En Catalogne, l’Espagne sème le sang et les larmes

Le référendum sur l’indépendance de la Catalogne confirme que l’Espagne n’est plus une démocratie. Le gouvernement autoritaire de Mariano Rajoy, du Parti populaire (PP) a renoué avec le fantôme de Franco.

En donnant l’ordre à la police de confisquer les urnes, mais surtout de tirer sur la population avec des balles en caoutchouc Mariano Rajoy, a perdu toute crédibilité et jeté la honte sur son pays.

À Barcelone, la police a chargé les manifestants qui lui barraient la route alors qu’elle saisissait les urnes en tirant sur la foule avec des balles en caoutchouc. Au cours de cette altercation plusieurs ainé-es ont été blessés, dont un homme de 70 ans.

Les affrontements auraient fait près d’une centaine de blessés, et 844 personnes ont sollicité de l’aide «en relation avec les charges des forces de police de l’État», selon le porte-parole du gouvernement régional.

Comme le montre ces photos la violence policière n’a épargné personne.


Plus d’informations en cliquant sur ce lien

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.