Archives de Tag: Canada

Les citoyens du monde refusent que l’industrie des sables bitumineux du Canada participe à la destruction de la biodiversité

sbLes sables bitumineux de l’Athabasca sont d’immenses dépôts de bitume ou de pétrole superlourd situés dans le nord-est de l‘Alberta au Canada. Ils s’étendent sur 149,000 km2 ce qui représente près de 5 fois la superficie de la Belgique!, La production de pétrole des sables bitumineux émet de 3 à 4 fois plus de gaz à effet de serre que la production de pétrole lourd conventionnel. Cela en fait le pétrole le plus polluant au monde.

L’extraction des sables bitumineux est le plus grand projet industriel au monde et est la cause de nombreux problèmes environnementaux, de droits de l’homme et de santé publique. La production de pétrole issue des sables bitumineux devrait passer de 1,9 million de barils à 5 millions de barils par jour!  «L’Agence Internationale de l’Énergie rapporte que cette capacité de production correspond à des scénarios de consommation de pétrole qui mènerait à une augmentation catastrophique des températures.»

          Suivez-nous sur Facebook: facebook.com/stopcanadastarsands

                Suivez-nous sur Twitter : @StopCDNTarSands: #stopcanadastarsands

Canada Tarsands in Alberta

Nous, citoyens du monde, demandons à nos dirigeants respectifs de ne pas mettre en place des politiques favorisant l’expansion des sables bitumineux du Canada. Cela inclut le support à des entreprises nationales ou internationales impliquées de près ou de loin dans l’extraction, le transport ou le raffinage des produits pétroliers dérivés des sables bitumineux du Canada.

Nous, citoyens du monde, refusons de supporter une industrie qui aggrave fortement la crise climatique en cours et qui hypothèque l’avenir des générations futures.

Nous, citoyens du monde, refusons de laisser une industrie porter atteinte à la santé et la qualité de vie des populations autochtones vivant près des installations extractives des sables bitumineux du Canada.

sb2

Nous, citoyens du monde, demandons instamment à nos dirigeants respectifs de prendre des décisions politiques permettant la sortie de notre dépendance aux énergies fossiles. Nous leur demandons également de prendre des décisions politiques fortes afin de favoriser les énergies renouvelables et l’avènement d’une société énergétiquement sobre. Nous leur demandons également de cesser de subventionner le secteur des énergies fossiles.

Finalement, nous, citoyens du monde, affirmons notre volonté d’utiliser notre droit de vote lors d’élections afin de sanctionner les dirigeants présents ou futurs qui refuseraient d’entendre notre appel commun.   Signez la pétition iciPour rejoindre les auteurs de cette pétition, cliquez ici.

regc3a9rescence

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

Le pipeline Énergie Est de TransCanada est condamné à ne pas voir le jour

Félix Dubé-Nguyen Jr.

Félix Dubé-Nguyen Jr.

 Alors que l’ONU condamne le Canada et le Québec pour leur politique énergétique, le projet d’oléoduc Keystone XL (TransCanada) tarde à être autorisé aux États-Unis et celui de Northern Gateway (Enbridge) est bloqué en Colombie-Britannique.  Les deux projets d’oléoducs québécois restent donc  les seules options permettant d’envisager l’exportation nécessaire à la croissance de l’industrie des sables bitumineux.

Face à ce non sens environnemental, le projet de pipeline québécois comme celui d’Énergie Est à Cacouna interpelle Christiana Figueres responsable du dossier climatique à l’ONU.  Selon  Madame  Figueres  «Il y a assez d’analyses qui démontrent les risques de poursuivre les investissements dans les énergies fossiles, a-t-elle rappelé. Vous devez donc décider si vous voulez vous situer du bon côté de l’Histoire et du bon côté de la logique économie.» «Qu’il s’agisse du Canada ou de toute autre juridiction, la situation est la même. La tendance lourde à l’échelle de la planète consiste à se diriger vers une économie à faible emprunte carbone. Cette transition est irréversible»

cac5

Cacouna: l’endroit choisit comme terminal pétrolier

Alors que le gouvernement Couillard a approuvé des forages au cœur d’une pouponnière de bélugas dans l’estuaire du Saint-Laurent «pour des raisons inexpliquées» et sans avis scientifique forme, la Résistance s’organise. Le port de Gros-Cacouna est en effet reconnu comme la pouponnière des bélugas du Saint-Laurent les scientifiques s’inquiètent de l’impact du projet sur ces poupulations vulnérables. Pour plusieurs observateurs comme Sidney Ribaux le projet Cofondateur et coordonnateur général d’Équiterre, le projet est condamné d’avance. Sidney Ribaux qui préside la Maison du développement durable a contribué aux efforts de coalitions citoyennes pour le financement du transport en commun et de la ratification du protocole de Kyoto par le Canada, en plus d’avoir contribué à développer un programme national d’efficacité énergétique destiné aux personnes à faible revenu.

bel

syd

Vous n’avez peut-être pas regardé les nouvelles ce weekend de l’Action de grâce; il faisait tellement beau, je vous comprends! Il s’est pourtant passé quelque chose de vraiment inspirant, un événement qui marquera l’histoire environnementale québécoise. Samedi passé, 2500 personnes se sont rassemblées à Cacouna pour manifester contre le projet de pipeline Énergie Est de TransCanada et plus particulièrement contre le port pétrolier qu’on prévoit installer dans cette petite municipalité du bas du fleuve.  Le port serait d’une longueur de 700 mètres et serait situé dans la pouponnière des bélugas du Saint-Laurent dont la faible population inquiète les scientifiques.

cacou

Photo: Nicolas Falcimaigne

La marche a attiré mon attention pour trois raisons.

Premièrement, la population de Cacouna est de 1800 âmes. Le village se trouve à 450 km de Montréal, donc à 450 km du Plateau Mont-Royal. On ne pourra pas dire que ce sont encore les gauchistes et artistes du Plateau qui manifestaient! Par ailleurs, une manifestation de 2500 personnes dans un village, je n’ai jamais vu ca, du moins au Québec. Deuxièmement, la marche était une initiative citoyenne. Les groupes comme Greenpeace et Équiterre ont soutenu l’initiative, mais sans plus.  Amener du monde dans la rue (ou, dans le cas qui nous concerne, littéralement dans les champs) est un exploit sans l’infrastructure de communication d’un grand syndicat ou d’un Greenpeace. Le faire, en plus, à Cacouna, est un signe de toute l’importance qu’accordent les citoyens à cet enjeu.

cac4

Projection du futur terminal pétrolier de Cacouna

Troisièmement, des représentants d’au moins quatre partis politiques étaient présents: le NPD, le Bloc, le Parti québécois et Québec Solidaire. Outre ce dernier, il s’agit d’un virage important pour ces formations. Pour la première fois, des partis politiques majeurs s’opposent au projet de TransCanada. À l’égard des prochaines élections fédérales, cela aura un impact certain.  La pression sera forte sur les autres partis fédéraux dont les Libéraux et les Conservateurs qui devront se positionner.

À mon humble avis, le mouvement d’opposition au projet d’Énergie Est vient de franchir un point de bascule. Ce dossier vient de devenir l’un des principaux enjeux environnementaux du moment et des deux prochaines années.

Au-delà des enjeux prioritaires, certains dossiers définissent l’appartenance des groupes et partis politiques à un camp ou à l’autre. Le protocole de Kyoto était ainsi devenu un symbole: on ne pouvait pas être pour la protection de l’environnement sans être pour Kyoto. La question du développement des gaz de schiste s’est aussi hissée à ce rang: être favorable à leur développement est devenu incompatible avec une vision d’un Québec responsable écologiquement. La manifestation de Cacouna contre le projet Énergie Est me laisse croire que ce pipeline deviendra lui aussi un enjeu du même ordre. Nous sommes de plus en plus nombreux à penser que ce pipeline ne passera pas. Je lève mon chapeau aux citoyens qui ont organisé cette marche ainsi qu’aux groupes qui ont soulevé les premiers l’enjeu des bélugas et du port pétrolier: WWF, la Fondation David Suzuki, le Centre québécois du droit de l’environnement, Nature Québec et la Société pour la nature et les parcs.

Le pipeline Énergie Est de TransCanada c’est:

  • une infrastructure indispensable au développement des sables bitumineux qui émet trois fois plus de gaz à effet de serre que le pétrole conventionnel;
  • une augmentation de 32 millions de tonnes de gaz à effet de serre par année (à titre comparatif, les émissions totales du Québec sont de l’ordre de 78 millions de tonnes);
  • des risques accrus pour les écosystèmes et les communautés qu’il traverserait sur 4500 km;
  • une menace extrême pour les bélugas du St-Laurent et autres mammifères marins au Québec, au Nouveau-Brunswick et ailleurs.
  • Source : Journal Métro

Pour signez la pétition contre le projet Énergie Est cliques ici 

Références :

http://www.ledevoir.com/environnement/actualites-sur-l-environnement/419594/la-responsable-du-dossier-climat-a-l-onu-met-en-garde-le-quebec-et-le-canada

http://www.ledevoir.com/environnement/actualites-sur-l-environnement/421055/non-a-cacouna

http://ici.radio-canada.ca/regions/est-quebec/2014/06/18/008-cacouna-transcanada-energie-est.shtml

http://baleinesendirect.org/blogue/actualites-dici-et-dailleurs/projet-de-port-petrolier-a-cacouna-un-danger-pour-les-belugas/

0 22 avril 2012  fin de la manif la main

4 Commentaires

Classé dans Uncategorized

Portraits des indignés du Québec

En 2013 parmi les 10 premiers pays qui ont visité le site des Indignés du Québec, on retrouve en premier lieu le Canada, la France, les États-Unis, la Belgique, la Suisse, l’Allemagne, le Maroc, la Tunisie, l’Espagne et  l’Angleterre.

10

En 2013, les Indignés de 106 pays se sont rendus sur le site des Indignés du Québec, dont plusieurs personnes issues de pays francophones comme le Sénégal, Madagascar, le Liban, le Cameroun, Haïti, Monaco, la Côte d’Ivoire, le Bénin, le Burundi, le Togo, la Mauritanie, Djibouti, le Mali, le Luxembourg, le Burkina-Faso,  le Gabon, la République Démocratique du Congo, les Comores, les DOM tels que la Réunion, la Guadeloupe, la Nouvelle-Calédonie, la Martinique, la Guyane, Saint-Pierre & Miquelon et la Polynésie française.

images

En Europe les Indignés de  21  pays ont visité le site des Indignés du Québec en 2013, dont l’Italie, l’Autriche, Chypre, le Portugal, la Roumanie, la Pologne, l’Irlande, la Turquie, la Hollande, la Suède, la Russie, la Hongrie, la Serbie, la République Tchèque, la Lituanie, la Croatie, la Moldavie,  la Bulgarie, la Grèce, le Danemark, la Pologne,  l’Ukraine.

indignez

Parmi les indignés en provenance de pays hispanophones on retrouve le Mexique, le Pérou, la Colombie, le Panama, le Chili, L’Équateur, le Costa Rica, le Nicaragua, le Guatemala, le Venezuela. Les Indignés du Québec sont également lus dans les Caraïbes dont les îles Cayman,  la République Dominicaine et les Bermudes. En Asie, le Japon se trouve parmi les 15 pays les plus représentés, suivi par le Viêt-Nam, le Laos, le Cambodge, l’Indonésie, la Thaïlande, la république de Corée, le  Brunei Darussalam, l’Inde, Taiwan, les Philippines, la Mongolie. Dans les pays Arabes on retrouve l’Égypte, l’Arabie-Saoudite, les Émirats Arabes Unis, Oman.  Israël, le Ghana, la république de Tanzanie l’Afrique du Sud, le Brésil et l’Australie sont également représentés.

Indignez vous

Merci de nous suivre, nous sommes les 99%, nous sommes le peuple des Indignés !

Conscience globale

Nous sommes les 99 pourcent

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

Le libre-échange avec l’Europe

La mondialisation ne cesse d’étendre ses tentacules ce qui inquiète les Indignés du Québec ainsi que le compositeur Clode Hamelin qui s’interroge sur le fait que : « les lois s’internationalisent au détriment de la liberté. »  Monsieur Hamelin rappelle  qu’au départ, «  la mondialisation devait apporter du mieux-être et des droits à ceux qui n’en n’ont pas, mais on voit bien que (…) c’est exactement le contraire. Les dirigeants « travaillent à l’esclavage de la population mondiale et à la  destruction de  la classe moyenne. La liberté est  devenue un fantasme et on revient lentement à la case départ du moyen-âge. C’est le GRAND balancier de l’histoire et du temps.»

BALANCIER

Jean Charest… ENCORE!

 Bien qu’il ne soit plus premier ministre, celui qui fut l’homme politique le moins aimé de l’histoire du Québec, ce lui qui a perdu son poste dans le déshonneur en étant même éjecté dans son propre comté, ce LUI-LÀ est encore à la TIVI pour tenter d’influencer la politique nationale au bénéfice de ses amis de toujours, ses clients, ses maîtres. Il fut un des premiers et des plus ardents défenseurs de cet accord de libre-échange avec l’Europe. Accord dont plusieurs disent que c’est l’arrêt de mort de la souveraineté nationale en ce qui a trait, entre autre, aux ressources naturelles. On dit aussi que c’est la perte de contrôle de la main-d’œuvre. D’autres plus savants que moi sauront nous expliquer cette entente en détail.

charest

Charest le patapouf national travaille maintenant pour un bureau d’avocat (McCarthy Tétrault) qui représente des clients internationaux (lire méga compagnies comme des minières). Étrangement Charest c’est aussi Monsieur PLAN NORD. Là il y a un lien à approfondir n’est-ce pas? Minières, plan nord, libre-échange et ses clients… Que nous dit Charest à la TIVI ? QUE ÇA PRESSE ET QUE LE GOUVERNEMENT CANADIEN DEVRAIT SIGNER ÇA LE PLUS VITE POSSIBLE…. SANS PLUS TARDER. Sans plus penser aurait-il pu dire… Ça c’est tout un conseil d’avocat ! Mais qui au monde conseillerait à une personne de signer à la sauvette un document qui va changer sa vie pour toujours? Un document qui peut le mettre en grave danger si certaines des lois qui y sont écrites ne sont pas scrutées À LA LOUPE et ce trois fois plutôt qu’une. Qui peut donc avoir cette attitude de dire DÉPÊCHEZ VOUS, ÇA PRESSE?

justice

Seulement deux types de personnes peuvent avoir cette attitude. Premièrement, les fous, les idiots, les incultes. Ceux qui disent n’importe quoi. Ceux qui tapent sur les pneus d’une voiture comme test pour décider de l’acheter ou non. Deuxièmement, ceux à qui va profiter cette mauvaise transaction signée trop hâtivement.  Mais pour qui travaille donc cet homme qui se cachait derrière son poste de premier ministre pour faire, au fond, ce qui ressemble plus à du lobbying de luxe qu’à du service public?  S’il y a une enquête qu’on devrait vraiment faire au Québec en ce moment et ça presse, c’est une enquête sur les agissements de ce réseau de personnages, passant du public au privé en quelques heures. Sur les bureaux d’avocats et les firmes de lobbying. Sur les politiciens, les anciens premiers ministres, anciens ministres, qui passent dans des firmes de super lobbying au service de méga entreprises si souvent dangereuses pour les états. Ces anciens Ministres de la santé qui passe au privé dans des multinationales de la santé PRIVÉE, ou ces ministres des finances ou du trésor qui deviennent des conseillers chez des énormes firmes d’avocats ou des banques… Une enquête en profondeur sur chacun d’eux et leurs liens avec des projets du genre de ce libre-échange est CRUCIAL pour la survie nationale. Sinon on se fait manger la moelle dans l’os, de l’intérieur, sans trop s’en rendre compte. On ne le réalise que juste APRÈS! Et là il est trop tard.

justice-aveugle

Des règles claires et sévères devraient entourer la vie après la politique. Il devrait être IMPOSSIBLE d’avoir le parcours de ces personnages. C’est incestueux ! Et comme citoyen, je suis troublé.

Clode Hamelin, compositeur.

Montréal, 4 juin 2013

map

3 Commentaires

Classé dans Uncategorized

Le cancer canadien, chapitre 1

Le Canada est un pays qui souffre d’un grave cancer social depuis qu’une bande de créationnistes conservateurs s’est emparé du pouvoir. Les Indignés du Québec vous proposent une nouvelle chronique sur le mal qui ronge notre pays à travers une revue de presse qui traite de différents sujets reliés à des questions d’actualités:

580222_10151601566089974_1695279154_n

Environnement 

Selon la Commissaire aux conflits d’intérêts et à l’éthique, Mary Dawson, l’ancien leader du gouvernement Harper à la Chambre des communes, Jay Hill, a violé la loi sur les conflits d’intérêts en approchant trois ministres au sujet d’une importante transaction commerciale.

CollectifScientifiqeGazSchiste

 Le Canada fait la promotion des énergies fossiles à des pays étrangers

Signez la pétition

Le Canada s’est retiré de Kyoto

Obey

 Les scientifiques canadiens se disent muselés

strange-albert-einstein

Religion La religion est de plus en plus présente dans la société canadienne et gouvernement vient de créer un bureau de la liberté de religion pour plaire aux fous de Dieu 

Quand il ne restera plus de poissons à pêcher, plus d'abeilles, alors vous pourrez vous irradier à Gentilly, in the Province of Quebec !

Assurance emploi.  Le Canada sévit de plus en plus contre les chomeurs

Démocratie canadienne

En matière d’avortement le sujet revient régulièrement dans l’actualité

487632_357459254339168_552702082_n

La question des arrestations sans mandat suscitent l’interrogation d’une grande partie  de la population 

Soumis !

Le Canada fait la promotion de la monarchie britannique et les valets québécois subissent sans mots dire

Cliquez sur l'image pour voir le film

Le Canada fait la promotion d’un armement  inutile et toujours plus coûteux

22 octobre 2012 place Émilie Gamelin

Le Canada cherche à prendre le contrôle de l’Internet

La loi et l'ordre

Le Canada reconnait l’existence de la nation québécoise au sein du Canada 

Pierre Falardeau

Les Indignés du Québec ne se reconnaissent pas dans ce pays !

Tract_2_RectoMane poderosa

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

Les Indignés du Québec ont un an

Le site des Indignés du Québec fête son premier anniversaire. Depuis un an des milliers d’indignés provenant de 60 pays ont visité notre site. Leur distribution géographique apparaît sur la mappemonde ci-dessous.

Carte des Indigné-es ayant visité notre site

Parmi les 10 pays les plus fidèles au site des Indignés du Québec, on trouve le Canada, la France, la Belgique, les États-Unis, la Suisse, le Royaume-Uni, l’Espagne, le Maroc, l’Allemagne  et l’Argentine

Les autres pays apparaissent dans les tableaux ci-dessous selon leur fréquentation


Évidemment les pays francophones sont nombreux à  nous suivre mais il est intéressant de voir que nous avons des lecteurs aux Bahamas, au Népal, en Corée, en Turquie, à Taiwan, en Slovaquie, en Inde en Ukraine etc.  Merci à vous cher (es) ami(es) du bout du monde…

Les Indignés de 60 pays nous font l’honneur de nous suivre et de communiquer avec nous.  Ces visiteurs représentent près du tiers  des  191 pays reconnus par la communauté internationale.  Toutefois on admet couramment qu’il existe 192 pays, si l’on inclut le Saint-Siège (Vatican). Selon le site PopulationData, il y aurait 231 pays, car sont dénombrés les territoires plus ou moins autonomes (ex. Jersey & Guernesey) et les pays reconnus mais dont la souveraineté est contestée (ex. Taiwan, Kosovo, Sahara Occidental, Palestine…).

La Province de Québec, l’Acadie ne font pas partie de ces pays.  Toutefois le Québec est reconnu comme nation par le gouvernement canadien depuis le 27 Novembre 2006.  Avant ça les québécois n’avaient pas de statut même s’ils vivent ici depuis cinq siècles ! Merci M. Harper grâce à votre gouvernement nous savons maintenant que nous sommes une nation.  Toutefois les indignés du Québec ne reconnaissent ni la légitimité de votre reine, ni le délire créationniste de certains de votre gouvernement, ni les dépenses militaires effrénées que vous essayez de nous passer en douce.

     

2 Commentaires

Classé dans Uncategorized

Babillard septembre 2012

Le carré bleu nouveau symbole de résistance du printemps érable

Le pouvoir des casseroles

Le carré bleu nouveau symbole de résistance du printemps québécois

Le carré bleu nouveau symbole du printemps érable

Après le carré rouge, le carré bleu deviendra-t-il le nouveau mode d’expression de l’An II du printemps québécois Dans cette nouvelle dynamique le carré bleu devient celui du Québec qui se mobilise pour réaliser les changements de la société qui s’imposent dans toutes les sphères de l’État québécois.  Les Indignés du Québec invitent la population à porter fièrement ce carré bleu pour afficher nos valeurs en matière de respect des droits humains, du respect de l’environnement, de justice sociale, de solidarité, et du désir d’indépendance nationale ! Vive l’an II du printemps érable !

Le gouvernement québécois retire le drapeau canadien de l’Assemblée nationale

Paradoxe des souverainistes québécois. Le nouveau gouvernement de Pauline Marois a fait retirer le drapeau canadien du salon rouge de l’Assemblée Nationale. Quelques jours plus tôt ces mêmes souverainistes avaient tous et toutes prêté serment d’allégeance à notre reine, Sa Majesté Elisabeth II.

Cette position paradoxale de la part d’un gouvernement souverainiste suggère qu’advenant l’indépendance du Québec ce nouveau pays serait sans aucun doute une république monarchiste. Les Indignés du Québec ont d’ailleurs pris position à ce sujet.

Québécois et français se mobilisent contre les gaz de schistes …

Derrick et plateforme de forage d’un puits de gaz de schiste à Marcellus (Pennsylvanie, États-Unis).

Le groupe québécois formé de 21 scientifiques, élus et opposants à l’industrie a quitté vendredi matin pour une visite aux États-Unis, en Pennsylvanie, dans ce qu’ils appellent «le pays du gaz de schiste». Cette fois une délégation française les accompagne. «Au Québec vous êtes deux ans en avance sur nous, a expliqué Séverin Pistre, hydrogéologue à l’Université de Montpellier, en France. On est venu voir où vous en êtes et les problèmes engendrés

Le mois de septembre 2012 a été marqué par des manifestations sans précédent dans plusieurs ville de la planète, Barcelone, Madrid, Athènes, Moscou et Barhein ont vu fleurir les manifestations d’indigné-es. Le 13 octobre prochain pour marquer le premier anniversaire du mouvement des Indigné-es, des manifestations sont prévues partout sur la terre.

Allez travailler bande de paresseux !

Miniature

Nos enfants nous accuseront

Dans un petit village au pied des Cévennes, la population est confrontée aux angoisses de la pollution industrielle, aux dangers de la pollution agro chimique. Ici commence un combat contre une logique qui pourrait devenir irréversible, un combat pour que demain nos enfants ne nous accusent pas.

Miniature

La fonte de la banquise arctique vient de battre un nouveau record

Selon des analyses et observations préliminaires du National Snow and Ice Data Center (NSIDC) (Université du Colorado à Boulder) en partenariat avec la NASA, la banquise arctique a atteint son plus bas niveau depuis plus de 30 ans ! Une tendance lourde et alarmante selon les scientifiques.

À regarder plus tard

Quand il ne restera plus de poissons à pêcher, plus d’abeilles, alors vous pourrez vous irradier à Gentilly, in the Province of Quebec !

Cliquez ici pour voir la bande annonce d’Indignados

Le 15 septembre, Journée internationale de la démocratie

Durant la campagne électorale, on a beaucoup entendu parler du besoin de changer de mode de scrutin. Les résultats d’aujourd’hui fournissent une motivation supplémentaire, à toutes les personnes qui aspirent au respect des opinions de toutes et de tous. Encore une fois, le nombre de sièges remportés par chaque parti ne correspond pas à ce que la population a demandé en votant. Ainsi, le PQ, occupera 43% des sièges, malgré qu’il n’ait reçu que 31,9% des votes. Son statut minoritaire devrait l’obliger à faire preuve d’humilité et à négocier avec d’autres partis pour faire adopter ses lois, d’autant plus que son pouvoir provient des votes de seulement 24% de l’électorat. Le PLQ est également sur-représenté puisqu’il détient 40% des sièges pour 31,2% des voix. La désignation de l’opposition dépend aussi de bien peu de choses, puisque seulement 3 points de pourcentage séparent l’opposition officielle de la Coalition avenir Québec, arrivée 3e en nombre de votes.

Comme toujours, les partis moins bien établis souffrent d’importantes sous-représentations. C’est le cas de la CAQ, en déficit de 12 points, et de Québec solidaire, qui ne détiendra que 1,6% des sièges, alors qu’il a récolté 6% d’appui. Quant aux 82 857 votes du Parti vert du Québec et aux 43 517 votes d’Option nationale, le système fait comme s’ils n’existaient pas parce qu’ils n’ont pas été suffisamment concentrés dans des circonscriptions. Le 15 septembre, Journée internationale de la démocratie, les Indignés du Québec sont invités à répondre à l’invitation du Mouvement pour une démocratie nouvelle (MDN) pour manifester leur indignation face à l’iniquité des résultats électoraux, dans le cadre d’un rassemblement à 14 :00 au Parc Émilie-Gamelin à Montréal.

Réflexion d’une Indignée québécoise sur le printemps érable

Un bel exemple de démocratie !

Occupons le Sud-ouest est un évènement de deux jours qui aura lieu le 15 et le 16 septembre au parc George-Étienne-Cartier (coin Notre-Dame et Sir-George-Étienne-Cartier) à deux pas du métro place St-Henri.

Les résidents et résidentes du quartier ainsi que les groupes communautaires qui collaborent à cet évènement souhaitent que ce moment nous permette de partager des connaissances, d’échanger entre voisins et surtout de développer une meilleure vie de quartier.

Les Indignés du Québec, tout comme le MDN et bien qu’il soit trop tôt pour déterminer les circonstances de l’attentat perpétré au rassemblement péquiste, le Mouvement pour une démocratie nouvelle tient à mentionner que l’usage de la violence ne doit jamais remplacer celui des urnes.

L’éveil du nouvelle conscience sociale

Le 13 octobre, Journée mondiale des indigné-es

 Ensemble pour un changement mondial !

Nucléaire l’avenir comme a Fukushima …

Nous sommes légions

3 Commentaires

Classé dans Uncategorized