Archives de Tag: Allemagne

Les gilets jaunes souhaitent que la politique serve l’intérêt des 99% et non plus celle des 1%.

Gina Augustin

François Boulo, un avocat de 32 ans, a clairement démontré que les revendications des gilets jaunes sont innovatrices en matière de justice sociale et d’environnement. De ces revendications émerge peu à peu un modèle unique qui commence à inspirer bien des pays.  

 Gilets jaunes à Taïwan le 3 janvier 2019. Source : Actu janvier 2019.

Les revendications des Gilets jaunes

Les revendications des Gilets jaunes sont de deux ordres, le premier est d’ordre institutionnel, et correspond à la volonté du peuple de pouvoir intervenir directement dans la démocratie via un référendum d’initiative citoyenne (RIC). Le RIC permettra au peuple d’initier des lois, de révoquer les élus.

Le second est d’ordre socio-économique, afin que la politique serve désormais l’intérêt des 99% de la population et non plus celui des 1% les plus riches. Les Gilets jaunes souhaitent également l’augmentation du salaire minimum (SMIC) et l’augmentation générale des salaires, la réindéxation des retraites et des allocations familiales, l’augmentation du minimum vieillesse et de l’allocation des handicapés ainsi que le dégel de l’indice d’appointement des fonctionnaires

Financer les réformes

Les Gilets jaunes remettent en cause tous les dispositifs fiscaux à destination des plus riches puisqu’ils contribuent à l’appauvrissement général de la population. Ces mesures à destination des 1% les plus riches sont passées de 20 milliards d’euros en 2018 à 30 milliards d’euros en 2019.

La nécessité d’une nouvelle répartition des richesses

La nécessité d’une nouvelle répartition des richesses entraîne nécessairement le besoin d’opérer la transition écologique. Aujourd’hui compte-tenu des contraintes écologiques et des ressources disponibles, nous savons, que la seule manière de changer la transition écologique c’est de changer la clé de répartition des richesses.

Le mouvement des gilets jaunes dans les autres pays

Le mouvement des gilets jaunes est actuellement présent dans une trentaine de pays et il s’inscrit dans la foulée  des grandes manifestations d’Occupy, des Indignés ou de Podemos

La nécessité d’une nouvelle répartition des richesses

La nécessité d’une nouvelle répartition des richesses entraîne nécessairement le besoin d’opérer la transition écologique. Aujourd’hui compte-tenu des contraintes écologiques et des ressources disponibles, nous savons, que la seule manière de changer la transition écologique c’est de changer la clé de répartition des richesses.

Un mouvement planétaire

Même si le mouvement des gilets jaunes est actuellement présent dans une trentaine de pays, au Canada comme en Allemagne, le mouvement suscite surtout l’intérêt de quelques groupuscules de droite, voir d’extrême-droite. Il faut dire que les médias canadiens parlent peu de ce mouvement qui est en train d’embraser la France et qui fait tache d’huile partout où l’émergence d’une nouvelle conscience planétaire se manifeste 

Références:

 

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Environnement, Gilets jaunes, Indignés

La résistance allemande s’organise face aux changements climatiques!

Pierre-Jacques Ratio

Pierre-Jacques Ratio

En Allemagne 1500 personnes ont pris part à un acte audacieux de désobéissance civile pour arrêter la plus grande source d’émissions de CO2 d’Europe. Cette action de masse a interrompu la production de la mine de lignite Garzweiler en Rhénanie, et a montré que les gens ne sont plus prêts à rester passifs face aux politiciens peu imaginatifs qui ne parviennent pas à garder les combustibles fossiles dans le sol.

Rhéna 1

Pour maintenir le réchauffement climatique sous la barre des +2°C, les manifestants considèrent « que nous ne pourrons brûler les 80 % des réserves de carburant fossiles connues. Malgré tout, les politiciens continuent de subventionner et de soutenir les entreprises de combustibles fossiles.»

Rhéna 5

Par cette action, les militants allemands estiment également pouvoir prendre « le leadership dans la lutte pour les changements climatiques jusqu’aux négociations sur le climat qui se tiendront à Paris en décembre et au-delà, afin de confronter les politiciens et les pollueurs, et accélérer ainsi à la transition énergétique imparable qui est déjà en cours.»

Rhéna 3

Rhéna 4

Plus d’infos ici 

Rhéna 2

résistance

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

Babillard novembre 2012

Commission Charbonneau:

Le 9 novembre 2011, le gouvernement du Québec créait cette Commission, sous la présidence de l’honorable France Charbonneau assistée des commissaires Me Roderick A. Macdonald et monsieur Renaud Lachance. Vous pouvez consulter les documents déposés en cliquant ici

YGRECK

Manifestation contre la guerre

  • Les Indignés du Québec vous invitent à participer contre la guerre
  • Jeudi, Novembre 29, 2012 – 13:00 heures au  Carré Phillips, Montréal, QC

Nous ne savons pas quand, ou même, si la guerre sera déclenché entre l’Iran et les nations impérialistes. Par contre, chaque semaine, la marche vers la guerre contre l’Iran devient de plus en plus insistante. Nous ne pouvons savoir à quoi mènerait cette guerre, mis à part à une catastrophe humaine sans fin. Lorsque le gouvernement israélien réitère que «le temps s’écoule» pour la diplomatie, ses alliés occidentaux, en particulier les États-Unis et le Canada, se préparent à agir de concert… Ici, le gouvernement Harper, ayant déjà coupé les liens diplomatiques avec l’Iran, n’hésitera pas à mettre en gage une participation canadienne directe dans une guerre qui pourrait se propager partout au Moyen-Orient.

Il est également clair que dans les pays où s’imposent des mesures d’austérité de plus en plus écrasantes, les élites économiques préféreraient transformer la résistance populaire en chauvinisme populiste. Quand un peuple est en colère contre la répression et l’exploitation qu’il subit au quotidien et contre les autorités locales qui les maintiennent, la guerre offre la chance au pouvoir de réorienter cette colère vers un ennemi externe.

En attendant, dans les universités québécoises, on tente de nous imposer un «retour à la normale», c’est-à-dire, et ne l’oublions pas, l’équivalent d’une présence militaire continuelle sur les campus. Cette présence prend la forme de recherches sur l’armement pour le Ministère de la défense et pour des entreprises militaires privées, de recrutement et d’investissements financiers pour qui la guerre est un profit. Il nous faut donc des revendications beaucoup plus larges que l’accessibilité aux études et garder en mémoire notre force collective, lorsque de nouvelles perturbations viennent troubler la paix sociale que veulent soigneusement reconstruire le PQ et les Fédés.

Démontrons notre haine de la machine de guerre impérialiste qui se met encore en marche accélérée, et faisons preuve de la féroce résistance que nous sommes capables d’y opposer.

Disons NON à la guerre, et traduisons nos paroles en actes!

Les pays en vert ont dit OUI à la Palestine

Homophobie au pays de Francois Hollande

Alors qu’au Québec le Projet Laramie triomphe, en France les homophobes s’en prennent aux Femen

Les Indignés du Québec vous invitent à participer à la soirée d’information sur les risques et les inconvénients de l’exploitation des Gaz de schiste

Mercredi  28 NOVEMBRE 19h.30 au Centre à nous, salle Lapostolle (Pavillon Lions) 50 rue Thouin, Repentigny

Mêlez-vous de vos affaires. Votre sous-sol ne vous appartient pas

Pour informations : repentigny@regroupementgazdeschiste.com , st-sulpice@regroupemengazdeschiste.com ,

assomption@regroupementgazdeschiste.com

Dossier: Rémunération des élus de LaSalle

PDF – Tableau complet de rémunération des élus sur 5 ans
L

Alors que Montréal est en plein développement domiciliaire ses ressources archéologiques disparaissent faute de volonté politique. Des archéologues sonnent l’alarme devant la catastrophe annoncée. Le nouveau gouvernement a du pain sur la planche au moment où la  direction générale du Ministère de la Culture de Montréal n’a plus d‘archéologue.

Griffintown, dont le sous-sol est riche d’histoire, connaît un important boom immobilier.

Photo : Jacques Nadeau – Le Devoir
Griffintown, dont le sous-sol est riche d’histoire, connaît un important boom immobilier.
_________________________________________________________________________________________

Ça bouge en Europe !

Les Indignés du Québecse réjouissent de la démission du maire Tremblay mais s’inquiètent de la venue prochaine sur la scène municipale de M. Denis Coderre.

La grande famille libérale

Quelques donateurs à l’association libérale de Bourassa:

 Lino Zambito Infrabec, entreprise de Lino Zambito, a versé 2500$ à la caisse électorale de M. Coderre en 2003. À cette époque, les dons des entreprises étaient permis par la loi. Devant la commission Charbonneau, M. Zambito a admis avoir participé à un système de trucage d’appels d’offres à Montréal qui a permis à la mafia, au parti Union Montréal du maire Gérald Tremblay ainsi qu’à des fonctionnaires municipaux corrompus de toucher de généreuses ristournes. L’ex-femme de M. Zambito, Louise Thériault, a fait deux dons totalisant près de 950$ en 2007.

Elio Pagliarulo Elio Pagliarulo, ancien partenaire d’affaires de Paolo Catania dans une entreprise de prêts usuraires, a versé 472,50$ à la caisse de l’association libérale fédérale de Bourassa en mai 2007. Devant la commission Charbonneau, la semaine dernière, il a affirmé que l’ancien bras droit du maire Tremblay Frank Zampino a empoché 555 000$ en pots-de-vin en lien avec la vente du Faubourg Contrecoeur.

Gino Lanni Gino Lanni, un des actionnaires de Groupe Séguin (devenu Génius), a donné près de 1000$ en 2007 à l’association libérale de Bourassa. Au printemps dernier, Groupe Séguin s’est reconnu coupable d’avoir réclamé des dépenses fictives de 165 000$ grâce à un stratagème de fausses factures durant l’année financière 2009. Devant la commission Charbonneau, un témoin, Martin Dumont, a soutenu que M. Lanni s’est maintes fois rendu à la permanence d’Union Montréal pour y rencontrer le responsable du financement, Bernard Trépanier.

Donato Tomassi Des proches de l’ex-ministre Tony Tomassi, accusé d’avoir fait des dépenses personnelles avec une carte de crédit appartenant à l’agence de sécurité BCIA, propriété de Luigi Coretti, ont également versé des centaines de dollars en dons. Le Groupe Genco, qui appartient au père de M. Tomassi, Donato Tomassi, a versé près de 900$ en 2001. Donato Tomassi a donné 2165,70$ à l’association libérale de M. Coderre en 2003 et 470$ en septembre 2008. La femme de Tony Tomassi, Clementina Teti, a aussi donné 470$ en septembre 2008.

Petra L’entreprise Petra, dont l’un des propriétaires est l’homme d’affaires Giuseppe Borsellino, a signé un chèque de 898,52$ en 2001 à l’association libérale de Bourassa. Les autorités municipales de Montréal ont demandé à l’escouade Marteau d’enquêter sur la vente d’un immense terrain municipal de Rivière-des-Prairies à l’entreprise Petra.
Catcan Catcan, autre firme éclaboussée par la commission Charbonneau, a donné 216$ en 2003. Selon le témoignage de l’ex-fonctionnaire Gilles Surprenant, également connu sous le nom de Monsieur TPS, Catcan a pris part à un stratagème visant à facturer de «faux extras» à la Ville de Montréal pendant plusieurs années.

Et sachez bien que nous savons !
Nous sommes les 99%, nous sommes légions.
Redoutez nous !

Appel du Dr Rath mets en garde les aux populations d’Allemagne, d’Europe et du monde entier « face à la troisième tentative d’asservissement de toute l’Europe par le cartel pharmaco-chimique, pour en faire une dictature économique nouvelle dictature allemande. »

es Indignés du Québec vous invitent à la manifestation contre les Rendez-vous (de la marchandisation) du Savoir mercredi 14 novembre Place Émilie Gamelin à 16: oo heures

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized