Archives de Tag: Catalogne

Qu’arrivera-t-il en Catalogne française ?

Charles de Lorimier

Maintenant que la Catalogne a déclaré unilatéralement l’indépendance on peut se demander ce qui arrivera de la Catalogne française ?

Le président Macron craignait sans doute les débordements en Catalogne française, lorsqu’il s’est rangé derrière le Premier ministre espagnol Mariano Rajoy en précisant qu’il avait son « plein soutien » pour « faire respecter » l’État de droit en Espagne.

En France certains militants indépendantistes proposent d’héberger  le gouvernement catalan en exil en Catalogne française.  Selon leader du comité pour l’autodétermination de la Catalogne Nord Carles Puigdemont,  « sera bien accueilli » et il a proposé sa maison de  Théza pour accueillir le gouvernement en exil.

En cas d’exil, cette villa située près de Perpignan pourrait devenir le siège de la Generalitat, l’organisation politique de la communauté autonome de Catalogne. Selon Europe 1 l’idée est plutôt bien accueillie dans ce quartier résidentiel. Certaines maisons arborent même un drapeau de l’indépendance.

3 Commentaires

Classé dans Uncategorized

La Catalogne présente le «discours de victoire» inédit de Jacques Parizeau

L’Ateneu Barcelonès a présenté le discours que le Premier ministre québécois Jacques Parizeau avait enregistré pour annoncer une éventuelle victoire de l’indépendance lors du référendum de 1995

Un océan sépare le Québec de la Catalogne, mais une distance similaire sépare le Canada de l’Espagne en termes de conscience démocratique. C’est pourquoi l’exemple du référendum sur l’indépendance qui a eu lieu au Québec en 1995 contraste avec la stratégie permissive du gouvernement canadien. Le contexte politique était alors très différent de celui de la Catalogne, où l’État a décidé de jouer la carte de la persécution judiciaire et le boycott de la participation. Au Québec, d’autre part, les institutions ont favorisé la participation et transmis au public l’importance du vote face à l’avenir de l’État. La réponse citoyenne a été massive et le niveau de participation écrasant.

C'est à Barcelone que le discours inédit de Jacques Parizeau a été présenté

C’est à Barcelone que le discours inédit de Jacques Parizeau a été présenté

À l’Ateneu Barcelonès, Daniel Turp, ancien député du Parti Québécois entre 2003 et 2008, a rappelé lors de la présentation  du discours présenté – pour la première fois dans le monde – que le Premier ministre du Québec, Jacques Parizeau, avait enregistré son discours pour le diffuser au cas où le «oui» l’emporterait. Ce discours, dont le  contenu a été révélé pour la première fois dans la capitale catalane est également devenu une revendication du droit de décider et des valeurs de la démocratie

«Je voudrais que les Catalans, malgré les interdictions et les appels lancés par le président de l’État espagnol [Mariano Rajoy], votent massivement comme nous l’avons fait au Québec », a déclaré Turp.

Lisette Lapointe et Carles Llorens

Lisette Lapointe et Carles Llorens

Un fait exceptionnel au niveau démocratique

Turp, considère qu’en Catalogne il existe une «situation très exceptionnelle au niveau démocratique» parce que le processus d’autodétermination, est en cours depuis 1714. 

L’ancien député québécois n’a pas dénoncé les opérations de Madrid pour freiner l’initiative parlementaire catalane et a déclaré que la stratégie du gouvernement espagnol «constitue une violation manifeste du droit du peuple catalan tout en précisant qu’il admire «les Catalans et leur courage, leur persévérance et surtout leur culture démocratique, cette culture qui vous amènera partout où vous voulez, à l’indépendance, si c’est la volonté de la nation qui la constitue.

Le vice-président de l’Ateneu Barcelonès, Carles Llorens, a profité de la présentation de l’événement pour souligner que, lors du référendum québecois de 1995, «il se peut qu’il y ait eu un peu de respect au Canada pour les règles convenues, mais en Catalogne la stratégie espagnole a été la mauvaise et précisément à cause de cela, la Catalogne peut accéder à la souveraineté».

 

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

Boycottons les produits Espagnols et Français

À l’heure où le gouvernement autoritaire de Mariano Rajoy, renoue avec le fantôme de Franco en piétinant les droits démocratiques les plus élémentaires du peuple Catalan, le président de la République française, Emmanuel Macron, ne trouve rien de mieux que de soutenir les politiques fascisantes et répressives du  gouvernement espagnol.

Interrogé sur la situation en Catalogne, Emmanuel Macron, a affirmé au président du gouvernement espagnol, Mariano Rajoy. «son attachement à l’unité constitutionnelle de l’Espagne».

Suite à cette situation inacceptable, Les Indignés du Québec vous invitent à boycotter les produits espagnols et français au Canada (voir listes partielles ci-dessous).

À l’heure où l’Europe, et plus particulièrement la France, se préparent à asphyxier le marché fromager québécois en exportant 16 000 tonnes de fromages au Québec par année, le boycott des produits espagnols et français importés au Canada ramènera sans doute  Mariano Rajoy et Emmanuel Macron et à revoir leur position.

RÉFÉRENCES

·        Relations Canada – Espagne

·        Aperçu du marché – Espagne   

·        Produits francais au Québec

·        La répartition des quotas d’importation de fromages européens au Québec

3 Commentaires

par | octobre 3, 2017 · 3:24

En Catalogne, l’Espagne sème le sang et les larmes

Le référendum sur l’indépendance de la Catalogne confirme que l’Espagne n’est plus une démocratie. Le gouvernement autoritaire de Mariano Rajoy, du Parti populaire (PP) a renoué avec le fantôme de Franco.

En donnant l’ordre à la police de confisquer les urnes, mais surtout de tirer sur la population avec des balles en caoutchouc Mariano Rajoy, a perdu toute crédibilité et jeté la honte sur son pays.

À Barcelone, la police a chargé les manifestants qui lui barraient la route alors qu’elle saisissait les urnes en tirant sur la foule avec des balles en caoutchouc. Au cours de cette altercation plusieurs ainé-es ont été blessés, dont un homme de 70 ans.

Les affrontements auraient fait près d’une centaine de blessés, et 844 personnes ont sollicité de l’aide «en relation avec les charges des forces de police de l’État», selon le porte-parole du gouvernement régional.

Comme le montre ces photos la violence policière n’a épargné personne.


Plus d’informations en cliquant sur ce lien

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized