En 2014, ne vivons plus comme des esclaves

Ne vivons plus comme des esclaves

Ce film de Yannis Youlountas vous présente un portrait vivant des indigné-es de la Grèce éternelle. Depuis sa sortie, en 2013  Ne vivons plus comme des esclaves a été sélectionné par plusieurs festivals de cinéma (GrolandRésistanceS, Zones Portuaires, Échos d’ici échos d’ailleurs, Images mouvementées, Bobines sociales), grec (Thessalonique), argentin (Cine Migrante) et belge (Bruxelles).

Alors que la Grèce vit des profonds bouleversements sociaux, un cinéaste se lève pour nous faire partager son rêve.  Et si l’Utopie était en train de se réaliser dans ce pays ? Le plus récent film de Yannis Youlountas vous emmène au cœur de l’Utopie grecque.

Uropie

ne vivons plu

Publicités

3 Commentaires

Classé dans Uncategorized

3 réponses à “En 2014, ne vivons plus comme des esclaves

  1. Je pense qu’on peut atteindre une certaine utopie. Bon c’est sûre on peu pas être sans défaut, car l’homme est bien le seul animal sur terre qui a les plus dévastateurs défauts lol
    Mais on pourrait vivre bien et dans le respect de la terre, et de façon à vivre sainement sans tout ce qui nous bouffe la santé, si la majorité des gens se bougaient pour permettre cela.
    ça commence à bouger d’ailleurs, petit à petit ces goutes deviendront des flaques d’eau puis des océans…..espoir et force, le changement pour le bien de l’humanité est en marche, même si en attendant l’Elite a pas fini de nous en faire baver et qu’on est pas à l’abri d’autres catastrophes de diverses origines.
    Peace

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s