La grande caravane des peuples de la terre est en marche

Depuis le 10 mai des citoyens et des citoyennes marchent en moyenne 20 km par jour tout en suivant le tracé des projets de pipelines de TransCanada (Énergie Est) et d’Enbridge (inversion de la ligne 9). L’objectif de la marche est de sensibiliser et de renforcer la mobilisation citoyenne contre l’arrivée des des oléoducs, de sables bitumineux et les projets d’exploitation des hydrocarbures au Québec.

terre

 

Partis de Cacouna, où TransCanada projette d’implanter un port pétrolier, la Marche des Peuples de la terre se terminera le 14 juin prochain à Kanehsatà:ke, en territoire Mohawk, en solidarité avec les des Premières Nations.

terre 1

Ensemble, défendons notre droit fondamental de vivre et d’élever nos enfants dans un environnement sain.

terre 3

Pour nous contacter: peuplespourterremere@gmail.com

  • Regarde notre carte interactive pour voir nos arrêts, spectacles, et hébergements tout comme la ville le plus proche de chez toi:
  • Si tu veux marcher avec nous (peu importe le nombre de jours), rempli le formulaire pour être tenu au courant des détails:
  • Pour te trouver un covoituragepour rejoindre la marche ou pour offrir un lift à des gens SOL

 

 

 

 

Advertisements

2 Commentaires

Classé dans Uncategorized

2 réponses à “La grande caravane des peuples de la terre est en marche

  1. Émile

    Témoignage d’André Bossinotte,
    Propriétaire à Saint-Augustin-de-Desmaures :
    « C’est un voisin qui m’a appris que le pipeline passerait collé sur ma maison. Ça a été un choc. Ça m’a éveillé.
    J’ai cherché à m’informer, à rencontrer TransCanada à leur soirée de relation publique à Saint-Augustin. Ils utilisent des termes comme « on vous comprend », « on écoute vos peurs ». Mais ils peuvent pas me rassurer, eux… Eux, ils ont des intérêts financiers évidents.
    Tu sais, si tu dis un peu oui à ça, tu as ta part de responsabilité dans les drames qui vont – qui pourraient – survenir. Mais c’est pas une question d’argent. C’est une responsabilité face aux habitants, à la nature, aux nappes phréatiques. J’ai un puits, comme mes voisins. Qu’est-ce que je fais avec ma maison si j’ai plus d’eau? Plus je lis, plus je me renseigne, plus je vois que c’est une technologie du siècle dernier.
    Moi ça m’a fait du bien, quand j’ai entendu qu’il y avait des regroupements de citoyens. J’ai vu que certains étaient mobilisés et, surtout, qu’il y avait de l’information disponible. Après ça, j’ai constaté qu’il fallait se battre. »

  2. Pingback: La grande caravane des peuples de la terre est en marche | lesindignesduquebec | Enjeux énergies

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s