Au panthéon des clowns les aveugles sont rois…

Pierre-Jacques Ratio

Pierre-Jacques Ratio

Depuis qu’en novembre 2006 Stephen Harper, a reconnu que les Québécois forment une nation au sein d’un Canada uni, le peuple du Québec se montre bien déterminé à se distinguer par sa spécificité et son affirmation nationale.

Le Québec en deuil

Le décès de René Angélil, a plongé le Québec dans un deuil profond à un point tel que l’émission Gravel le matin a consacré une émission entière «à celui qui lancé la carrière internationale de la plus grande vedette québécoise de notre époque, Céline Dion». Gravel et ses journalistes n’ont pas manqué de nous rappeler que ce génie «avait mis le Québec sur la carte» et que c’était fini le temps où on était «né pour un petit pain». Pour sa part le premier ministre Couillard a souligné que «le Québec vient de perdre une grande figure de l’industrie du spectacle. Tout au long de son parcours admirable, René Angélil a marché tout droit vers la réussite avec le courage qu’une telle détermination exige».

jpPour lui rendre hommage le gouvernement a donc décidé de lui rendre des funérailles nationales. Pour le service funéraire le syndicat de la Fraternité des policiers et policières de Montréal, a annoncé par voie de communiqué, qu’ils porteront leur uniforme réglementaire pour l’occasion. On se rappellera que lors des funérailles de Jacques Parizeau les policiers habillés en tenue de camouflage avaient affichés un dérapage total et un manque de respect pour la démocratie et pour l’image de la province de Québec.

Monsieur Angélil sera le dixième québécois a avoir des funérailles nationales, un privilège exclusivement masculin, comme le montre la liste ci-dessous:
Gaston Miron, poète. 21 décembre 1996
Camille Laurin, ex-ministre péquiste. 16 mars 1999
Maurice Richard, sportif. 31 mai 2000
Jean-Paul Riopelle, artiste peintre. 18 mars 2002
Louis Laberge, syndicaliste. 24 juillet 2002
Claude Ryan, ex-ministre libéral. 13 février 2004
Gilles Carle, cinéaste. 5 décembre 2009
Claude Béchard, ex-ministre libéral. 11 septembre 2010
Jean Béliveau, sportif. 10 décembre 2014
René Angélil , impressario, 22 janvier 2016

Même couché sur la glace, il frappait le baton!

Monsieur Angélil va donc rejoindre les héros du panthéon québécois. Pour les héroïnes il faudra attendre encore quelques années. En attendant ce jour, il est bon de méditer sur le sens profond de la phrase de Jean Chrétien prononcée en 2014 lors du décès de Jean Béliveau  -«Même couché sur la glace, il frappait le baton!», avait déclaré l’ancien premier ministre. Un p’tit gars de Shawinigan qui lui non plus n’était pas né pour un petit pain!

Sources: 

RA

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s