La police de Montréal et les signes religieux

    Léna Anishnabeg

Alors que s’amorcent les prochaines élections québécoises, l’éternel débat sur la laïcité de l’état refait surface pour une énième fois.  Pressé de définir la position de son gouvernement, le premier ministre du Québec, Philippe Couillard a déclaré « On va de l’avant avec les véritables enjeux, les véritables enjeux des véritables citoyens du Québec ».

Ce à quoi le chef de l’opposition, Jean-François Lisée, a répondu : « le travail [sur le port des signes religieux] n’a pas été fait par les libéraux, il faut que Québec se branche ».  Du côté de la CAQ  le député François Bonnardel a déclaré « Je suis écœuré de voir le premier ministre regarder de haut la population en leur disant : parce que vous ne pensez pas comme moi, vous n’êtes pas des vrais Québécois ».

La position de Québec Solidaire sur le sujet est plus ambiguë et plus difficile à saisir. En effet, comme l’a rapporté Radio Canada «Vincent Marissal avait déclaré qu’il ne voyait pas de problème à voir un policier porter un signe religieux, alors qu’Eva Torres refuse de dire qu’elle est contre le port de signes religieux chez les personnes en situation d’autorité.»  Cette position devra être éclaircie car elle est en contradiction flagrante avec la position adoptée par QS dans la charte de la laïcité de l’État québécois déposée en 2013 à l’Assemblée nationale par Françoise David. En attendant, les internautes et les caricaturistes s’en donnent à cœur joie mais la question n’est toujours pas réglée…

Publicités

1 commentaire

Classé dans Uncategorized

Vincent Marissal, l’indigné qui intrigue…

En se lançant en politique, l’ancien journaliste Vincent Marissal en a surpris plus d’un, d’autant plus qu’il entend se présenter dans Rosemont, fief de Jean-François Lisée.

En annonçant sa candidature à l’investiture de Québec solidaire (QS) dans cette circonscription, M. Marissal a soulevé la grogne des Péquistes qui trouvent que sa candidature risque de mettre « à risque un siège souverainiste à l’Assemblée Nationale». La circonscription de Rosemont représente cependant un potentiel intéressant pour Québec solidaire, qui avait récolté 18,6 % des voix lors des élections de 2014.

Pour leur part, Les indignés du Québec ont découvert en lui un nouvel indigné, puisque Vincent Marissal s’est montré indigné par les politiques d’austérité «qui passent pour de la saine gestion», par le sort des familles qui en «arrachent de plus en plus», et le refus d’un débat sur un salaire minimum décent ou de gratuité scolaire. «Je porte au fond de moi une profonde et réelle indignation que ma nouvelle vie me permet d’exprimer et de traduire en action politique et j’en suis très heureux», a-t-il ajouté.

Les indignés du Québec vous remercient de votre implication et vous souhaitent une saine indignation M. Marissal.

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

Sarko Corico

Gina Augustin

Gina Augustin

Depuis que l’ex président Français, Nicolas Sarkozy, a été placé en garde à vue suite à l’enquête sur le financement de sa campagne présidentielle de 2007, plusieurs Québécois pensent à la Commission Charbonneau qui leur a coûté 44,78 millions de dollars.

Les caricaturistes s'en donnent à cœur-joie

Les caricaturistes s’en donnent à cœur-joie

Cette commission, mise sur pied par le gouvernement libéral de Jean Charest, a duré plus de quatre ans et en a laissé plusieurs sur leur faim. Selon la journaliste Myriam Ségal cette commission «déçu bien des observateurs en ne blâmant personne, malgré le défilé d’autruches, de magouilleurs, de témoins de mauvaise foi, d’arrogants, de faux repentis, de malhonnêtes auquel on a assisté. Elle a envoyé des avis de blâme à une kyrielle de ses vedettes involontaires, les a laissé répondre, et a publié le tout». Reste à voir qu’elle sera la suite des choses…

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

Sitting Bullshit, l’homme au mille et un visages

Léna Anishnabeg

Le 4 novembre 2015, lorsque Justin Trudeau est devenu Premier ministre du Canada, un vent de fraîcheur a balayé le pays après les horribles années qui ont marqué l’aire Harper (2006-2015).

Le 22 avril 2016, le nouveau Premier ministre est allé à New-York pour signer laccord de Paris sur le climat.

De retour au pays il annonce que « son gouvernement s’est engagé à verser 2,65 milliards de dollars sur cinq ans pour aider certains pays à lutter contre les changements climatiques».

Au printemps 2016, le magazine Time le classe parmi les cent personnalités les plus influentes de la planète. 

Cependant, malgré son discours écologique, il signe un projet visant l’exportation du gaz de schiste d’une valeur de 36 milliards de dollars ce qui lui vaudra les foudres du Figaro.

Depuis ce temps, le Premier Ministre multiplie les messages contradictoires en matière d’environnement. C’est pourquoi les Indignés du Québec ont choisi quelques articles qui illustrent le cheminement politique de Justin Trudeau en matière d’environnement.  Il vous suffit de cliquer sur les images pour accéder à l’article.

Depuis son élection, le Premier Ministre Trudeau a également reçu le prix du leadership mondial en matière d’énergie et d‘environnement de la CERAWeek, une conférence internationale commanditée par de nombreuses compagnies actives dans le domaine des sables bitumineux, dont Total, ExxonMobil, ConocoPhillips, BP et Shell. TRPLP.

Que le gouvernement appuie le projet Trans Mountain est une chose, par contre il est plus étonnant de voir la ministre de l’environnement, Catherine McKenna, publier une photo sur sa page Facebook où on la voit dans un tablier  portant le sigle de la compagnie albertaine Enbridge!

On peut également se demander si légalement une ministre de l’environnement a le droit de promouvoir une compagnie pétrolière ?

Si vous souhaitez suivre la politiques du Premier Ministre Trudeau, sachez qu’il existe également un  Trudeaumètre issu d’une initiative citoyenne qui vous permet de suivre en détail sa performance par rapport à sa plate-forme électorale. 

3 Commentaires

Classé dans Uncategorized

La moustache à Lisée

Charles de Lorimier

Le chef du Parti Québécois, Jean François Lisée était l’invité de La soirée est encore jeune, diffusé sur les ondes de Radio Canada. M. Lisée était là pour présenter la co-chef du parti Québécois, Véronique Hivon, mais aussi pour informer le public des nouvelles orientations de son parti.

L’atmosphère était plutôt détendue jusqu’au moment ou M. Lisée a complètement dérapé lorsqu’il a déclaré, que contrairement à Manon Massée Mme Hivon, « n’avait pas de moustache!». J’en suis resté bouche-bée !

Que dire d’un homme qui parle de réunir les forces souverainistes et qui ose tenir des propos, dignes du dernier des cutéreux ? Le Monsieur aspire à devenir le premier président de la république du Québec, mais heureusement que le peuple ne vous donnera jamais ce mandat, car il semble bien que la diplomacie ne soit pas votre fort ! En attendant que vous soyez remplacé, continuez à vous enliser M. Lisée. Peut-être aussi que vous pourriez également vous faire pousser une moustache. Je vous incite à la mettre aux couleurs du Q qui caractérise le logo de votre parti, afin de bien marquer que vous soutenez le mouvement écologiste. Il vous reste aussi une autre option, celle de démissionner…

10 Commentaires

Classé dans Uncategorized

Les infirmières sont à boutte et vous le savez !

Gina Augustin

Gina Augustin

Suite à la sortie publique d’Émilie Ricard pour dénoncer la réforme du système de santé, les infirmières du Québec dénoncent à leur tour la surcharge de travail. Pour se faire entendre elles organisent des sit-in dans plusieurs régions, notamment à Trois-Rivières, à Sorel et à Laval. Dans tous les milieux les infirmières sont brûlées par le manque de ressources et le «temps supplémentaire obligatoire» imposé par le gouvernement Couillard.

À Saint-Jean-sur-Richelieu,  une infirmière qui a exigé l’anonymat par peur de représailles de la part de son employeur, a été obligée de travailler 24 heures. Une situation totalement inacceptable, dont elle peine à se remettre. 

Plus personne ne vous croit

Plus personne ne vous croit

À cause du manque de personnel, on assiste à des scènes d’horreur comme celle qui s’est passée lundi, à Laval, alors que : «l’Hôpital de la Cité-de-la-Santé a reçu 80 patients sur civière pour une capacité totale de 49. Lors de telles situations, les patients se retrouvent dans des zones de débordement, comme des couloirs, où l’on ne trouve pas des sonnettes d’appel pour les cas d’urgence.» Cette situation rapportée par Radio Canada a également été dénoncée par Marie-Eve Gosselin, une citoyenne dont la mère est hospitalisée depuis plusieurs jours à la Cité de la Santé de Laval. Selon cette citoyenne lors de la visite du Dr Barrette, on aurait refusé des ambulances « pour montrer a quel point nos urgences vont bien ! ».

Madame Gosselin a également dénoncé la présence « d’une équipe qui passe juste en avant [du ministre Barrette] pour libérer les corridors… pour montrer qu’il y a pas t’attente ici ».     Toutes ces aberrations résultent des coupes en santé et des politiques d’austérité orchestrées par le gouvernement Couillard. On se rappellera que deux semaines après son élection ce gouvernement annonçait des coupures de 3,7 milliards $, et l’élimination de la moitié des 1300 postes de cadres du réseau de la santé. Et aujourd’hui, ces deux docteurs devenus politiciens, jouent les vierges offensées face aux revendications plus que légitimes des infirmières !

SVP, Dr Couillard, Dr Barrette, cessez de nous mentir, car vous avez perdu la confiance de la population qui va se rappeler de vous aux prochaines élections.  ASSEZ !  

3 Commentaires

Classé dans Uncategorized

Les caqueteux caquètent et M. Gogol se réjouit

Avec 39% des intentions de vote, M. Gogol se réjouit de pouvoir enfin former le prochain gouvernement. Dans les recoins d’une grande auberge Espagnole, les caqueteux mettent patiemment la table pour accueillir la grande coalition des souverainistes désabusés; celle des Liber Haut opportunistes, des Solitaires déçus et des Markchiche-Lainehinisites en mal de cause. 

Les caqueteux formeront-ils le nouveau gouvernement ?

Les caqueteux formeront-ils le nouveau gouvernement ?

Alors qu’un vent favorable souffle sur les caqueteux du Québec, M. Couillu fait flèche de tout bois, multipliant les apparitions de ses ministres, mandatant les Barres Hette et les QwaTeuh de ce monde pour qu’ils vantent inlassablement les vertus de leur chef et de sa politique.  

Avec son regard glauque c'est un politicien aguerri qui ne convainc plus personne

 Avec son regard glauque c’est un politicien qui ne convainc plus personne

Pendant ce temps les agents HanGlad et Saint-Pierre, barbotent joyeusement dans la cour de l’oncle Donald, pour la plus grande joie des stratèges Liber Haut. 

De son côté, M. Jeff a fait appel à Véro qui sera co-porte-en-chef. Pour éviter de s’enliser, le parti sera désormais bicéphale, et on ne peut que s’en réjouir car deux têtes valent mieux qu’une ! Pour célébrer l’événement M. Jeff a décidé de fêter à Saint-Hyacinthe et de tenir son Conseil National chez M. Bibe Oh, un ami de M. Couillu et de son parti. Une erreur stratégique que les membres du parti sauront bien lui pardonner car M. Jeff a toute leur confiance… 

Place à la relève

Des hommes et des femmes de valeurs ont déjà posé leurs candidatures pour battre les caqueteux lors des prochaines élections. C’est le cas d’un certain nombre de trentenaires bien éduqués, pleins d’idéal et qui souhaitent voir un jour le Québec sortir du marasme dans lequel il est plongé depuis que des Liber Haut gouvernent cette province. Souhaitons que l’électorat leur permettra de réaliser leurs rêves, car ils ont du pain sur la planche…

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized