#NUITDEBOUT À MONTRÉAL

indDepuis le 31 mars en France, mais aussi en Espagne, en Belgique et en Allemagne, Nuit Debout, ce grand mouvement citoyen occupe les places publiques. Des milliers de femmes et d’hommes de tous horizons se réapproprient la parole et l’espace public. Ils réfléchissent ensemble à l’avenir de notre monde, au bien commun, à une politique qui donne priorité aux citoyennes et citoyens.

1,200,000

Dans la foulée du mouvement des « Indignés », du « Printemps Érable », du mouvement « Idle No More », de la lutte contre les oléoducs et de la campagne « Agression non dénoncée », etc. le moment est venu de nous retrouver, de nous regrouper, d’échanger ensemble, de réfléchir et d’agir.

La Nuit Debout Montréal à maintenant un compte twitter officiel, suivez et diffusez : @NuitDeboutMtl_

Podemos

 

11 Commentaires

Classé dans Uncategorized

11 réponses à “#NUITDEBOUT À MONTRÉAL

  1. Bravo Montréal de soutenir par votre participation aux nuits de bouts, et oui on vaut mieux que ça ❤💙💚💛💜

  2. Juste pour dire que les Nuits Debout, en France (dans es pas limitrophes je n’en sais rien), sont également largement minimisés dans les médias … et les discours politiques: les violences policières ne sont relayées que par les réseaux sociaux, et le mouvement encore et toujours représenté (comme dans le « discours aux français de François Hollande » hier soir) comme un mouvement « de jeunes de moins de 25 ans », ou dans le meilleur des cas de « marginaux divers et variés », alors que, et ce pour la première fois dans mon pays depuis trèèèèèèèèèès longtemps, il y a de tout, vraiment, toutes les franges de la population de France qui se retrouve, parle, réfléchit, vie collectivement (ou plutôt tente de vivre, puisque les policiers détruisent régulièrement les installations, jettent la nourriture, etc.).

    Bravo à vous anyway🙂
    Plus on sera nombreux, ici là-bas ailleurs, mieux ce sera!!!!!!

    • Merci pour ce beau témoignage qui montre bien qu’au niveau médiatique les néolibéraux qu’ils soient de gauche ou de droite ne se servent des médias que pour abrutir le peuple. …

    • Alors pour fréquenter aussi les nuits debout je suis navré de devoir remarquer que non, il n’y a pas « de tout » et que les médias, même s’ils jouent sur la caricature, n’ont pas totalement tort. Il y a bien majoritairement des étudiants, des intellectuels, des blancs et des militants aguerris. Bien évidemment il n’y a pas « que ça », mais les ouvriers, les quartiers populaires, les employés sont mal représentés (je rappelle quand même que les ouvriers c’est 20% de la population active occupée et employés presque 30%, on en est loin).
      Mais ce qui est plus important c’est qu’il ne faut surtout pas se reposer sur le succès apparent de la nuit debout et en faire une fête de village.
      Or c’est la tendance dans les mouvements citoyens qui fuient la conflictualité avec le système et la contradiction interne et qui, à cause d’une obsession pour la démocratie et un rejet pavlovien de toutes les idéologies, restent dans une démarche uniquement revendicative et s’en tiennent à des moyens d’action traditionnels et consensuels.
      C’est d’ailleurs pas indépendant du fait que la plupart des gens qui y prennent part n’ont pas de problèmes de légitimité dans la société (ils sont généralement « cultivés » (selon les normes en tout cas), ils sont blancs et donc ne subissent pas le racisme, ils ont généralement une situation plutôt stable, etc…) ils peuvent se permettre d’investir du temps et de l’énergie dans un mouvement qui n’aboutira à rien d’autre qu’à leur avoir fait éprouver le sentiment d’être contestataires, leur avoir fait rencontrer des gens (ce qu’on peut très bien faire dans la rue, sur son lieu de travail ou ailleurs), les avoir fait « évoluer dans leur manière de voir le monde »…

      Alors il n’y a pas que du négatif, ça reste un mouvement qui se dit politique et donc met en discussions des choses, mais il se canalise.

      Pour pas qu’on dise que je critique sans donner de solution je propose de se réapproprier la problématique de la lutte des classes et d’assumer la conflictualité et le fait qu’il y a un rapport d’exploitation structurel qu’on ne pourra annihiler qu’en renversant le système et que ça ne se fera pas en cherchant à plaire à tout le monde parce que « au fond nous sommes tous des êtres humains. ». On est tous des êtres humains mais certains se font de la thune en faisant travailler le plus possible les autres et pour des salaires les plus bas possible.

      • Merci pour ce commentaire, mais non il n’y a pas que des blancs qui manifestent. Il y a aussi nos frères et soeurs de Taiwan, de Martinique, de Nouvelle-Calédonie, la Réunion, Mayotte et d’autres suivront,

      • Wesh cousin ! Ton analyse « sociologique » repose sur quel lieu ? as tu participé aux nuits debout …si oui où ? De mon coté, je suis à Nice, endroit où les gens se bougent peu et j’habite une « cité » excentrée de la ville. Je sais pas où tu es mais ici c’est plutôt mélangé. J’en parle à mes voisins car ils sont trés peu informés…ah oui, je suis chomeur longue durée, j’ai arrêté l »école tôt et je me bats tous les jours pour vivre…et parmi les gens que j’ai rencontrés, il y a pas mal de personne dans mon cas. Je réagis à ton commentaire car je le trouve caricaturale…autant que ce que l’on voit sur notre belle télé..Peace🙂 …ah oui, as tu participer aux ateliers où l’on échanges et fait des propositions pour voir comment changer les choses ? je serai trés interessé de savoir comment tu aimerais voir quelle forme prendre ce mouvement …l’idée n’est pas de lutter contre ce systéme comme de vouloir détruire un mur avec sa tête mais de l’ignorer car cela fait un moment que l’on attend rien de lui et d’essayer de proposer autre chose …la seule revendication c’est de les faire tous dégager

  3. Bravo les Quebequois, faites deferler ce mouvement à votre état et votre pays !!! On continues notre action en France , pour moi à Nice, mais de tous coeur avec vous

  4. Accrochez vous les amis , ne lachez rien !! Merci de relayer ce mouvement qui n en est qu à ses balbutiements mais commence à en inquiéter plus d un. Je ne sais ou cela mènera , on est encore loin de La commune mais pour un fois qu il y a un début de quelque chose allons y!! Amitiés de Paris!!
    Vincent

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s