Archives de Tag: Barrette

Les infirmières sont à boutte et vous le savez !

Gina Augustin

Gina Augustin

Suite à la sortie publique d’Émilie Ricard pour dénoncer la réforme du système de santé, les infirmières du Québec dénoncent à leur tour la surcharge de travail. Pour se faire entendre elles organisent des sit-in dans plusieurs régions, notamment à Trois-Rivières, à Sorel et à Laval. Dans tous les milieux les infirmières sont brûlées par le manque de ressources et le «temps supplémentaire obligatoire» imposé par le gouvernement Couillard.

À Saint-Jean-sur-Richelieu,  une infirmière qui a exigé l’anonymat par peur de représailles de la part de son employeur, a été obligée de travailler 24 heures. Une situation totalement inacceptable, dont elle peine à se remettre. 

Plus personne ne vous croit

Plus personne ne vous croit

À cause du manque de personnel, on assiste à des scènes d’horreur comme celle qui s’est passée lundi, à Laval, alors que : «l’Hôpital de la Cité-de-la-Santé a reçu 80 patients sur civière pour une capacité totale de 49. Lors de telles situations, les patients se retrouvent dans des zones de débordement, comme des couloirs, où l’on ne trouve pas des sonnettes d’appel pour les cas d’urgence.» Cette situation rapportée par Radio Canada a également été dénoncée par Marie-Eve Gosselin, une citoyenne dont la mère est hospitalisée depuis plusieurs jours à la Cité de la Santé de Laval. Selon cette citoyenne lors de la visite du Dr Barrette, on aurait refusé des ambulances « pour montrer a quel point nos urgences vont bien ! ».

Madame Gosselin a également dénoncé la présence « d’une équipe qui passe juste en avant [du ministre Barrette] pour libérer les corridors… pour montrer qu’il y a pas t’attente ici ».     Toutes ces aberrations résultent des coupes en santé et des politiques d’austérité orchestrées par le gouvernement Couillard. On se rappellera que deux semaines après son élection ce gouvernement annonçait des coupures de 3,7 milliards $, et l’élimination de la moitié des 1300 postes de cadres du réseau de la santé. Et aujourd’hui, ces deux docteurs devenus politiciens, jouent les vierges offensées face aux revendications plus que légitimes des infirmières !

SVP, Dr Couillard, Dr Barrette, cessez de nous mentir, car vous avez perdu la confiance de la population qui va se rappeler de vous aux prochaines élections.  ASSEZ !  

Publicités

3 Commentaires

Classé dans Uncategorized

Gaétan Barrette envisage de bâillonner l’opposition une seconde fois

Mary-Lou Esmeralda

Mary-Lou Esmeralda

Le ministre de la Santé du Québec, Gaétan Barrette n’exclut pas d’imposer le bâillon une seconde fois pour faire passer le projet de loi 20.  Cette déclaration du ministre survient quelques jours seulement après que son gouvernement ait muselé l’opposition pour faire adopter son projet de loi 10 sur la réorganisation du réseau de la santé.

Dans une entrevue accordée à Radio-Canada, le ministre Barrette a dit avoir bon espoir que ce nouveau projet de loi, qui prévoit notamment l’imposition de quotas de patients aux omnipraticiens sous peine de sanctions, soit adopté selon la procédure parlementaire normale.  « Moi, je pense que si tout le monde travaille collégialement, sans obstruction – c’est ce que je souhaite -, ce projet de loi devrait passer parce qu’il n’est pas très long », a-t-il déclaré.

Barrette_Gaetan

Gaétan Barrette

Selon lui, les parlementaires pourraient commencer l’étude du projet dès la fin de la semaine prochaine. Lorsqu’on lui a demandé si le bâillon pourrait aussi être utilisé pour faire passer ce second projet de loi, Gaétan Barrette, a admis que cela constituait une possibilité. « Ça fait partie des règles parlementaires. Les règles prévoient que lorsqu’il y a de l’obstruction, on passe à ça, sinon le gouvernement est paralysé. Le gouvernement ne peut pas passer son temps paralysé », a-t-il affirmé.« Je peux vous dire une chose : le faire adopter selon les règles habituelles, ça va dépendre de moi – je peux vous garantir que je vais tout faire pour ça. Mais si ça ne se passe pas comme ça, ce sera la faute des oppositions », a-t-il ajouté. Gaétan Barrette reconnaît que le projet de loi 20 rencontre beaucoup d’opposition dans le réseau de la santé, mais assure néanmoins que la population du Québec l’appuie, parce qu’elle cherche à améliorer l’accès au réseau, ce qui constitue l’objectif de la législation proposée.

Source :
RadioCanada_logo_26

4 Commentaires

Classé dans Uncategorized