Archives de Tag: bio

L’île d’Orléans deviendra t-elle bio ?

Sophie Doucet

Sophie Doucet

La Commission sur l’avenir de l’agriculture et de l’agroalimentaire québécois (CAAAQ) se penche actuellement sur un projet pilote visant à faire de l‘île d’Orléans une île biologique. À l’heure ou le géant chinois prend le tournant vert, l’ïle d’Orléans emboîrera t-elle le pas ?

Mémoire déposé à la CAAAQ: Projet pilote d’une île biologique au Québec Pour une île d’Orléans… biologique !

L’agriculture est en crise au Québec et l’île d’Orléans ne fait pas exception aux problèmes vécus sur l’ensemble du territoire agricole au Québec. Le modèle de développement privilégié au cours des dernières décennies a transformé l’agriculture en une industrie qui a très rapidement perdu de vue ses objectifs.

Le pari de développer une agriculture industrielle basée prioritairment sur les marchés d’exportations a été perdu (impossibilité de compétitionner avec des pays comme la Chine, Taiwan etc). Les précédents gouvernements ont appuyé sur l’accélérateur lors d’une course effrénée à la production industrielle , avec les conséquences que l’on connaît : disparition de plus de 100,000 fermes familiales ces dernières décennies, diminution accélérée des populations de nos rangs et villages et bien sûr une augmentation des diverses formes de pollution d’origine agricole avec comme résultat final une diminution de la qualité des produits agricoles et donc de la santé de nos populations en général. Pour renverser la vapeur, un projet d’île biologique !

St-Pierre-Ile-Orleans_QC_2Ce projet a comme but de renverser la vapeur et redonner toute sa vigueur à l’agriculture québécoise tout en revalorisant sa mission première; procurer une nourriture saine et fraiche aux populations locales. La réalisation de ce projet permettra des développements importants pour l’agriculture ainsi que pour l’environnement. La population de l’île d’Orléans et toute la région bénéficieront de retombées incomparables par sa mise en place tout en permettant d’identifier les balises d’une véritable agriculture biologique au Québec.

D’une part, l’île d’Orléans est une destination touristique privilégiée au Québec. L’annonce d’une Ile biologique dans la région de la Capitale nationale aura évidemment des impacts économiques et touristiques d’importances surtout qu’il s’agira du seul projet comparable au pays.  D’autre part l’île d’Orléans souffre énormément des effets négatifs d’une agriculture non respectueuse de l’environnement qu’elle soit à petite ou grande échelle ou bien industrielle. En effet les pratiques agricoles actuelles contribuent entre autres effets négatifs à la contamination importante d’un grand nombre de puits d’eau potable (présence notable de nitrates) des citoyennes et citoyens de l’île.

De plus, une autre industrie de l’île soit la pomme est en grande perte de vitesse et est devenue non rentable (tous les experts le confirment) alors que la solution de la valeur dite rajoutée par la pomme biologique (notamment transformée) compensera largement cette lacune. Beaucoup d’autres aspects positifs pourront être énumérés pour un tel projet qui deviendra une référence nationale pour l’implantation de l’agriculture biologique dans d’autres régions du Québec.  

Source : augoutdautrefois

chaine-humaine

Publicités

3 Commentaires

Classé dans Uncategorized