Archives de Tag: 99%

Des dizaines de milliers de Québécois(es) demandent à la Caisse de dépôt et placement du Québec de sortir des énergies fossiles

libres99Plus  de 75 000 Québécois(es)  ont déjà demandé à la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) de sortir l’argent de leurs épargnes du secteur des
énergies fossiles, l’organisme Recycle ta Caisse et la Fondation David Suzuki viennent de lancer une nouvelle plateforme pour encourager la CDPQ à appuyer la mise en œuvre de l’Accord de Paris en désinvestissant le secteur des combustibles fossiles le plus rapidement possible.

Le site Web Sortons la Caisse du carbone invite tous les citoyens du Québec à envoyer une lettre au président de la CDPQ, Monsieur Michael Sabia, pour lui demander de suivre l’exemple de plus de 600 institutions financières, dont le fonds souverain de la Norvège et les fonds de pension de la Californie, et de désinvestir du secteur des énergies fossiles.

caisseLa science du climat est claire : la vaste majorité des réserves d’hydrocarbures dans le monde doivent demeurer dans le sol. En demeurant investie dans ces secteurs, la CDPQ mise contre la réussite de l’Accord de Paris, qui est vitale pour notre avenir. La Caisse doit suivre l’exemple d’autres grands fonds et désinvestir du secteur des énergies fossiles.

Avec la plate-forme Sortons la Caisse du carbone, envoyez en quelques clics un courriel au PDG de la Caisse de dépôt et placement du Québec, M. Michael Sabia, pour lui demander de sortir votre argent de ces secteurs sans avenir.
1%vs99%Pour en savoir plus, visitezsortonslacaisseducarbone.org 

Pour signer la pétition cliquez ici http://www.recycletacaisse.org/signez-la-petition/

Merci de passer à l’action et d’inviter votre entourage à en faire autant!

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

Les joyeux naufrageurs!

libres99Alors qu’Alexandre Cloutier a été hué lors du deuxième débat officiel, face à son refus d’imposer l’affichage unilingue en français dans les commerces et que Jean-Francois Lisée refuse de s’excuser ou de revenir sur ses propos associant Alexandre Cloutier au prédicateur controversé Adil Charkaoui, les Indignés du Québec considèrent qu’ils doivent s’immisser dans la course à la chefferie du Parti Québécois puisque ces deux candidats jouent à merveille leur rôle de Joyeux Naufrageurs!

gilligan

7 Commentaires

Classé dans Uncategorized

On est écoeuré de la corruption !

1%vs99%Le mouvement #nuit debout Montréal a décidé de réagir face à la corruption endémique qui gruge cette province depuis trop longtemps. Depuis des décennies elle mine le moral des Québécois-es, qui doivent faire face à des écoles délabrées, à un système hospitalier inadéquat, à des urgences qui débordent, au délabrement généralisé des infrastructures, au gaspillage éhonté des fonds publics, à la dépossession de nos richesses naturelles, au mépris honteux des peuples des Premières Nations, bref à la corruption étatique généralisée par les valets du néo libéralisme.

Voici donc la vidéo de Nuit Debout Montréal  sur une musique de Wax Tailor

écoeuré

Si vous êtes écoeurés de :

  • La corruption

  • L’oléoduc d’Énergie Est

  • Vivre avec un salaire de misère

  • Subir les coupures de sercices

  • La disparition des femmes autochtones

  • La violence policière

Le 29 avril participez à la première grande #nuit debout Montréal depuis le premier rassemblement devant le Consulat général de France à Montréal.  Joignez-vous à nous et passez le mot.

Poster un commentaire

par | avril 25, 2016 · 11:16

Nouveau recours en jugement contre TransCanada Pipelines et Oléoduc Énergie Est

Bannie__re-Transcanada_2_couleurs_-FINALE

Le Centre québécois du droit de l’environnement (CQDE) et ses partenaires – Équiterre, Fondation Coule pas chez nous etNous sommes les 99% – ont déposé un recours en jugement déclaratoire à l’encontre de TransCanada Pipelines Ltée et Oléoduc Énergie Est Ltée à la Cour supérieure à Montréal concernant l’assujettissement du projet de pipeline Énergie Est à la procédure requise par la loi québécoise.

pipeline

Énergie Estpng

Par ailleurs, Les Indignés du Québec vous invitent à signer la pétition contre energie Est qui a été déposée au Gouvernement Canadien selon les termes suivants :
Attendu que :

  • La société albertaine TransCanada veut construire un pipeline qui traverserait le Québec d’ouest en est afin d’acheminer plus de 1,1 million de barils de pétrole brut par jour, soit 121 500 litres par minute, et ce, en traversant plus de 80 bassins hydrographiques distincts, plus de 600 cours d’eau et plusieurs zones agricoles;
  • Une étude réalisée par l’École polytechnique de Montréal commandée par le gouvernement du Québec et rendue publique à la fin de décembre 2015 révèle que : le tracé du pipeline pose un risque très élevé de glissements de terrain pour plusieurs cours d’eau, dont une trentaine de rivières, le fleuve Saint-Laurent et son estuaire; le sol des berges du Saint-Laurent est trop instable pour supporter un pipeline ; le risque nul n’existe pas et les incidents impliquant les traverses de pipelines trouvent généralement leur cause après plusieurs années d’exploitation; le seul moyen de prévenir toutes les conséquences environnementales est de ne pas réaliser de traverses de cours d’eau;
    Le Québec assumerait tous les risques environnementaux et que le coût n’en vaut pas le risque;
  • Ce sont les Québécois qui doivent décider de ce qui passe sur le territoire du Québec. Nous, soussignés, Citoyennes et Citoyens du Québec, prions le Gouvernement du Canada de : respecter la volonté des Québécoises, des Québécois et de l’Assemblée nationale du Québec; ne pas transformer le Québec en autoroute du pétrole des sables bitumineux; respecter les pouvoirs du Québec en environnement;mettre un terme au projet Énergie Est de TransCanada.
  • Si vous souhaitez signer cette pétition, veuillez fournir l’information requise dans les champs ci-dessous. Votre information personnelle ne sera pas rendue publique. 

résistance

7 Commentaires

Classé dans Uncategorized

Dites non à l’augmentation salariale de Philippe Couillard, de ses ministres et des députés de l’Assemblée nationale

1%vs99%Alors que premier  ministre Couillard envisage d’augmenter son salaire de 196 808$ à 272 020$, celui  de ses ministres de 154 326$ à 217 616$ ; et celui  des députés de 118 686$ à 136 686$ le gouvernement continue ses politiques d’austérité contre la population du Québec.

refuscouillard

Le gouvernement Couillard qui a annoncé des coupes de  3,7 milliards$ dans ses dépenses, a l’indécence de proposer  généreusement le salaire des élus de 14 à 41% par rapport à son niveau actuel.

refuscoiteux

Les Indignés du Québec vous invitent à vous opposer aux  augmentations salariales du premier ministre du Québec, de ses ministres et des députés de l’Assemblée nationale du Québec et ce, jusqu’à l’atteinte du déficit zéro.

Rejoignez-nous sur facebook 

libres99

239 Commentaires

Classé dans Uncategorized

La Municipalité Régionale de Comté: un théâtre de marionnettes

Pierre-Jacques Ratio

Pierre-Jacques Ratio

Le maire de Chertsey, Michel Surprenant, consdidère que les MRC ne sont qu’un «théâtre de marionnettes» et que sa municipalité se voit confronter à un système gouvernemental autocrate qui impose ses lois, notamment dans le dossier honteux de la sablière que nous avons récemment dénoncé (*). Les Indignés du Québec sont solidaires avec le conseil municipal de Chertsey qui critique cette situation digne d’une république bananière.

Pour mieux comprendre les enjeux et les politiques gouvernementales dans les MRC du Québec, Les Indignés vous présentent en exclusivité une série de trois articles inédits, signés par Michel Surprenant:

Le schéma d’aménagement

Au moment où le gouvernement abolit les instances régionales et confie leurs responsabilités aux MRC en vantant les mérites des gouvernements  »de proximité », on assiste, derrière cet écran de fumée, à une perte nette d’autonomie des élus municipaux, qui n’ont pratiquement plus aucune maîtrise sur le développement de leur territoire. Peut-on imaginer qu’un exercice aussi fondamental que le renouvellement d’un schéma d’aménagement donne lieu à une négociation entre Québec et une MRC qui dure depuis 27 ans? C’est une génération de fonctionnaires du Québec qui s’oppose à la volonté des élus municipaux.

Michel Surprenant, maire de Chertsey

Michel Surprenant, maire de Chertsey

Les MRC ont été créées par l’adoption de la Loi sur l’aménagement et l’urbanisme en 1978 et ont reçu comme mandat principal l’adoption d’un schéma d’aménagement qui détermine les affectations du territoire . La loi prévoit qu’un tel schéma soit adopté, approuvé par le gouvernement et révisé tous les 5 ans. Il en a pris dix ans dans la MRC de Matawinie pour faire approuver le premier schéma d’aménagement, en 1988, et sa première révision, normalement due en 1993, est en négociation depuis ce temps, soit 22 ans. La loi prévoit en effet qu’une fois le schéma d’aménagement adopté par la MRC, il doit être approuvé par le gouvernement et donc recevoir l’aval de tous les ministères, mandataires de l’état et organismes publics qui ont des orientations en matière d’aménagement du territoire.  Or le gouvernement poursuit une orientation de lutte à l’étalement urbain. C’est tout à fait justifié à Montréal, Laval, Longueuil, Québec et dans le contexte des grandes villes de

22 ans de négos stériles

22 ans de négos stériles

plus de 50 000 habitants, mais complètement inadéquat sur le territoire de la Matawinie dont la plus grosse agglomération, Rawdon, compte 10 000 habitants et dont les 14 autres municipalités, toutes sous le seuil des 5 000 habitants, ne doivent leur développement qu’au tourisme et à la villégiature. Voilà trois versions du schéma révisé qui ont été rejetées par le gouvernement. On a beau démontrer que plus de 95% des nouvelles constructions se font dans ces municipalités à l’extérieur des noyaux villageois, sur le bord des lacs et dans la nature, les fonctionnaires de Québec appliquent l’orientation générale et refusent les versions qui font consensus dans la population et chez les élus. Cette hégémomie de Québec sur les MRC ne s’arrête hélas pas au seul schéma d’aménagement comme nous le véront dans l’article sur la gestion des gravières et sablières

SOSOSOLIDARITÉ

6 Commentaires

Classé dans Uncategorized

Quand les 99% bouffent une multinationale !

Félix

Félix Dubé-Nguyen Jr.

Les Indignés espagnols viennent de faire reculer Coca-Cola qui a du se plier au verdict des 99%.  En effet, le 22 janvier dernier, la filiale espagnole de Coca-Cola annonçait un plan social massif de restructuration impliquant la fermeture de quatre usines et plus d’un millier de licenciements.

«En plus de la grève et des manifestations, les salariés ont appelé leurs compatriotes à ne plus consommer les produits de la marque», rapporte le site de Courrier International. Leur slogan: «Si Madrid ne fabrique plus de Coca-Cola, Madrid n’en boira plus». Et le message a été entendu.

La plus grosse chute jamais enregistrée

Dans le centre de l’Espagne, «les ventes de la marque ont diminué de moitié», a révélé Le journal El Economista. «Il s’agit de la plus grosse chute jamais enregistrée par Coca-Cola», explique le quotidien économique. Il y a quelques mois, le président de Coca-Cola Espagne avait reconnu dans les colonnes d’El País que le plan social «ne servait pas vraiment l’image de la marque». Cependant, pour lui, «les ventes évoluaient selon les prévisions». (Source : 20 minutes.fr). Cette histoire n’est pas sans rappeler celle de Shanti, cette indignée indienne qui au bout de cinq années de luttes est parvenue a faire fermer l’usine qui polluait la nappe phréatique de son village.

femme admirable

Le pouvoir des 99%

Si les Indignados espagnols ont réussi a faire plier une multinationale aussi puissante que Coca-Cola c’est qu’ils détiennent le pouvoir absolu; le pouvoir du peuple, celui des 99% ! En termes clairs cela signifie qu’au Québec, il suffirait de se lever pour renverser le gouvernement fantoche qui nous gouverne et nous impose ses politiques rétrogrades en matière de gaz de schiste, de pétrole, de santé d’économie  et de justice sociale. Rappelons nous que ce gouvernement est fragile puisqu’à la dernière élection, à peine un électeur francophone sur quatre (24%) a voté pour le parti libéral récoltant quand même la majorité à l’assemblée Nationale (63%) avec 70 sièges.

Cibler et boycotter

Pour se faire entendre du gouvernement les Indignados québécois doivent identifier des cibles afin d’en organiser le boycott. C’est le plus difficile, on peut toutefois penser au boycott de certains événements comme :

02 août 2014 – 20 août 2014 (Période discontinue)
12 juillet 2014 – 26 juillet 2014
Montréal (Quartier des spectacles) (Région: Montréal)
06 août 2014 – 10 août 2014
14 août 2014 – 17 août 2014
Québec (Vieux-Québec – secteur Vieux-Port) (Région: Québec)
15 août 2014 – 24 août 2014
Québec (Limoilou) (Région: Québec)
26 septembre 2014 – 28 septembre 2014
01 octobre 2014 – 02 novembre 2014
Québec (Centre-ville – Haute-Ville) (Région: Québec)
Nous sommes les 99%

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized