Introduction aux structures politiques et sociales de l’autonomie démocratique au Kurdistan syrien (Rojava)

Peripeton (collaboration spéciale)

Peripeton (collaboration spéciale)

La semaine dernière, je participais à une conférence donnée par le grand reporter du Moyen-Orient Robert Fisk. Il a recueilli d’immenses quantités d’informations sur l’État islamique, l’intervention de l’Arabie saoudite, les forces occidentales, la dynamique complexe entre régime Assad, Israël, Hezbolah et le reste du monde. Dans son discours, il n’a pas mentionné ni les Kurdes ni le Kurdistan syrien. À la fin de son discours, il a admis que pour la première fois après 40 ans dans la région, il ne comprend pas ce qui se passe. Pour moi, de nos jours le sort de l’humanité tout entière est plus interconnecté que jamais, si l’on ne voit pas les tendances mondiales, alors il est impossible de comprendre ce qui se passe ailleurs sur  la planète. Il me semble que les précédentes générations trouvent vraiment difficile de comprendre les développements politico-sociaux et économiques au-delà du récit dominant et classique. Ils trouvent qu’il est impossible de comprendre que les êtres humains partout dans le monde agissent afin de changer leurs sociétés et que  la vie ne repose pas sur des idéologies structurées et des constructions idéalistes basées sur un modèle unique, mais plutôt sur l’écoute de leurs instincts, la détection des besoins de leurs communautés, tout en étant en harmonie avec la nature qui les entoure.

Jeunes kurdes dans les rues de Rojava au Kurdistan syrien

             Jeunes kurdes dans les rues de Rojava au Kurdistan syrien

Ce qui se passe au  Kurdistan syrien en plein milieu d’une guerre brutale est un changement de paradigme aux proportions monumentales. Des expériences analogues ont eu lieu auparavant dans d’autres endroits sur la terre, mais elles ont toujours été écrasées violemment par les forces en place. C’est probablement la première fois que ces gens comprennent que ce ne sont pas seulement une possibilité mais une certitude, et préparent l’ensemble de la population à cette éventualité. Je souhaite que  ce texte devienne un exemple et une inspiration de ce que peu de gens déterminés avec aucun pouvoir «réel» peuvent créer autour d’eux, même quand la guerre fait rage.

Carte des régions habitées par les Kurdes. On y voit le Kurdistan irako-turco-syrien.

Carte des régions habitées par les Kurdes. On y voit le Kurdistan irako-turco-syrien.

La colombe de la paix

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Uncategorized

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s