La moustache à Lisée

Charles de Lorimier

Le chef du Parti Québécois, Jean François Lisée était l’invité de La soirée est encore jeune, diffusé sur les ondes de Radio Canada. M. Lisée était là pour présenter la co-chef du parti Québécois, Véronique Hivon, mais aussi pour informer le public des nouvelles orientations de son parti.

L’atmosphère était plutôt détendue jusqu’au moment ou M. Lisée a complètement dérapé lorsqu’il a déclaré, que contrairement à Manon Massée Mme Hivon, « n’avait pas de moustache!». J’en suis resté bouche-bée !

Que dire d’un homme qui parle de réunir les forces souverainistes et qui ose tenir des propos, dignes du dernier des cutéreux ? Le Monsieur aspire à devenir le premier président de la république du Québec, mais heureusement que le peuple ne vous donnera jamais ce mandat, car il semble bien que la diplomacie ne soit pas votre fort ! En attendant que vous soyez remplacé, continuez à vous enliser M. Lisée. Peut-être aussi que vous pourriez également vous faire pousser une moustache. Je vous incite à la mettre aux couleurs du Q qui caractérise le logo de votre parti, afin de bien marquer que vous soutenez le mouvement écologiste. Il vous reste aussi une autre option, celle de démissionner…

Publicités

10 Commentaires

Classé dans Uncategorized

10 réponses à “La moustache à Lisée

  1. Ce texte ne vaut pas mieux que la blague.

      • Vincent

        Une blague bon enfant dans un show de comiques, adressée à une personne dont on connaît très le sens de l’humour et la répartie — et qui elle-même en a probablement ri si elle était à l’écoute.

        S’indigner de ça, c’est complètement déplacé. Et surtout, c’est infantiliser Manon Massé. Comme si elle n’était pas capable de répondre à ça toute seule. Franchement ! À la place de Manon, c’est contre vous que je serais indignée !

        Indignez-vous, oui, mais choisissez donc mieux vos combats. Les choses qui méritent SÉRIEUSEMENT qu’on leur oppose notre révolte ne manquent pas.

        Tiens, en voici une tirée au hasard de l’actualité récente :
        cette honteuse « Journée du Hidjab » de l’université Concordia, où on banalise complètement ce symbole d’oppression des femmes pendant que les jeunes Iraniennes sont prêtes à risquer leur vie pour s’en débarrasser.

      • Merci Vincent pour la petite leçon d’indignation, mais on pourrait vous relancer la pareille à propos de la « Journée du Hidjab ». Les femmes n’ont pas besoin d’un «Vincent» pour s’opposer à une telle journée car elles sont parfaitement capables de répondre à ça toutes seules. Et jusqu’ici, on ne pas dire qu’on les a beaucoup entendues. Alors à bon entendeur Salut !

  2. Ano

    Il a toujours les pieds dans les plats …

  3. Anne

    Il devrait se recycler comme humoriste.

  4. Coco

    Oui mais il s’est excuser par après

  5. Carole Lavallée

    Dans le même genre, Lisée a déjà dit qu’on pouvait cacher des mitraillettes sous les burkas. Il avait aussi associé son collègue Alexandre Cloutier à l’iman Charkhaoui. Pas fort Jeff ! Pas fort !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.