La France sombre dans le totalitarisme et la répression

Les zombiesLe Président Hollande et sa clique semblent prêts à tout pour se maintenir au pouvoir : – censure de la presse, répression politique et sociale, instauration d’un état policier.

Portrait de la répression :

Des manifestants et des journalistes ont été obligés d’effacer leurs photos par la police pour ne pas diffuser des images de répression et de violences policières.

démocratie

À Saint-Malo onze enfants ont été blessés après l’évacuation musclée du collège Surcouf
Intervention musclée de la police à Saint-Malo ce jeudi pour évacuer l’entrée du collège Surcouf, occupée par des élèves, des parents et des enseignants, qui menaient une action depuis le matin, pour manifester leur opposition à la décision de fermeture de l’établissement à la rentrée 2017.

Surcouf

A Rennes, la police charge sur des manifestants en voiture, plusieurs blessés
«quatre à cinq véhicules de police ont foncé vers la foule […] Les policiers ont ouvert les vitres des véhicules pour vaporiser au passage de grandes quantités de gaz lacrymogène sur les manifestants. Ils ne se sont arrêtés qu’après avoir traversé le groupe.»

AFP

Cliquez sur l’image

[REPORTAGE] Loi travail. La mobilisation trouve un nouvel élan

Loi travail

mouton

 

zombies

Cliquez sur l’image

7 Commentaires

Classé dans Uncategorized

7 réponses à “La France sombre dans le totalitarisme et la répression

  1. David Off Marseille

    Merci pour cet article.
    Je suis Français et pas engagé politiquement mais avec des idéaux et des valeurs humanistes.
    Et quand je me suis intéressé à cet article de loi ça été l’effroi car j’ai compris que nous allions basculer dans un modèle Anglo-saxon dont le droit du travail ne protège plus les salariés !
    Notre code du travail a fêté ses 80 ans et aujourd’hui il va finir à la poubelle et ainsi il y aura un code du travail par salarié et ce qui était de l’ordre de l’exceptionnel sera généralisé.
    Alors j’ai commencé par allé manifester avec un ou 2 amis, puis 3, 4 etc jusqu’à se trouver très nombreux dans les rues de Marseille et puis il y a eu le mouvement #NuitDebout qui oeuvre comme il le peut à sensibiliser et à recréer du lien entre les habitants d’un même quartier.
    Puis quelques semaine plus tard, je me suis dit que #NuitDebout était une belle initiative populaire mais qu’il fallait aller plus loin et trouver une institution faite par les salariés au service des salariés c’est-à-dire le syndicat.
    Pendant les manifs la #CGT est très représentative et les syndiqués descendent en masse dans les rues.
    Pour moi il n’y a qu’une évidence pour se faire entendre il faut se réunir, et porter nos voix grâce à une institution forte et représentative.
    Alors je me suis syndiqué ! OUI ! Je ne sais pas où cela va m’amener mais je l’ai fait aussi car je veux apporter ma pierre à l’édifice et ne plus être spectateur de l’effondrement d’un système qui protège les plus faibles.
    C’est être pris au sérieux et d’éviter de se faire passer pour des guignols ou des hippies farfelus comme aiment nous faire passer dans les medias les utopistes d’un monde meilleur et juste.
    Bref j’ai rencontré des personnes de tout horizon, des pensants et des partisans pour l’action. Et c’est un très bel équilibre. Des personnes impliquées, un peu trop pour certains mais qui ne vont rien lâcher dans la lutte pour l’amélioration des droits des travailleurs.
    Pour moi avant même de négocier quoi que ce soit il doit forcément avoir un rapport de force et seul c’est trop difficile, à deux c’est un commencement mais des centaines, des milliers tous réunis et solidaires alors le rapport de force est plus équilibré.
    Enfin nous continuerons à résister, mourir pour des idées et un combat que de vivre en esclave toute une vie.

  2. Salut les Québequois et merci pour cet article qui reflete bien ce qui se passe dans notre « pays des droits de l’homme et du citoyen »😉
    Pour ma part, je suis pas loin de David (salut voisin !) , toujours dans le sud, à Nice.
    De mon coté j’ai toujours été militant contre ce systeme mais en me mettant à l’écart « des drapeaux » et à Nice, j’ai suivi des la premiére grande soirée des nuits debout début avril et il y avait environ entre 300/400 personne ! surprenant et intéressant, même ici les gens ouvrent leurs yeux et je continu avec car il n’y a pas de drapeaux (enfin, celui de nuit debout😉 et cela s’organise un peu avec le chaos mais c’est normal. On est de parcours et de génerations différentes, l’essentiel est que cela se solidifie.
    Ici on a pas (encore) de probléme avec la police mais on communique beaucoup avec, enfin ce qu’il faut pour garder « des relations cordiales », ce qui n’empêche pas de faire des actions ici avec parfois l’appui des intermitents et précaires (CIP) les syndicats dans le cadre de la convergence des luttes , comme des happening pendant le festival de cannes, le déblocage de péages à antibes où des automobiliste ont pu rouler gratuitement sur l’autoroute pendant 1h 1/2 et d’autres..
    Mais je suis d’accord avec mon voisin marseillais et ce n’est pas qu’une histoire nationale car cette loi du travail est imposé par L’union européenne car la même loi apparait en belgique (la loi peeters) et en discussion dans d’autres pays européens…
    Hônnetement je sais pas si on réussira à quelque chose mais si on n’essaye pas…..
    Amicalement

    • Merci Olivier, effectivement le néolibéralisme est tentaculaire, et ce n’est pas facile de lui tenir tête, mais comme dit le proverbe : – Qui ne risque rien n’a rien …

    • Aldabo

      Merci Olivier pour ton témoignage !
      Tu fais bien de préciser pour nos amis Belges et dans d’autres pays Européens !
      Beaucoup de personnes pensent que les différents mouvements s’essoufflent, personnellement je pense le contraire. Et aussi on ne peut pas s’empêcher à la foie d’avoir une vision locale et ce que rapporte les medias.
      La révolution elle est belle bien là, juste que j’en attend un peu plus des étudiants, que font-ils ?
      On lâche rien !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s