’est rassemblé devant le Théâtre du Nouveau-Monde afin de faire annuler la présentation de SLĀV de Robert Lepage et Betty Bonifassi. Pour ces idéologues, cette « odyssée théâtrale à travers les chants d’esclaves » constituait une appropriation culturelle inacceptable puisque Betty Bonifassi est blanche. SLĀV a donc été retiré de la programmation du Festival International de Jazz de Montréal (FIJM).

Après un long silence, Robert Lepage a déclaré que SLĀV avait été « muselé ».  De son côté le président-directeur général du FIJM, Jacques-André Dupont a déclaré qu’il y avait d’abord une impossibilité technique à continuer le spectacle puisque Betty Bonifassi s’est fracturée un pied après trois représentations, ajoutant du même coup que :

Le Soleil, 23 novembre 1966

« Nous n’avons pas l’impression d’avoir cédé à la censure, car il est important de noter que notre décision ne vise que ces représentations prévues durant le festival et n’implique aucunement que le spectacle ne soit plus diffusé dans le futur ». Un discours qui ressemble étrangement à ce que l’on a déjà entendu par le passé et qui vous rappellera sans doute quelque chose? 

1 commentaire

Classé dans Uncategorized

#Nuit Debout : Radio Canada lève partiellement le voile de la censure

Rose Flamant

Rose Flamant

Après 17 jours de manifestations planétaires, Radio Canada a décidé de lever partiellement la censure qu’elle impose au mouvement «Nuit Debout» pour le ridiculiser.

15-18

                             Pour écouter l’entrevue placez votre curseur à 15 :52

A l’émission Le 15-18, l’animatrice Anne Durocher, a annoncé d’entrée de jeu «que tous les soirs depuis deux semaines il y a des centaines de personnes [sic] qui se réunissent Place de la République à Paris; on appelle ça le mouvement «Nuit Debout», a t-elle précisé. Son invité, le chroniqueur François Brousseau,  a fait le point sur la situation en faisant remarquer que le mouvement n’a rien à voir avec ce que l’on a connu en Espagne ni avec le mouvement des Indignados.  Selon M. Brousseau, «c’est un mouvement qui essaie de sortir de Paris, ça fait des petits, mais vraiment petits à Toulouse à Bordeaux à Reine aussi dans le nord. Ça reste un gros mouvement spontané sur la place; bien français [sic].»

Bien français ? M. Brousseau, ignore sans doute qu’en date du 14 avril, le mouvement s’étendait à plus de 80 villes françaises , huit villes espagnoles, neuf villes belges, deux villes allemandes (dont Berlin), une ville néerlandaise (Amsterdam), une ville portugaise (Lisbonne), une  ville canadienne (Montréal), et une ville taïwanaise (Taichung). Bref selon M. Brousseau, «ca respire l’ado en mal de transgression, le militantantisme anti-capitalisme, l’anarcho féminisme et  le hipster écolo […]. Le tout encadré par «quelques soixante huitards nostalgiques».

Merci pour cette analyse M. Brousseau et merci à Radio Cadenas. Continuez votre beau travail de désinformation. En attendant, nous allons poursuivre notre lutte.

La révolution

5 Commentaires

Classé dans Uncategorized

Marche du silence: pour nos droits, nos libertés, notre démocratie»; le 26 septembre prochain

indLes Indignés du Québec vous invitent   à participer à la «Marche du silence: pour nos droits, nos libertés, notre démocratie»; car cette marche s’adresse à tous les québécois et toutes les québécoises, peu importe leur allégeance. Cet événement se tiendra le 26 septembre prochain, à Montréal.

Le lieu de rassemblement initial se fera à la Place Émilie-Gamelin et le départ est prévu pour 14h.

censureLe projet de loi 59 modifiera de beaucoup les bases de la liberté d’expression au Québec. Nous vous invitons donc à visionner les différentes instances qui participent aux consultations publiques afin d’être bien informés. Elles sont disponibles sur le canal de l’Assemblée Nationale, à la télévision ou en ligne et se termineront le 22 septembre prochain. Jusqu’à maintenant, elles soulèvent plusieurs interrogations sur la légitimité d’une telle loi et plusieurs demandes de modifications et/ou de précisions sont demandées par certains organismes.

je suis MTL
La marche se veut une initiative citoyenne quant à sa volonté de participer aux consultations publiques. Elles desire éveiller la volonté des citoyens qui sont d’ailleurs invités à y participer en grand nombre. De plus, elle aura lieu à la toute fin des consultations en chambre afin de donner la parole à son tour, de façon significative, à la population. #marchedusilence#marchedusilencemtl

Une marche du silence à Québec sera tenue aux conditions d’approbations du SPVQ. #marchedusilenceqc

Notez que le discours officiel ainsi que nos revendications seront inclus sur les documents remis aux médias sur place. Soyez donc au rendez-vous! Rejoignez vous sur Facebook en cliquant ici

Au plaisir de vous y rencontrer,

L’équipe de la Marche du Silence

cou

 

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized