Archives de Tag: Canada

Les gilets jaunes souhaitent que la politique serve l’intérêt des 99% et non plus celle des 1%.

Gina Augustin

François Boulo, un avocat de 32 ans, a clairement démontré que les revendications des gilets jaunes sont innovatrices en matière de justice sociale et d’environnement. De ces revendications émerge peu à peu un modèle unique qui commence à inspirer bien des pays.  

 Gilets jaunes à Taïwan le 3 janvier 2019. Source : Actu janvier 2019.

Les revendications des Gilets jaunes

Les revendications des Gilets jaunes sont de deux ordres, le premier est d’ordre institutionnel, et correspond à la volonté du peuple de pouvoir intervenir directement dans la démocratie via un référendum d’initiative citoyenne (RIC). Le RIC permettra au peuple d’initier des lois, de révoquer les élus.

Le second est d’ordre socio-économique, afin que la politique serve désormais l’intérêt des 99% de la population et non plus celui des 1% les plus riches. Les Gilets jaunes souhaitent également l’augmentation du salaire minimum (SMIC) et l’augmentation générale des salaires, la réindéxation des retraites et des allocations familiales, l’augmentation du minimum vieillesse et de l’allocation des handicapés ainsi que le dégel de l’indice d’appointement des fonctionnaires

Financer les réformes

Les Gilets jaunes remettent en cause tous les dispositifs fiscaux à destination des plus riches puisqu’ils contribuent à l’appauvrissement général de la population. Ces mesures à destination des 1% les plus riches sont passées de 20 milliards d’euros en 2018 à 30 milliards d’euros en 2019.

La nécessité d’une nouvelle répartition des richesses

La nécessité d’une nouvelle répartition des richesses entraîne nécessairement le besoin d’opérer la transition écologique. Aujourd’hui compte-tenu des contraintes écologiques et des ressources disponibles, nous savons, que la seule manière de changer la transition écologique c’est de changer la clé de répartition des richesses.

Le mouvement des gilets jaunes dans les autres pays

Le mouvement des gilets jaunes est actuellement présent dans une trentaine de pays et il s’inscrit dans la foulée  des grandes manifestations d’Occupy, des Indignés ou de Podemos

La nécessité d’une nouvelle répartition des richesses

La nécessité d’une nouvelle répartition des richesses entraîne nécessairement le besoin d’opérer la transition écologique. Aujourd’hui compte-tenu des contraintes écologiques et des ressources disponibles, nous savons, que la seule manière de changer la transition écologique c’est de changer la clé de répartition des richesses.

Un mouvement planétaire

Même si le mouvement des gilets jaunes est actuellement présent dans une trentaine de pays, au Canada comme en Allemagne, le mouvement suscite surtout l’intérêt de quelques groupuscules de droite, voir d’extrême-droite. Il faut dire que les médias canadiens parlent peu de ce mouvement qui est en train d’embraser la France et qui fait tache d’huile partout où l’émergence d’une nouvelle conscience planétaire se manifeste 

Références:

 

Poster un commentaire

Classé dans Environnement, Gilets jaunes, Indignés

Fly Rider, ce gilet jaune qui interpelle le Canada

Fly Rider, est l’un des porte-paroles officiels des Gilets jaunes de France. Il administre la page Facebook Fly Rider infos blocage qui compte plus de 135 000 abonnés.

Dans sa dernière vidéo il affirme que : «Certains liens ne passent pas. Je sais qu’au Canada, ils n’arrivent pas à visionner les vidéos françaises, essayez de centraliser ça sur des clés USB et envoyez-le à quelqu’un là-bas pour qu’il les diffuse sur des réseaux» a t-il déclaré dans la vidéo ci-dessous:

C’est là une grave accusation qui impliquerait la censure du gouvernement Canadien, c’est pourquoi Les Indignés du Québec vous invitent à commenter cette déclaration, en répondant au sondage suivant:

 

Rappelons que cet article n’est pas rédigé contre le mouvement des gilets jaunes ou contre leur porte-parole et que  Les Indignés du Québec appuient la cause des gilets jaunes, en matière de non-violence, d’équité sociale, de démocratie participative, de transition énergétique. Nous souhaitons simplement vérifier auprès de nos membres pour voir si ce mouvement est censuré ou non au Canada. Merci d’avance.

2 Commentaires

Classé dans Environnement, Francophonie, Gilets jaunes, Indignés

ENvironnement JEUnesse poursuit le gouvernement canadien pour son inaction dans la lutte aux changements climatiques

Le collectif ENvironnement JEUnesse a déposé une demande d’autorisation à la Cour supérieure du Québec afin d’exercer une action au nom de tous les jeunes de 35 ans et moins du Québec, contre le gouvernement du Canada.

Ces jeunes considèrent que «le gouvernement du Canada brime les droits fondamentaux d’une génération parce que sa cible de réduction de gaz à effet de serre n’est pas suffisamment ambitieuse pour éviter des changements climatiques dangereux, et … que ses actions ne permettent pas l’atteinte de cette cible pourtant déjà insuffisante.»

Un mouvement mondial

Des démarches similaires ont cours actuellement à travers le monde, notamment aux Pays-Bas, où le gouvernement s’est vu forcé de se doter d’un plan concret pour atteindre sa cible climatique. Des poursuites similaires ont lieu notamment aux États-Unis, en Belgique, en Norvège, en Irlande, en Nouvelle-Zélande, en Suisse, en Colombie et au Royaume-Uni. Pour en apprendre plus cliquez sur l’image ci-dessous.

Poster un commentaire

Classé dans Environnement

En tant que signataire de l’accord de Paris, le Canada a perdu toute crédibilité.

Léna Anishnabeg

Léna Anishnabeg

En choisissant d’acquérir Kinder Morgan pour 4,5 milliards $ le gouvernement Trudeau a perdu la confiance du peuple et s’est discrédité sur la scène internationale en tant que signataire de l’accord de Paris.

Quand le gouvernement prend 4,5 milliards $ dans vos poches pour les donner à une compagnie texane on appelle ça comment ?

A) Une colonie

B) Un tapis

C) Un peuple amorphe

d) Autre

Si vous vous opposez au plan de sauvetage de Kinder Morgan signez la pétition en cliquant sur le bouton rouge. 

2 Commentaires

Classé dans Uncategorized

Les Québécois sont désormais les plus pauvres du Canada. Good job Phil !

Sophie Doucet

Alors que la province de Québec vient de dépenser 40M $ pour illuminer le pont Jacques-Cartier dans le cadre de cet anniversaire bidon qui est celui du 375e anniversaire de Mourrial, le revenu par habitant est actuellement le plus faible au pays.

Malgré les coupures budgétaire du gouvernement autoritaire de Philippe Couillard dans le  secteur public, les régimes de retraite, les soins de santé, les prestations déterminées, les CPE, les congés parentaux, les cégeps, les commissions scolaires, le Conseil du statut de la femme, l’Office de la langue française, Télé-Québec etc., le revenu des Québécois après impôts et autres déductions s’établi à 26 857 $, ce qui place la province au dernier rang à l’échelle nationale, derrière l’Île-du-Prince-Édouard, à 27 280$.

Good job Phil !

Références : 

·         Philippe Couillard doublera son salaire et celui de ses ministres !

·         Au Fonds Vert c’est «Bar open» et l’argent coule à flot!

·         L’austérité libérale expliquée au peuple du Québec

·         Les Esties d’BS et la gangrène libérale

·         Libérez-nous des Libéraux

2 Commentaires

Classé dans Uncategorized

170 000 visiteurs chez les Indignés du Québec

libres99En 2016 le site des Indignés du Québec  a reçu 170,232 visites.  De ce nombre 73 039 visiteurs venaient du Canada et  72 052 de l’hexagone.  Toutefois si on ajoute les  1 446 visiteurs des DOM-TOM,  la France est le pays qui a visité en plus grand nombre le site des Indignés du Québec avec  76,496 visiteurs. La Belgique,les États-Unis et la Suisse suivent, talonnés de peu par l’Espagne.

indignes-bilan

D’où viennent les Indignés ?

En 2016, les visiteurs qui ont navigué sur le site des Indignés du Québec proviennent de 186 pays, aussi diversifiés que le Kirghizistan, l’Arabie Saoudite, la Corée du Sud, le Qatar, l’Ukraine ou le Bahreïn.

170-000

Quelques pays qui ont visité le site des Indignés du Québec en 2016

Quelques pays qui ont visité le site des Indignés du Québec en 2016

Merci à toutes les personnes qui soutiennent la cause de la liberté et celle  la Résistance. Nous sommes les 99%. les-clones

2 Commentaires

Classé dans Uncategorized

Résoudrez-vous l’énigme du personnage mystère ?

Charles de Lorimier

Charles de Lorimier

Alors que le Canada est montré du doigt par l’ONU et que le bon peuple s’apprête à choisir le nouveau chef de l’État Canadien, voyons voir si vous serez assez habiles pour résoudre l’énigme du personnage mystère ?

salut

libres99

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

L’ONU somme le Canada de s’expliquer sur le respect des droits de la personne

Sophie Doucet

Sophie Doucet

Alors que le Québec a procédé a plus de 7000 arrestations depuis quatre ans, le gouvernement canadien a du s’expliquer devant un comité de l’ONU sur « les restrictions illicites qui auraient été imposées au droit de réunion pacifique », notamment lors des manifestations étudiantes de 2012 au Québec, des manifestations au sommet du G20 en 2010 à Toronto et des manifestations de communautés autochtones.

amnesty-liberte_expression-hi

 

man

Pour télécharger le rapport cliquez sur l’image

Selon Radio Canada « le gouvernement canadien a fait la sourde oreille à la demande du Comité des droits de l’homme de l’ONU, qui voulait connaître les mesures prises ou envisagées par Ottawa pour surveiller le comportement des pétrolières, des minières et des gazières canadiennes à l’étranger. Les conclusions du comité onusien devraient-être connues sous peu. 

justice

3 Commentaires

Classé dans Uncategorized

Ils avaient même un Parlement formé de nantis bien nourris…

Tommy Douglas

Tommy Douglas

Tommy Douglas, a dirigé l’un des premiers gouvernements sociaux-démocrates en Amérique du Nord, et il fut le premier chef fédéral du Nouveau Parti démocratique. Il est essentiellement connu pour avoir institué l’assurance maladie universelle au Canada.

En 1944, Tommy Douglas écrivait :

L’histoire de Mouseland ou le Domaine des Souris

C’est l’histoire d’un endroit qui s’appelle Mouseland. Mouseland était un endroit où toutes les petites souris vivaient et jouaient, naissaient et mouraient. Elles y vivaient d’une manière vraiment semblable à notre vie, à vous et moi. Elles avaient même un Parlement (un parle ment). Et tous les quatre ans, elles avaient des élections. Elles marchaient pour se rendre au bureau de scrutin pour y voter. Certaines se faisaient même conduire au bureau de scrutin. Et ensuite elles se faisaient conduire pour les quatre prochaines années. Tout comme vous et moi. Chaque fois qu’il y avait une journée d’élection, toutes les petites souris se rendaient aux urnes pour choisir un gouvernement. Un gouvernement formé de gros chats noirs bien nourris.

Canada's Parliament

Je n’accuse pas les chats parce que je n’ai rien contre les chats. Ils étaient gentils. Ils gouvernaient avec dignité. Ils adoptaient de bonnes lois – en fait, des lois très bonnes pour les chats. Mais les lois bonnes pour les chats n’étaient pas très bonnes pour les souris. L’une des lois disait que les trous de souris devaient être assez gros pour qu’un chat puisse y glisser la patte. Une autre loi disait que la souris ne pouvait voyager qu’à une certaine vitesse – pour qu’un chat puisse déjeuner sans trop d’effort.

Le chatToutes les lois étaient de bonnes lois. Pour les chats. Mais, elles étaient vraiment dures pour les souris. Et la vie devenait de plus en plus difficile. Le moment est venu lorsque les souris n’en pouvaient plus et elles ont décidé qu’il fallait faire quelque chose à ce sujet. Elles se sont rendues en masse aux bureaux de scrutin. Elles ont voté pour remplacer les chats noirs. Elles ont voté pour les chats blancs.

minouLes chats blancs avaient fait une campagne incroyable. Ils ont dit : « Tout ce qui est nécessaire pour Mouseland c’est plus de vision. » Ils ont dit : « Le problème de Mouseland est tous ces trous de souris ronds que nous avons. Si vous nous élisez, nous mettrons en place des trous de souris carrés. » Et c’est ce qu’ils ont fait. Les trous de souris carrés étaient deux fois plus gros que les trous de souris ronds et maintenant les chats pouvaient y faire entrer les deux pattes. Et la vie était plus difficile que jamais auparavant.  Et lorsque les souris n’en pouvaient plus à nouveau, elles ont voté contre les chats blancs pour élire les chats noirs à nouveau. Elles sont ensuite revenues aux chats blancs. Puis aux chats noirs. Elles ont même essayé moitié chats noirs et moitié chats blancs. Et elles ont appelé cela une coalition. Elles ont même élu un gouvernement de chats à taches : des chats qui essayaient de faire un bruit ressemblant à celui d’une souris, mais ils mangeaient comme un chat.

mouseland

Vous voyez, mes amis, le problème n’était pas la couleur du chat. Le problème était qu’ils étaient des chats. Puisqu’ils étaient des chats, ils s’occupaient bien sûr des chats au lieu des souris.

Un jour est apparu une petite souris avec une idée. Mes amis, attention au petit gars avec une idée. Cette souris a dit aux autres souris : « Les copains pourquoi est-ce qu’on continue à élire un gouvernement de chats ? Pourquoi ne pas élire un gouvernement de souris ? » « Oh », ont-elles dit, « il est un bolchevique. Enfermez-le ! » Et ils l’ont mis en prison.

Je tiens à vous rappeler une chose : vous pouvez enfermer une souris ou un homme, mais vous ne pouvez pas emprisonner une idée.ccons

4 Commentaires

Classé dans Uncategorized

On a mal au pays Philippe

Gérald Godin

Gérald Godin

Par les coquerelles de parlement, les crosseurs d’élections, les patineurs de fantaisie, les tarzans du salut public, j’ai mal à mon pays. Par les écrapoutis d’assemblée nationale, les visages de peau de fesse, les toutounes de la finance, les faux surpris de McGill, j’ai mal à mon pays

Par les plorines du Sénat, les savates des sociétés du bon parler, la puanterie des antichambres des ministres, les va-la-gueule de l’égalité ou l’indépendance, j’ai mal à mon pays.  Par les poubelles du Canada mon pays mon profit, par les regrattiers du peuple dans les pawn-shops de la patrie, j’ai mal à mon pays Par les écartillés de l’honnêteté, par les déviargés de la dignité, par les déplottés de la vérité, j’ai mal à mon pays.  Par les pas clair-de-nœuds par ceux qui ont des meubles en cadeau, par les baveux du million mal acquis j’ai mal à mon pays. Par les éjarrés de la vente au plus offrant. par ceux qui nous trahissent pour du cash et nous chantent la pomme à crédit, j’ai mal à mon pays

coucouille
Par les peddlers du fédéralisme enculatif. et la ratatouille du pot-de-vin  par les gras durs de radio-cadenas, par les passeux de sapins, les tireux de ficelles, les zigonneux de fonds publics, par tous ceux qui ont des taches de graisse sur la conscience, j’ai mal à mon pays.  Par ces maudits tabarnaques, de cinciboires de cincrèmes, de jériboires d’hosties toastées, de sacraments d’étoles de crucifix de calvaires de trous-de-cul , j’ai mal à mon pays  jusqu’à la fin des temps.
(Gérald Godin, Libertés surveillées, 1975)

Merci à Sol Zanetti d’avoir ramené dans l’actualité ce beau poème de Godin,   Étrange destin que celui de Gérald Godin qui aura donc vécu de paradoxe en paradoxe jusqu’à la fin. Devenu politicien jusqu’au bout des doigts, il se retrouve dans l’incapacité de se présenter aux élections de 1994.  Guy Godin Un poète en politique. Essai. (2000).

conscience

2 Commentaires

Classé dans Uncategorized